Tour de France 1983

édition 1983 du Tour de France, course cycliste française

Le Tour de France 1983 est la 70e édition du Tour de France, course cycliste qui s'est déroulée du 1er juillet au sur 22 étapes et un prologue pour 3 809 km. Le départ a lieu à Fontenay-sous-Bois ; l'arrivée se juge aux Champs-Élysées à Paris. En l'absence de Bernard Hinault blessé, Laurent Fignon y remporte le premier de ses deux succès dans l'épreuve. Ce dernier a en outre remporté le dernier contre-la-montre à Dijon, mais aussi bénéficié de la chute de Pascal Simon, maillot jaune sur les épaules, blessé à l'omoplate.

Tour de France 1983
Généralités
Course
Compétition
Super Prestige Pernod 1983 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Étapes
23
Date
Distance
3 809 km
Pays traversé(s)
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Partants
140Voir et modifier les données sur Wikidata
Vitesse moyenne
36,23 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur jeune
Meilleure équipe
Flag of the Netherlands.svg TI-Raleigh-Campagnolo 1983 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Route of the 1983 Tour de France.png

GénéralitésModifier

  • Le départ du Tour a lieu à Fontenay-sous-Bois, l'arrivée finale se juge aux Champs-Élysées à Paris.
  • Le Tour de France est le premier grand Tour "Open"[n 1] disputé. Même si l'objectif était d'inciter les sélections nationales d'Europe de l'Est à venir se confronter aux équipes professionnelles d'Europe de l'Ouest, une seule équipe nationale amateur participe à l'épreuve. Mais elle n'est pas européenne puisque c'est une formation colombienne, emmenée par Alfonso Flórez et sponsorisée par les piles Varta qui se présente au départ.
  • 14 formations de 10 coureurs prennent le départ. Aucune n'arrivera au complet à Paris.
  • Bernard Hinault, vainqueur du Tour en 1978, 1979, 1981 et 1982, n'est pas au départ de cette édition.
  • Pascal Simon, maillot jaune, chute et se fracture l'omoplate lors de la 11e étape. Il repart et conserve néanmoins le maillot jaune, lutte dans la douleur pendant une semaine, mais doit finalement abandonner dans la 17e, la première grande étape des Alpes.
  • Lors de la 16e étape, Henk Lubberding et Michel Laurent sont au coude à coude pour la victoire d'étape. À quelques mètres de la ligne d'arrivée Lubberding pousse son adversaire qui finit dans les barrières ce qui lui cause une fracture de la main. Il franchit la ligne, conspué par le public, et est immédiatement déclassé au profit de Laurent (qui, le temps de se relever, n’avait finalement franchi la ligne qu'en septième position).
  • Laurent Fignon remporte l'épreuve pour sa première participation.
  • Moyenne du vainqueur : 36,23 km/h

Résumé de la courseModifier

Pour la première fois le Tour est "open" et peut accueillir les amateurs colombiens. En l'absence de Bernard Hinault, l'épreuve est la plus ouverte de ces dix dernières années. On reparle de Joop Zoetemelk et Lucien Van Impe mais c'est Pascal Simon qui surprend et prend un avantage qui aurait pu être décisif dans les Pyrénées mais il se fracture l'épaule le lendemain lors d'une chute et abandonne une semaine plus tard. Laurent Fignon, jeune coureur de 23 ans, le plus régulier sur tous les terrains, remporte la dernière étape contre la montre à Dijon et le Tour 1983 pour sa première participation.

ÉtapesModifier

Étape[1],[2],[3],[4] Date Villes étapes Distance (km) Vainqueur d’étape Leader du classement général
Prologue 1er juillet Fontenay-sous-BoisFontenay-sous-Bois
 
5,5   Eric Vanderaerden   Eric Vanderaerden
1re étape 2 juillet Nogent-sur-MarneCréteil
 
163   Frits Pirard   Eric Vanderaerden
2e étape 3 juillet SoissonsFontaine-au-Pire
 
100   Coop-Mercier-Mavic   Jean-Louis Gauthier
3e étape 4 juillet ValenciennesRoubaix
 
152   Rudy Matthijs   Kim Andersen
4e étape 5 juillet RoubaixLe Havre
 
300   Serge Demierre   Kim Andersen
5e étape 6 juillet Le HavreLe Mans
 
257   Dominique Gaigne   Kim Andersen
6e étape 7 juillet ChâteaubriantNantes
 
58,5   Bert Oosterbosch   Kim Andersen
7e étape 8 juillet NantesÎle d'Oléron - Charente-Maritime
 
216   Riccardo Magrini   Kim Andersen
8e étape 9 juillet La RochelleBordeaux
 
222   Bert Oosterbosch   Kim Andersen
9e étape 10 juillet BordeauxPau
 
207   Philippe Chevallier   Seán Kelly
10e étape 11 juillet PauBagnères-de-Luchon
 
201   Robert Millar   Pascal Simon
11e étape 12 juillet Bagnères-de-LuchonFleurance
 
177   Régis Clère   Pascal Simon
12e étape 13 juillet FleuranceRoquefort-sur-Soulzon
 
261   Kim Andersen   Pascal Simon
13e étape 14 juillet Roquefort-sur-SoulzonAurillac
 
210   Henk Lubberding   Pascal Simon
14e étape 15 juillet AurillacIssoire
 
249   Pierre Le Bigaut   Pascal Simon
15e étape 16 juillet Clermont-FerrandPuy de Dôme
 
15,6   Ángel Arroyo   Pascal Simon
16e étape 17 juillet IssoireSaint-Étienne
 
144,5   Michel Laurent   Pascal Simon
17e étape 18 juillet La Tour-du-PinL'Alpe d'Huez
 
223   Peter Winnen   Laurent Fignon
19 juillet L'Alpe d'Huez
 
Journée de repos
18e étape 20 juillet Le Bourg-d'OisansMorzine
 
247   Jacques Michaud   Laurent Fignon
19e étape 21 juillet MorzineAvoriaz
 
15   Lucien Van Impe   Laurent Fignon
20e étape 22 juillet MorzineDijon
 
291   Philippe Leleu   Laurent Fignon
21e étape 23 juillet DijonDijon
 
50   Laurent Fignon   Laurent Fignon
22e étape 24 juillet AlfortvilleParis - Champs-Élysées
 
195   Gilbert Glaus   Laurent Fignon

ClassementsModifier

Classement général finalModifier

Classement général[5]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Laurent Fignon      France Renault-Elf en 105 h 7 min 52 s
2e Ángel Arroyo   Espagne Reynolds + min 4 s
3e Peter Winnen   Pays-Bas TI-Raleigh-Campagnolo   + min 9 s
4e Lucien Van Impe     Belgique Metauro Mobili-Pinarello (es) + min 16 s
5e Robert Alban   France La Redoute-Motobécane + min 53 s
6e Jean-René Bernaudeau   France Wolber-Spidel + min 59 s
7e Sean Kelly     Irlande Sem-Reydel-Mavic + 12 min 9 s
8e Marc Madiot   France Renault-Elf + 14 min 55 s
9e Phil Anderson   Australie Peugeot-Shell-Michelin + 16 min 56 s
10e Henk Lubberding   Pays-Bas TI-Raleigh-Campagnolo   + 18 min 55 s
11e Joaquim Agostinho   Portugal Sem-Reydel-Mavic + 19 min 0 s
12e Jonathan Boyer   États-Unis Sem-Reydel-Mavic + 19 min 57 s
13e Stephen Roche   Irlande Peugeot-Shell-Michelin + 21 min 30 s
14e Robert Millar   Royaume-Uni Peugeot-Shell-Michelin + 23 min 29 s
15e Pedro Delgado   Espagne Reynolds + 25 min 44 s
16e Edgar Corredor   Colombie Colombia-Varta + 26 min 8 s
17e José Patrocinio Jiménez   Colombie Colombia-Varta + 28 min 5 s
18e Claude Criquielion   Belgique Splendor-Euro Shop + 33 min 29 s
19e Jacques Michaud   France Coop-Mercier-Mavic + 35 min 34 s
20e Christian Seznec   France Wolber-Spidel + 39 min 49 s
21e Pierre Bazzo   France Coop-Mercier-Mavic + 40 min 34 s
22e Beat Breu   Suisse Cilo-Aufina + 43 min 53 s
23e Joop Zoetemelk   Pays-Bas Coop-Mercier-Mavic + 47 min 40 s
24e Éric Caritoux   France Sem-Reydel-Mavic + 52 min 56 s
25e Jean-Luc Vandenbroucke   Belgique La Redoute-Motobécane + 54 min 8 s

Classements annexes finalsModifier

Classement par pointsModifier

Grand Prix de la montagneModifier

Classement des néophytesModifier

Classement général du meilleur néophyte[6],[8]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Laurent Fignon      France Renault-Elf en 105 h 7 min 52 s
2e Ángel Arroyo   Espagne Reynolds + min 4 s
3e Stephen Roche   Irlande Peugeot-Shell-Michelin + 21 min 30 s
4e Robert Millar   Royaume-Uni Peugeot-Shell-Michelin + 23 min 29 s
5e Pedro Delgado   Espagne Reynolds + 25 min 44 s
6e Edgar Corredor   Colombie Colombia-Varta + 26 min 8 s
7e José Patrocinio Jiménez   Colombie Colombia-Varta + 28 min 5 s
8e Eric Caritoux   France Sem-Reydel-Mavic + 52 min 56 s
9e Bernard Gavillet   Suisse Cilo-Aufina + h 21 min 6 s
10e Philippe Leleu   France Wolber-Spidel + h 34 min 8 s

Classement des sprints intermédiairesModifier

Classement combinéModifier

Classement de la combativitéModifier

Classement de la combativité
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Serge Demierre   Suisse Cilo-Aufina 38 points
2e Christian Jourdan   France La Redoute-Motobécane 33 pts
3e Pierre Le Bigaut   France Coop-Mercier-Mavic 26 pts

Classement par équipes au tempsModifier

Les coureurs de l'équipe en tête de ce classement portent une casquette jaune (représentée dans les classements par l'icône   à côté du nom de l'équipe)[11],[12].

Classement par équipes[7],[13]
  Équipe Pays Temps
1re TI-Raleigh-Capagnolo     Pays-Bas en 322 h 39 min 7 s
2e Coop-Mercier-Mavic   France + min 2 s
3e Peugeot-Shell-Michelin   France + min 3 s
4e Renault-Elf   France + 36 min 39 s
5e Sem-Reydel-Mavic   France + 40 min 13 s
6e Wolber-Spidel   France + h 1 min 36 s
7e Reynolds   Espagne + h 19 min 11 s
8e La Redoute-Motobécane   France + h 56 min 48 s
9e Cilo-Aufina   Suisse + h 4 min 47 s
10e Colombia-Varta   Colombie + h 9 min 16 s

Classement par équipes aux pointsModifier

Classement par équipes par points[13],[14]
  Équipes Pays Point(s)
1re TI-Raleigh-Campagnolo     Pays-Bas 1 008
2e La Redoute-Motobécane   France 1 201
3e Renault-Elf   France 1 207
4e Peugeot-Shell-Michelin   France 1 293
5e Sem-Reydel-Mavic   France 1 308
6e Coop-Mercier-Mavic   France 1 434
7e Wolber-Spidel   France 1 694
8e Reynolds   Espagne 1 882
9e Boule d'Or-Sunair-Colnago   Belgique 2 295
10e Cilo-Aufina   Suisse 2 290

Évolution des classementsModifier

Évolution des leaders des classements[15]
Étape Vainqueur Classement général
 
Classement par points
 
Classement de la montagne
 
Classement du meilleur néophyte
 
Classement des sprints intermédiaires Grand Prix TF1 Prix de la combativité Classement par équipes au temps
 
Classement par équipes aux points
P Eric Vanderaerden Eric Vanderaerden Eric Vanderaerden Non décerné Eric Vanderaerden Non décerné Non décerné Non décerné Peugeot-Shell-Michelin Peugeot-Shell-Michelin
1 Frits Pirard Frits Pirard Gilbert Duclos-Lassalle Eric Vanderaerden Pierre Le Bigaut Renaud-Elf
2 Coop-Mercier-Mavic Jean-Louis Gauthier Claude Moreau Pascal Jules Non décerné Coop-Mercier-Mavic
3 Rudy Matthijs Kim Andersen Eric Vanderaerden Rudy Matthijs
4 Serge Demierre Eric Vanderaerden Gilbert Duclos-Lassalle Serge Demierre
5 Dominique Gaigne Éric Dall'Armellina
6 Bert Oosterbosch Non décerné
7 Riccardo Magrini Bernard Vallet La Redoute-Motobécane
8 Bert Oosterbosch Sean Kelly Sean Kelly Kim Andersen Henk Lubberding
9 Philippe Chevallier Sean Kelly Stephen Roche Gilbert Duclos-Lassalle Philippe Chevallier
10 Robert Millar Pascal Simon José Patrocinio Jiménez Laurent Fignon José Patrocinio Jiménez José Patrocinio Jiménez Peugeot-Shell-Michelin
11 Régis Clère Joaquim Agostinho
12 Kim Andersen Adrie van der Poel
13 Henk Lubberding Robert Millar Pascal Simon Régis Clère Coop-Mercier-Mavic TI-Raleigh-Campagnolo
14 Pierre Le Bigaut Sean Kelly Pierre Le Bigaut
15 Ángel Arroyo José Patrocinio Jiménez Non décerné
16 Michel Laurent Michel Laurent
17 Peter Winnen Laurent Fignon Lucien Van Impe Pedro Delgado Christian Jourdan
18 Jacques Michaud Laurent Fignon Ángel Arroyo
19 Lucien Van Impe Lucien Van Impe Non décerné
20 Philippe Leleu Philippe Leleu
21 Laurent Fignon Laurent Fignon Non décerné TI-Raleigh-Campagnolo
22 Gilbert Glaus Serge Demierre
Classements finals Laurent Fignon Sean Kelly Lucien Van Impe Laurent Fignon Sean Kelly Laurent Fignon Serge Demierre TI-Raleigh-Campagnolo TI-Raleigh-Campagnolo

Liste des coureursModifier

Coop-Mercier-Mavic
Renault-Elf
TI-Raleigh-Campagnolo
Peugeot-Shell-Michelin
Cilo-Aufina
Boule d'Or-Colnago
Jacky Aernoudt-Rossin
La Redoute-Motobécane
Wolber-Spidel
Sem-Reydel-Mavic
Splendor-Euro Shop
Metauro Mobili-Pinarello (es)
Varta-Colombia
Reynolds

NP: Non-Partant; A: Abandon en cours d'étape; HD: Hors Délai.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. C'est à dire ouvert aux équipes professionnelles et aux équipes amateurs.

RéférencesModifier

  1. « 70ème Tour de France 1983 » [« 70th Tour de France 1983 »], sur Mémoire du cyclisme (consulté le )
  2. Augendre 2016, p. 74.
  3. Arian Zwegers, « Tour de France GC top ten » [archive du ], sur CVCCBike.com (consulté le )
  4. « The history of the Tour de France – Year 1983 – The stage winners », sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le )
  5. « The history of the Tour de France – Year 1983 – Stage 22 Alfortville > Paris », sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le )
  6. a b c et d (es) « Clasificaciones », El Mundo Deportivo,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. a b et c (nl) « Eindklassement » [« Final classification »], sur Leidsch Dagblad, (consulté le ), p. 10
  8. (nl) Pieter van den Akker, « Stand in het jongerenklassement – Etappe 22 » [« Standings in the youth classification – Stage 22 »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )
  9. (nl) Pieter van den Akker, « Sprintdoorkomsten in de Tour de France 1983 » [« Sprint results in the Tour de France 1983 »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )
  10. (nl) Pieter van den Akker, « Combinatieklassement » [« Combination classification »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )
  11. van den Akker 2018, p. 148.
  12. Nauright et Parrish 2012, p. 455.
  13. a et b Résultats publiés dans le quotidien L'Indépendant du lundi 25 juillet 1983.
  14. Martin et al. 1983, p. 124.
  15. Les classements des étapes du Tour de France 1983 sur memoire-du-cyclisme.eu

BibliographieModifier

Liens externesModifier