Martín Emilio Rodríguez

coureur cycliste colombien

Martín Emilio Cochise Rodríguez Gutiérrez est né à Medellín (département d'Antioquia), le . C'est un coureur cycliste professionnel colombien des années 1960 - 1970. Il était surnommé Cochise. Il fut détenteur du record du monde de l'heure amateur pendant neuf ans[1].

Martín Emilio Rodríguez
Image dans Infobox.
Martín Emilio Rodríguez en 2012
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (79 ans)
MedellínVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Distinction
Équipes amateurs
1962-1972Wrangler - Caribú
1976Castalia
Équipes professionnelles
1972Salvarani
1973-1975Bianchi
Principales victoires

Repères biographiquesModifier

Vie privéeModifier

Martín Emilio Rodríguez naît le à Guayabal, un barrio de Medellín, dans le département d'Antioquia en Colombie, près de l'Aéroport Enrique Olaya Herrera (en)[2].

Il est l'oncle de Dubán Ramírez.

Carrière sportiveModifier

Aujourd'hui encore, il jouit d'une très grande renommée dans son pays. Le vélodrome de Medellín, où s'est déroulé le championnat panaméricain de cyclisme sur piste 2011, porte son nom. Toutefois tout le monde le connait comme Cochise Rodríguez, c'est ainsi qu'il a décidé d'insérer son surnom dans son patronyme. Il s'appelle donc légalement Martín Emilio Cochise Rodríguez Gutiérrez[3].

Il est ou était détenteur de nombreux records. Ainsi, jusqu'en 2010 et la XXIe édition des Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes, il était le recordman des titres obtenus en cyclisme à ces Jeux, avec six médailles d'or[4].

Il est le premier Colombien à avoir remporté une victoire d'étape sur un Grand Tour (victoire à Forte dei Marmi sur le Tour d'Italie 1973).

ÉquipesModifier

Palmarès sur routeModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

1 participation[11].

  • 1975: 27e du classement général.

Tour d'ItalieModifier

3 participations.

  • 1973: 41e du classement général et victoire dans la 15e étape.
  • 1974: 18e du classement général.
  • 1975: 33e du classement général et victoire dans la 19e étape.

Tour d'EspagneModifier

Aucune participation.

Résultats sur les championnatsModifier

Jeux olympiquesModifier

RouteModifier

Course en ligne

2 participations.

PisteModifier

Poursuite individuelle

2 participations.

  • 1964 : 14e temps des participants (éliminé au tour qualificatif)[14].
  • 1968 : 9e temps des participants (éliminé au tour qualificatif)[15].

Il n'y a seulement que huit qualifiés lors de ces tours éliminatoires.

Poursuite par équipes

1 participation.

  • 1968 : 16e temps des participants (éliminé au tour qualificatif)[16].

Il n'y a seulement que huit équipes qualifiées lors du tour éliminatoire.

Jeux panaméricainsModifier

PisteModifier

2 participations.

Championnats du monde professionnelsModifier

RouteModifier

Course en ligne

3 participations.

  • 1973 : 15e au classement final.
  • 1974 : 11e au classement final.
  • 1975 : 19e au classement final.

PisteModifier

Poursuite individuelle

2 participations[18].

  • 1972 : 5e au classement final.
  • 1973 : 8e au classement final.

Championnats du monde amateursModifier

RouteModifier

Course en ligne

3 participations.

PisteModifier

Poursuite individuelle

4 participations.

Jeux d'Amérique centrale et des CaraïbesModifier

RouteModifier

Course en ligne
Course en ligne par équipes
100 km par équipes

PisteModifier

Poursuite individuelle
Poursuite par équipes

Notes et référencesModifier

  1. « Les différentes records du monde masculins sur piste, cf p.5 », sur www.uci.ch (consulté le )
  2. (es) Hernán Payome Villoria, « Cochise 50 Años Después », Revista Sólo Ciclismo,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (es) « ‘Cochise’ cambió su nombre, ahora es Cochise Rodríguez », sur www.elpais.com.co (consulté le )
  4. « Les cyclistes les plus médaillés aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes (avant Mayagüez 2010), cf p.242 » [PDF], sur www.mayaguez2010.com (consulté le )
  5. « Ses différentes équipes professionnelles », sur www.memoire-du-cyclisme.eu (consulté le )
  6. « Les podiums du Tour de Colombie », sur www.memoire-du-cyclisme.eu (consulté le )
  7. (es) « Les vainqueurs d'étapes du Tour de Colombie. », sur members.fortunecity.es (consulté le )
  8. (es) « Les podiums du Clásico RCN », sur members.fortunecity.es (consulté le )
  9. (es) « Les vainqueurs d'étapes et des classements finaux du Clásico RCN dans les années 60 », sur www.clasicorcn.net (consulté le )
  10. (es) « Les vainqueurs d'étapes et des classements finaux du Clásico RCN dans les années 70 », sur www.clasicorcn.net (consulté le )
  11. « Les différents classements de Rodríguez dans le Tour de France », sur www.letour.fr (consulté le )
  12. « Le rapport officiel des JO 1964 (volume 2), cf p.264 » [PDF], sur digital.la84.org (consulté le )
  13. « Le rapport officiel des JO 1968 (volume 3), cf p.628 » [PDF], sur digital.la84.org (consulté le )
  14. « Le rapport officiel des JO 1964 (volume 2), cf p.261 » [PDF], sur digital.la84.org (consulté le )
  15. « Le rapport officiel des JO 1968 (volume 3), cf p.626 » [PDF], sur digital.la84.org (consulté le )
  16. « Le rapport officiel des JO 1968 (volume 3), cf p.627 » [PDF], sur digital.la84.org (consulté le )
  17. a et b (es) « Mundial de Ciclismo en Pista: En 1950, la Primera Medalla de Oro para Colombia (Capitulo II) », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le )
  18. a b et c (nl) « Les différentes participations de Martín Emilio Rodríguez aux championnats du monde sur piste », sur www.cyclebase.nl (consulté le )
  19. (nl) « Le championnat du monde amateur 1968 », sur www.cyclebase.nl (consulté le )
  20. « Les podiums de la course en ligne aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes, cf p.236 » [PDF], sur www.mayaguez2010.com (consulté le )
  21. a et b « Les podiums de la course en ligne par équipes aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes, cf p.238 » [PDF], sur www.mayaguez2010.com (consulté le )
  22. « Les podiums des 100 km par équipes aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes, cf p.238 » [PDF], sur www.mayaguez2010.com (consulté le )
  23. « Les podiums de la poursuite individuelle aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes, cf p.232 » [PDF], sur www.mayaguez2010.com (consulté le )
  24. « Les podiums de la poursuite individuelle aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes, cf p.233 » [PDF], sur www.mayaguez2010.com (consulté le )
  25. « Les podiums de la poursuite par équipes aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes, cf p.234 » [PDF], sur www.mayaguez2010.com (consulté le )

Liens externesModifier