René Le Grevès

coureur cycliste français
René Le Grevès
Image dans Infobox.
Informations
Nom de naissance
René Jean Le GrevèsVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Décès
Nationalité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
1933-1934Armor-Dunlop
1935-1936Alcyon-Dunlop
1937-1941Mercier-Hutchinson
Principales victoires

René Le Grevès, né le dans le 14e arrondissement de Paris et mort le à Saint-Gervais-les-Bains, est un coureur cycliste français — il est d'ailleurs surnommé le Breton dans le peloton[1]. Ses parents étaient originaires de Saint-Tugdual, en Pays Pourlet, où il retourne dès ses 6 mois, avant de regagner Paris à l'âge de 12 ans.

BiographieModifier

Sa carrière amateur se termine par une médaille d'argent aux Jeux olympiques de 1932 en poursuite par équipes. Il entre ensuite dans l'équipe Armor-Dunlop qui change de nom en 1935 pour Alcyon-Dunlop. De 1937 à 1941, fin de sa courte mais talentueuse carrière, il court sous les couleurs de Mercier-Hutchinson (Mercier dès 1940). Selon Jean-Paul Ollivier, ce fut l'un des meilleurs sprinteurs du Tour.

René Le Grevès proposa à son frère Louis d'ouvrir un magasin de cycles. Louis inaugura ainsi le premier magasin en novembre 1937. Ce magasin, était localisé sur le boulevard Voltaire [2]

Il meurt le à Saint-Gervais-les-Bains des suites d'un accident de ski[3].

Sa femme exploita à Saint-Nicolas-de-Redon une usine de fabrication de vélos ou un magasin de cycles[précision nécessaire] jusqu'à la fin des années 1960 [réf. souhaitée].

Son neveu Alain a également été cycliste professionnel.

PalmarèsModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

6 participations

  • 1933 : 19e, vainqueur de la 22e étape
  • 1934 : 25e, vainqueur des 2e, 5e, 10e et 21ea étapes
  • 1935 : 15e, vainqueur des 14ea, 18ea, 19ea et 20ea étapes
  • 1936 : 20e, vainqueur des 5e, 12e, 13ea, 14ea, 17e et 20ea étapes
  • 1937 : abandon (9e étape)
  • 1939 : 45e, vainqueur de la 18ea étape

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Avec Henri Bergerioux et Bertelin

RéférencesModifier

Liens externesModifier