Ouvrir le menu principal

Frédéric Pellegeay

acteur français
Frédéric Pellegeay
Description de cette image, également commentée ci-après
Frédéric Pellegeay
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Films notables L'Équipier
Yamakasi
la mentale
Séries notables Caïn
Site internet www.fredericpellegeay.com

Frédéric Pellegeay est un acteur français[1] présent au théâtre, au cinéma et à télévision.

BiographieModifier

En parallèle à sa scolarité, il suivra plusieurs années d'enseignement du piano pour finalement se tourner vers l'art dramatique. Après une année au cours Raymond Girard, dont il obtient à sa sortie le prix Jean Paul Belmondo, il entre à l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT), puis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris (CNSAD). Au cours de ses années au Conservatoire il a l'occasion de faire ses premiers pas à l'image parmi les premiers rôles dans deux téléfilms, Marie la louve de Daniel Wronecki aux côtés de Pierre Debauche, Jean-Paul Roussillon[2], et Olympe de nos amours de Serge Moati avec Marie-France Pisier, Daniel Gélin[3].

CarrièreModifier

Il ne travaille par la suite qu'au théâtre, avec des metteurs en scène comme Bernard Sobel, Philippe Adrien, Jean-Pierre Vincent, et d'autres dont certains furent ses professeurs comme Stuart Seide, Daniel Mesguich. Le répertoire qu'il interprète alors s’étend du classique avec Marivaux, Victor Hugo et particulièrement Shakespeare, au contemporain comme Tennessee Williams, Ferenc Molnàr, Xavier Durringer, Werner Schwab.

Il a joué dans la cour d'honneur du Palais des Papes à Avignon dans Henry VI mis en scène par Stuart Seide[4], et le rôle d'Edmond au côté de Maria Casarès dans Le Roi Lear au Théâtre de Gennevilliers, une création intitulée Three penny Lear... sous la direction de Bernard Sobel[5].

Autour des années 2000, sa carrière s'oriente vers le cinéma et la télévision. Il tourne des seconds rôles et rôles principaux pour des téléfilms avec des réalisateurs comme Eric Woreth, Philippe Triboit, Jacques Malaterre, Stéphane Kappes, Aruna Villiers[6] et dans deux séries télévisées : Commissariat Bastille et Le Proc, la première au côté de Smain, l'autre au côté de François-Éric Gendron. En parallèle, il joue dans plusieurs courts et moyens métrages dont Méprises multiples de Christian Charmetant, Requiem de Didier Le Pêcheur, Gaïa d'Olivier de Plas.

Il reçoit le prix d'interprétation masculine pour L'Œil qui traîne de Stéphane Brizé au festival « Les acteurs à l'écran » . Il tient les rôles principaux dans deux longs métrages underground : Adios la fin d'un monde de Nicolas Joffrin et Les Aliénés d'Yvan Gauthier.

Entre les années 2000 et 2005, il est au cinéma dans plusieurs films dont Yamakasi de Julien Séri - Ariel Zeitoun, Les Morsures de l'aube d'Antoine de Caunes, L'Équipier de Philippe Lioret.

Au Théâtre de la Porte-Saint-Martin en 2006, il joue le rôle du médecin-psychiatre dans L'Emmerdeur de et mis en scène par Francis Veber et en 2010, il est au Petit Théâtre de la Porte-Saint-Martin dans Dernière Station avant le désert, le rôle du major, une pièce d'un auteur contemporain, Lanie Robertson, mise en scène par Georges Werler[7]. En parallèle, il entame entre autres, le tournage de la série Caïn. interview [8]

FilmographieModifier

ThéâtreModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier