Ouvrir le menu principal

Kari Aalvik Grimsbø

handballeuse norvégienne

Kari Aalvik Grimsbø
Image illustrative de l’article Kari Aalvik Grimsbø
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Norvège Norvège
Naissance (34 ans)
Lieu Børsa
Taille 1,80 m (5 11)[1]
Poste gardienne de but
Situation en club
Club actuel Drapeau : Hongrie Győri ETO KC
Numéro 85
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
0000- Drapeau : Norvège Orkdal I.L.
0000- Drapeau : Norvège Skaun Håndballklubb
0000-2010 Drapeau : Norvège Byåsen Håndball Elite
2010- 01/2015 Drapeau : Danemark Team Esbjerg 128[2]
01/2015- Drapeau : Hongrie Győri ETO KC
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
?Norvège U193(0)
?Norvège U2134(0)
2005-2018 Drapeau : Norvège Norvège 173 (1)[3]
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Kari Aalvik Grimsbø, née le 4 janvier 1985 à Børsa (commune de Skaun), est une handballeuse norvégienne jouant au poste de gardienne de but. Avec l'équipe nationale de Norvège, elle est notamment double championne olympique[4](2008 et 2012), quintuple championne d'Europe (2006, 2008, 2010, 2014 et 2016) et double championne du monde (2011 et 2015).

Sommaire

BiographieModifier

Elle fut championne d'Europe et championne du monde avec l'équipe de Norvège des moins de 21 ans.

Elle débute dans l'équipe de Norvège le 28 septembre 2005 dans un match contre le Portugal (victoire 24-19).

En 2012, après un deuxième titre olympique, Kari Aalvik Grimsbø et son mari Harvard Grimsbø annoncent la venue d'un bébé pour mai-juin 2013[5]. Gardienne titulaire de l'équipe de Norvège, elle doit donc renoncer au Championnat d'Europe 2012 en Serbie. Néanmoins, son club, Team Esbjerg basé au Danemark, décide de prolonger son contrat[5].

Elle se blesse dès le premier match du championnat d'Europe 2014 en décembre 2014, c'est Silje Solberg qui la remplace pour le reste de la compétition. En janvier 2015, elle arrive en Hongrie au club de Győri ETO KC comme joker médical pour remplacer Jelena Grubišić, qui s'est rompu les ligaments croisés du genou droit[6] et signe un contrat jusqu'en 2017 [2].

En 2015, elle remporte le championnat du monde au Danemark en battant les Pays-Bas en finale. En 2016, elle remporte le Championnat d'Europe féminin de handball 2016.

Elle met un terme à sa carrière en équipe nationale en 2018, disputant son dernier match le face à la Croatie.

En 2019 , elle remporte sa troisième Ligue des champions consécutive avec Győr.

PalmarèsModifier

Sélection nationaleModifier

Jeux olympiques
championnats du monde
championnats d'Europe
autres

ClubModifier

compétitions internationales

compétitions nationales

Distinction personnelleModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier