Ouvrir le menu principal
Tour de France 1939
Tour de France 1939.png
Généralités
Course
Étapes
18
Date
Distance
4 224 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Partants
79Voir et modifier les données sur Wikidata
Vitesse moyenne
31,986 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Meilleur grimpeur
Meilleure équipe
Drapeau : Belgique Belgique B

Le Tour de France 1939 est la 33e édition du Tour de France, course cycliste qui s'est déroulée du 10 juillet au sur 18 étapes pour 4 224 km.

La course a été remportée par le coureur belge Sylvère Maes, dont c'est la deuxième victoire. Il devance au classement général le Français René Vietto, porteur du maillot jaune pendant onze jours. Maes s'impose également au Grand prix de la montagne.

Cette édition voit le retour des équipes régionales.

À cause de la Seconde Guerre mondiale, le Tour de France n'a ensuite plus lieu avant 1947.

Sommaire

ParcoursModifier

Le Tour de France 1939 s'inscrit dans la période de 1905 à 1951, durant laquelle le parcours de la course réalise un « chemin de ronde », collant aux frontières de l'Hexagone[1].

La course commence à Paris et dans sa banlieue, comme tous les ans jusqu'en 1950, à l'exception de 1926[2]. Le départ est donné au Vésinet, après un défilé dans les rues de Paris depuis le siège de L'Auto, rue du Faubourg-Montmartre[3]. Le parc des Princes accueille l'arrivée du Tour de 1903 à 1967.

Lorient (Morbihan), Salies-de-Béarn (Basses-Pyrénées), Saint-Raphaël (Var), Bonneval-sur-Arc et Bourg-Saint-Maurice (Savoie), Annecy (Haute-Savoie), Dole (Jura) et Troyes (Aube) sont villes-étapes pour la première fois.

La principauté de Monaco accueille le Tour pour la première fois.

ParticipationModifier

De 1930 à 1961, le Tour de France est disputé par équipes nationales. Six équipes nationales de huit coureurs participent à cette édition : Belgique, Suisse, Luxembourg, Pays-Bas, France et Belgique B. L'édition 1939 subit particulièrement les effets du contexte international. L'Allemagne, l'Italie et l'Espagne sont ainsi absentes au départ de Paris.

Pour pallier l'absence de ces équipes, Henri Desgrange relance les équipes régionales[4], déjà présentes en 1928 et 1929[5]. Quatre équipes de huit coureurs sont sélectionnées : Nord-Est-Île-de-France, Ouest, Sud-Ouest et Sud-Est. L'équipe Nord-Est-Île-de-France a pour tête d'affiche, à sa demande, Maurice Archambaud, qui a refusé l'équipe de France. René Vietto est présent au sein de l'équipe Sud-Est. L'équipe Ouest comprend notamment René Le Grevès et Pierre Cloarec[6].

La Belgique apparaît favorite de cette édition, avec ses deux anciens vainqueurs Romain Maes et Sylvère Maes. L'équipe de France semble au contraire faible. Aucun de ses anciens lauréats du Tour n'est présent. Roger Lapébie, vainqueur en 1937, s'est fracturé le genou à l'arrivée de Bordeaux-Paris et Georges Speicher « s'abstient de participer »[7].

Jean-Marie Goasmat, Pierre Cogan et André Bramard, qui effectuent leur service militaire, n'obtiennent pas de permissions pour disputer l’épreuve[8].

Déroulement de la courseModifier

Bilan de la courseModifier

En l'absence des Italiens, la presse estime que les Belges n'ont pas de rivaux[9]. Pourtant, les coureurs français vont assurer une concurrence tout au long des 18 étapes. René Vietto prend le maillot jaune à Lorient et le conserve jusqu'à Briançon, quelques jours avant l'arrivée à Paris. C'est finalement le Belge Sylvère Maes qui remporte l'épreuve et le Grand Prix de la montagne.

En instaurant pour la première fois des équipes régionales, Henri Desgrange augmente la popularité de son épreuve, les spectateurs étant particulièrement sensibles aux performances des "locaux"[9].

Les étapesModifier

Étape Date Villes étapes km Vainqueur d'étape Leader du classement général
1re étape lun. 10 juillet Paris - Caen 215   Amédée Fournier (FRA)   Amédée Fournier (FRA)
2e étape (a) mar. 11 juillet Caen - Vire 63 (CLM)   Romain Maes (BEL)   Romain Maes (BEL)
2e étape (b) mar. 11 juillet Vire - Rennes 120   Éloi Tassin (FRA)   Jean Fontenay (FRA)
3e étape mer. 12 juillet Rennes - Brest 244   Pierre Cloarec (FRA)   Jean Fontenay (FRA)
4e étape jeu. 13 juillet Brest - Lorient 174   Raymond Louviot (FRA)   René Vietto (FRA)
5e étape ven. 14 juillet Lorient - Nantes 207   Amédée Fournier (FRA)   René Vietto (FRA)
6e étape (a) sam. 15 juillet Nantes - La Rochelle 144   Lucien Storme (BEL)   René Vietto (FRA)
6e étape (b) sam. 15 juillet La Rochelle - Royan 107   Edmond Pagès (FRA)   René Vietto (FRA)
7e étape lun. 17 juillet Royan - Bordeaux 198   Raymond Passat (FRA)   René Vietto (FRA)
8e étape (a) mar. 18 juillet Bordeaux - Salies-de-Béarn 210   Marcel Kint (BEL)   René Vietto (FRA)
8e étape (b) mar. 18 juillet Salies-de-Béarn - Pau 69 (CLM)   Karl Litschi (SUI)   René Vietto (FRA)
9e étape mer. 19 juillet Pau - Toulouse 311   Edward Vissers (BEL)   René Vietto (FRA)
10e étape (a) ven. 21 juillet Toulouse - Narbonne 148   Pierre Jaminet (FRA)   René Vietto (FRA)
10e étape (b) ven. 21 juillet Narbonne - Béziers 27 (CLM)   Maurice Archambaud (FRA)   René Vietto (FRA)
10e étape (c) ven. 21 juillet Béziers - Montpellier 71   Maurice Archambaud (FRA)   René Vietto (FRA)
11e étape sam. 22 juillet Montpellier - Marseille 212   Fabien Galateau (FRA)   René Vietto (FRA)
12e étape(a) dim. 23 juillet Marseille - Saint-Raphaël 157   François Neuens (LUX)   René Vietto (FRA)
12e étape (b) dim. 23 juillet Saint-Raphaël - Monaco 121   Maurice Archambaud (FRA)   René Vietto (FRA)
13e étape lun. 24 juillet Monaco - Monaco 102   Pierre Gallien (FRA)   René Vietto (FRA)
14e étape mar. 25 juillet Monaco - Digne 175   Pierre Cloarec (FRA)   René Vietto (FRA)
15e étape mer. 26 juillet Digne - Briançon 219   Sylvère Maes (BEL)   Sylvère Maes (BEL)
16e étape (a) jeu. 27 juillet Briançon - Bonneval-sur-Arc 126   Pierre Jaminet (FRA)   Sylvère Maes (BEL)
16e étape (b) jeu. 27 juillet Bonneval-sur-Arc - Bourg-Saint-Maurice 64 (CLM)   Sylvère Maes (BEL)   Sylvère Maes (BEL)
16e étape (c) jeu. 27 juillet Bourg-Saint-Maurice - Annecy 104   Antoon van Schendel (NED)   Sylvère Maes (BEL)
17e étape (a) sam. 29 juillet Annecy - Dole 226   François Neuens (LUX)   Sylvère Maes (BEL)
17e étape (b) sam. 29 juillet Dole - Dijon 59 (CLM)   Maurice Archambaud (FRA)   Sylvère Maes (BEL)
18e étape (a) dim. 30 juillet Dijon - Troyes 151   René Le Grevès (FRA)   Sylvère Maes (BEL)
18e étape (b) dim. 30 juillet Troyes - Paris 201   Marcel Kint (BEL)   Sylvère Maes (BEL)

Classements finalsModifier

Classement généralModifier

Cycliste Pays Équipe Temps
1 Sylvère Maes   Belgique Belgique en 132 h 03 min 17 s
2 René Vietto   France Sud-Est + 30 min 38 s
3 Lucien Vlaemynck   Belgique Belgique B 32 min 08 s
4 Mathias Clemens   Luxembourg Luxembourg 36 min 09 s
5 Edward Vissers   Belgique Belgique 38 min 05 s
6 Sylvain Marcaillou   France France 45 min 16 s
7 Albertin Disseaux   Belgique Belgique B 46 min 54 s
8 Jan Lambrichs   Pays-Bas Pays-Bas 48 min 01 s
9 Albert Ritserveldt   Belgique Belgique B 48 min 27 s
10 Cyriel Vanoverberghe   Belgique Belgique B 49 min 44 s

Classements annexesModifier

Classement du Prix du meilleur grimpeur (1–5)[10],[11]
Rang Coureur Pays Équipe Points
1 Sylvère Maes   Belgique Belgique 86
2 Edward Vissers   Belgique Belgique 84
3 Albert Ritserveldt   Belgique Belgique B 71
Challenge international[12],[10],[13]
Rang Équipe Temps
1 Belgique B 398 h 17 min 20 s
2 France + 35 min 47 s
3 Belgique + 36 min 18 s
4 Luxembourg + 1 h 12 min 35 s
5 Nord-Est + 1 h 23 min 20 s
6 Sud-Est + 1 h 38 min 9 s
7 Pays-Bas + 2 h 6 min 7 s
8 Ouest + 5 h 50 min 37 s
9 Suisse + 6 h 45 min 27 s

Liste des coureursModifier

BELGIQUE 
SUISSE 
LUXEMBOURG 
PAYS-BAS 
FRANCE 
BELGIQUE B 
NORD-EST / ÎLE-DE-FRANCE 
OUEST 
SUD-OUEST 
SUD-EST 

A : abandon en cours d'étape ; E : éliminé ; NP : non partant.

Notes et référencesModifier

  1. Boury 1997, p. 112-113
  2. Boury 1997, p. 132
  3. Boury 1997, p. 359
  4. Conord 2014, p. 39
  5. Conord 2014, p. 194
  6. Conord 2014, p. 197-198
  7. Conord 2014, p. 39-40
  8. Yves-Marie Evanno, "Du cliquetis des pédales au bruit des bottes : un été cycliste perturbé en Bretagne (juillet-septembre 1939)", En Envor, revue d'histoire contemporaine en Bretagne, no 2, été 2013, en ligne
  9. a et b Yves-Marie Evanno, op. cit.
  10. a et b James, Tom, « 1939: "Le Roi René" and the regionals », sur VeloArchive, (consulté le 7 juillet 2013)
  11. « Tour de France 1939 », sur memoire-du-cyclisme.net (consulté le 7 juillet 2013)
  12. (nl) « De Ronde van Frankrijk – Sylver Maes winnaar », Leeuwarder Courant,‎ (lire en ligne)
  13. « Le classement définitif - Challenge international », Le Petit Parisien,‎ , p. 6 (lire en ligne)
  14. Bourlon, Carrea, Berty, le prix fort de la Résistance

BibliographieModifier

Liens externesModifier