Jeux de glaces

roman policier d'Agatha Christie

Jeux de glaces
Auteur Agatha Christie
Pays Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Roman policier
Version originale
Langue Anglais britannique
Titre They Do It With Mirrors [UK]
Murder with Mirrors
[USA]
Éditeur Dodd, Mead and Company
Lieu de parution New York
Date de parution 1952
Version française
Traducteur Michel Le Houbie
Éditeur Librairie des Champs-Élysées
Collection Le Masque no 442
Date de parution 1953
Nombre de pages 243 p.
Série Miss Marple
Chronologie

Jeux de glaces (titre original : They Do It With Mirrors) est un roman policier d'Agatha Christie, mettant en scène la détective amateur Miss Marple. Il est publié en 1952 aux États-Unis sous le titre Murder with Mirrors, puis le de la même année au Royaume-Uni sous le titre original, et en 1953 en France.

RésuméModifier

Miss Jane Marple séjourne chez son amie d'enfance Ruth Van Rydock. Ruth s'inquiète de la santé de sa sœur Carrie Louise, qui vit à Stonygates, un manoir victorien transformé en centre de détention pour délinquants juvéniles, avec son époux Lewis Serrocold et sa famille. Miss Marple se laisse convaincre d'aller la voir.

Carrie Louise présente, effectivement, des symptômes qui ressemblent à un empoisonnement à l'arsenic. Bien que souffrante elle est ravie de cette visite. Miss Marple fait la connaissance des différents résidents du manoir. Elle est présente lorsque Christian Gulbrandsen, membre du conseil d'administration du centre de réinsertion, leur rend une visite inopinée. Pendant la soirée, il se retire pour taper une lettre à la machine. Quelque temps après Juliette Bellever, amie et dame de compagnie de Carrie, découvre le corps inanimé de Gulbrandsen. La lettre qu'il tapait a disparu.

PersonnagesModifier

  • Miss Jane Marple, une vieille demoiselle détective amateur très efficace
  • Ruth Van Rydock, amie d'enfance de Jane Marple
  • Carrie-Louise Serrocold, soeur cadette de Ruth, et aussi amie d'enfance de Jane Marple
  • Lewis Serrocold, troisième mari de Carrie-Louise. A été comptable, et est devenu un fervent défenseur de la ré-insertion des jeunes délinquants
  • Gina Hudd, petite-fille de Carrie-Louise. Elle est la fille de Pippa, la fille adoptive de Carrie-Louise et de son premier mari, Eric Gulbrandsen. Elle est née en Italie, mais est arrivée bébé en Angleterre, après que sa mère soit morte en couche. A passé la deuxième guerre mondiale aux Etats-Unis avec sa tante Ruth, chez laquelle elle avait été envoyée pour assurer sa sécurité.
  • Walter Hudd, le mari américain de Gina
  • Mildred Strete, la soeur de Pippa, et le seul enfant né de l'union de Gina et de son premier mari, Eric. Au début du roman, elle est déjà veuve depuis plusieurs années.
  • Juliet Bellever, surnommé Jolly, elle est la secrétaire de Carrie-Louise, et sa dame de compagnie depuis l'époque de son deuxième mariage.
  • Stephan Restarick, appelé aussi, à l'américaine, Steven. Il est issu d'une première union du deuxième mari de Carrie-Louise, mais a toujours considéré Carrie-Louise comme sa véritable mère, et la maison de cette dernière comme son véritable foyer, surtout après le décès de son père, survenu peu de temps après son divorce d'avec Carrie-Louise. Il est amoureux de Gina. Il travaille dans l'industrie théatrale, et donne souvent un coup de main dans la réalisation de pièces de théâtre par les jeunes délinquants du centre.
  • Alex Restarick, frère ainé de Stephan, qui porte à Carrie-Louise la même affection filiale que son frère. Il est amoureux de Gina, et donne aussi un coup de main pour la réalisation des pièces de théâtre du centre. Il sera tué, en même temps qu'Ernie, dans le théâtre.
  • Christian Gulbrandsen, fils d'une première union du premier mari de Carrie-Louise, et donc demi-frère de Mildred. Il est membre du conseil d'administration de la société familiale, et vient souvent en visite dans le centre, pour les réunions du conseil d'administration. Il sera la première victime du meurtrier.
  • Edgar Lawson, l'un des délinquants hébergés dans le centre, il est arrivé environ un mois avant le début du roman, en fait juste après un conseil d'administration. Il se promène souvent aussi bien dans la maison que dans le domaine, et il travaille étroitement avec Lewis Serrocold.
  • Docteur Maverick, le psychiatre en chef du programme de ré-insertion des jeunes délinquants. Il a tendance à considérer tous ses contemporains comme des cas cliniques.
  • Ernie Gregg, un des délinquants du centre, très actif dans le travail théâtral. Il se fait tuer après s'être vanté auprès de Gina de ce qu'il aurait vu la nuit du premier meurtre, alors que, en fait, il avait tout inventé.
  • Inspecteur Curry, le policier chargé de l'enquête lors du premier meurtre. Il apprend, par ses supérieurs, la réputation de Jane Marple pour résoudre efficacement les affaires criminelles.
  • Le Sergent Lake, il est l'assistant de l'inspecteur Curry dans l'investigation policière

CommentairesModifier

ÉcritureModifier

Dans le roman, Agatha Christie donne plusieurs éléments sur l'enfance de Miss Marple : on apprend qu'elle a grandi dans une maison de cathédrale ((en) cathedral close) et qu'elle a étudié dans une école italienne avec Ruth et Caroline, "Carrie" Louise Serrocold[1].

TitreModifier

Le titre du roman provient d'une expression bien connue : « Tout ça c'est fait avec de la fumée et des miroirs » (« It's all done with smoke and mirrors »), qui fait référence aux tours de prestidigitation et d'illusionnisme dont la vogue avait été lancée au XIXe siècle par Jean-Eugène Robert-Houdin et portée à son apogée au début du XXe siècle par le magicien Houdini. Dans le roman, Miss Marple devine que le meurtrier manipule les perceptions de son entourage, pour lancer les policiers sur de fausses pistes[1].

ÉditionsModifier

AdaptationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « They Do It With Mirrors », sur le site officiel d'Agatha Christie

Voir aussiModifier

Liens externesModifier