Ouvrir le menu principal

Coupe d'Afrique des nations de football 2008

compétition de football
CAN
Ghana 2008
Description de l'image Ghana 2008 logo.GIF.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) CAF
Édition 26e
Lieu(x) Drapeau du Ghana Ghana
Date du 20 janvier au
10 février 2008
Participants 16
Épreuves 32 matchs disputés
Affluence 714 000 (22 313 par match)
Site web officiel http://fr.cafonline.com/

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Égypte Égypte (5)
Vainqueur Drapeau : Égypte Égypte (6)
Finaliste Drapeau : Cameroun Cameroun
Troisième Drapeau : Ghana Ghana
Buts 99 (3,09 par match)
Meilleur joueur Drapeau : Égypte Hosni Abd Rabo
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Cameroun Samuel Eto'o (5 buts)

Navigation

Il s'agit de la 26e édition de la Coupe d'Afrique des nations de football qui se tient généralement tous les deux ans en début d'année, organisée par la Confédération africaine de football (CAF).

La phase finale, organisée au Ghana entre le 20 janvier et le 10 février 2008, réunit seize nations. L'Égypte conserve son titre (le sixième de son histoire) en battant le Cameroun en finale (1-0).

Sommaire

OrganisationModifier

Désignation du pays hôteModifier

L'organisation de la CAN 2008 a été accordée au Ghana le 8 juillet 2004 par le comité exécutif de la CAF en réunion au Caire. Les votants avaient le choix entre le Ghana et la Libye. Cette dernière désavantagée par le fait que deux pays de la région Afrique du Nord avaient déjà accueilli les deux dernières CAN (Tunisie en 2004, et Égypte en 2006), n'a pas fait le poids face aux Ghanéens qui ont été désignés par 9 votes contre 3.

L'Afrique du Sud également candidate au départ, a fini par retirer sa candidature en mai après avoir été désignée pour l'organisation de la Coupe du monde de football 2010.

C'est la quatrième fois que le Ghana accueille la CAN après 1963, 1978 et 2000 (conjointement avec le Nigeria).

StadesModifier

 
Localisation des quatre stades retenus.

Les quatre stades retenus pour la phase finale sont les suivants :

Accra Kumasi Tamale Sekondi-Takoradi
Ohene Djan Stadium Baba Yara Stadium Tamale Stadium Essipong Sports Stadium
5° 33′ 05,51″ N, 0° 11′ 30,36″ O 6° 40′ 57,65″ N, 1° 36′ 18,4″ O 9° 24′ 35″ N, 0° 51′ 42″ O 4° 58′ 37″ N, 1° 40′ 54″ O
Capacité: 45,000 Capacité: 40,528 Capacité: 21,017 Capacité: 20,088
       

QualificationsModifier

Le tirage au sort des qualifications pour la CAN 2008 a été effectué le 23 février 2006[1]. 12 groupes ont été tirés au sort, 11 de 4 équipes et 1 de 3 équipes. Les premiers de chaque groupe ainsi que les 3 meilleurs deuxièmes sont qualifiés pour la phase finale et rejoindront le Ghana qualifié d'office en tant que pays organisateur.

Elles ont débuté en septembre 2006. La Tunisie, le Ghana, l'Égypte et le Nigeria seront les têtes de séries pour la phase finale.

Les 16 qualifiésModifier

Tournoi finalModifier

Le tirage au sort s'est effectué le 19 octobre 2007 à Accra[2].

La répartition des équipes qualifiées s’effectue en fonction des résultats obtenus lors des dernières éditions. Ainsi, le vainqueur de la précédente édition bénéficie de 7 points, et le finaliste en a 5. Les demi-finalistes se contentent de 3 points chacun, alors que les quart de finalistes ont chacun 2 points et les éliminés au premier tour rentrent avec un seul point. Un coefficient de 3 est accordé à la dernière édition disputée en Égypte. En clair, les points de chaque pays participant à cette édition sont multipliés par 3. Par exemple, avec un total de 18 points, le Sénégal partage la 3e place avec le Nigeria.

Pour rappel, la Côte d’Ivoire, le Nigeria, l’Égypte, le Soudan, le Sénégal, l’Angola, la Guinée, le Mali, la Namibie, la Zambie et le Maroc ont dominé leur groupe respectif pour se qualifier. La Tunisie, le Bénin et l’Afrique du Sud ont bénéficié des trois places de meilleurs deuxièmes. Le Ghana, pays hôte est qualifié d’office au nom du règlement.

Les quatre groupes à la suite du tirage au sort :

Groupe A
  Ghana
  Guinée
  Namibie
  Maroc

Groupe B
  Nigeria
  Mali
  Côte d’Ivoire
  Bénin

Groupe C :
  Égypte
  Cameroun
  Zambie
  Soudan

Groupe D :
  Tunisie
  Angola
  Afrique du Sud
  Sénégal

RésultatsModifier

1er tourModifier

Groupe A
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Ghana 9 3 3 0 0 5 1 +4
2   Guinée 4 3 1 1 1 5 5 0
3   Maroc 3 3 1 0 2 7 6 +1
4   Namibie 1 3 0 1 2 2 7 -5
20 janvier   Ghana 2 1   Guinée
21 janvier   Namibie 1 5   Maroc
24 janvier   Guinée 3 2   Maroc
24 janvier   Ghana 1 0   Namibie
28 janvier   Guinée 1 1   Namibie
28 janvier   Ghana 2 0   Maroc
 
Supporters du Nigera
Groupe B
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Côte d’Ivoire 9 3 3 0 0 8 1 +7
2   Nigeria 4 3 1 1 1 2 1 +1
3   Mali 4 3 1 1 1 1 3 -2
4   Bénin 0 3 0 0 3 1 7 -6
21 janvier   Nigeria 0 1   Côte d’Ivoire
21 janvier   Mali 1 0   Bénin
25 janvier   Côte d’Ivoire 4 1   Bénin
25 janvier   Nigeria 0 0   Mali
29 janvier   Côte d’Ivoire 3 0   Mali
29 janvier   Nigeria 2 0   Bénin
Groupe C
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Égypte 7 3 2 1 0 8 3 +5
2   Cameroun 6 3 2 0 1 10 5 +5
3   Zambie 4 3 1 1 1 5 6 -1
4   Soudan 0 3 0 0 3 0 9 -9
22 janvier   Égypte 4 2   Cameroun
22 janvier   Soudan 0 3   Zambie
26 janvier   Cameroun 5 1   Zambie
26 janvier   Égypte 3 0   Soudan
30 janvier   Cameroun 3 0   Soudan
30 janvier   Égypte 1 1   Zambie
 
Échauffement de l'équipe sud-africaine
Groupe D
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Tunisie 5 3 1 2 0 5 3 +2
2   Angola 5 3 1 2 0 4 2 +2
3   Sénégal 2 3 0 2 1 4 6 -2
4   Afrique du Sud 2 3 0 2 1 3 5 -2
23 janvier   Tunisie 2 2   Sénégal
23 janvier   Afrique du Sud 1 1   Angola
27 janvier   Sénégal 1 3   Angola
27 janvier   Tunisie 3 1   Afrique du Sud
31 janvier   Tunisie 0 0   Angola
31 janvier   Sénégal 1 1   Afrique du Sud

Phase à élimination directeModifier

 
Finale Cameroun-Égypte
Quarts de finale Demi-finales Finale
3 février, Accra   7 février, Accra   10 février, Accra
A1   Ghana 2
B2   Nigeria 1  
  Ghana 0
4 février, Tamale
      Cameroun 1  
D1   Tunisie 2
7 février, Kumasi
C2   Cameroun (a.p.) 3
  Cameroun 0
3 février, Sekondi-Takoradi
      Égypte 1
B1   Côte d’Ivoire 5  
A2   Guinée 0  
  Côte d’Ivoire 1 Match pour la troisième place
4 février, Kumasi
      Égypte 4 9 février, Kumasi
C1   Égypte 2
  Ghana 4
D2   Angola 1
  Côte d’Ivoire 2


ButeursModifier

5 buts
4 buts

Équipe typeModifier

Gardiens Défenseurs Milieux Attaquants:

  Essam El-Hadary

  Geremi Njitap
  Wael Gomaa
  Michael Essien

  Sulley Muntari
  Yaya Touré
  Alexandre Song
  Hosni Abd Rabo
  Mohamed Aboutreika

  Amr Zaki
  Manucho
  Samuel Eto'o

Remplaçants :

EffectifsModifier

Surnom des équipesModifier

Équipe Surnom Équipe Surnom
  Afrique du Sud Les Bafana Bafana ("Les Garçons" en zoulou)   Mali Les Aigles du Mali
  Angola Les Palancas Negras ("Les Antilopes noires")   Maroc Les Lions de l'Atlas
  Bénin Les Écureuils   Namibie Les Warriors ("Les guerriers")
  Cameroun Les Lions Indomptables   Nigeria Les Super Eagles
  Côte d’Ivoire Les Éléphants   Sénégal Les Lions de la Teranga
  Égypte Les Pharaons   Soudan Les Faucons de Jediane
  Ghana Les Blacks Stars   Tunisie Les Aigles de Carthage
  Guinée Le Sily National ("L'Eléphant national" en soussou)   Zambie Les Chipolopolos ("Les boulets de cuivre")

ÉconomieModifier

Effets socio-économiques sur le GhanaModifier

La Coupe d'Afrique devient au fil des éditions une compétition qui attire de plus en plus de monde. Le Ghana, qui fêtait l'année dernière ses cinquante ans d'indépendance, a investi dans ses quatre stades avec la construction des stades de Tamale et Sekondi-Takoradi (avec l'aide d'entreprises chinoises) et les réfections de ceux d'Accra et de Kumasi. Un million de visiteurs sont attendus, permettant à l'économie locale de se développer par le biais de l'hôtellerie et du commerce[3]. Par ailleurs, un milliard de téléspectateurs sont également prévus (les nations qualifiés devront payer un million d'euros pour diffuser tous les matchs tandis que les pays africains non qualifiés paient la moitié de cette somme soit 500 000 euros[4]), il est donc primordial au Ghana de montrer un visage positif, comptant sur cela pour améliorer les conditions de vie de sa population où l'eau potable et l'électricité restent un luxe. Autres préoccupations seront le dispositif de sécurité déployé dans le pays avec une présence militaire et policière renforcée autour des lieux de la compétition et la propreté pour laquelle les équipes de nettoyage ont été formées à l'occasion de la coupe du monde de football 2006 en Allemagne. Enfin, le pays a fortement développé ses lignes aériennes pour éviter un trop grand trafic routier risquant d'occasionner des accidents de la route[5].

SponsorsModifier

Pour la compétition de football phare sur le continent africain, de nombreux sponsors n'hésitent pas à investir sur cet évènement. Le sponsor officiel de cette édition est le groupe industriel sud-coréen Samsung[6]. Par ailleurs, de nombreux équipementiers ont renouvelé leur confiance aux différentes sélections. Enfin MTN est le sponsor attitré de la compétition.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier