WCW World Tag Team Championship

WCW World Tag Team Championship
Description de cette image, également commentée ci-après
La ceinture du WCW World Tag Team Championship
Données générales
Autres noms Championnat du Monde Poids-Lourds de la WCW
WCW World Tag Team Championship
NWA World Tag Team Championship (Mid-Atlantic)
WCW Tag Team Championship...
Création
Disparition
Fédération Jim Crockett Promotions (en) ( - 1988)
World Championship Wrestling (1988 - )
World Wrestling Federation ( - )
Champion(s) précédent(s) The Dudley Boyz (Bubba Ray et D-Von)
Statistiques
Premier(s) champion(s) Minnesota Wrecking Crew (Gene Anderson et Ole Anderson)
Règne le plus long Doom (Butch Reed et Ron Simmons) (282 jours)
Règne le plus court Misfits In Action (Lieutenant Loco et Corporal Cajun) (30 minutes)
Plus grand nombre de règnes En équipe : Harlem Heat (Booker T et Stevie Ray) (10)
En solo : Booker T (11)

Le WCW World Tag Team Championship (que l'on peut traduire par championnat du monde par équipes de la WCW) est un championnat de catch utilisé par la World Championship Wrestling (WCW). Il est créé par Jim Crockett Promotions (en), un territoire de la National Wrestling Alliance (NWA) couvrant la Caroline du Nord et la Caroline du Sud, dans la deuxième moitié des années 1970 sous le nom de NWA World Tag Team Championship (version Mid-Atlantic) (que l'on peut traduire par championnat du monde par équipes de la NWA (version Mid-Atlantic)). En 1988, Ted Turner rachète Jim Crockett Promotions qu'il renomme en World Championship Wrestling.

HistoireModifier

Les titres étaient créés en 1975 pour la fédération Mid-Atlantic Wrestling comme leur version du World Tag Team Championship. Les titres étaient reconnus comme le NWA World Tag Team Championship par la Jim Crockett Promotions, Inc. (plus tard World Championship Wrestling) jusqu'en 1991, quand la WCW se séparait de la NWA et que les titres soient renommés WCW World Tag Team Championship.

La NWA ne reconnaissait pas officiellement des World Tag Team Champions, comme il y avait nombre de titres régionaux par équipes affiliés à la NWA comme des titres « mondiaux ». Ainsi, la JCP n'a jamais officiellement référé son championnat comme un titre NWA. Ils étaient simplement appelés les « World Tag Team Champions ». Il aura fallu attendre le milieu des années 1980 et que la JCP devienne la promotion numéro un de la NWA, pour que le titre soit référé comme le NWA World Tag Team Championship.

La NWA, qui débutait comme un nom de division pour le fondateur de l'organisation Pinky George dans les années 1940 (avant d'être le nom officiel de l'organisation en 1948), ne reconnaissait pas de « NWA World Tag Team Champions » officiels jusqu'en 1992, quand Terry Gordy & Steve Williams remportaient un tournoi pour décrocher cet honneur.

Les premiers World Tag Team Champions sous la bannière de la WCW banner étaient Doom, qui détenait la version du NWA World Tag Team Championship qui était créée par la Mid Atlantic Championship Wrestling et donc reconnue par la WCW. Les titres étaient renommés WCW World Tag Team Championship en janvier 1991 après la séparation entre la WCW et NWA. De à , le WCW World Tag Team Championship était unifié avec la version actuelle du NWA World Tag Team Championship, mais les titres étaient séparés quand la WCW coupait de nouveau les ponts avec la National Wrestling Alliance.

En mars 2001, la World Wrestling Federation rachetait la World Championship Wrestling. Par la suite, Vince McMahon orchestrait l'« Invasion » une storyline, dans laquelle l'Alliance finissait par échouer. Pendant cette « Invasion », seulement quatre titres de la WCW restaient actifs, dont ce titre par équipes, dont le nom était écourté en WCW Tag Team Championship. À la conclusion de l'"Invasion" aux Survivor Series 2001, le WCW Tag Team Championship et le WWF Tag Team Championship étaient unifiés dans un Steel cage match quand les champions par équipes de la WCW, The Dudley Boyz, battaient ceux de la WWF, The Hardy Boyz. Résultats, les Dudley Boyz étaient les derniers champions par équipes de la WCW.

Chris Benoit, Mick Foley, et les Dudley Boyz (Bubba Ray Dudley & D-Von Dudley), sont les seules personnes à avoir détenu le WCW Tag Team Championship, WWF Tag Team Championship, et ECW Tag Team Championship. Benoit et les Dudley Boyz ont aussi détenus en plus le titre exclusif à WWE SmackDown, le WWE Tag Team Championship, et les Dudleyz (maintenant connus sous le nom Team 3D) ont détenu les titres par équipes de la NWA et de la TNA.

Liste des championsModifier

Reconnus par la National Wrestling AllianceModifier

Ces titres sont uniquement reconnus par la National Wrestling Alliance[1],[2].

# Catcheurs / équipes Règne
no 
Date Jours Lieu Notes
1 Gene Anderson et Ole Anderson 1 160 Raleigh
2 Paul Jones et Wahoo McDaniel 1 27 Greensboro
3 Gene Anderson et Ole Anderson 2 230 Raleigh
4 Rufus R. Jones et Wahoo McDaniel (2) 1 7 Columbia
5 Gene Anderson et Ole Anderson 3 92 Raleigh
6 Dino Bravo et Mr. Wrestling 1 54 Raleigh
7 Gene Anderson et Ole Anderson 4 181 Raleigh
8 Ric Flair et Greg Valentine 1 133 Greensboro
9 Gene Anderson et Ole Anderson 5 138 Charlotte
10 Dusty Rhodes et Dick Slater 1 7 Atlanta
11 Gene Anderson et Ole Anderson 6 30 Atlanta
12 Ric Flair et Greg Valentine 2 153 Atlanta
/ Vacant 1 Flair et Valentine étaient forcé de rendre le titre par la NWA pour avoir pri l'habitude de terminer leur match par disqualification (au catch si les détenteurs d'un titre perdent un match où celui-ci est un jeu par disqualification, le titre ne change pas de main).
13 Paul Jones (2) et Ricky Steamboat 1 45 Greensboro Jones et Steamboat gagnaient les titres dans un tournoi les opposant à dix autres équipes.
14 Baron Von Raschke et Greg Valentine (3) 1 177 Greensboro
15 Paul Orndorff et Jimmy Snuka 1 148
16 Paul Jones (3) et Baron Von Raschke (2) 1 102
17 Ric Flair (3) et Blackjack Mulligan 1 14 Greensboro
18 Paul Jones (4) et Baron Von Raschke (3) 2 63 Raleigh
19 Ricky Steamboat (2) et Jay Youngblood 1 157 Raleigh

Reconnus par la World Championship Wrestling/World Wrestling FederationModifier

Ces titres sont uniquement reconnus par la World Championship Wrestling/World Wrestling Federation[3].

# Catcheurs Règne
no 
Date Jours Lieu Évènements et notes
20 Ray Stevens et Greg Valentine (4) 1 42 Charlotte
21 Ricky Steamboat (3) et Jay Youngblood (2) 2 43 Greensboro
22 Ray Stevens (2) et Jimmy Snuka (2) 1 158 Greensboro
23 Paul Jones (5) et Masked Superstar 1 87 Greensboro
24 Ivan Koloff et Ray Stevens (3) 1 0 Greensboro
25 Paul Jones (6) et Masked Superstar (2) 2 68 Greensboro
26 Gene Anderson et Ole Anderson 7 215[note] Richmond
/ Vacant 2 Le titre était déclaré vacant suit à une blessure de Gene.
27 Ole Anderson (8) et Stan Hansen 1 185[note] Atlanta Anderson et Hansen remportaient les titres lors de la finale d'un tournoi.
/ Vacant 3
28 Don Kernodle et Sgt. Slaughter 1 Kernodle et Slaughter gagnaient les titres dans un tournoi fictionnel.
29 Ricky Steamboat (4) et Jay Youngblood (3) 3 98 Greensboro
30 Jack et Jerry Brisco 1 107 Greenville
31 Ricky Steamboat (5) et Jay Youngblood (4) 4 18 Greenville
32 Jack et Jerry Brisco 2 34 Richmond
33 Ricky Steamboat (6) et Jay Youngblood (5) 5 31 Greensboro Starrcade 1983
/ Vacant 4 14 La NWA rendait le titre vacant lorsque Steamboat mettait fin à sa carrière de catcheur.
34 Don Kernodle (2) et Bob Orton, Jr. 1 56 Charlotte Kernodle et Orton, Jr. remportaient les titres lors de la finale d'un tournoi.
35 Wahoo McDaniel (3) et Mark Youngblood 1 30 Charlotte
36 Jack et Jerry Brisco 3 31 Spartanburg
37 Wahoo McDaniel (4) et Mark Youngblood (2) 2 3 Greensboro
38 Don Kernodle (3) et Ivan Koloff 1 165 Raleigh
39 Manny Fernandez et Dusty Rhodes (2) 1 150 Raleigh
40 Ivan (3) et Nikita Koloff 1 113 Fayetteville Durant ce règne, Krusher Khrushchev joignait les Koloff pour former une équipe de trois appelée Freebird Rule amenant le titre à être défendu par les 3 catcheurs.
41 Robert Gibson et Ricky Morton
(The Rock 'n' Roll Express)
1 96 Shelby
42 Ivan (4) et Nikita Koloff (2) 2 46 Charlotte
43 Robert Gibson et Ricky Morton
(The Rock 'n' Roll Express)
2 66 Greensboro Starrcade 1985
44 Dennis Condrey et Bobby Eaton
(The Midnight Express)
1 195 Atlanta
45 Robert Gibson et Ricky Morton
(The Rock 'n' Roll Express)
3 Philadelphie
46 Manny Fernandez (2) et Rick Rude 1 150 Atlanta
47 Robert Gibson et Ricky Morton
(The Rock 'n' Roll Express)
4 126 Rude partait à la WWF et la NWA offrait les titres à Rock 'n' Roll Express.
48 Arn Anderson et Tully Blanchard 1 180 Misenheimer
49 Lex Luger et Barry Windham 1 24 Greensboro Clash of the Champions I
50 Arn Anderson et Tully Blanchard 2 143 Jacksonville
51 Bobby Eaton (2) et Stan Lane
(The Midnight Express)
1 49 Philadelphie
52 Animal et Hawk
(Road Warriors)
1 155 La Nouvelle-Orléans
53 Mike Rotunda et Steve Williams
(Varsity Club)
1 35 La Nouvelle-Orléans Clash of the Champions VI: Ragin' Cajun
/ Vacant 5 Nashville À Wrestle War 1989, Rotunda et Williams étaient obligés de rendre les titres pour mauvaise conduite.
54 Jimmy Garvin et Michael Hayes
(The Fabulous Freebirds)
1 140 Fort Bragg À Clash of the Champions VII: Guts and Glory, Garvin et Hayes remportaient les titres lors de la finale d'un tournoi.
55 Rick et Scott Steiner
(Steiner Brothers)
1 199 Atlanta
56 Butch Reed et Ron Simmons
(Doom)
1 282 Washington À Capital Combat. C'est le dernier règne reconnu par la NWA, les suivants le sont par la WCW. L'équipe Doom était reconnue comme les Champions du monde par équipes de la WCW[4].
57 Jimmy Garvin et Michael Hayes
(The Fabulous Freebirds)
2 -6 Phoenix Le fameux « règne négatif » : le match où les Freebirds perdaient les titres contre les Steiner Brothers était enregistré 6 jours avant qu'il ne gagnaient contre eux le , alors que Doom restaient les champions.
58 The Steiner Brothers 2 150 Montgomery Enregistré le .
/ Vacant 6 Vacant à la suite d'une blessure de Scott Steiner.
59 Arn Anderson (3) et Larry Zbyszko
(The Enforcers)
1 75 Augusta Ont battu Rick Steiner & Bill Kazmaier dans la finale d'un tournoi.
60 Ricky Steamboat (7) et Dustin Rhodes 1 58 Savannah
61 Arn Anderson (4) et Bobby Eaton (3) 1 108 Jacksonville
62 Rick et Scott Steiner
(Steiner Brothers)
3 63 Chicago
63 Terry Gordy et Steve Williams (2) 1 78 Atlanta
64 Barry Windham (2) et Dustin Rhodes (2) 1 58 Atlanta
65 Ricky Steamboat (8) et Shane Douglas 1 104 Macon À Clash of the Champions XXI.
66 Steve Austin et Brian Pillman
(Hollywood Blondes)
1 169 Macon À WCW Power Hour.
67 Arn Anderson (5) et Paul Roma 1 32 Daytona Beach À Clash of the Champions XXIV, ils ont battu Austin & Lord Steven Regal qui remplaçait Pillman blessé.
La NWA récupérait son titre quand la WCW se séparait d'elle.
68 Jerry Sags et Brian Knobbs
(The Nasty Boys)
1 15 Houston
69 Marcus Bagwell et 2 Cold Scorpio 1 20 Columbus
70 Jerry Sags et Brian Knobbs
(The Nasty Boys)
2 210 La Nouvelle-Orléans À Halloween Havoc (1993)[5].
71 Cactus Jack et Kevin Sullivan 1 56 Philadelphie À Slamboree (1993)[6]
72 Paul Roma (2) et Paul Orndorff (2)
(Pretty Wonderful)
1 70 Orlando Bash at the Beach (1994)[7]
73 Marcus Bagwell (2) et The Patriot
(Stars 'n' Stripes)
1 28 Atlanta
74 Paul Roma (3) et Paul Orndorff (3)
(Pretty Wonderful)
2 24 Détroit Halloween Havoc (1994)[5].
75 Marcus Bagwell (3) et The Patriot (2)
(Stars 'n' Stripes)
2 22 Jacksonville Clash of the Champions XXIX
76 Booker T et Stevie Ray
(Harlem Heat)
1 164 Atlanta
77 Jerry Sags et Brian Knobbs
(The Nasty Boys)
3 34 St. Petersburg Slamboree[6].
78 Booker T et Stevie Ray
(Harlem Heat)
2 28 Atlanta
79 Dick Slater (2) et Bunkhouse Buck 1 57 Atlanta
80 Booker T et Stevie Ray
(Harlem Heat)
3 1 Asheville Fall Brawl (1995)[8].
81 Marcus Bagwell (4) et Scott Riggs
(The American Males)
1 9 Johnson City WCW Monday Nitro
82 Booker T et Stevie Ray
(Harlem Heat)
4 117 Atlanta
83 Sting et Lex Luger (2) 1 154 Las Vegas WCW Nitro
84 Booker T et Stevie Ray
(Harlem Heat)
5 30 Charlotte
85 Rick et Scott Steiner
(Steiner Brothers)
4 3 Cincinnati
86 Booker T et Stevie Ray
(Harlem Heat)
6 58 Dayton
87 Johnny Grunge et Rocco Rock
(Public Enemy)
1 8 Birmingham
88 Booker T et Stevie Ray
(Harlem Heat)
7 26 Canton
89 Kevin Nash et Scott Hall
(The Outsiders)
1 91 Las Vegas Halloween Havoc (1996)[5].
90 Rick et Scott Steiner
(Steiner Brothers)
5 1 Cedar Rapids Souled Out (1997)[9].
91 Kevin Nash et Scott Hall
(The Outsiders)
2 27 Les titres étaient redonnés par Eric Bischoff.
92 Lex Luger (3) et The Giant 1 1 San Francisco SuperBrawl (1997)[10].
93 Kevin Nash et Scott Hall
(The Outsiders)
3 231 Sacramento Les titres étaient redonnés par Eric Bischoff.
94 Rick et Scott Steiner
(Steiner Brothers)
6 91 Tampa Ont battu Hall & Syxx, remplaçant Nash blessé.
95 Kevin Nash et Scott Hall
(The Outsiders)
4 28 Jacksonville
96 Rick et Scott Steiner
(Steiner Brothers)
7 13 El Paso
97 Kevin Nash et Scott Hall
(The Outsiders)
5 84 San Francisco SuperBrawl (1998)[10].
98 Sting (2) et The Giant (2) 1 18 Worcester Slamboree (1998)[6].
/ Vacant 7 Vacant quand l'équipe se séparait
99 Sting (3) et Kevin Nash (6) 1 35 Uniondale Sting battait The Giant au Great American Bash pour pouvoir choisir Nash comme son partenaire la nuit suivante[11].
100 Scott Hall (6) et The Giant (3) 1 98 Salt Lake City
101 Rick Steiner (8) et Kenny Kaos 1 70 Phoenix Steiner remportait les titres lui-même et choisissait Kaos comme son partenaire.
/ Vacant 8 Vacant à la suite de la blessure de Steiner.
102 Barry Windham (3) et Curt Hennig 1 21 Oakland Ont battu Chris Benoit et Dean Malenko dans la finale d'un tournoi à SuperBrawl (1999)[10].
103 Chris Benoit et Dean Malenko 1 15 Louisville WCW Uncensored (1999)[12].
104 Rey Misterio, Jr. et Billy Kidman 1 41 Toronto
105 Raven et Perry Saturn 1 22 St. Louis Slamboree (1999)[6].
106 Diamond Dallas Page et Bam Bam Bigelow 1 10 Houston
107 Chris Benoit (2) et Perry Saturn (2) 1 3 Syracuse WCW Thunder
108 Jersey Triad
(Diamond Dallas Page (2), Bam Bam Bigelow (2) et Kanyon (2))
1 62 Baltimore The Great American Bash (1999)[13]
109 Booker T et Stevie Ray
(Harlem Heat)
8 9 Sturgis Ont battu Bigelow et Kanyon.
110 Barry Windham (4) et Kendall Windham 1 20 Las Vegas
111 Booker T et Stevie Ray
(Harlem Heat)
9 36 Winston-Salem Fall Brawl (1999)[14].
112 Konnan et Rey Misterio, Jr. (2) 1 6 Philadelphie
113 Booker T et Stevie Ray
(Harlem Heat)
10 1 Las Vegas Ont remporté un match hardcore à 3 équipe avec Konnan/Kidman et Brian Knobbs/Hugh Morrus à Halloween Havoc (1999)[5].
114 Konnan (2) et Billy Kidman (2) 1 28 Phoenix
115 Creative Control
(Gerald et Patrick)
1 15 Auburn Hills
116 Bret Hart et Goldberg 1 6 Madison
117 Kevin Nash et Scott Hall
(The Outsiders)
6 14 La Nouvelle-Orléans
/ Vacant 9 Vacant à la suite de la blessure de Hall.
118 David Flair et Crowbar 1 15 Greenville Ont battu Kevin Nash et Scott Steiner dans la finale d'un tournoi.
119 The Mamalukes
(Johnny the Bull et Big Vito)
1 25 Evansville
120 Ron Harris et Don Harris
Creative Control
2 1 Oberhausen, Allemagne
121 Johnny the Bull et Big Vito
The Mamalukes
2 35 Leipzig, Allemagne
122 Ron Harris et Don Harris
Creative Control
3 22 Miami WCW Uncensored (2000)[15].
/ Vacant 10 Tous les titres de la WCW étaient déclarés vacants par Vince Russo et Eric Bischoff le pour repartir de zéro à la WCW.
123 Shane Douglas (2) et Buff Bagwell (5) 1 29 Chicago Ont battu Ric Flair et Lex Luger dans la finale d'un tournoi à Spring Stampede.
124 Brian Adams et Bryan Clark
(KroniK)
1 15 Biloxi
125 Shawn Stasiak et Chuck Palumbo
(Perfect Event)
1 40 Nampa
126 Brian Adams et Bryan Clark
(KroniK)
2 35 Daytona Beach Bash at the Beach (2000)[16]
127 The Great Muta et Vampiro 1 1 Vancouver New Blood Rising (2000)
128 Rey Misterio, Jr. (3) et Juventud Guerrera 1 35 Kelowna
/ Vacant 11
129 Sean O'Haire et Mark Jindrak 1 14 Uniondale Ont remporté une bataille royale.
130 Lieutenant Loco et Corporal Cajun
(Misfits in Action)
1 0 Sydney, Australie
131 Sean O'Haire et Mark Jindrak 2 38 Sydney, Australie
132 Boogie Knights
(Alex Wright et Disco Inferno)
1 4 Oberhausen, Allemagne Millennium Final
133 Shawn Stasiak et Chuck Palumbo
Perfect Event
2 6 Augusta
134 Diamond Dallas Page (3) et Kevin Nash (8)
(The Insiders)
1 8 Milwaukee
135 Shawn Stasiak et Chuck Palumbo
Perfect Event
3 13 Les titres étaient redonnés par le Comissionnaire de la WCW Mike Sanders.
136 Diamond Dallas Page (4) et Kevin Nash (9)
(The Insiders)
2 28 Washington Starrcade (2000)
137 Chuck Palumbo (4) et Sean O'Haire (3) 1 205 Indianapolis WCW Sin. La WCW a été acquis par la WWF.
138 The Undertaker et Kane
(Brothers of Destruction)
1 49 Los Angeles Devenait la première équipe à détenir les titres par équipes de la WWF et de la WCW au même moment.
139 Booker T (11) et Test 1 13 Dayton
140 Matt et Jeff
(Hardy Boyz)
1 15 Indianapolis
141 Bubba Ray et D-Von
(Dudley Boyz)
1 Omaha Devenait la première (et unique) équipe à détenir les ECW, WWF, et WCW Tag Team Titles.
Unifié avec le WWF Tag Team Championship.

Règnes combinésModifier

Par équipeModifier

# Équipe Nombre de règnes Jours combinés
1. The Minnesota Wrecking Crew (Ole Anderson et Gene Anderson) 7 992[note]
2. The Steiner Brothers (Rick et Scott Steiner) 7 520
3. The Outsiders (Scott Hall et Kevin Nash) 6 475
4. Harlem Heat (Booker T et Stevie Ray) 10 470
5. The Rock 'n' Roll Express (Robert Gibson et Ricky Morton) 4 400
6. Ricky Steamboat et Jay Youngblood 5 347
7. Arn Anderson et Tully Blanchard 2 323
8. Ric Flair et Greg Valentine 2 286[note]
9. Doom (Butch Reed et Ron Simmons) 1 282
10. The Nasty Boys (Brian Knobbs et Jerry Sags) 3 259
11. Sean O'Haire et Chuck Palumbo 1 205

Par catcheurModifier

# Catcheur Nombre de règnes Jours combinés
1. Ole Anderson 8 1177[note]
2. Gene Anderson 7 992[note]
3. Rick Steiner 8 590
4. Scott Hall 7 573
5. Ricky Steamboat 8 554
5. Kevin Nash 9 546
7. Arn Anderson 5 538
8. Scott Steiner 7 520
9. Greg Valentine 4 505[note]
10. Booker T 11 483
11. Stevie Ray 10 470

Notes et référencesModifier

Notes

note  Le nombre de jours peut être incorrect si la date de victoire exacte n'est pas connue, dans ce cas le calcul se fait à partir du 1er jour du mois.

Références
  1. (en) « Historique du NWA World Tag Team Championship de 1975 à 1993 », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 31 octobre 2009)
  2. (en) « Historique du NWA World Tag Team Championship », sur Mid-Atlantic Gateway.com (consulté le 31 octobre 2009)
  3. (en) « Historique du WCW World Tag Team Championship de 1991 à 2001 », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 31 octobre 2009)
  4. (en) Résultats de WCW Capital Combat sur le site ProWrestlingHistory.com
  5. a b c et d (en) Résultats et résumés sur Online World of Wrestling
  6. a b c et d (en) Résultats de WCW Slamboree de 1995 à 2000 sur le site ProWrestlingHistory.com
  7. (en) « Résultats Bash at the Beach 1994 », sur Online World of Wrestling (consulté le 1er novembre 2009)
  8. (en) « Résultats Fall Brawl 1995 », sur Online World of Wrestling (consulté le 1er novembre 2009)
  9. (en) « Résultats de Souled Out 1997 », sur Online World of Wrestling (consulté le 1er novembre 2009)
  10. a b et c (en) « Résultats de Superbrawl 1991-2001 », Online World of Wrestling (consulté le 1er novembre 2009)
  11. (en) « Résultats The Great American Bash 1998 », sur Online World of Wrestling (consulté le 1er novembre 2009)
  12. (en) « Résultats Uncensored 1999 », sur Online World of Wrestling (consulté le 1er novembre 2009)
  13. (en) « Résultats The Great American Bash 1999 », sur Online World of Wrestling (consulté le 1er novembre 2009)
  14. (en) « Résultats Fall Brawl 1999 », sur Online World of Wrestling (consulté le 1er novembre 2009)
  15. (en) « Résultats Uncensored 2000 », sur Online World of Wrestling (consulté le 1er novembre 2009)
  16. (en) « Résultats Bash at the Beach 2000 », sur Online World of Wrestling (consulté le 1er novembre 2009)