Équipe de Norvège féminine de handball

Description de l'image Fédération de Norvège handball logo.svg.
Information
Fédération Norges Håndballforbund (NHF)
Entraîneur Drapeau : Islande Þórir Hergeirsson
Jeux olympiques
Participations 8 (1re participation en 1988)
Meilleur résultat Médaille d'or, Jeux olympiques (2008, 2012)
Championnat du monde
Participations 20 (+2) (1re participation en 1971)
Meilleur résultat Médaille d'or, monde (1999, 2011, 2015)
Championnat d'Europe
Participation 14 (+1) (1re participation en 1994)
Meilleur résultat Médaille d'or, Europe (1998, 2004, 2006, 2008, 2010, 2014, 2016 2020)

Maillots

Kit left arm norway 2014h.png
Team colours
Kit body norway 2014h.png
Team colours
Kit right arm norway 2014h.png
Team colours
Kit shorts norway 2014h.png
Team colours

Domicile

Kit left arm norway 2014a.png
Team colours
Kit body norway 2014a.png
Team colours
Kit right arm norway 2014a.png
Team colours
Kit shorts norway 2014a.png
Team colours

Extérieur

Dernière mise à jour : 23 août 2021.

L'équipe de Norvège féminine de handball représente la Fédération norvégienne de handball lors des compétitions internationales, notamment aux Jeux olympiques, championnats du monde et championnats d'Europe.

Il s'agit de l'une des sélections les plus titrées de tous les temps avec à la clef treize titres majeurs et vingt-neuf podiums internationaux (record absolu au handball féminin et masculin confondus). Elle obtient sa première médaille au Championnat du monde 1986 et mais c'est principalement depuis les années 2000 qu'elle se bâtit son palmarès. Quatrième nation en 2012 à avoir conservé son titre olympique (après les sélections d'Union soviétique, de Corée du Sud et du Danemark), l'équipe de Norvège remporte en décembre 2020 son huitème titre de championne d'Europe sur quatorze éditions disputées (1998, 2004, 2006, 2008, 2010, 2014, 2016, 2020) dont quatre titres consécutifs (record). Avec également à son actif trois titres mondiaux (1999, 2011, 2015) et deux titres olympiques (2008, 2012), la sélection scandinave est la première à avoir remporté au moins deux fois les trois compétitions majeures. Seuls la Corée du Sud et le Danemark sont parvenus à soulever chaque trophée au moins une fois. Enfin en 2015 et à l'instar de l'Équipe de France masculine, elle aura été également l'une des rares à avoir détenu simultanément ces trois titres (après la Corée du Sud et le Danemark).

HistoireModifier

Les premières années (1946-1983)Modifier

Le premier match de l'équipe nationale a lieu le , devant 9000 spectateurs, au stade du Bislett à Oslo, face à l'équipe de Suède. Malgré la présence de la très polyvalente Laila Schou Nilsen, la Suède l'emporte par 5-2 après une rencontre de deux fois 15 minutes[1]. L'équipe se qualifie pour son premier championnats du monde en 1971 qu'elle termine à la 7e place sur neuf équipes. Elle participe également aux championnats du monde 1973, 1975 et 1982 sans réaliser de meilleur résultat.

Sven Tore Jacobsen sélectionneur (1984–1993)Modifier

Durant 10 saisons de 1984 à 1993, l'équipe nationale est dirigée par Sven Tore Jacobsen[2]. Elle se qualifie pour le championnat du monde 1986 et remporte la première médaille de son histoire à la surprise générale. Elle finit à la troisième place après sa victoire face à l'Allemagne de l'Est (23-19). Poursuivant sur sa lancée, l'équipe confirme sa dynamique en remportant deux médailles d'argent aux Jeux olympiques de 1988 à Séoul puis de 1992 à Barcelone et prend place dans la hiérarchie des meilleures équipes mondiales. Ces bons résultats lui permettent également de retenir l'attention des médias norvégiens.

Marit Breivik aux commandes (1994-2009)Modifier

Ancienne joueuse internationale, Marit Breivik prend les rênes de la sélection nationale norvégienne en 1994. Elle conduit l'équipe vers les sommets et remporte six championnats majeurs entre 1994 et 2009 : le championnat du monde 1999, les Jeux olympiques de 2008 ainsi que quatre championnats d'Europe (1998, 2004, 2006 et 2008), avec un jeu basé sur une assise défensive en 6-0 et des contre-attaques rapides. Lors des Jeux olympiques de Pékin en 2008, la Norvège remporte tous ses matches du tour préliminaire et se qualifie facilement pour les quarts de finale. Une large victoire face à la Suède lui permet de rejoindre les demi-finales où elle rencontre la Corée du Sud. En demi-finale, l'équipe norvégienne se qualifie après une rencontre accrochée conclue sur un but d'écart marqué à la dernière seconde par Gro Hammerseng. En finale, la Norvège retrouve les doubles championnes du monde en titre russes. Un bon début de match permet aux norvégiennes de prendre rapidement les devants et de remporter la finale sur le score 34 à 27, décrochant à cette occasion son premier titre olympique.

La période Thorir Hergeirsson (depuis 2009)Modifier

Thorir Hergeirsson, adjoint de Breivik depuis 2001, est nommé sélectionneur national en 2009. Les bons résultats de l'équipe se poursuivent avec une troisième place au championnat du monde 2009 et la victoire au championnat d'Europe 2010. Leur première place au championnat du monde 2011 permet à l'équipe de Norvège de détenir simultanément les trois titres majeurs du handball. La série de victoire continue aux Jeux olympiques de Pékin en 2012 mais prend fin au championnat d'Europe 2012, après une défaite en finale face au Monténégro, après prolongations (41-38).

Le championnat du monde 2013 est la première compétition terminée hors du podium (cinquième place après une élimination en quart de finale par la Serbie) depuis huit ans et le championnat du monde 2005. L'équipe renoue avec la victoire en 2014 en remportant pour la sixième fois le championnat d'Europe, qui lui permet de se qualifier pour les Jeux olympiques. Elle enchaîne avec une nouvelle campagne victorieuse lors du championnat du monde 2015 où elle décroche son troisième titre de championne du monde en dominant les Pays-Bas en finale (31-23). Aux Jeux olympiques de 2016, la Norvège est éliminée par la Russie en demi-finale et perd son titre olympique. Elle remporte néanmoins la petite finale face aux Pays-Bas et ramène ainsi une médaille de bronze. Fin 2016, elle affronte à nouveau les Pays-Bas en finale pour une septième victoire en championnat d'Europe.

PalmarèsModifier

  Jeux olympiques

Championnats du monde

Championnats d'Europe *

(*) Record

Classement aux championnats internationauxModifier

  Jeux olympiques
Année Classement J G N P BP BC Diff
  1976 Non qualifiée
  1980 Non qualifiée
  1984 Non qualifiée
  1988   4 3 1 1 115 91 +24
  1992   5 3 0 2 99 110 -11
  1996 4e place 5 2 0 3 116 109 +7
  2000   7 6 0 1 174 137 +37
  2004 Non qualifiée
  2008   8 8 0 0 248 185 +63
  2012   8 5 1 2 196 187 +9
  2016   8 6 0 2 247 205 +42
  2020   8 7 0 1 258 191 +67
  2024 Qualification à venir
Total 8/12 45 33 2 21 1195 1024 +171
Championnat d'Europe
Année Classement J G N P BP BC Diff
  1994   7 4 0 3 134 130 +4
  1996   7 4 2 1 179 151 +26
  1998   7 7 0 0 189 132 +57
  2000 6e place 6 2 2 2 151 149 +2
  2002   8 6 1 1 203 169 +34
  2004   8 8 0 0 259 191 +68
  2006   8 8 0 0 258 179 +79
  2008   8 7 1 0 248 169 +79
   2010   8 7 0 1 239 146 +93
  2012   8 6 0 2 219 194 +25
   2014   8 7 0 1 225 192 +33
  2016   8 8 0 0 211 170 +41
  2018 5e place 7 5 0 2 224 177 +47
  2020   8 8 0 0 254 180 +74
    2022 Qualifiée
    2024 Qualification à venir
Total 14/14 (+1) 106 87 6 13 2993 2309 +684
Championnat du monde
Année Classement J G N P BP BC Diff
  1957 Non qualifiée
  1962 Non qualifiée
  1965 Non qualifiée
  1971 7e place 4 1 1 2 33 41 -8
  1973 8e place 5 1 0 4 42 57 -15
  1975 8e place 5 2 0 3 61 66 -5
  1977 B[3] 9e place 2 1 0 2 33 32 +1
  1978 Non qualifiée
  1981 B[3] 3e place 10 5 0 1 104 89 +15
  1982 7e place 7 4 1 2 139 117 +22
  1983 B[3] 10e place 4 2 0 4 125 127 -2
  1985 B[3] 6e place 8 4 0 3 138 137 +1
  1986   7 5 1 1 174 127 +47
  1990 6e place 7 4 0 3 135 135 0
  1993   7 6 0 1 144 126 +18
   1995 4e place 8 5 0 3 205 151 +54
  1997   9 7 0 2 251 188 +63
   1999   9 8 0 1 240 170 +70
  2001   9 8 0 1 292 203 +89
  2003 6e place 9 6 1 2 297 241 +56
  2005 9e place 8 3 1 4 232 205 +27
  2007   10 8 0 2 314 246 +68
  2009   10 8 0 2 303 227 +76
  2011   9 8 0 1 278 201 +77
  2013 5e place 7 6 0 1 198 139 +59
  2015   9 8 0 1 269 209 +60
  2017   9 7 0 2 281 196 +85
  2019 4e place 10 7 0 3 273 224 +49
  2021 Qualifiée
    2023 Qualifiée (co-organisteur)
Total 20/24 (+2) 158 112 5 41 4197 3294 +903

Légende :    : Compétition jouée à domicile.

SélectionneursModifier

EffectifModifier

Effectif actuelModifier

L'effectif de l'équipe aux Jeux olympiques de 2020 est :

Effectif aux Jeux olympiques de 2020[4] (Liste provisionnelle des 28[5])
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nom Date de naissance Taille Sél. Buts Club
2 DC Henny Reistad (1999-2-9) (22 ans) 1,81 m 29 87   Team Esbjerg
4 ARG Veronica Kristiansen (1990-7-10) (31 ans) 1,75 m 145 475   Győri ETO KC
5 P Marit Malm Frafjord (1985-11-25) (35 ans) 1,82 m 214 411   Team Esbjerg
7 ARD Stine Skogrand (1993-3-3) (28 ans) 1,73 m 99 172   Herning-Ikast Håndbold
9 ARD Nora Mørk (1991-4-5) (30 ans) 1,67 m 133 644   Vipers Kristiansand
10 DC Stine Bredal Oftedal (1991-9-25) (29 ans) 1,68 m 204 558   Győri ETO KC
12 GB Silje Solberg (1990-6-16) (31 ans) 1,78 m 156 2   Győri ETO KC
13 P Kari Brattset (1991-2-15) (30 ans) 1,83 m 80 188   Győri ETO KC
16 GB Katrine Lunde (1980-3-30) (41 ans) 1,80 m 308 3   Vipers Kristiansand
20 ALD Marit Røsberg Jacobsen (1994-2-25) (27 ans) 1,65 m 74 130   Team Esbjerg
23 ALG Camilla Herrem (1986-10-8) (34 ans) 1,67 m 264 737   Sola HK
24 ALG Sanna Solberg (1990-6-16) (31 ans) 1,78 m 161 288   Team Esbjerg
25 ARG Kristine Breistøl (1993-8-23) (27 ans) 1,92 m 19 12   Team Esbjerg
26 DC Marta Tomac (1990-9-20) (30 ans) 1,79 m 78 73   Vipers Kristiansand
34 P Vilde Johansen (1994-7-25) (27 ans) 1,82 m 9 0   Herning-Ikast Håndbold
Entraîneur(s)



Légende
———

Dernière mise à jour : 27 juillet 2021  

Effectifs antérieursModifier

Joueuses historiquesModifier

Plusieurs joueuses norvégienne ont été reconnues pour leurs performances individuelles, en tant que meilleure joueuse du monde, meilleure joueuse d'un tournoi ou membre de l'équipe-type d'un tournoi :

Meilleure handballeuse mondiale de l'année
Meilleure joueuse d'un tournoi
Membre de l'équipe-type d'un tournoi (All-Star Team)
Meilleures marqueuses d'un tournoi

Statistiques individuellesModifier

  • Les joueuses toujours en activités sont surlignées en bleu

Nombre de sélectionsModifier

Nombre total de matchs disputés en compétition officielle[22] :

# Joueuse Matchs Buts Période
1 Katrine Lunde 316 3 depuis 2002
2 Karoline Dyhre Breivang 305 475 2000–2014
3 Susann Goksør Bjerkrheim 296 844 1987–2000
4 Linn-Kristin Riegelhuth Koren 279 971 2003-2016
5 Camilla Herrem 272 751 depuis 2006
6 Heidi Sundal 268 727 1980–1993
7 Tonje Larsen 264 567 1992–2010
8 Annette Skotvoll 250 2 1987–1996
9 Karin Pettersen Ryen 243 544 1984–1993
10 Trine Haltvik 240 832 1984–2000
Dernière mise à jour :

Nombre de buts marquésModifier

Nombre de buts marqués en compétition officielle[23] :

# Joueuse Buts Matchs Moy. Période
1 Kjersti Grini 1003 201 4,99 1987–2001
2 Linn-Kristin Riegelhuth Koren 971 279 3,48 2003-2016
3 Cathrine Roll-Matthiesen 918 233 3,93 1985–1996
4 Susann Goksør Bjerkrheim 844 296 2,85 1987–2000
5 Trine Haltvik 832 241 3,45 1984–2000
6 Heidi Løke 801 226 3,54 2006-2020
7 Camilla Herrem 751 272 depuis 2006
8 Heidi Sundal 727 269 2,70 1980–1993
9 Nora Mørk 696 141 4,93 depuis 2006
10 Gro Hammerseng-Edin 631 167 3,77 2000–2010
Dernière mise à jour :

Notes et référencesModifier

  1. (no) Ola Bernhus, Håndballjentene, Scanbok Forlag, (ISBN 82-90554-12-5), p. 154
  2. (no) Bryhn Rolf, « Sven Tore Jacobsen », dans Store norske leksikon, Oslo, Kunnskapsforlaget (lire en ligne)
  3. a b c et d En guise de tournoi de qualification pour le Championnat du monde ont été organisés entre 1977 et 1992 un Championnat du monde B. Véritable division 2 du handball mondial, les meilleures équipes obtenaient ainsi leurs billets pour la compétition reine tandis que les moins bonnes équipes étaient reléguées dans un Championnat du monde C qui a existé entre 1976 et 1990.
  4. « Norvège - Composition de l'équipe » [PDF], sur Site officiel de l'IHF, (consulté le )
  5. « Norvège - Liste provisionnelle des 28 » [PDF], sur Site officiel de l'IHF, (consulté le )
  6. (en) « Effectif de la Norvège au championnat d'Europe 2020 » [PDF], Fédération européenne de handball, (consulté le )
  7. (no) « Herrem vraket til EM-troppen », sur www.dagbladet.no, Dagbladet,
  8. (no) « Ekspert om Nora Mørk: – Savnet ble større enn spådd », sur www.vg.no,
  9. (no) « VM-troppen », sur www.handball.no, Fédération norvégienne de handball,
  10. (no) « EM-troppen », sur www.handball.no, Fédération norvégienne de handball,
  11. (no) « Marit Malm Frafjord inn i håndballjentenes OL-tropp », sur www.tv2.no, TV 2,
  12. (no) « Troppen offentliggjort: OL-klar seks måneder etter fødselen », sur www.aftenbladet.no, Aftenbladet,
  13. (no) « Hergeirsson om innkalte Alstad: – Lettere for en slik spiller å steppe inn », sur www.vg.no,
  14. (no) « VM-troppen », sur www.handball.no, Fédération norvégienne de handball,
  15. Effectif de la Norvège au championnat d'Europe 2014
  16. Effectif de la Norvège au championnat du monde 2013
  17. (en) « XX Women's World Championship 2011 - Cumulative Statistics », sur archive.ihf.info, Fédération internationale de handball, (consulté le )
  18. (en) « XIX Women's World Championship 2009 - Cumulative Statistics », sur archive.ihf.info, Fédération internationale de handball, (consulté le )
  19. (en) « XVIII Women's World Championship 2007 - Cumulative Statistics », sur archive.ihf.info, Fédération internationale de handball, (consulté le )
  20. (en) « XVII Women's World Championship 2005 - Cumulative Statistics », sur archive.ihf.info, Fédération internationale de handball, (consulté le )
  21. a b et c « Handball & Jeux Olympiques 1936–2000 », IHF (consulté le )
  22. (no) « Statistiques des sélections – Par matchs », NHF (consulté le )
  23. (no) « Statistiques des sélections – Par buts marqués », NHF (consulté le )

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier