El Paso (Texas)

ville du Texas, chef-lieu du comté d'El Paso
El Paso
Seal ElPasoTX.jpgFlag of El Paso, Texas.svg
Image dans Infobox.
Nom officiel
(es) El PasoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(es) El PasoVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnoms
Star of the Southwest, The Sun City, Land of the SunVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
État
Comté
Partie de
Capitale de
Baigné par
Superficie
663,7 km2 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Surface en eau
0,4 %Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
1 140 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
ElPaso County ElPaso.svg
Démographie
Population
682 669 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Nombre de ménages
230 905 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
1 028,6 hab./km2 ()
Gentilé
El Pasoan, PaseñoVoir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Oscar Leeser (en) (depuis le )Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelages
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
79901–79999, 88500–88599, 79901, 79904, 79907, 79910, 79914, 79919, 79922, 79926, 79929, 79933, 79935, 79939, 79944, 79945, 79946, 79947, 79940, 79942, 79950, 79952, 79955, 79959, 79965, 79967, 79969, 79971, 79973, 79975, 79978, 79982, 79985, 79988, 79990, 79992, 79993, 79994, 79997, 79998, 88500, 88503, 88506, 88508, 88512, 88515, 88517, 88520, 88524, 88527, 88530, 88533, 88535, 88537, 88538, 88540, 88544, 88549, 88553, 88554, 88556, 88560, 88562, 88564, 88566, 88568, 88570, 88575, 88579, 88581, 88582, 88585, 88591, 88595, 88599Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
48-24000Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Indicatif téléphonique
915Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

El Paso (prononcé en anglais : /ɛl ˈpæsoʊ̯/, prononcé en espagnol : /el ˈpa.so/) est une ville du sud-ouest américain située dans l'État du Texas. Elle est la sixième ville texane en importance de population et se trouve dans la partie la plus occidentale de celui-ci, à environ 1 140 mètres d'altitude. Elle est également le siège administratif du comté d'El Paso.

El Paso est situé à la frontière du Mexique sur l'une des rives du fleuve Río Grande alors que l'imposante ville mexicaine de Ciudad Juárez partage l'autre rive. La population combinée des deux villes dépasse les 2 millions d'habitants. Les montagnes Franklin divisent la ville en deux pour une superficie de 649 km2. Selon le recensement fédéral de 2010, El Paso compte 649 121 habitants (en anglais : El Pasoans), dont plus de deux tiers sont d'origine hispanique. En 2010, l'agglomération de El Paso comptait 800 647 habitants.

El Paso, réputée pour son calme et sa prospérité, se classe régulièrement parmi les villes les plus sûres des États-Unis. Ainsi, en 2013, elle compte une nouvelle fois parmi les vingt villes les plus sures du pays (14e)[1].

HistoireModifier

Des découvertes archéologiques signalent une présence humaine millénaire dans la région d'El Paso.

El Paso était d'abord une région habitée par les Indiens d'Amérique, avant l'arrivée des colons britanniques et espagnols. La présence de plusieurs tribus telles que les Suma ou encore les Jumano ont été découvertes grâces aux recherches archéologiques y montrant des cavités rocheuses utilisées par les Indiens d'Amérique servant à conserver l'eau et moudre le maïs.

La tribu des Apaches continua d'habiter sur le territoire dans les années 1700 et ont réussi à arrêter plusieurs tentatives de domination de la part des conquistadors. [2]

Pendant l'ère des premiers colonisateurs espagnols, les Manso et les Suma habitaient le terroir tel que rapporté par l'expédition de Juan de Oñate de 1598.

En 1598, l'expédition Juan de Onate  célèbre le premier Thanksgiving sur le sol des États-Unis.  Don Juan de Oate a été l'un des premiers conquistadors espagnols à entrer dans ce qui est aujourd'hui l'Amérique du Nord.  Il mena ses hommes à travers les montagnes et nomma ce col « El Paso del Norte »[3].

La révolte de Pueblo au Nouveau-Mexique en 1680 a forcé les colons espagnols à retourner au sud du Rio Grande.  Après cette révolte, plusieurs survivants espagnols ont décidé d'y partir se réfugier (~au Texas) et y ont construit plusieurs églises, dont une à Ysleta, site de la ville la plus ancienne du Texas. Ces églises peuvent être actuellement visitées, c'est ce qu'on appelle El Paso Mission Trail. En 1776, environ 5 000 personnes s'installèrent dans des fermes et petites habitations. Ce n’est que jusqu’en 1827 qu’un village fut créé à l’endroit actuel d’El Paso[4].

En 1827, Ponce de León établit un ranch sur le site de la ville actuelle.

Au cours des siècles suivants, les colonies espagnoles le long de la frontière ont prospéré.  Au début, l'économie d'El Paso était l'agriculture, l'exploitation minière et le transport.  El Paso était une étape importante sur le Camino Real qui desservait le Santa Fe Trail et l'intérieur du Mexique[3].

El Paso est officiellement devenu une partie des États-Unis lorsque le Texas a rejoint l'Union en 1845.

La guerre du Mexique de 1846 a assuré aux colonies du côté nord du Rio Grande de faire partie des États-Unis.

Durant la période de la République du Texas, la région appartenant à l'État mexicain de Chihuahua se joint au Texas lors de l'entrée dans l'Union. Un poste de traite nommé Franklin est fondé quelques années plus tard avant de devenir El Paso (du nom El Paso del Norte, désignant Juarez) en 1859.

Se trouvant sur le chemin de la Californie, le village d'El Paso ne cessa de s'agrandir grâce à la création de quatre chemins de fer. En 1881, la population s’est vu doublé atteignant les 10 338 habitants environ.

Les affaires se sont développées rapidement, grâce à la commercialisation et à l'industrialisation de la ville. Sa localisation est un point stratégique car la ville sert de port d’entrée au commerce extérieur. Situé entre le Mexique et les États-Unis, ses chemins de fer sont utilisés par les deux pays.

Le contrôle du Rio Grande a commencé avec la construction de barrages en amont et la canalisation.

La révolution mexicaine a commencé en 1910 et Ciudad Juárez a été au centre d'intenses combats.  El Paso est devenu un centre d'intrigue alors que divers dirigeants en exil, dont Victoriano Huerta et Pancho Villa, ont été aperçus dans la ville. Au cours de cette période, plus de 60 000 mexicains de la classe moyenne traversent les frontières vers El Paso pour échapper à la violence et à la perturbation économique de la Révolution.

Dès les années 1920, la ville devient le siège de Farah Clothing, qui devient dans les années 1970 l'un des plus gros producteurs de pantalons pour hommes. Elle est cependant affectée par une grève des ouvrières qui réclame, à partir de , une hausse des salaires et le droit de se syndiquer. La firme refuse, tandis que l'AFL-CIO autorise un boycott national des produits de Farah, et que le prêtre méthodiste et sénateur d'El Paso, George McGovern, candidat démocrate à l'élection présidentielle de 1972, soutient les grévistes. La firme ne cédera qu'en 1974.

Entre 1920 et 1930, Conrad Hilton y construit le premier grand hôtel. L'hôtel existe encore à ce jour mais a été transformé en Hôtel Plaza.

 
Vue panoramique d’El Paso.

GéographieModifier

ClimatModifier

 
Diagramme du climat de El Paso.

Si on se réfère à la classification de Köppen, le climat de El Paso est de type BWk (climat désertique sec et froid). Les hivers sont secs et assez frais. On compte en moyenne 61 jours de gel par an. Les étés sont chauds, voire torrides. L'air est sec avec un taux d'humidité moyen annuel de seulement 47 %.

La moyenne des précipitations annuelles est de seulement 223 mm. Il pleut surtout de juillet à septembre et ces pluies estivales sont à associer au phénomène de la mousson nord-américaine. À cette période de l'année, le vent souffle le plus souvent du sud ou du sud-est. Ce vent apporte dans la région de l'humidité en provenance du golfe de Californie et du golfe du Mexique. La combinaison de plusieurs phénomènes : existence de courants d'air ascendants d'origine orographique et réchauffement de l'air au cours de la journée par le soleil, engendre des orages qui peuvent parfois être violents.

El Paso, en raison de son altitude (1 200 m), est susceptible de recevoir des précipitations sous forme de neige. Une grosse tempête de neige en apporta près de 60 cm de manteau neigeux au sol.

Le record de chaleur à El Paso s'établit à 45,6 °C et le record de froid à −22,2 °C.

Relevé météorologique d'El Paso (période 1991-2020)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 1,4 3,8 7,5 11,8 16,7 21,4 22,8 22,1 18,6 12,2 5,6 1,3 12,1
Température moyenne (°C) 8,1 10,8 14,8 19,2 24,1 28,8 29,1 28,3 24,9 19,3 12,5 7,8 19
Température maximale moyenne (°C) 14,8 17,8 22,2 26,7 31,5 36,2 35,4 34,4 31,3 26,3 19,4 14,3 25,9
Record de froid (°C)
date du record
−22
1962
−17
2011
−10
1971
−5
1983
−1
1967
8
1988
13
1880
11
1880
5
1945
−4
1970
−17
1976
−21
1880
−22
1962
Record de chaleur (°C)
date du record
27
1970
30
1904
34
2017
37
1989
41
2005
46
1994
44
1979
42
1980
40
1982
36
2015
31
1983
27
1973
46
1994
Ensoleillement (h) 254,5 263 326 348 384,7 384,1 360,2 335,4 304,1 298,6 257,6 246,3 3 762,5
Précipitations (mm) 9,9 10,2 6,1 4,3 10,9 18,5 40,1 42,4 38,6 15 10,9 16 223
dont neige (cm) 2 0,5 0 0 0 0 0 0 0 0 1,3 3,3 7,1
Nombre de jours avec précipitations 3,3 3,1 2,1 1,4 2,4 3,4 8,1 7,8 5,5 4,1 2,6 3,8 47,7
Humidité relative (%) 50,5 41,6 32,4 26,9 27,1 29,9 43,9 48,4 50,5 47,1 46,1 51,5 41,3
Nombre de jours avec neige 0,7 0,3 0 0 0 0 0 0 0 0 0,2 0,8 2,1
Source : Le climat à El Paso (en °C et mm, moyennes mensuelles)climate zone.com, Climatologie mensuelle d'après NOAAetHong-Kong Observatory
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
14,8
1,4
9,9
 
 
 
17,8
3,8
10,2
 
 
 
22,2
7,5
6,1
 
 
 
26,7
11,8
4,3
 
 
 
31,5
16,7
10,9
 
 
 
36,2
21,4
18,5
 
 
 
35,4
22,8
40,1
 
 
 
34,4
22,1
42,4
 
 
 
31,3
18,6
38,6
 
 
 
26,3
12,2
15
 
 
 
19,4
5,6
10,9
 
 
 
14,3
1,3
16
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

HydrologieModifier

Le rio Grande sert de frontière entre le Texas et le Mexique, il alimente les terres agricoles avant qu’il ne se jette dans le golfe de Mexique. Il s’agit d’une source principale d’eau dans le sud-ouest américain mais elle n’est plus suffisante.

La ville s'est construite à proximité du Rio Grande. Mais ce fleuve a vu son volume fortement réduit par l'exploitation des uns et des autres et en conséquence du réchauffement climatique. En effet, le ruissellement de la neige fondue qui alimente le Rio Grande est à peu près moitié moindre que la moyenne enregistrée durant la fin du XXe siècle[5].

L’eau potable d’El paso a un niveau élevé en arsenic (un métal toxique qui cause des problèmes de santé), ainsi que des substances chimiques dont le plomb.

Pollution de l'airModifier

El Paso fait partie des villes les plus polluées des États-Unis.

Il est déjà arrivé qu'une épaisse couche de smog s'étende au-dessus du centre-ville d’El Paso et de la vallée du Rio Grande.

Cette couche de smog ne provient pas de de Juarez, elle est causée par les feux de forêt en Arizona non par des pollueurs locaux.

DémographieModifier

Historique des recensements
Ann. Pop.  
1850200
1860428 +114 %
1880736
189010 338 +1 304,62 %
190015 906 +53,86 %
191039 279 +146,94 %
192077 560 +97,46 %
1930102 421 +32,05 %
194096 810 −5,48 %
1950130 485 +34,78 %
1960276 687 +112,05 %
1970339 615 +22,74 %
1980425 259 +25,22 %
1990515 342 +21,18 %
2000563 662 +9,38 %
2010649 121 +15,16 %
Est. 2018682 669 +5,17 %
Évolution des groupes ethniques[6],[7],[8]
Groupe 1930 1970 1980 1990 2000 2010
Blancs non hispaniques 41,0 40,4 32,9 26,4 18,3 14,2
Afro-Américains 1,8 2,3 3,2 3,4 3,1 3,4
Hispaniques et Latino-Américains 57,2 57,3 62,5 69,0 76,6 80,7
Autres 0 1,4 1,2 2,0 1,7

Situation contemporaineModifier

 
Distribution des groupes ethniques en 2010, chaque point représentant 25 personnes : Blancs non hispaniques, Noirs, Asiatiques, Latinos et autres.
Composition de la population en % (2010)[9],[10]
Groupe El Paso   Texas   États-Unis
Blancs 80,8 70,4 72,4
Autres 11,0 10,5 6,2
Afro-Américains 3,4 11,9 12,6
Métis 2,7 2,7 2,9
Asiatiques 1,2 3,8 4,8
Amérindiens 0,7 0,7 0,9
Océaniens 0,1 0,1 0,2
Total 100 100 100
Latino-Américains 80,7 37,6 16,7

En 2010, la population latino et hispanique est majoritairement composée de Mexicano-Américains, qui représentent 74,9 % de la population de la ville[11]. Selon le recensement fédéral de 2020, Oklahoma City est la 22e plus grande ville des États-Unis[12].

Selon l'American Community Survey, pour la période 2011-2015, 68,04 % de la population âgée de plus de 5 ans déclare parler l'espagnol à la maison, 29,65 % l'anglais et 2,31 % une autre langue[13].

Selon l'American Community Survey, pour la période 2011-2015, 20,9 % de la population vit sous le seuil de pauvreté (15,5 % au niveau national)[14]. Ce taux masque des inégalités importantes, puisqu'il est de 23,7 % pour les Latinos et de 8,6 % pour les Blancs non hispaniques[14]. De plus 29,4 % des personnes de moins de 18 ans vivent en dessous du seuil de pauvreté, alors que 17,7 % des 18-64 ans et 17,6 % des plus de 65 ans vivent en dessous de ce taux[14].

Lieux historiques et muséesModifier

  • Fort Bliss est une base importante de l'armée américaine, établie en 1848. Le Biggs Army Air Field y est établi (code AITA : BIF).
  • The Plaza Theater est un bâtiment historique d'El Paso construit en 1930.
  • El Paso Mission Trail est un site permettant d'observer les différentes églises construites.
  • Magoffin Home State Historic Site
  • Chamizal National Memorial

Patrimoine religieuxModifier

MuséesModifier

JumelagesModifier

Population et sociétéModifier

EnseignementModifier

El Paso est une ville qui regroupe de nombreuses universités, permettant à de nombreux étudiants de tous horizons de venir étudier. Les nombreux domaines proposés par ces universités permettent de laisser le choix aux étudiants de choisir les poursuites d'études désirer.

  • Université du Texas à El Paso
  • Milan Institute of Cosmetology, El Paso
  • Texas Tech University Health Sciences Center El Paso
  • International Business College El Paso, Texas
  • Western technical college el paso
  • Tri-State Cosmetology Institute

La plus grande université d’El Paso, l’Université du Texas, se trouve juste à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, offrant aux étudiants de nombreux choix de poursuite d'études et de diplômes. Elle regroupe plus de 20 000 étudiants dont la majorité sont des étudiants hispaniques. La diversité est l’un point fort de cette université[16].

SportsModifier

  • L’équipe de baseball des Diablos d'El Paso joue au Stade Cohen (construit en 1990) dans l'Association Américaine.
  • Le Sun Bowl est un match annuel de championnat de football collégial joué à El Paso depuis 1936. Le Sun Bowl Stadium (construit en 1963) est situé sur le campus de l'université du Texas à El Paso.
  • El Paso Locomotive FC : une équipe de football professionnelle de l’USL, qui a démarré sa saison inaugurale au Southwest University Park en 2019.

MédiasModifier

  • El Paso Times (quotidien fondé en 1881)
  • 92.3 The Fox (radio à El Paso)
  • Sunny 99.9 El Paso (radio)

Dans la culture internationaleModifier

CinémaModifier

Dans le film Et pour quelques dollars de plus, "l'Indien", le criminel recherché par deux chasseurs de primes, cherche à prendre d'assaut et voler le contenu d'un coffre situé dans la banque d'El Paso, laquelle est réputée inattaquable.

C'est dans une chapelle située en périphérie d'El Paso que se déroule une partie de l'histoire du diptyque Kill Bill : Volume 1 / Volume 2 (2003-2004) de Quentin Tarantino, celle où la mariée est abattue par son ancien amant et son équipe de tueurs à gages. En réalité, cette séquence a été tournée dans le désert des Mojaves.

En 2013 et 2014 la série américaine The Bridge se déroule autour d'El Paso et de Ciudad Juarez et sert de cadre à une action mêlant corruption et criminalité de part et d'autre de la frontière américano-mexicaine. Le générique se termine sur une vue aérienne nocturne du pont autoroutier servant de frontière entre les États-Unis et le Mexique.

MusiqueModifier

Séries télévisées et FilmsModifier

Fêtes traditionnellesModifier

El Paso est une ville s'appuyant énormément sur la culture amérindienne et mexicaine, sa proximité avec le Mexique en est d’ailleurs une des causes.[17]

Personnalités liées à la villeModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « The 20 Safest Cities In America », sur businessinsider.com, (consulté le ).
  2. « El Paso History Facts and Timeline: El Paso, Texas - TX, USA », sur www.world-guides.com (consulté le )
  3. a et b (en) « Histoire d'El Paso, Texas », sur stringfixer.com (consulté le )
  4. The DOE infrastructure support program at the University of Texas at El Paso. Final report, Office of Scientific and Technical Information (OSTI), (lire en ligne)
  5. Michael Wines, « Le Rio Grande en quête d'eau », The New York Times(Courrier international), no 1290,‎ .
  6. (en) « Texas - Race and Hispanic Origin for Selected Cities and Other Places: Earliest Census to 1990 », sur census.gov.
  7. (en) « Profile of General Demographic Characteristics: 2000 », sur factfinder.census.gov (consulté le ).
  8. (en) « Profile of General Population and Housing Characteristics: 2010 », sur factfinder.census.gov (consulté le ).
  9. (en) « Austin, TX Population - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com (consulté le ).
  10. (en) « Population of Texas - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com (consulté le ).
  11. (en) « Hispanic or Latino by Type: 2010 », sur factfinder.census.gov.
  12. « The 200 Largest Cities in the United States by Population 2022 », sur worldpopulationreview.com (consulté le )
  13. (en) « Language spoken at home by ability to speak English for the population 5 years and over », sur factfinder.census.gov.
  14. a b et c (en) « Poverty status in the past 12 months », sur factfinder.census.gov (consulté le ).
  15. (en) « El Paso Holocaust Museum - Remember. Reflect. Respond. », sur elpasoholocaustmuseum.org.
  16. « Enseignement El Paso »
  17. (en-US) Times Staff Reports, « Tiempo calendar: Fiesta de las Flores, Sun City Music Festival », sur El Paso Times (consulté le )
  18. (en-US) Victor R. Martinez, « El Paso Balloon Festival lifts off this weekend », sur El Paso Times (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier