Ouvrir le menu principal

Biloxi (Mississippi)

ville américaine de l'état du Mississippi
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Biloxi.
Biloxi
BiloxiLightHouseandVisitorsCenter.jpg
Géographie
Pays
État
Comté
Capitale de
Superficie
175,68 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
6 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Harrison County Mississippi Incorporated and Unincorporated areas Biloxi Highlighted.svg
Démographie
Population
44 578 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
253,7 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
39530–39535, 39540Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
28-06220Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Indicatif téléphonique
228Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Biloxi (en anglais [bəˈlʌksi]) est une ville de l'État du Mississippi durement touchée en 2005 par l'ouragan Katrina. La ville prend le nom des Amérindiens Biloxi (« les premiers hommes »), qui habitaient la région.

Une base aérienne (Keesler Air Force Base, code AITA : BIX) se trouve à Biloxi.

C'est la ville natale de l'astronaute Fred Haise (Apollo 13).

HistoireModifier

Pierre Le Moyne d’IbervilleModifier

 
Nouveau Biloxi, rebaptisé Fort Louis (site A), début du XVIIIe siècle.

La première colonie française permanente en Louisiane fut établie chez les Amérindiens de la tribu des Biloxi sous la direction de Pierre Le Moyne d'Iberville, en 1699. Parti de La Rochelle en septembre 1698, Iberville débarqua dans la baie sablonneuse de la future colonie de Biloxi en février 1699. Après avoir entrepris pendant plusieurs semaines l'exploration de la région, il atteignit le lac Pontchartrain et le fleuve Mississippi. Ne trouvant pas de site meilleur que Biloxi, situé dans un pays marécageux, aux eaux malsaines et au sol stérile, il se résolut à fonder un fort avec ses hommes. Au mois de mai de 1699, Iberville quitta le fort en laissant le commandement des Français à l’enseigne de vaisseau Sauvalle.

Biloxi, capitale de la Louisiane françaiseModifier

 
Image du camp de John Law, directeur de la Compagnie du Mississippi à Biloxi en décembre 1720.

En 1720, la capitale de la Louisiane française fut transférée de Mobile à Biloxi[1], qui le resta durant trois ans. En 1723, la capitale fut transférée à La Nouvelle-Orléans. Le poste de Biloxi servit alors à signaler l'arrivée des bateaux.

En 1763, par le Traité de Paris, la Louisiane à l'est du fleuve du Mississippi fut cédée à la Grande-Bretagne sauf La Nouvelle-Orléans (le territoire situé à l'ouest du fleuve fut cédée à l'Espagne avec La Nouvelle-Orléans, par le traité de Fontainebleau, 1762).

DémographieModifier

Historique des recensements
Ann. Pop.
1870954
18801 540 +61,43 %
18903 234 +110 %
19005 457 +68,74 %
19108 049 +47,5 %
192010 937 +35,88 %
193014 850 +35,78 %
194017 475 +17,68 %
195037 425 +114,16 %
196044 035 +17,66 %
197048 486 +10,11 %
198049 311 +1,7 %
199046 319 -6,07 %
200050 644 +9,34 %
201044 054 -13,01 %
Est. 201745 908 +4,21 %

Selon l'American Community Survey, pour la période 2011-2015, 88,48 % de la population âgée de plus de 5 ans déclare parler l'anglais à la maison, 6,24 % déclare parler l'espagnol, 2,34 % le vietnamien et 2,95 % une autre langue[2].

Dans la culture populaireModifier

SourcesModifier

  • Gilles Havard et Cécile Vidal, Histoire de l’Amérique française, Flammarion, Paris, 2003

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. La Louisiane française 1682-1803, Site Internet du Ministère français de la culture, Consulté le 10 septembre 2013
  2. (en) « Language spoken at home by ability to speak English for the population 5 years and over », sur factfinder.census.gov (consulté le 10 mars 2017).

Liens externesModifier