Ouvrir le menu principal

Équipe des Comores de football

équipe nationale de football
Cet article traite de l'équipe masculine. Pour l'équipe féminine, voir Équipe des Comores féminine de football
Drapeau : Comores Équipe des Comores
Écusson de l' Équipe des Comores
Généralités
Confédération CAF
Emblème Cœlacanthe
Couleurs vert et blanc
Surnom Les Cœlacanthe
Stade principal Stade Omnisports de Malouzini
Classement FIFA en diminution 147e (4 avril 2019)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Comores Amir Abdou
Capitaine Nadjim Abdou
Plus sélectionné Youssouf M'Changama (28 sélections)
Meilleur buteur El Fardou Ben Nabouhane (8 buts)
Rencontres officielles historiques
Premier match (Yémen, 2-0)
Plus large victoire (Djibouti, 2-4)
(Maurice, 2-0)
(Lesotho, 2-0)
Plus large défaite (Madagascar, 6-2)
(Madagascar, 0-4)
(Zambie, 4-0)
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 0
Coupe d'Afrique des nations Phases finales : 0
Championnat d'Afrique des nations Phases finales : 3

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la compétition en cours, voir :
Coupe COSAFA 2019

L'équipe des Comores de football est l’equipe nationale qui représente les Comores dans les compétitions internationales masculines de football, sous l’égide de la Fédération des Comores de football. Elle consiste en une sélection des meilleurs joueurs comoriens. Les joueurs sont surnommés « Cœlacanthes ».

Créée en 1979 mais seulement reconnue par la FIFA en 2005, l'équipe est actuellement entraînée par Amir Abdou.

Sommaire

HistoireModifier

L'équipe des Comores n'a jamais participé aux grandes compétitions internationales que sont la Coupe du monde de football et la Coupe d'Afrique des nations. Cependant, elle participe tous les quatre ans aux Jeux des îles de l'océan Indien.

Avant l'entrée dans la FIFA (1979-2005)Modifier

Après l'indépendance du pays en 1975, les Comores ne sont pas membres de la FIFA ; la sélection ne dispute donc pas les grandes compétitions internationales et se contente des Jeux des îles de l'océan Indien. En 1979, les Comores sont éliminés en demi-finales par la Réunion. En 1985, les Comores terminent troisièmes de la compétition. Les Comoriens sont quatrièmes en 1990, éliminés en phase de poules en 1993 et en 1998 et quatrièmes en 2003.

Qualification à la Coupe d'Afrique des nations 2012Modifier

En 2010, les Cœlacanthes participent pour la première fois de leur histoire aux éliminatoires de la coupe d'Afrique des Nations. Les Comores figurent dans le groupe C avec la Zambie (futur vainqueur de la compétition), la Libye et le Mozambique.

Le 5 septembre, pour son premier match des éliminatoires, les comoriens commencent par une lourde défaite 4-0 face à la Zambie à Lusaka (à noter que ce match a été joué sans joueurs expatriés, donc M.Chamité a eu seulement la possibilité de faire jouer des joueurs du championnat comorien). Les expatriés présents pour le second match des éliminatoires, les Comores s'inclinent tout de même à domicile 1-0 à la dernière minute de jeu face au Mozambique malgré une nette domination des comoriens tout au long du match. La 3e journée de ces éliminatoires a vu les Comores affronter la Libye à Bamako (ce match a été délocalisé au Mali, à Bamako à cause de la guerre civile en Libye), le 28 mars 2011 qui s'est conclu par une défaite très sévère au contenu du match, 3-0. Le 5 juin 2011, les Comores arrachent leur premier point dans ces qualifications en faisant match nul 1-1 face à la Libye à Mitsamiouli. Il a fallu attendre la 4e journée pour voir les Cœlacanthes marquer leur premier but dans cette compétition marqué par le joueur de l'AS Saint-Étienne, Aboudoulaide Mzé M'baba. Le 4 septembre 2011, pour le compte de la 5e journée, les Comores (déjà éliminés) s'inclinent une nouvelle fois à domicile sur le score de 2-1 face à la Zambie. Les zambiens ouvrent le score par Christopher Katongo (23e), mais 14 minutes après, Mohamed Youssouf égalise pour les Cœlacanthes. Malheureusement, à 3 minutes de la fin de la rencontre, Emmanuel Mayuka trompe Mahamoud Mroivili et permet à son équipe de remporter ce match, dans un scénario quasiment identique à celui face au Mozambique lors de la 2e journée. Pour le dernier match de ces éliminatoires, les Cœlacanthes se déplacent à Maputo pour affronter le Mozambique. Ce match est sans enjeu vu que les deux équipes sont déjà éliminées. Les Cœlacanthes s'inclinent une nouvelle fois sur le score de 3-0, qui était d'ailleurs le score à la mi-temps (tous comme le premier match face à la Zambie, aucun joueur expatrié n'était au rendez-vous. Seulement les joueurs du championnat comorien étaient présents).

Pour leur première expérience aux éliminatoires de la CAN, malgré des prestations très encourageantes, les Comores terminent derniers de leur groupe avec seulement 1 point.

Forfait pour la CAN 2013Modifier

À la surprise générale, lors du tirage au sort du 1er tour des éliminatoires de la CAN 2013 qui a eu lieu le 27 octobre 2011, les Comores n'étaient même pas dans les équipes en lice pour ces qualifications. La Fédération comorienne de football a décidé de déclarer forfait pour ces éliminatoires pour des problèmes financiers.

2014, début d'une nouvelle èreModifier

Après plus de 2 ans sans jouer, l'équipe fait son retour sur les terrains accompagné d'un nouveau staff technique. Amir Abdou est nommé sélectionneur tout en occupant en parallèle sa fonction d'entraîneur du FC Golfech, Fabien Pujo est son entraîneur adjoint, lui aussi occupe en même temps la fonction d'entraîneur dans un club de CFA 2 qui est le Bergerac Périgord FC et le nouvel entraîneur des gardiens n'est pas inconnu car il s'agit de Gilles Bourges qui a notamment été entraîneur des gardiens au Paris Saint-Germain. Le 5 mars 2014, l'équipe nationale des Comores dispute son premier match amical de son histoire contre le Burkina Faso finaliste de la CAN 2013 au stade Francis Turcan de Martigues. Les Cœlacanthes parviennent à faire match nul 1-1.

Qualifications de la CAN 2015 et nouvelles désillusionsModifier

Après ce bon résultat face au Burkina Faso, les joueurs d'Amir Abdou partent en confiance dans l'espoir de décrocher une qualification pour la phase finale de la CAN au Maroc. Mais ils seront rapidement remis sur terre par le Kenya qui s'impose à l'aller, bien que tenu en échec au retour. Mais cette élimination des Comores aura vu la reconstruction d'une équipe composée de joueurs d'expérience et pouvait promettre de bonne choses à l'avenir. Malheureusement, par manque des matchs amicaux et l'incapacité de la fédération à en organiser, les Comores chutent au classement FIFA en fin d'année. En mai 2015, les Cœlacanthes déclarent forfaits pour la Coupe COSAFA en Afrique du Sud [2]. Malgré tout, les Comores prendront part aux éliminatoires de la CAN 2017 en s'inclinant 2-0 au Burkina Faso. En août 2015, alors que les Comores doivent disputer les Jeux des îles de l'océan Indien, l'équipe nationale doit déclarer forfait pour des raisons diplo

Les Cœlacanthes se retrouvent au groupe D des éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations 2017 avec le Burkina Faso, l'Ouganda et le Botswana. Le 13 juin 2015, ils affrontent le Burkina Faso à Ouagadougou et s'inclinent 2-0. En septembre 2015, Amir Abdou dévoile sa liste de 23 joueurs pour affronter l'Ouganda le 5 septembre à Mitsamiouli mais les hommes d'Amir Abdou s'inclinent une deuxième fois 1-0.

Les Comores affrontent le Botswana à Mitsamiouli le 24 mars 2016 et s'imposent sur le score de 1-0. Puis dans la quatrième journée des éliminatoires , ils se déplacent à Francistown et s'incline sur le score de 2-1 . Pour l'instant les cœlacanthes ne sont pas encore éliminés mais pour se relancer dans la course ils doivent s'imposer face aux Burkina Faso chez eux à Moroni mais ils s'inclinent pour la troisième fois , ils perdent sur le score de 1 - 0 . Les Cœlacanthes sont officiellement éliminé mais ils doivent jouer leur dernier match des éliminatoires face à l'Ouganda , ils perdent 1 - 0.

Qualifications de la Coupe du monde 2018Modifier

Comores - Lesotho

Les Comores affrontent au premier tour préliminaire le Lesotho le 7 octobre 2015 à Moroni, pour se qualifier au deuxième tour. Les Comoriens font match nul au match aller sur un score vierge de 0-0 puis au match retour les joueurs d'Amir Abdou font match nul (1-1) et en règle des buts à l'extérieur, se qualifient pour le deuxième tour préliminaire de la Coupe du Monde 2018 pour la première fois de leur histoire.

Comores - Ghana

Les Cœlacanthes affrontent le Ghana au deuxième tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Les Comores créent la surprise en faisant match nul face au Ghana, et avec un but injustement refusé à Ali M'Madi à la 80 minutes. Le match retour, ils perdent 0-2 sur le terrain du Ghana et sont donc éliminés.[réf. nécessaire]

Qualifications de la CAN 2019Modifier

Les Comores ont une double confrontation contre l’Île Maurice , pour intégrer la poule B avec Le Cameroun , Maroc et Malawi des éliminatoires de la CAN 2019 . Les hommes d'Amir Abdou gagnent le match aller à Mitsamiouli sur le score de 2 à 0[3] , le 24 mars 2017 .Les Comores font match nul 1 à 1 lors du match de retour contre l'île Maurice , le 28 mars 2018 . Les Comores sont donc qualifiés pour les éliminatoires de la CAN 2019 . Lors de la première journée des phases de qualification , les Coelacanthes s'inclinent 1 - 0 face aux Malawi au Bingu National Stadium de Lilongwe , le 10 juin 2017 . Les Comores reçoivent les Lions Indomptables du Cameroun au Stade Saïd Mohamed Cheikh de Mitsamiouli , le 8 septembre 2018 où le Cameroun est tenu en échec sur le score de 1 but partout à la fin de la rencontre . À Casablanca où les Lions de l'Atlas du Maroc s'opposent face aux Coelacanthes des Comores avec une défaite d'un but à zero pour les Comores , le 13 octobre 2018 néanmoins lors de la quatrième journée du groupe B aux éliminatoires de la CAN 2019 , les Comores tiennent en échec le Maroc sur le score de deux buts partouts en faveur des deux équipes au Stade Mohamed Saïd Cheikh de Mitsamiouli , le 16 octobre 2018. Les Comores toujours quatrième du classement gagnent face au Malawi au Stade Bomer de Moroni , le 17 novembre 2018 avec notamment un but de El Fardou Ben Nabouhane qui assure la première place des buteurs du groupe B . Le match le plus important est sans doute le match de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019 contre le Cameroun au Stade Ahmadou-Ahidjo , les Coelacanthes s'inclinent sur le score de 3 buts à 0 , le 23 mars 2019 et sont donc éliminés de la CAN 2019 mais seulement sur le plan sportif étant donné qu'une procédure a été lancé par la fédération de football des Comores au Tribunal Arbitral du Sport à propos de l'article 92.3 du règlement de la Coupe d'afrique des nations .

Résultats de l’équipe des ComoresModifier

Classement FIFAModifier

Classement FIFA de l'équipe des Comores
Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Classement mondial 207 187 198 176 186 187 194 198 173 172 140 131 143

PalmarèsModifier

  • Parcours en Coupe arabe des nations
    • Éliminé au premier tour préliminaire de la Coupe arabe des nations 2009[4].
    • Aucune participation à la phase finale

Liste des matchs officiels (depuis l'affiliation à la FIFA en 2005)Modifier


Le tableau suivant, mis à jour après la rencontre Côte d'Ivoire-Comores du 7 juin 2019[5], recense les matchs officiels des Comores (depuis 2006) par adversaire.

Bilan des matchs officiels par adversaire
Adversaire J G N P Bp Bc Diff Premier match Dernier match
  Botswana 3 1 1 1 2 2 0 18/10/2009 (0-0) à Bulawayo 27/03/2016 (1-2) à Francistown
  Burkina Faso 3 0 1 2 1 4 -3 05/03/2014 (1-1) à Martigues 05/06/2016 (0-1) à Moroni
  Cameroun 2 0 1 1 1 4 -3 08/09/2018 (1-1) à Mitsamiouli 23/03/2019 (0-3) à Yaoundé
  Côte d’Ivoire 1 0 0 1 1 3 -2 07/06/2019 (1-3) à Boulogne-sur-Mer -
  Djibouti 1 1 0 0 4 2 +2 17/12/2006 (4-2) à Sanaa -
  Gabon 1 0 1 0 1 1 0 15/11/2016 (1-1) à Tunis -
  Ghana 2 0 1 1 0 2 -2 13/11/2015 (0-0) à Mitsammouli 17/11/2015 (0-2) à Kumasi
  Kenya 3 0 2 1 3 4 -1 18/05/2014 (1-0) à Nairobi 24/03/2018 (2-2) à Marrakech
  Lesotho 5 1 2 2 3 3 0 24/07/2008 (0-1) à Secunda 23/07/2017 (0-1) à Maseru
  Libye 2 0 1 1 1 4 -3 28/03/2011 (3-0) à Bamako 05/06/2011 (1-1) à Mitsamiouli
  Madagascar 6 0 1 5 3 16 -13 14/08/2007 (0-3) à Antananarivo 31/05/2018 (0-1) à Polokwane
  Malawi 4 1 0 3 3 5 -2 22/07/2008 (0-1) à Secunda 04/06/2019 (1-2) à Durban
  Maldives 1 0 1 0 2 2 0 07/08/2011 (2-2) à Roche Caiman -
  Maroc 1 0 0 1 0 2 -1 13/10/2018 (0-1) à Casablanca 16/10/2018 (2-2) à Mitsamiouli
  Mozambique 5 0 0 5 1 12 -11 09/10/2010 (0-1) à Mitsamiouli 29/05/2018 (0-3) à Polokwane
  Maurice 6 2 2 2 5 6 -1 09/08/2011 (2-0) à Roche Caiman 29/05/2018 (2-1) à Umlazi
  Mauritanie 1 1 0 0 1 0 +1 06/10/2017 (1-0) à Tunis -
  Namibie 3 1 0 2 2 6 -4 27/07/2008 (0-3) à Secunda 21/08/2017 (0-2) à Windhoek
  Ouganda 2 0 0 2 0 2 -2 05/09/2015 (0-1) à Mitsamiouli 04/09/2016 (0-1) à Kampala
  Seychelles 3 1 2 0 3 2 +1 20/10/2009 (1-2) à Bulawayo 27/05/2018 (1-1) à Polokwane
  Eswatini 2 0 1 1 2 5 -3 22/10/2009 (0-3) à Bulawayo 27/05/2019 (2-2) à Umlazi
  Togo 2 0 1 1 2 4 -2 11/11/2016 (2-2) à Tunis 04/06/2017 (0-2) à Marseille
  Yémen 1 0 0 1 0 2 -2 14/12/2006 (0-2) à Sanaa -
  Zambie 2 0 0 2 1 6 -5 05/09/2010 (0-4) à Lusaka 04/09/2011 (1-2) à Mitsamiouli
  Zimbabwe 3 0 1 2 0 4 -4 21/06/2015 (0-2) à Harare 04/07/2015 (0-0) à Mitsamiouli
Total 65 9 20 36 44 100 -57

InfrastructuresModifier

StadeModifier

Construit en 2016, le stade omnisports de Iconi-Malouzini est inauguré en 2019. Il devient le nouveau stade résident des Cœlacanthes après le Stade Saïd Mohamed Cheikh de Mitsamiouli inauguré en 2007 .

Style de jeuModifier

Lors de la nouvel ère comorienne en 2014 , la fédération de football des Comores a fait appel à Amir Abdou pour un projet ambitieux , le sélectionneur commence par un système 4-5-1 (4 défenseurs , 5 milieux de terrain et 1 attaquant) , la formation se suit par un bloc équipe très bas pour jouer la contre attaque malgré que cette sélection avait des joueurs doués techniquement , ces derniers étaient obligés d'appliquer un style de jeu qui n'a rien à voir à l'égard ; Souvent critiqué du fait de ne pas avoir la possession de balle , Amir Abdou a dû être doté d'une patience de plusieurs années pour former un groupe collectif au fait de contrer beaucoup d'individualité notamment contre de gros favoris d'Afrique .

En 2016 , les Comores grimpent au classement FIFA et attire beaucoup de vivier nationaux comme le gardien du Toulouse Football Club en 2016 , Ali Ahamada qui a rejoint le Kayserispor à la suite mais aussi avec l'arrivé de l'ancien attaquant Montpelliérain Djamel Bakar pour renforcer cette sélection ; Après un échec encourageant aux éliminatoires de la CAN 2015 , Amir Abdou veut maintenant prouver sa place à la Coupe d'Afrique des Nations 2017 avec son collectif bien en étant bienveillant d'un bloc équipe qui défendra beaucoup , le sélectionneur est passé dans un système de jeu 4-4-2 (4 défenseurs , 4 milieux de terrain , 1 attaquant) pour jouer en première intention sur les côtés grâce à notamment à un jeu de centre bien sûr l'objectif de Amir Abdou est de faire mieux que les éditions précédentes et de hausser le style de jeu au fur et à mesure , les Comores possédant une diaspora très importante en France avec des joueurs talentueux d'origine comorienne comme Wesley Saïd ou bien sur Faïz Selemani mais ces derniers n'ont pas rejoint la sélection des Comores à ce jour , avec une éliminations dans ces éliminatoires , les Comores ont gagnés leur premier match officiel depuis 2006 malgré que ce jeune pays s'est désisté plusieurs fois à des événements , on retiendra aussi la performance incroyable contre le Ghana en 2015 lors du deuxième tour des préliminaires de la Coupe Du Monde 2018 , sur un score de 0 à 0 contre les Blacks Stars avec une possession de balle à 60% .

2017 , nouvelle objectif car les Comores se retrouvent dans le groupe B des éliminatoires de la CAN 2019 dans un groupe très relevé avec le champion en titre , le Cameroun et le mondialiste de 2018 , le Maroc . Les Comores pensent à l'exploit et développe en jeu très différente avec une possession de balle importante et des prises de responsabilité au milieu de terrain comme le sentinelle Rafidine Abdullah ou Fouad Bachirou , Faiz Selemani est convié à rejoindre le groupe d'Amir Abdou et conquit le coeur des Comoriens grâce à son individualité qui accélère le jeu des Comores bien sans doute à Ben Nabouhane surnommé "El Fardou" qui a une finition très efficace pour marquer des buts avec un ration de 0.8 but par match , ces deux joueurs sont désormais des leaders dans cette équipe car ils peuvent faire la différence à tous moment . Beaucoup d'exploit comme la performance à Mitsamiouli contre le Cameroun sur le score de 1 but partout mais aussi à Casablanca contre les Lions de l'Atlas malgré la défaite sur un penalty à la dernière minute sur un penalty de Fayçal Fajr ; Les Comores ont du caractère comme l'a montré à Mitsamiouli contre le Maroc avec un match nul sur le score de 2 but partout sans oublier des erreurs d'expérience pour cette jeune nation et avec un doublé historique de Ben Nabouhane , l'attaquant de l'Étoile Rouge de Belgrade s'est illustré encore une fois devant son public . Avec 5 point au bout de l'avant dernière journée , Amir Abdou a atteint son objectif qui était de mieux faire que l'an passé ; Dans un groupe assez relevé , les Coelacanthes sont encore en course dans les éliminatoires de la CAN 2019 à la dernière journée suite au retrait du Cameroun de l'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations . Bien qualifié sur le plan juridique , les Comores doivent passez sur le plan sportif à Yaoundé où le match de leur histoire est en jeu , les hommes d'Amir Abdou s'inclinent sur le score de 3 buts à 0 face au grand Cameroun et est éliminé sportivement mais le dernier espoir de se qualifier à l'événement tant attendu existe encore suite au non respect de l'article 92.3 du règlement de la Coupe d'Afrique des Nations , la FFC a dû saisir le tribunal arbitral du sport pour réclamer sa qualification . L'audience du litige de la FFC contre la CAF aura lieu le 29 mai 2019 où la vérité sera donné par les juges .

Personnalités historiquesModifier

Les cinq joueurs les plus sélectionnés
Joueur Carrière Sélections
1 Youssouf M'Changama 2010- 28
2 Chaker Alhadhur 2014- 21
3 Fouad Bachirou 2014- 20
4 Nadjim Abdou 2010- 18
5 Mohamed Youssouf 2011- 15
Les quatre meilleurs buteurs
Joueur Carrière Buts
1 El Fardou Ben Nabouhane 2014- 8
2 Youssouf M'Changama 2010- 5
3 Mohamed Youssouf 2011- 3
4 Djamel Bakar 2016- 1

SélectionneursModifier

Sélectionneurs de l'équipe des Comores
Période Nom
1985   Pierre Jacky
2006 - 2007   Ali Mbaé Camara
2007 - 2011   Mohamed Abderrahmane Chamité
2011-2013   Ali Mbaé Camara
janvier 2014 -   Amir Abdou

Effectif actuelModifier

La liste des joueurs sélectionnés en général pour les matchs amicaux et les éliminatoires de la CAN 2019

Effectif et encadrement de l'équipe des Comores
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
1 G Salim Ben Boina, Salim Ben Boina 10 200 19/7/1991 (27 ans) 7 0   FC Martigues 2015
23 G Ahamada, AliAli Ahamada 10 169 19/8/1991 (27 ans) 15 0   Kongsvinger IL 2016
27 D Abdallah, KassimKassim Abdallah 11 762 9/4/1987 (32 ans) 16 0   Al-Raed 2010
3 D Alhadhur, ChakerChaker Alhadhur 10 062 4/12/1991 (27 ans) 21 1   SM Caen 2014
4 D Mramboini, SalimSalim Mramboini 12 718 26/8/1984 (34 ans) 10 0   GS Consolat 2015
15 D Youssouf, BendjaloudBendjaloud Youssouf 9 262 11/2/1994 (25 ans) 12 1   AJ Auxerre 2016
10 M Youssouf M'Changama, Youssouf M'Changama 10 524 29/8/1990 (28 ans) 28 5   Grenoble Foot 38 2011
8 M Bachirou, FouadFouad Bachirou 10 660 15/4/1990 (29 ans) 20 0   Malmö FF 2014
13 M Abdullah, RafidineRafidine Abdullah 9 280 24/1/1994 (25 ans) 8 0   Waasland-Beveren 2010
6 M Abdou, NadjimNadjim Abdou   12 762 13/7/1984 (34 ans) 18 0   FC Martigues 2011
14 M Faidine, FaouzFaouz Faidine 9 290 14/1/1994 (25 ans) 2 0   AS Gemenos 2015
17 M Chamed, NasserNasser Chamed 9 392 4/10/1993 (25 ans) 12 0   Gaz Metan Mediaș 2015
19 M Youssouf, MohamedMohamed Youssouf 11 410 26/3/1988 (31 ans) 15 3   AC Ajaccio 2011
20 M Mzé Ali, AncoubAncoub Mzé Ali 8 532 11/2/1996 (23 ans) 0 0   OGC Nice 2016
9 A El Fardou Ben Nabouhane, El Fardou Ben Nabouhane 10 969 10/6/1989 (30 ans) 15 7   Etoile Rouge de Belgrade 2014
11 A Bakar, DjamelDjamel Bakar 11 034 6/4/1989 (30 ans) 13 1   Tours FC 2016
28 A Selemani, FaïzFaïz Selemani 9 351 14/11/1993 (25 ans) 5 0   RU Saint-Gilles 2017
22 A Bakari, SaïdSaïd Bakari 9 404 22/9/1993 (25 ans) 3 0   RKC Waalwijk 2017
21 A Djamalidine Atoiyi, Djamalidine Atoiyi 7 991 5/8/1997 (21 ans) 1 0   ESTAC Troyes 2017
Sélectionneur
Sélectionneur(s) adjoint(s)
  •   Cléber Xavier
Préparateur(s) physique(s)
  •   Mathieu Larrouturou
Entraîneur(s) des gardiens
  •   Alex Jourdan



Légende


Soutien et imageModifier

Maillots et équipementierModifier

  • MAANA SPORT

Équipes de jeunesModifier

Article détaillé : moins de 17 ans.

Équipe féminineModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, (consulté le 8 avril 2019).
  2. [1]
  3. « Les Comores prennent une option », sur www.cafonline.com, (consulté le 25 mars 2017)
  4. (en) John Abboud, « Arabian Cup 2009 Details », sur www.rsssf.com, (consulté le 13 septembre 2011)
  5. « Comores - Calendrier et résultats », sur FIFA.com (consulté le 14 octobre 2018)