Championnat du monde féminin de handball 2019

Cet article traite du championnat féminin 2019. Pour le championnat masculin, voir Championnat du monde masculin de handball 2019.
Championnat du monde
féminin de handball 2019
Description de l'image Championnat du monde féminin de handball 2019 logo.svg.
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) Fédération internationale de handball (IHF) et Fédération japonaise de handball
Édition 24e
Lieu(x) Drapeau du Japon Japon
Date du 30 novembre au
Participants 24 équipes nationales
Matchs joués 96
Affluence 315 748 spectateurs
(3 289 par match)
Site(s) préfecture de Kumamoto
Site web officiel Site de l'IHF
japanhandball2019.com

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : France France (2)
Vainqueur Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas (1er titre)
Finaliste Drapeau : Espagne Espagne
Troisième Drapeau : Russie Russie
Plus titré(s) Drapeau : Russie Russie (7)
Buts 5 179 (54 par match)
Meilleure joueuse Drapeau : Pays-Bas Estavana Polman
Meilleure(s) buteuse(s) Drapeau : Pays-Bas Lois Abbingh (71)

Navigation

Le Championnat du monde féminin de handball 2019 est la 24e édition du Championnat du monde de handball qui a lieu du 30 novembre au au Japon, sept mois avant Jeux olympiques de Tokyo. C'est une compétition organisée par la Fédération internationale de handball (IHF) et la Fédération japonaise de handball qui réunit les meilleures sélections nationales.

La France, vainqueur de l'édition précédente, remet son titre en jeu, mais ne passe pas la phase préliminaire et ne termine qu'à la 13e place. La compétition est remportée pour la première fois par les Pays-Bas, vainqueur en finale de l'Espagne qui obtient à cette occasion son meilleur résultat en championnat du monde. Enfin, dans le match pour la médaille de bronze, la Russie s'impose face à la Norvège.

PrésentationModifier

QualificationsModifier

Les 24 participants sont désignés au moyen des compétitions continentales et de tournois de qualification en Europe en 2018 et 2019. Le pays organisateur, le Japon, ainsi que la tenante du titre, la France, sont qualifiés d'office. Les 22 autres équipes doivent passer par des qualifications continentales.

Places par continent et équipes qualifiées
Continent Nombre Moyen de qualification Date Qualifié(s)
- 1 Organisateur 28 octobre 2013   Japon
- 1 Tenant du titre 17 décembre 2017   France
Amériques (PATHF) 2 Championnat d'Amérique du Sud et Centrale (en) 4 décembre 2018   Brésil et   Argentine
1 Championnat d'Amérique du Nord et des Caraïbes (en) 2 juin 2019   Cuba
Asie (AHF) 3 Championnat d'Asie 2018 (en) 8 décembre 2018   Corée du Sud,   Chine et   Kazakhstan
- 1 Océanie ou Invité[1] 8 décembre 2018   Australie
Afrique (CAHB) 3 Championnat d'Afrique 2018 12 décembre 2018   Angola,   Sénégal et   RD du Congo
Europe (EHF) 3 Championnat d'Europe 2018 16 décembre 2018   Russie,   Pays-Bas et   Roumanie
9 Tournois qualificatifs européens 6 juin 2019   Allemagne,   Danemark,   Espagne,   Hongrie,   Monténégro,
  Norvège,   Serbie,   Suède et   Slovénie

Equipes qualifiéesModifier

Nation Apparitions précédentes
Nb Titres Participations
  Allemagne 11 1 1993, 1995, 1997, 1999, 2003, 2005, 2007, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017
  Angola 14 0 1990, 1993, 1995, 1997, 1999, 2001, 2003, 2005, 2007, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017
  Argentine 9 0 1999, 2003, 2005, 2007, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017
  Australie 7 0 1999, 2003, 2005, 2007, 2009, 2011, 2013
  Brésil 12 1 1995, 1997, 1999, 2001, 2003, 2005, 2007, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017
  Chine 15 0 1986, 1990, 1993, 1995, 1997, 1999, 2001, 2003, 2005, 2007, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017
  Corée du Sud 17 1 1978, 1982, 1986, 1990, 1993, 1995, 1997, 1999, 2001, 2003, 2005, 2007, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017
  Cuba 3 0 1999, 2011, 2015,
  Danemark 19 1 1957, 1962, 1965, 1971, 1973, 1975, 1990, 1993, 1997, 1999, 2001, 2003, 2005, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017
  Espagne 9 0 1993, 2001, 2003, 2007, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017
  France 13 2 1986, 1990, 1997, 1999, 2001, 2003, 2005, 2007, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017
  Hongrie 21 1 1957, 1965, 1971, 1973, 1975, 1978, 1982, 1986, 1993, 1995, 1997, 1999, 2001, 2003, 2005, 2007, 2009, 2013, 2015, 2017
  Japon 18 0 1962, 1965, 1971, 1973, 1975, 1986, 1995, 1997, 1999, 2001, 2003, 2005, 2007, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017
  Kazakhstan 4 0 2007, 2009, 2011, 2015
  Monténégro 4 0 2011, 2013, 2015, 2017
  Norvège 19 3 1971, 1973, 1975, 1982, 1986, 1990, 1993, 1995, 1997, 1999, 2001, 2003, 2005, 2007, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017
  Pays-Bas 11 0 1971, 1978, 1986, 1999, 2001, 2005, 2011, 2013, 2015, 2017
  RD du Congo 2 0 2013, 2015
  Roumanie 23 1 1957, 1962, 1965, 1971, 1973, 1975, 1978, 1982, 1986, 1990, 1993, 1995, 1997, 1999, 2001, 2003, 2005, 2007, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017
  Russie[2] 19 7 1962, 1973, 1975, 1978, 1982, 1986, 1990, 1993, 1995, 1997, 1999, 2001 2003, 2005, 2007, 2009, 2011, 2015, 2017
  Sénégal 0 0 Première participation
  Serbie 3 0 2013, 2015, 2017
  Slovénie 5 0 1997, 2001, 2003, 2005, 2017
  Suède 9 0 1957, 1990, 1993, 1995, 2001, 2009, 2011, 2015, 2017
En gras et en italique sont indiqués respectivement le champion et le pays hôte de l'édition concernée.

Lieux de compétitionModifier

La compétition aura lieu à Kumamoto et dans ses environs, comme lors du Championnat du monde masculin de 1997 :

Higashi-ku Minami-ku Nishi-ku Yatsushiro Yamaga
Parc Dome
Capacité : 10 000
Aqua Dome
Capacité : 6 400
Gymnase municipal
Capacité : 3 400
Gymnase municipal
Capacité : 2 500
Gymnase municipal
Capacité : 2 100
     

ArbitresModifier

Les 17 paires de juges-arbitres sont[3] :

  • Yousef Belkhiri, Sid Ali Hamidi ( )
  • Maria Ines Paolantoni, Mariana Garcia ( )
  • Yufeng Cheng, Yunlei Zhou ( )
  • Davor Loncar, Zoran Loncar ( )
  • Karina Christiansen, Line Hansen ( )
  • Yasmina Elsaied, Heidy Elsaied ( )
  • Ignacio García, Andreu Marín ( )
  • Charlotte et Julie Bonaventura ( )
  • Maike Merz, Tanja Schilha ( )
  • Kiyoshi Hizaki, Tomokazu Ikebuchi ( )
  • Bon-Ok Koo, Seok Lee ( )
  • Cristina Nastase, Simona Stancu ( )
  • Viktoria Alpaidze, Tatiana Berzkina ( )
  • Bojan Lah, David Sok ( )
  • Vanja Antic, Jelena Jakovljevic ( )
  • Samir Krichen, Samir Makhlouf ( )
  • Mathias Sosa, Cristian Lemes ( )
Réservistes
  • Raymel Reyes, Alexys Zuñiga ( )
  • Maria Bennani, Safia Bennani ( )

Tirage au sortModifier

Le tirage au sort des groupes du tour préliminaire a eu lieu le à Tokyo.

Phase préliminaireModifier

LégendeModifier

Groupe AModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép
1   Pays-Bas 8 5 4 0 1 178 134 44 +2
2   Norvège 8 5 4 0 1 169 115 54 -2
3   Serbie 6 5 3 0 2 155 143 12 /
4   Angola 4 5 2 0 3 150 151 -1 +9
5   Slovénie 4 5 2 0 3 142 150 -8 -9
6   Cuba 0 5 0 0 5 122 223 -101 /

15h00
Serbie   32 – 25
(16-12)
  Angola Aqua Dome, Minami-ku
Arbitrage :   Mariana Garcia, Maria Ines Paolantoni

Željka Nikolić 7

Rapport

Isabel Guialo 5

 ×2   ×4

 ×1   ×4


18h00
Pays-Bas   26 – 32
(14-15)
  Slovénie Aqua Dome, Minami-ku
Arbitrage :   Samir Krichen, Samir Makhlouf

Estavana Polman 5

Rapport

Tjaša Stanko 12

 ×1   ×3

 ×1   ×4


20h30
Norvège   47 – 16
(25-9)
  Cuba Aqua Dome, Minami-ku
Arbitrage :   Heidy El-Saied, Yasmina El-Saied

Heidi Løke 8

Rapport

Céspedes, Lusson 3

  ×3

  ×1


2 décembre 2019
12h30
Cuba   27 – 46
(11–25)
  Serbie Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 5 570
Arbitrage :   Samir Krichen, Samir Makhlouf

Eyatne Rizo 6

Rapport

trois joueuses 6

  ×5

 ×1   ×4

2 décembre 2019
15h00
Angola   28 – 35
(12–17)
  Pays-Bas Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 4 690
Arbitrage :   Belkhiri, Hamidi

Azenaide Carlos 9

Rapport

Lois Abbingh 11

 ×5   ×1

 ×2   ×5

2 décembre 2019
20h30
Slovénie   20 – 36
(12-13)
  Norvège Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 1 680
Arbitrage :   Bonaventura, Bonaventura

Ana Gros 9

Rapport

Marit Røsberg Jacobsen 8


3 décembre 2019
15h00
Pays-Bas   51 – 23
(22–11)
  Cuba Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 5 060
Arbitrage :   García, Paolantoni

Angela Malestein 11

Rapport

Yarumy Céspedes 4

 ×1   ×5

  ×6

3 décembre 2019
18h00
Slovénie   24 – 33
(12–16)
  Angola Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 2 280
Arbitrage :   Koo, Lee

Tjaša Stanko 9

Rapport

Carlos, Kassoma 6

 ×2   ×3

  ×5

3 décembre 2019
20h30
Norvège   28 – 25
(13–12)
  Serbie Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 1 970
Arbitrage :   Kuttler, Merz

Stine Bredal Oftedal 7

Rapport

Kristina Liščević 6

 ×3   ×4

 ×1   ×8  ×1


5 décembre 2019
15h00
Cuba   26 – 39
(15–17)
  Slovénie Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 5 520
Arbitrage :   Năstase, Stancu

Eyatne Rizo 7

Rapport

Tjaša Stanko 11

 ×2   ×2

 ×3   ×5

5 décembre 2019
18h00
Serbie   23 – 36
(12–20)
  Pays-Bas Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 2 460
Arbitrage :   Bonaventura, Bonaventura

trois joueuses 6

Rapport

Estavana Polman 8

  ×4

 ×2   ×4

5 décembre 2019
20h30
Norvège   30 – 24
(13 – 12)
  Angola Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 1 870
Arbitrage :   García, Paolantoni

Emilie Hegh Arntzen 6

Rapport

Azenaide Carlos 6

 ×3   ×2

 ×1   ×5


6 décembre 2019
15h00
Serbie   29 – 27
(12 – 11)
  Slovénie Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 4 680
Arbitrage :   Makhlouf, Krichen

Slađana Pop-Lazić 8

Rapport

Tjaša Stanko 10

 ×1   ×4

 ×2   ×2

6 décembre 2019
18h00
Angola   40 – 30
(20 – 16)
  Cuba Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 2 680
Arbitrage :   Belkhiri, Hamidi

Isabel Guialo 7

Rapport

Lizandra Lusson 7

  ×6

 ×1   ×6

6 décembre 2019
20h30
Pays-Bas   30 – 28
(14 – 18)
  Norvège Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 3 380
Arbitrage :   García, Marín

Lois Abbingh 6

Rapport

Stine Bredal Oftedal 9

 ×2   ×1

 ×2


Groupe BModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép
1   Corée du Sud 8 5 3 2 0 149 124 25 /
2   Allemagne 7 5 3 1 1 142 111 31 +1
3   Danemark 7 5 3 1 1 132 100 32 -1
4   France T 5 5 2 1 2 137 100 37 /
5   Brésil 3 5 1 1 3 119 115 4 /
6   Australie 0 5 0 0 5 53 182 -129 /

15h00
Allemagne   30 – 24
(14-11)
  Brésil Gymnase municipal, Yamaga
Spectateurs : 1 300
Arbitrage :   Ignacio Garcia, Andreu Marin

Julia Behnke 6

Rapport

Alexandra do Nascimento 5

 ×1   ×4

 ×1   ×1


18h00
France   27 – 29
(13-12)
  Corée du Sud Gymnase municipal, Yamaga
Spectateurs : 1 450
Arbitrage :   MathiasSosa, Cristian Lemes

Grâce Zaadi 5

Rapport

Ryu Eun-hee 12

 ×2   ×5

 ×1   ×2  ×1


20h30
Danemark   37 – 12
(17-4)
  Australie Gymnase municipal, Nishi-ku
Spectateurs : 1 400
Arbitrage :   Yufeng Cheng, Yunlei Zhou

Trine Østergaard Jensen 6

Rapport

Sally Potocki 4

 ×2   ×2

  ×8



15h00
Brésil   19 – 19
(7–10)
  France Gymnase municipal, Yamaga
Spectateurs : 1 580
Arbitrage :   Lah, Sok

quatre joueuses 3

Rapport

trois joueuses 3

  ×3

 ×2   ×5  ×1


18h00
Australie   8 – 34
(4–18)
  Allemagne Gymnase municipal, Yamaga
Spectateurs : 1 450
Arbitrage :   Koyoshi Hizaki, Tomokazu Ikebuchi

Sally Potocki 3

Rapport

Antje Lauenroth 6

  ×2

 ×1   ×6


20h30
Corée du Sud   26 – 26
(13–10)
  Danemark Gymnase municipal, Nishi-ku
Spectateurs : 1 380
Arbitrage :   Alpaidze, Berezkina

Ryu Eun-hee 9

Rapport

Mie Højlund 4

 ×1   ×5

 ×1   ×6  ×1


3 décembre 2019
15h00
Corée du Sud   33 – 27
(16–14)
  Brésil Gymnase municipal, Yamaga
Spectateurs : 1 750
Arbitrage :   Hamidi, Belkhiri

Ryu, Shin 12

Rapport

Eduarda Amorim 9

 ×2   ×6

 ×2   ×3

3 décembre 2019
19h00
France   46 – 7
(21–3)
  Australie Gymnase municipal, Yamaga
Spectateurs : 1 540
Arbitrage :   El-Saied, El-Saied

Pauline Coatanea 7

Rapport

Sally Potocki 4

 ×1   ×2

 ×1   ×6

3 décembre 2019
20h30
Danemark   25 – 26
(11–13)
  Allemagne Gymnase municipal, Nishi-ku
Spectateurs : 1 000
Arbitrage :   Sosa, Lemes

Kristina Jørgensen 5

Rapport

Julia Behnke 7

 ×1   ×2

 ×2   ×5


4 décembre 2019
15h00
Australie   17 – 34
(10–18)
  Corée du Sud Gymnase municipal, Yamaga
Spectateurs : 1 590
Arbitrage :   Lončar, Lončar

Sally Potocki 10

Rapport

Lee Mi-gyeong 5

 ×1   ×6

  ×3

4 décembre 2019
19h00
Allemagne   25 – 27
(12–14)
  France Gymnase municipal, Yamaga
Spectateurs : 1 950
Arbitrage :   García, Marín

Emily Bölk 8

Rapport

Grâce Zaadi 4

 ×2   ×1

 ×1   ×2

4 décembre 2019
20h30
Danemark   24 – 18
(11–9)
  Brésil Gymnase municipal, Nishi-ku
Spectateurs : 1 100
Arbitrage :   García, Paolantoni

Stine Jørgensen 6

Rapport

Samara Vieira 5

 ×1   ×3

  ×5


6 décembre 2019
15h00
Brésil   31 – 9
(15–5)
  Australie Gymnase municipal, Yamaga
Spectateurs : 1 490
Arbitrage :   Cheng, Zhou

Ana Paula Rodrigues 5

Rapport

Sally Potocki 7

 ×1   ×7  ×1

  ×2

6 décembre 2019
19h00
Allemagne   27 – 27
(15–14)
  Corée du Sud Gymnase municipal, Yamaga
Spectateurs : 2 100
Arbitrage :   Alpaidze, Berezkina

Julia Behnke 7

Rapport

Ryu Eun-hee 10

 ×2   ×6

  ×2

6 décembre 2019
20h30
France   18 – 20
(7–9)
  Danemark Gymnase municipal, Nishi-ku
Spectateurs : 1 600
Arbitrage :   Lah, Sok

Alexandra Lacrabère 6

Rapport

Stine Jørgensen 7

 ×3   ×4

  ×6


Groupe CModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Espagne 10 5 5 0 0 159 103 56
2   Monténégro 8 5 4 0 1 137 123 14
3   Roumanie 6 5 3 0 2 121 129 -8
4   Hongrie 4 5 2 0 3 145 117 28
5   Sénégal 2 5 1 0 4 119 137 -18
6   Kazakhstan 0 5 0 0 5 92 164 -72

15h00
Monténégro   29 – 25
(14-15)
  Sénégal Gymnase municipal, Yatsushiro
Spectateurs : 1 900
Arbitrage :   Maike Merz, Tanja Schilha

Đurđina Jauković 7

Rapport

Keita, Sankharé 5

 ×3   ×5

 ×1   ×2


18h00
Roumanie   16 – 31
(9-16)
  Espagne Gymnase municipal, Nishi-ku
Spectateurs : 1 300
Arbitrage :   Bonaventura, Bonaventura

Cristina Neagu 6

Rapport

Barbosa, Fernández 6

 ×2   ×7

 ×1   ×5


18h00
Hongrie   39 – 15
(22–8)
  Kazakhstan Gymnase municipal, Yatsushiro
Spectateurs : 1 800
Arbitrage :   Hizaki, Ikebuchi

Márton, Schatzl 7

Rapport

Dana Abilda 5

  ×1



15h00
Kazakhstan   21 – 30
(11-13)
  Monténégro Gymnase municipal, Yatsushiro
Spectateurs : 1 910
Arbitrage :   El-Saied, El-Saied

Irina Alexandrova 5

Rapport

Jovanka Radičević 9

  ×3

 ×1   ×5


18h00
Espagne   29 – 25
(18–13)
  Hongrie Gymnase municipal, Nishi-ku
Spectateurs : 1 600
Arbitrage :   Christiansen, Hansen

Alexandrina Barbosa

Rapport

Petra Tóvizi 5

 ×1   ×4  ×1

 ×1   ×5


18h00
Sénégal   25 – 29
(12–15)
  Roumanie Gymnase municipal, Yatsushiro
Spectateurs : 1 850
Arbitrage :   Koo, Lee

trois joueuses 6

Rapport

Cristina Neagu 13

 ×2   ×3

 ×4   ×7


3 décembre 2019
15h00
Hongrie   24 – 25
(12–13)
  Monténégro Gymnase municipal, Nishi-ku
Spectateurs : 1 600
Arbitrage :   García, Marín

Nadine Schatzl 7

Rapport

Jovanka Radičević 8

 ×2   ×2

 ×1   ×7  ×1

3 décembre 2019
15h00
Espagne   29 – 20
(14–13)
  Sénégal Gymnase municipal, Yatsushiro
Spectateurs : 1 950
Arbitrage :   Lah, Sok

Alexandrina Barbosa 8

Rapport

Doungou Camara 6

 ×3   ×5

  ×4

3 décembre 2019
19h00
Roumanie   22 – 20
(14–11)
  Kazakhstan Gymnase municipal, Yatsushiro
Spectateurs : 1 810
Arbitrage :   Cheng, Zhou

Crina Pintea 5

Rapport

Veronika Khardina 6

 ×1   ×3

  ×1


4 décembre 2019
15h00
Monténégro   27 – 26
(11–12)
  Roumanie Gymnase municipal, Nishi-ku
Spectateurs : 1 700
Arbitrage :   Christiansen, Hansen

Radičević, Raičević 6

Rapport

Cristina Neagu 11

 ×3   ×7  ×1

 ×1   ×7  ×1

4 décembre 2019
15h00
Kazakhstan   16 – 43
(11–19)
  Espagne Gymnase municipal, Yatsushiro
Spectateurs : 2 000
Arbitrage :   El-Saied, El-Saied

Abilda, Rejemetova 3

Rapport

Marta López 10

  ×5

  ×4

4 décembre 2019
19h00
Hongrie   30 – 20
(17–9)
  Sénégal Gymnase municipal, Yatsushiro
Spectateurs : 2 020
Arbitrage :   Alpaidze, Berezkina

Anna Kovács 6

Rapport

Amina Sankharé 6

 ×1   ×2

 ×1   ×4


6 décembre 2019
15h00
Sénégal   30 – 20
(15–7)
  Kazakhstan Gymnase municipal, Nishi-ku
Spectateurs : 1 700
Arbitrage :   Hizaki, Ikebuchi

Doungou Camara 8

Rapport

Dana Abilda 7

  ×3

 ×1   ×6  ×1

6 décembre 2019
15h00
Monténégro   26 – 27
(14–14)
  Espagne Gymnase municipal, Yatsushiro
Spectateurs : 2 000
Arbitrage :   Bonaventura, Bonaventura

Jovanka Radičević 7

Rapport

Barbosa, Pena 6

  ×7

 ×2   ×4

6 décembre 2019
19h00
Roumanie   28 – 27
(10–16)
  Hongrie Gymnase municipal, Yatsushiro
Spectateurs : 2 500
Arbitrage :   Kuttler, Merz

Cristina Neagu 10

Rapport

Kovacsics, Szabó 6

 ×2   ×6

 ×2   ×5


Groupe DModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Russie 10 5 5 0 0 158 91 67
2   Suède 8 5 4 0 1 144 114 30
3   Japon 6 5 3 0 2 136 121 15
4   Argentine 4 5 2 0 3 124 133 -9
5   RD du Congo 2 5 1 0 4 86 137 -51
6   Chine 0 5 0 0 5 100 152 -52

15h00
Japon   24 – 20
(14-10)
  Argentine Parc Dome, Higashi-ku
Arbitrage :   Năstase, Stancu

Mana Ohyama 5

Rapport

Elke Karsten 7

 ×2   ×9

 ×2   ×4


18h00
Russie   26 – 11
(13-6)
  Chine Parc Dome, Higashi-ku
Arbitrage :   Lončar, Lončar

Iulia Managarova

Rapport

Chen 4

  ×3

  ×4


20h30
Suède   26 – 16
(11–8)
  RD du Congo Parc Dome, Higashi-ku
Arbitrage :   Antić, Jankovljević

Anna Lagerquist 6

Rapport

Christianne Mwasesa 6

 ×3   ×2

 ×1   ×3


2 décembre 2019
15h00
Argentine   22 – 35
(12–17)
  Russie Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 6 628
Arbitrage :   Cheng, Zhou

Malena Cavo 4

Rapport

Olga Gorchenina 5

2 décembre 2019
18h00
RD du Congo   16 – 28
(9–17)
  Japon Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 4 476
Arbitrage :   Lončar, Lončar

Roseline Ngo Leyi 4

Rapport

Mana Ohyama

2 décembre 2019
20h30
Chine   19 – 32
(7–16)
  Suède Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 2 100
Arbitrage :   Stancu, Năstase

Jin Mengqing 5

Rapport

Mikaela Mässing 4


3 décembre 2019
14h30
Russie   34 – 13
(19–7)
  RD du Congo Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 6 765
Arbitrage :   Hizaki, Ikebuchi

Iulia Managarova 6

Rapport

Christianne Mwasesa 5

  ×4

  ×5  ×1

3 décembre 2019
17h00
Chine   28 – 34
(13–18)
  Argentine Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 1 985
Arbitrage :   Antić, Jakovljević

Jin Mengqing 10

Rapport

Elke Karsten 12

  ×4

 ×1   ×3

3 décembre 2019
19h30
Suède   34 – 26
(20–13)
  Japon Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 6 375
Arbitrage :   Krichen, Makhlouf

Linn Blohm 7

Rapport

Yuki Tanabe 5

 ×1   ×4

  ×4


5 décembre 2019
15h00
RD du Congo   25 – 24
(10–11)
  Chine Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 6 729
Arbitrage :   Kuttler, Merz

Christianne Mwasesa 12

Rapport

Jin Mengqing 8

 ×2   ×6  ×1

 ×1   ×5

5 décembre 2019
18h00
Japon   23 – 33
(16–16)
  Russie Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 6 220
Arbitrage :   Antić, Jakovljević

Haruno Sasaki 7

Rapport

Anna Sen 8

 ×1   ×2

 ×1   ×2

5 décembre 2019
20h30
Suède   30 – 23
(14–11)
  Argentine Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 2 442
Arbitrage :   Lončar, Lončar

Mikaela Massing 5

Rapport

Luciana Mendoza 8

 ×1   ×5

 ×2   ×3


6 décembre 2019
15h00
Japon   35 – 18
(17–8)
  Chine Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 8 310
Arbitrage :   Sosa, Lemes

Natsumi Akiyama 8

Rapport

Sun Mengying 5

 ×2   ×2

 ×2   ×5

6 décembre 2019
18h00
Argentine   25 – 16
(9–13)
  RD du Congo Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 2 950
Arbitrage :   Christiansen, Hansen

Elke Karsten

Rapport

Christianne Mwasesa 5

 ×2   ×3

  ×5

6 décembre 2019
20h30
Russie   30 – 22
(16–12)
  Suède Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 3 826
Arbitrage :   Koo, Lee

Iaroslava Frolova 11

Rapport

Isabelle Gulldén 8

 ×3   ×8

  ×5


Tour principalModifier

Les poules du Tour préliminaire sont réunies deux à deux et tous les points acquis contre les équipes encore en lice sont conservés. Par exemple, la Russie, qui avait remporté tous ses matchs du Tour préliminaire, commence le Tour principal avec 4 points, car les 6 points acquis contre les équipes éliminées sont retirés.

LégendeModifier

Qualifiés pour les Demi-finales Qualifiés pour le Match pour la 5e place Qualifiés pour le Match pour la 7e place Éliminés.

Groupe IModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Norvège 8 5 4 0 1 146 128 18
2   Pays-Bas 6 5 3 0 2 153 136 17
3   Serbie 5 5 2 1 2 139 151 -12
4   Allemagne 5 5 2 1 2 135 136 -1
5   Danemark 4 5 1 2 2 123 124 -1
6   Corée du Sud 2 5 0 2 3 144 165 -21
8 décembre 2019
15h00
Serbie   36 – 33
(21 – 16)
  Corée du Sud Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 3 450
Arbitrage :   García, Marín

Jelena Lavko 7

Rapport

Ryu Eun-hee 10

 ×1   ×7  ×1

 ×1   ×4

8 décembre 2019
18h00
Pays-Bas   23 – 25
(12 – 11)
  Allemagne Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 4 020
Arbitrage :   Bonaventura, Bonaventura

Kelly Dulfer 4

Rapport

Emily Bölk 6

  ×4

 ×1   ×1

8 décembre 2019
20h30
Norvège   22 – 19
(12 – 9)
  Danemark Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 1 890
Arbitrage :   Alpaidze, Berezkina

Hegh Arntzen 5

Rapport

Højlund, Grigel 4

 ×1   ×4

 ×2   ×3


9 décembre 2019
15h00
Allemagne   28 – 29
(17 – 19)
  Serbie Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 5 090
Arbitrage :   Năstase, Stancu

Berger, Minevskaja 6

Rapport

Dragana Cvijić 7

 ×1   ×5

 ×2   ×5  ×1

9 décembre 2019
18h00
Danemark   27 – 24
(14 – 9)
  Pays-Bas Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 2 200
Arbitrage :   García, Marín

Anne Mette Hansen 5

Rapport

Polman, Snelder 5

 ×3   ×6

 ×1   ×4

9 décembre 2019
20h30
Corée du Sud   25 – 36
(10 – 20)
  Norvège Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 2 120
Arbitrage :   Bonaventura, Bonaventura

Ryu Eun-hee 7

Rapport

Stine Bredal Oftedal 7

 ×1   ×3

 ×2   ×2


11 décembre 2019
15h00
Pays-Bas   40 – 33
(23–16)
  Corée du Sud Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 5 070
Arbitrage :   Năstase, Stancu

Lois Abbingh 11

Rapport

Ryu Eun-hee 9

 ×1   ×7  ×1

 ×1   ×2

11 décembre 2019
18h00
Serbie   26 – 26
(14–11)
  Danemark Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 3 080
Arbitrage :   García, Marín

Slađana Pop-Lazić 6

Rapport

Stine Jørgensen 6

 ×1   ×6

 ×2   ×2

11 décembre 2019
20h30
Norvège   32 – 29
(17-16)
  Allemagne Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 3 520
Arbitrage :   Alpaidze, Berezkina

Kari Brattset 6

Rapport

Emily Bölk 6

  ×2

 ×1   ×2


Groupe IIModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Russie 10 5 5 0 0 161 117 44
2   Espagne 7 5 3 1 1 145 137 8
3   Monténégro 6 5 3 0 2 137 137 0
4   Suède 5 5 2 1 2 141 132 9
5   Japon 2 5 1 0 4 143 150 -7
6   Roumanie 0 5 0 0 5 102 156 -54
8 décembre 2019
15h00
Roumanie   18 – 27
(10 – 10)
  Russie Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 5 870
Arbitrage :   García, Paolantoni

Cristina Neagu 5

Rapport

Bobrovnikova, Viakhireva 5

 ×1   ×3  ×1

 ×2   ×4

8 décembre 2019
18h00
Monténégro   30 – 26
(14 – 11)
  Japon Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 7 356
Arbitrage :   Belkhiri, Hamidi

Jovanka Radičević 8

Rapport

Asuka Fujita 7

 ×1   ×3

 ×2   ×3

8 décembre 2019
20h30
Espagne   28 – 28
(14 – 8)
  Suède Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 2 132
Arbitrage :   Lah, Sok

Alexandrina Barbosa 6

Rapport

Hagman, Mässing 8

 ×2   ×7  ×1

 ×2   ×3


10 décembre 2019
15h00
Russie   35 – 28
(17 – 16)
  Monténégro Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 6 338
Arbitrage :   Krichen, Makhlouf

Ioulia Managarova 12

Rapport

Jovanka Radičević 8

 ×1   ×5

 ×2   ×7

10 décembre 2019
18h00
Japon   31 – 33
(13-17)
  Espagne Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 3 428
Arbitrage :   Kuttler, Merz

Mana Ohyama 6

Rapport

Nerea Pena 7

 ×3   ×4

 ×2   ×5

10 décembre 2019
20h30
Suède   34 – 22
(14-9)
  Roumanie Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 1 980
Arbitrage :   Lemes, Sosa

Olivia Mellegård 7

Rapport

trois joueuses 4

 ×1   ×4

 ×1   ×3


11 décembre 2019
15h00
Espagne   26 – 36
(12–16)
  Russie Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 6 281
Arbitrage :   Bonaventura, Bonaventura

Alexandrina Barbosa 6

Rapport

Iaroslava Frolova 9

  ×1

 ×2   ×2

11 décembre 2019
18h00
Roumanie   20 – 37
(8–18)
  Japon Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 3 962
Arbitrage :   Belkhiri, Hamidi

Perianu, Udriștioiu 4

Rapport

Haruno Sasaki 8

 ×1   ×3

11 décembre 2019
20h30
Monténégro   26 – 23
(12-12)
  Suède Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 1 926
Arbitrage :   García, Paolantoni

Majda Mehmedović 7

Rapport

Linn Blohm 7

 ×2   ×3

  ×4


Phase finaleModifier

Demi-finales Finale
 , Parc Dome      , Parc Dome
   Russie  32
   Pays-Bas  33  
   Pays-Bas  30
 , Parc Dome
     Espagne  29
   Norvège  22
   Espagne  28  
Troisième place
 , Parc Dome
   Russie  33
   Norvège  28

Demi-finalesModifier


17h30
Russie   32 – 33
(16–16)
  Pays-Bas Parc Dome, Higashi-ku
Arbitrage :   Bonaventura, Bonaventura

Anna Viakhireva 11

Rapport

Estavana Polman 9

 ×2   ×3

  ×3



20h30
Norvège   22 – 28
(13–13)
  Espagne Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 4 261
Arbitrage :   Alpaidze, Berezkina

Malin Aune 5

Rapport

Alexandrina Barbosa 7

 ×3   ×3

 ×2   ×5


Match pour la 7e placeModifier


11h30
Allemagne   24 – 35
(13–18)
  Suède Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 6 860
Arbitrage :   García, Marín

Alicia Stolle 6

Rapport

Isabelle Gulldén 7

 ×1   ×2

 ×1   ×1

Match pour la 5e placeModifier


14h30
Serbie   26 – 28
(12–13)
  Monténégro Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 5 690
Arbitrage :   Belkhiri, Hamidi

Jovana Stoiljković 6

Rapport

Raičević, Ramusović 4

  ×1

 ×3   ×4

Match pour la 3e placeModifier


17h30
Russie   33-28
(18-15)
  Norvège Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 8 664
Arbitrage :   García, Marín

Anna Viakhireva 9

Rapport

Hegh Arntzen, Oftedal 7

  ×4

 ×1   ×4


FinaleModifier


20h30
Pays-Bas   30 – 29
(16-13)
  Espagne Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 9 624
Arbitrage :   Bonaventura, Bonaventura

Estavana Polman 9

Rapport

Alexandrina Barbosa 7

 ×2   ×3

 ×2   ×1  ×1


Coupe du PrésidentModifier

Places de 13e à 16eModifier

Demi-finales de classement Match pour la 13e place
 8 décembre      9 décembre
   Angola  17
   France  28  
   France  26
 8 décembre
     Hongrie  21
   Hongrie  34
   Argentine  26  
Match pour la 15e place
 9 décembre
   Angola  30
   Argentine  27
8 décembre 2019
12h30
Angola   17–28
(9–9)
  France Aqua Dome, Minami-ku
Spectateurs : 3 430
Arbitrage :   Lončar, Lončar

Isabel Guialo 4

Rapport

Estelle Nze Minko 5

  ×4  ×1

 ×3   ×3

8 décembre 2019
12h30
Hongrie   34–26
(19–12)
  Argentine Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 3 726
Arbitrage :   Christiansen, Hansen

Anikó Kovacsics 7

Rapport

Elke Karsten 9

  ×3

  ×0


9 décembre 2019
Argentine   27–30
(17–13)
  Angola Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 6 464
Arbitrage :   Hizaki, Ikebuchi

Elke Karsten 6

Rapport

Isabel Guialo 11

  ×3

 ×1   ×9

9 décembre 2019
France   26-21
(12-12)
  Hongrie Parc Dome, Higashi-ku
Spectateurs : 2 920
Arbitrage :   Alpaidze, Berezkina

Alexandra Lacrabère 6

Rapport

Viktória Lukács 7

  ×3

 ×1   ×2

Places de 17e à 20eModifier

Demi-finales de classement Match pour la 17e place
 8 décembre      9 décembre
   Slovénie  19
   Brésil  32  
   Brésil  22
 8 décembre
     Sénégal  18
   Sénégal  28
   RD du Congo  23  
Match pour la 19e place
 9 décembre
   Slovénie  29
   RD du Congo  27

Places de 21e à 24eModifier

Demi-finales de classement Match pour la 21e place
 8 décembre      9 décembre
   Cuba  45
   Australie  25  
   Cuba  33tab
 8 décembre
     Kazakhstan  31
   Kazakhstan  29
   Chine  23  
Match pour la 23e place
 9 décembre
   Australie  15
   Chine  33

Classement finalModifier

Rang Équipe J G N P Bp Bc Diff Qualifications*
    Pays-Bas 10 7 0 3 328 280 48 JO 2020
    Espagne 10 7 1 2 303 250 53 TQO
    Russie 10 9 0 1 321 224 97 TQO[4]
4   Norvège 10 7 0 3 309 249 60 TQO
5   Monténégro 9 7 0 2 249 233 16 TQO
6   Serbie 9 5 1 3 272 258 14 TQO
7   Suède 9 6 1 2 264 214 50 TQO
8   Allemagne 9 4 1 4 248 230 18 -
9   Danemark 8 4 2 2 204 172 32 -
10   Japon 8 4 0 4 230 204 26 -
11   Corée du Sud 8 3 2 3 240 236 4 -
12   Roumanie 8 3 0 5 181 227 - 46 -
13   FranceT 7 4 1 2 190 139 51 -
14   Hongrie 7 3 0 4 200 169 31 -
15   Angola 7 3 0 4 198 205 -7 -
16   Argentine 7 2 0 5 177 197 -20 -
17   Brésil 7 3 1 3 173 152 21 -
18   Sénégal 7 2 0 5 165 182 -17 -
19   Slovénie 7 3 0 4 190 209 -19 -
20   RD du Congo 7 1 0 6 136 194 -58 -
21   Cuba 7 2 0 5 200 279 -79 -
22   Kazakhstan 7 1 0 6 152 220 -68 -
23   Chine 7 1 0 6 156 196 -40 -
24   Australie 7 0 0 7 93 260 -167 -

Le vainqueur est directement qualifié pour les Jeux olympiques de 2020 tandis que les équipes classées de la 2e à la 7e place obtiennent le droit de participer à des tournois de qualifications olympiques.

Statistiques et récompensesModifier

Récompenses individuellesModifier

 
Meilleure joueuse :   Estavana Polman
Meilleure marqueuse :   Lois Abbingh (71 buts)
Meilleure gardienne :   Catherine Gabriel (42,0 %)
Équipe-type du championnat du monde féminin 2019

L'équipe type du tournoi est composée des joueuses suivantes :

Statistiques collectivesModifier

  • Meilleure attaque :   Pays-Bas (32,8 buts par match)
  • Moins bonne attaque :   Australie (13,3 buts par match)
  • Meilleure défense :   France (19,7 buts par match)
  • Moins bonne défense :   Cuba (39,8 buts par match)

Statistiques individuellesModifier

Meilleures marqueuses[5]
Rang Joueuse Équipe Buts Tirs % 7m MJ Moy.
1 Lois Abbingh   Pays-Bas 71 114 62,3 % 29/32 10 7,1
2 Ryu Eun-hee   Corée du Sud 69 114 60,5 % 5/9 8 8,6
3 Tjaša Stanko   Slovénie 62 98 63,3 % 6/9 7 8,9
4 Alexandrina Barbosa   Espagne 60 95 63,2 % 19/24 10 6,0
5 Jovanka Radičević   Monténégro 58 82 70,7% 19/21 9 6,4
Estavana Polman   Pays-Bas 107 54,2% 2/4 10 5,8
7 Stine Bredal Oftedal   Norvège 51 82 62,2 % 18/23 10 5,1
8 Cristina Neagu   Roumanie 49 82 59,8 % 25/26 8 6,1
9 Iaroslava Frolova   Russie 48 69 69,6 % 15/18 10 4,8
10 Sally Potocki   Australie 47 100 47,0 % 10/17 7 6,7
...
15 Linn Blohm   Suède 41 49 83,7 % - 9 4,6
Meilleures gardiennes de but[6]
Rang Joueuse Équipe % Arrêts Tirs MJ Moy.
1 Catherine Gabriel   France 42,0 % 34 81 7 4,9
2 Sandra Toft   Danemark 39,30 % 90 229 8 11,3
3 Victoria Kalinina   Russie 39,25 % 42 107 7 6,0
4 Hatadou Sako   Sénégal 37,3 % 85 228 7 12,1
5 Dinah Eckerle   Allemagne 35,5 % 103 290 9 11,4
6 Silje Solberg   Norvège 35,2 % 113 321 10 11,3
7 Blanka Bíró   Hongrie 35,0 % 43 123 7 6,1
8 Amandine Leynaud   France 34,6 % 46 133 7 6,6
9 Filippa Idéhn   Suède 34,4 % 88 256 9 9,8
10 Bárbara Arenhart   Brésil 33,6 % 49 146 7 7


Effectifs des équipes sur le podiumModifier

Championne du monde :   Pays-BasModifier

L'effectif de l'équipe des Pays-Bas, championne du monde, est[7] :

Entraîneur :   Emmanuel Mayonnade,   Ekaterina Andriouchina (adjointe)

Vice-champion du monde :   EspagneModifier

L'effectif de l'équipe d'Espagne, vice-championne du monde, est[8] :

Entraîneur :   Carlos Viver

Médaille de bronze :   RussieModifier

L'effectif de l'équipe de Russie, médaille de bronze, est[9] :

Entraîneur :   Ambros Martín

Notes et référencesModifier