Ouvrir le menu principal

José Patrocinio Jiménez

Coureur cycliste colombien
Jiménez Bautista est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Jiménez ; le second, maternel, souvent omis, est Bautista.
José Patrocinio Jiménez
Patrocinio Jiménez en la etapa 11 de la Vuelta a Colombia 2013.jpg
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes amateurs
1983Colombie-Piles Varta
Équipes professionnelles
1984Teka
1985-1988Café de Colombia
Principales victoires

José Patrocinio Jiménez Bautista (né le à Ramiriquí, département de Boyacá) est un coureur cycliste colombien des années 1970 et 1980, professionnel de 1984 à 1988.

Il était l'un des meilleurs coureurs de sa génération en Colombie. L'un des seuls à pouvoir disputer l'hégémonie de Rafael Antonio Niño sur le cyclisme national. En 1976, il profite de l'absence de celui-ci pour réaliser un retentissant doublé Tour de Colombie - Clásico RCN. Ses sept autres podiums dans les deux courses les plus importantes du pays (cf Palmarès) lui permirent d'être sélectionné dans son équipe nationale. Il disputa notamment le Tour de l'Avenir, qu'il finit troisième en 1981 (après avoir fini sixième en 1980[1]), ou la Coors Classic qu'il remporta en 1982.

Au vu de ses résultats, c'est tout naturellement qu'il fait partie de la première équipe cycliste colombienne (amateur) invitée à participer à un grand tour, le Tour de France 1983. Malgré ces 31 ans, il fait un Tour remarquable, finissant à la dix-septième place du classement général final et quatre fois dans les dix premiers, lors des arrivées d'étape. Comme lors du contre-la-montre du Puy de Dôme où il finit troisième, ou bien quand il termine quatrième de l'étape, menant à Bagnères-de-Luchon. Ces résultats, il les doit à ses qualités de grimpeur qui lui permirent de finir deuxième du classement de la montagne.

Ce Tour 83, associé à son podium lors du Tour de l'Avenir 1981 et à l'engouement que suscite les grimpeurs colombiens dans les équipes cyclistes européennes, lui permet de passer professionnel, l'année suivante. Avec Edgar Corredor, il intègre une équipe espagnole, la Teka. Il participe au Tour d'Espagne. Il y obtient son meilleur résultat dans un grand tour, avec une septième place au classement général final. La même année, il décroche son meilleur résultat dans le classement général final d'un Tour de France, avec une quinzième place.

En 1985, on fait appel à lui lors de la création de la première équipe professionnelle colombienne, l'équipe cycliste Café de Colombia. Pendant quatre années, il en sera le capitaine de route.

Sommaire

Équipes[2]Modifier

PalmarèsModifier

  • Tour de l'Avenir
    • 1 fois sur le podium (3e en 1981)[3].
    • Vainqueur du classement du meilleur grimpeur en 1981[4].
    • 2 victoires d'étape en 1980[1] et en 1981[4].
  • Clásico RCN
    • Vainqueur du classement général en 1976[5].
    • 2 fois sur le podium (2e en 1977 et en 1979)[6].
    • 2 victoires d'étape en 1976[5] et en 1982[7].
  • Tour de Colombie
    • Vainqueur du classement général en 1976.
    • 5 fois sur le podium (2e en 1975 et en 1977, 3e en 1979, en 1980 et en 1983)[8].
    • 3 victoires d'étape en 1976[9], en 1979 et en 1981[10].
  • Coors Classic
    • Vainqueur du classement général en 1982.
  • Tour du Guatemala
    • Vainqueur du classement général en 1976.
    • Vainqueur du classement général en 1977.

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

4 participations[11].

Tour d'EspagneModifier

3 participations.

  • 1984: 7e du classement général.
  • 1986: 32e du classement général.
  • 1987: 16e du classement général.

Tour d'ItalieModifier

Aucune participation.

Résultats sur les championnatsModifier

Championnats du monde professionnelsModifier

1 participation.

Championnats du monde amateursModifier

1 participation.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Guide historique du Tour de l'Avenir, p. 61 », sur www.letour.fr (consulté le 7 janvier 2010)
  2. « Ses différentes équipes professionnelles », sur www.memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 23 janvier 2014)
  3. « Guide historique du Tour de l'Avenir, p. 64 », sur www.letour.fr (consulté le 6 janvier 2010)
  4. a et b « Guide historique du Tour de l'Avenir, p. 65 », sur www.letour.fr (consulté le 6 janvier 2010)
  5. a et b (es) « Les vainqueurs d'étapes et des classements finaux du Clásico RCN dans les années 70 », sur www.clasicorcn.net (consulté le 26 mars 2010)
  6. (es) « Les podiums du Clásico RCN », sur pedalear.arredemo.org (consulté le 24 octobre 2009)
  7. (es) « Les vainqueurs d'étapes et des classements finaux du Clásico RCN dans les années 80 », sur www.clasicorcn.com.co (consulté le 24 octobre 2009)
  8. « Les podiums du Tour de Colombie », sur www.memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 23 janvier 2014)
  9. (es) « Le Tour de Colombie 1976 », sur members.fortunecity.es (consulté le 23 janvier 2014)
  10. (es) « Les vainqueurs d'étapes au Tour de Colombie sur la période 1979-2011 », sur members.fortunecity.es (consulté le 23 janvier 2014)
  11. « Les différents classements de Jiménez dans le Tour de France », sur le dico du tour (consulté le 7 juillet 2010)

Liens externesModifier