Ouvrir le menu principal

Jon Hugger

catcheur américain
(Redirigé depuis John Hugger)
Jon Hugger
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Données générales
Nom de naissance
Jonathan Hugger
Nom de ring
Jon Hugger
Johnny Hugger
Johnny the Bull
Johnny Stamboli
REDRUM
Rellik
Nationalité
Naissance
Taille
6 2 (1,88 m)[1]
Poids
240 lb (109 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.
1999 - aujourd'hui

Jonathan Hugger plus comunèment appelé Jon Hugger (né le à Atlanta, Géorgie) est un catcheur américain. Il est connu pour avoir travaillé à la World Championship Wrestling où sous le nom de ring de Johnny The Bull il détenu à deux reprises le championnat du monde par équipe avec Big Vito (en) avec qui il a été aussi co-détenteur du championnat hardcore. Il a ensuite travaillé pour la World Wrestling Federation/Entertainment où il adopte le nom de Johnny Stamboli et remporte à trois reprises le championnat hardcore.

CarrièreModifier

World Championship Wrestling (1999-2001)Modifier

Après avoir été entraîné au WCW Power Plant, l'école de catch de la World Championship Wrestling, Hugger débute sous son propre nom fin septembre 1999[2]. Il adopte le nom de Johnny the Bull et fait équipe avec Big Vito (en) formant The Mamalukes (en) managé par Tony Marinara en fin d'année à Starrcade où ils l'emportent sur Disco Inferno et Lash LeRoux (en)[3].

Peu après leur victoire sur les Harris Brothers (Don et Ron Harris) le 16 janvier 2000 à Souled Out, ils deviennent trois jours plus tard champion du monde par équipe de la WCW après leur victoire sur Crowbar et David Flair[4],[5]. Ils perdent leur titre le 12 février face aux Harris Brothers lors d'une tournée en Allemagne de la WCW avant de récupérer le titre le lendemain[6],[7]. Ils défendent leur titre le 14 février face à Crowbar et David Flair ainsi qu'Harlem Heat 2000 (Big T et Stevie Ray (en))[8]. Six jours plus tard au cours de SuperBrawl X, ils gardent leur titre après leur victoire face à Crowbar et David Flair dans un Sicilian Stretcher match[Note 1],[9].

World Wrestling Federation/Enterainment (2001-2004)Modifier

All Japan Pro Wrestling et circuit indépendant (2004-2007)Modifier

Total Nonstop Action Wrestling (2006-2007)Modifier

Retour sur le circuit indépendant (depuis 2007)Modifier

Caractéristiques au catchModifier

PalmarèsModifier

Récompenses des magazinesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Il s'agit d'une variante de match sans disqualification où on doit poser les deux adversaires sur une civière et l'amener vers un endroit donné pour remporter le match.

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « Profil de Rellik », sur Cagematch (consulté le 25 décembre 2014).
  2. (en) « WCW Worldwide », sur Cagematch (consulté le 25 décembre 2014).
  3. (en) Arnold Furious, « The Furious Flashbacks – WCW Starrcade ’99 », sur 411 mania, (consulté le 25 décembre 2014).
  4. (en) Rod Boudreau, « Souled Out a mess from start to finish », sur Slam! Wrestling, (consulté le 25 décembre 2014).
  5. (en) « WCW Thunder #96 », sur Cagematch (consulté le 25 décembre 2014).
  6. (en) Bob Colling, « Colling It In The Ring: WCW Millennium Tour 2/12/2000 », sur 411mania, (consulté le 25 décembre 2014).
  7. (en) « WCW Millennium Tour @ Leipzig », sur Wrestlingdata (consulté le 25 décembre 2014).
  8. (en) « WCW Nitro 2/14/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 3 janvier 2016).
  9. (en) Arnold Furious, « The Furious Flashbacks – WCW Superbrawl X », sur 411mania, (consulté le 3 janvier 2016).
  10. a b c d et e (de) « Rellik - Titles », sur Cagematch (consulté le 25 décembre 2014).
  11. (en) « 2006 Yamaha Cup results », sur ProWrestlingHistory (consulté le 25 décembre 2014).