Road Warrior Animal

catcheur américain

Joseph Michael Laurinaitis (né le à Philadelphie et mort le à Osage Beach[3]) est un catcheur américain.

Joe Laurinaitis
Road Warrior Animal cropped.jpg
Road Warrior Animal en 2017
Données générales
Nom de naissance
Joseph Michael LaurinaitisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de ring
Road Warrior Animal
Nationalité
Naissance
Décès
Taille
6 1 (1,85 m)[1]
Poids
285 lb (130 kg)[1]
Catcheur mort
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.

Il est surtout connu en tant que Road Warrior Animal (parfois annoncé juste sous le nom d'Animal) pour avoir fait équipe avec Road Warrior Hawk pendant vingt ans au sein des Road Warriors/Legion of Doom.

Il commence sa carrière à la Georgia Championship Wrestling sous le nom de The Road Warrior en 1982. L'année suivante, il change de nom de ring pour celui de Road Warrior Animal et fait équipe avec Road Warrior Hawk. Ils deviennent une des équipes les plus populaires des Etats-Unis remportant une fois le championnat du monde par équipes de l'American Wrestling Association, un championnat du monde par équipes de la National Wrestling Alliance (version Mid-Atlantic) et deux championnat du monde par équipes de la World Wrestling Federation.

Ils se séparent en 1992 après le renvoi de Road Warrior Hawk de la WWF après un contrôle anti-drogue positif. Ils font à nouveau équipe à la WWF entre 1997 et 1999 puis au Japon à la Fighting World of Japan Pro Wrestling (en) en 2003. Michael Hegstrand qui incarne Road Warrior Hawk meurt la même année. En 2005, il fait équipe avec Heidenreich et ils remportent une fois le championnat par équipes de la World Wrestling Entertainment. Il est membre du Wrestling Observer Hall of Fame depuis 1996, du WWE Hall of Fame depuis 2011 et du NWA Hall of Fame (en) depuis 2012.

Le 23 septembre 2020, Hulk Hogan annonce sur les réseaux sociaux le décès de son ami à l'âge de 60 ans. Les causes de son décès ne sont pour le moment pas connues.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Joe Laurinaitis est né à Philadelphie et a deux frères John et Marcus qui vont tous deux devenir catcheurs[4],[5]. Il n'est pas fan de catch et fait partie des équipes de football américain, de basket-ball et de base-ball de son lycée[6]. Il commence à aller voir des spectacles de catch quand il commence à faire de la musculation avec Michael Hegstrand[6]. Ensemble ils travaillent comme videur du Grandma B, une boîte de nuit de Minneapolis[6]. Ils ont comme collègues Barry Darsow et Richard Rood qui eux aussi vont devenir catcheurs tandis qu'Eddie Sharkey (en), leur futur entraîneur, est barman dans cette boîte de nuit[6].

Carrière de catcheurModifier

Débuts sur la côte est des États-Unis (1982-1984)Modifier

Alors qu'il travaille comme videur du Grandma B avec Michael Hegstrand, Eddie Sharkey (en) propose de les entraîner pour devenir catcheur[7]. Après quelques mois d'entraînement, Sharkey montre une photo de Laurinaitis à Ole Anderson, un catcheur qui est co-propriétaire et booker de la Georgia Championship Wrestling[7]. Anderson fait venir Laurinaitis en Géorgie où il prend le nom de The Road Warrior[7]. Son gimmick s'inspire de la saga Mad Max et Laurinaitis entre sur le ring habillé en biker[7]. Il va ensuite dans les Carolines où il lutte chez Jim Crockett Promotions (en) et il y croise Roddy Piper qui lui dit qu'il n'a pas de talent[8]. Laurinaitis retourne dans le Minnesota car il pense avoir échoué mais Ole Anderson revient avec l'idée de faire de lui l'équipier de Michael Hegstrand[7].

Ils arrivent tous deux en Géorgie en et deviennent les Road Warriors, Laurinaitis prend le nom de Road Warrior Animal tandis qu'Hegstrand prend le nom de Road Warrior Hawk[7]. Ils sont rapidement mis sur le devant de la scène et on leur remet les ceintures de champions par équipes national de la National Wrestling Alliance version Georgia Championship Wrestling[a] le [9]. Ils perdent ce titre le face à Buzz et Brett Sawyer[10]. En fin d'année, le Wrestling Observer Newsletter les désigne comme étant les roookies de l'année[11].

En , Buzz Sawyer se fait renvoyer et les dirigeants de la Georgia Championship Wrestling remettent à nouveau le titre à Animal et Hawk le [10]. Leur second règne prend fin le après leur défaite face à King Kong Bundy et The Masked Superstar[12]. King Kong Bundy quitte la fédération quelques semaines plus tard et la Georgia Championship Wrestling décide d'organiser un tournoi pour désigner les nouveaux champions[10]. The Road Warriors remportent ce tournoi et le titre le après leur victoire en finale face à Junkyard Dog et Sweet Brown Sugar[10]. Ron Garvin et Jerry Oates les battent le pour devenir champion[10].

American Wrestling Association (1984-1986)Modifier

À l'été 1984, The Road Warriors débutent à l'American Wrestling Association (AWA) avec leur manager Paul Ellering[13]. Verne Gagne, le promoteur de l'AWA, souhaite en faire les heels mais ils deviennent en quelques semaines les favoris du public[14]. Ils remportent le le championnat du monde par équipes de l'AWA après leur victoire face à The Crusher (en) et Baron Von Raschke (en)[15]. Peu après cette victoire, ils entament une rivalité avec Curt et Larry Hennig après qu'Animal et Hawk attaquent Curt après un combat[16].

En 1985, ils sont ensuite les rivaux des Fabulous Ones (Stan Lane et Steve Keirn (en)) puis de The Fabulous Freebirds[14]. Cette même année, l'AWA se rapproche de Jim Crockett Promotions (en) ce qui permet à The Road Warriors d'affronter The Russians (Ivan et Krusher Kruschev) qui sont alors les champions du monde par équipes de la National Wrestling Alliance (version Mid-Atlantic)[14]. Leur règne de champion du monde par équipes de l'AWA prend fin le après leur défaite face à Jimmy Garvin et Steve Regal après une intervention de The Fabulous Freebirds[17],[14].

En 1986, ils continuent leur rivalité avec The Fabulous Freebirds qui donne lieu à un match en cage le au cours de WrestleRock remporté par The Road Warriors[18]. Ils quittent cette fédération quelques jours plus tard[14].

All Japan Pro Wrestling (1985-1988)Modifier

Entre 1985 et 1988, The Road Warriors luttent ponctuellement au Japon à la All Japan Pro Wrestling (AJPW) grâce à Paul Ellering qui négocie leur venue avec Giant Baba[19]. Au cours de leur premier passage en 1985, ils perdent un match au meilleur des trois tombés face à Jumbo Tsuruta et Genichiro Tenryu champions international par équipes de la National Wrestling Alliance (NWA) le [20].

Le , The Road Warriors battent Tsuruta et Tenryu et remportent le championnat international par équipes de la NWA[21]. Ils défendent avec succès leur titre le dans un match revanche[20]. Leur règne prend fin le après leur défaite face à Tsuruta et Yoshiaki Yatsu (en) qui unifient ce titre avec le championnat du monde par équipes de la Pacific Wrestling Federation pour créer le championnat du monde par équipes de l'AJPW[22].

Jim Crockett Promotions / World Championship Wrestling (1985-1990)Modifier

The Road Warriors luttent ponctuellement sur la côte est chez Jim Crockett Promotions (en), le principal territoire de la National Wrestling Alliance (NWA), en 1985[23]. Le au cours de The Great American Bash, ils affrontent The Russians (Ivan et Krusher Kruschev) dans un match où le championnat du monde par équipes de l'AWA des Road Warriors et le championnat du monde par équipes de la NWA des Russians est en jeu[24]. Ce combat se termine par une disqualification des deux équipes[24].

Dés la mi-1986, The Road Warriors travaillent principalement pour Jim Crockett Promotions et participent à la première édition de la Jim Crockett Sr. Memorial Cup (en) le [23],[25]. Ils remportent ce tournoi en éliminant Mark Youngblood et Wahoo McDaniel (en) au second tour, Bobby Eaton et Dennis Condrey (en) en quart de finale et enfin Magnum T.A. et Ron Garvin en finale[b],[25]. Le , ils font équipe avec Dusty Rhodes et deviennent champion du monde par équipes de trois de la NWA après leur victoire face à Baron von Raschke (en), Ivan et Nikita Koloff[26].

En 1987, ils unissent leurs forces avec Dusty Rhodes et Nikita Koloff dans une rivalité avec les Four Horsemen. Au cours de Great American Bash, les parties rivales s'affrontent dans le premier WarGames match (en)[27]. Ils sont dans l'équipe vainqueur et remportent le match revanche le même mois[27]. Le à Starrcade, ils battent les Four Horsemen (Arn Anderson et Tully Blanchard) dans un match où le championnat du monde par équipes de la NWA (version (Mid-Atlantic) de ces derniers est en jeu[28]. Juste après ce combat, Earl Hebner qui arbitre ce match change sa décision et disqualifie The Road Warriors car Animal a porté un back body drop à Anderson[28].

Le , The Road Warriors et Dusty Rhodes perdent leur championnat du monde par équipes de trois de la NWA après la défaite d'Animal, de Hawk et Paul Ellering face à Ivan Koloff, The Barbarian et The Warlord[29].

Caractéristiques au catchModifier

Musiques d'entrée de Road Warrior Animal[31]
Titre Compositeur Période Fédération
1 Black Sabbath Iron Maiden NC NC
2 What a Rush Jimmy Hart et J.J. McGuire 1990-1992 WWF
3 Mayhem Mavens WCW Theme Library 1995-1996 WCW
4 What a Rush Jimmy Hart et J.J. McGuire 1997-1998 WWF
5 Animal Theme Mix Jimmy Hart et Howard Helm 2001 WWE
Jeux vidéo où on peut incarner Road Warrior Animal[31],[32]
Titre Développeur Date de sortie Plateforme
1 Fire Pro Wrestling Combination Tag Human Entertainment PC
2 Super Star Pro Wrestling Fujisankei Communications International Nintendo Entertainment System
3 WCW World Championship Wrestling
4 WWF WrestleFest Technos Japan Corporation Borne d'arcade
5 WWF European Rampage Tour Ocean Software 1992 Amiga, Atari ST, Commodore 64, MS-DOS
6 WWF Super WrestleMania LJN Super Nintendo
7 Fire Pro Wrestling S: 6Men Scramble Human Entertainment Saturn
8 Virtual Pro Wrestling 64 Asmik Ace Entertainment Nintendo 64
9 Fire Pro Wrestling G Human Entertainment PlayStation
10 Fire Pro Wrestling D Spike Dreamcast
11 Fire Pro Wrestling Spike Game Boy et Game Boy Advance
12 Legends of Wrestling Acclaim GameCube, Xbox et PlayStation 2
13 Fire Pro Wrestling 2 Spike Game Boy Advance
14 Legends of Wrestling II Acclaim GameCube, Xbox et PlayStation 2
15 WWE SmackDown! Here Comes the Pain YUKE's Future Media Creators PlayStation 2
16 Showdown: Legends of Wrestling (en) Acclaim Xbox et PlayStation 2
17 WWE SmackDown! vs. Raw YUKE's Future Media Creators PlayStation 2
18 Fire Pro Wrestling Returns Spike PlayStation 2
19 WWE Legends of WrestleMania YUKE's Future Media Creators Xbox360 et PlayStation 3
20 WWE All Stars THQ San Diego Wii, Nintendo 3DS, Xbox360, PlayStation 2, PlayStation 3 et PlayStation Portable
21 WWE '12 YUKE's Future Media Creators Wii, Xbox360 et PlayStation 3
22 WWE '13 Yuke's
23 WrestleFest HD THQ iOS
24 RetroMania Wrestling Retrosoft Studios Switch, XboxOne, PlayStation 4 et PC

PalmarèsModifier

  • i-Generation Superstars of Wrestling
    • 2 fois champion par équipes de la i-Generation[35]

Récompenses des magazinesModifier

Classement PWI 500 de Road Warrior Animal[49]
Année 1991 1992 1993 à 1995 1996 1997 1998 1999
Rang 18  24 Non classé 224  135  82  258

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Jusqu'en 1992, la National Wrestling Alliance ne reconnait pas de championnat du monde par équipes.
  2. Ils sont dispensés de demi-finale car leur adversaires (Bobby Fulton et Tommy Rogers ou Butch Miller et Luke Williams) se sont tous deux disqualifié.

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Road Warrior Animal sur Online World of Wrestling.
  2. (en) « Road Warrior Animal », sur Cagematch (consulté le 18 décembre 2017)
  3. (en) « Joseph Laurinaitis, WWE Legend dead at 60... 'Road Warrior Animal' », sur TMZ, (consulté le 23 septembre 2020)
  4. (en-CA) Marshall Ward, « Animal's Road Warrior book personal and powerful » [archive], sur canoe.com, (consulté le 14 mars 2019)
  5. (en-US) Mike Pankow, « Chicago’s Road Warrior Animal fueled by adrenaline » [archive], sur Windy City Slam, (consulté le 14 mars 2019)
  6. a b c et d (en) Josh Modaberi, « Road Warrior Animal Interview » [archive], sur www.cultofwhatever.com, (consulté le 14 mars 2019)
  7. a b c d e et f (en) Ron Matejko, « The Road Warriors: The Back Story Behind Their Formation and TV Debut » [archive], sur prowrestlingstories.com, (consulté le 7 mars 2019)
  8. Simon Lacroix, « Le coin du livre : l’autobiographie d’Animal des Road Warriors » [archive], sur www.Lutte.Quebec, (consulté le 14 mars 2019)
  9. a et b (en) « Historique du NWA World Tag Team Championship (Georgia Championship Wrestling) », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 19 septembre 2009)
  10. a b c d et e (en) « Historique du NWA World Tag Team Championship (Georgia Championship Wrestling) », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 19 septembre 2009)
  11. (en) « Rookie Of The Year », sur www.cagematch.net (consulté le 13 mars 2019)
  12. (en) Brian Hoops, « Daily Pro Wrestling History (05/06): Stanisluas Zbyzsko Strangler Lewis for World Title » [archive], sur www.f4wonline.com, (consulté le 9 mars 2019)
  13. (en) « IronMan: The Legend of the Road Warriors » [archive], sur www.solie.org (consulté le 7 mars 2019)
  14. a b c d et e (en) Sergio Robali, « Ten Best Tag Teams of All Time: Number One » [archive], sur 600 ESPN El Paso, (consulté le 13 mars 2019)
  15. (en) Eddie Mac, « This Day in Wrestling History (August 25): Best. Summerslam. Ever. » [archive], sur www.cagesideseats.com, (consulté le 22 juillet 2018)
  16. (en-US) Jacob Hamar, « The True Dominance of the Road Warriors » [archive], sur Camel Clutch Blog, (consulté le 13 mars 2019)
  17. (en) Eddie Mac, « This Day in Wrestling History (Sept. 29): Bedpan McMahon » [archive], sur www.cagesideseats.com, (consulté le 22 juillet 2018)
  18. (en-US) Scott Keith, « The SmarK Rant for AWA WrestleRock ‘86 (04.20.86) – Scotts Blog of Doom! » [archive], (consulté le 14 mars 2019)
  19. Simon Lacroix, « Le coin du livre : l’autobiographie d’Animal des Road Warriors » [archive], sur www.Lutte.Quebec (consulté le 14 mars 2019)
  20. a et b (en-US) Andrew Lutzke, « The Best of the Road Warriors in All Japan Pro Wrestling » [archive], sur CXF | Culture Crossfire | culturecrossfire.com, (consulté le 14 mars 2019)
  21. (en) « AJPW Excite Series 1987 - Tag 19 », sur www.cagematch.net (consulté le 20 mars 2019)
  22. (en) Brian Hoops, « Daily Pro Wrestling History (06/10): Harley Race wins NWA title from Ric Flair » [archive], sur www.f4wonline.com, (consulté le 20 mars 2019)
  23. a et b (en) Sergio Robali, « Ten Best Tag Teams of All Time: Number One » [archive], sur 600 ESPN El Paso, (consulté le 13 mars 2019)
  24. a et b (en-US) Larry Csonka, « Tremendous Tirades: The Great American Bash 1985 » [archive], sur 411MANIA, (consulté le 20 mars 2019)
  25. a et b (en-US) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Crockett Cup ’86 » [archive], sur 411MANIA, (consulté le 21 mars 2019)
  26. (en) Kyle Schadler, « Abandoned: The History of the WCW Six-Man Tag Team Championship » [archive], sur Bleacher Report, (consulté le 12 mars 2020)
  27. a et b (en) « Historique des War Games », sur Online World Of Wrestling (consulté le 21 septembre 2009)
  28. a et b (en-US) Paul Matthews, « Classic Wrestling Review: Starrcade ’87 » [archive], sur CXF | Culture Crossfire | culturecrossfire.com, (consulté le 26 septembre 2020)
  29. (en) Kyle Schadler, « Abandoned: The History of the WCW Six-Man Tag Team Championship » [archive], sur Bleacher Report, (consulté le 29 avril 2020)
  30. a b c d e f et g (en+de) Road Warrior Animal sur Wrestlingdata.
  31. a et b (de) « Road Warrior Animal », sur Genickbruch.com (consulté le 26 avril 2020)
  32. (en + de) « Wrestling Games Road Warrior Animal », sur www.cagematch.net (consulté le 28 avril 2020)
  33. (en) « Historique du NWA International Tag Team Championship (All Japan Pro Wrestling) », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 19 septembre 2009)
  34. (en) « Historique du AWA World Tag Team Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 19 septembre 2009)
  35. (en) « Historique du i-Generation Tag Team Championship », sur Solie (consulté le 22 septembre 2009)
  36. (de) « Historique du IPW Tag Team Championship », sur genickbruch.com (consulté le 19 septembre 2009)
  37. (en) « Historique du NWA World Six-Man Tag Team Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 20 septembre 2009)
  38. (en) « Historique du NWA World Tag Team Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 19 septembre 2009)
  39. (en) « Résultats NWA Starrcade (1989) », sur ProWrestlingHistory.com (consulté le 20 septembre 2009)
  40. (en) « Résultats Jim Crockett Sr. Memorial Cup Tag Team Tournament 1986 », sur ProWrestlingHistory.com (consulté le 20 septembre 2009)
  41. (en) « Profil d'Hawk », sur Online World of Wrestling (consulté le 23 septembre 2009)
  42. (de) « Historique du UWA World Tag Team Championship », sur genickbruch.com (consulté le 19 septembre 2009)
  43. (en) « Historique du WWF/E World Tag Team Championship », sur WWE (consulté le 19 septembre 2009)
  44. (en) « Historique du WWE Tag Team Championship », sur WWE (consulté le 23 septembre 2009)
  45. (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Tag Team of the Year », sur Wrestling Information Archive (1972-2007) (consulté le 18 septembre 2009)
  46. (en) « Pro Wrestling Illustrated - Feud of the Year (1986-2007) », sur Wrestling Information Archive (consulté le 23 septembre 2009)
  47. (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Comeback of the Year (1992-2007) », sur Wrestling Information Archive (consulté le 23 septembre 2009)
  48. (en) « Pro Wrestling Illustrated's Top 100 Tag Teams of the PWI Years », sur Wrestling Information Archive (consulté le 18 septembre 2009)
  49. (en) « PWI Ratings for Road Warrior Animal », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 26 septembre 2020)
  50. (de) « Observer: Best Rookie of the Year », sur genickbruch.com (consulté le 18 septembre 2009)
  51. (de) « Observer: Tag Team of the Year », sur genickbruch.com (consulté le 18 septembre 2009)
  52. (en) « Wrestling Observer Newsletter Hall of Fame 1996-2006 », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 22 septembre 2009)

Liens externesModifier

.