Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gillet.
Andy Gillet
Naissance (38 ans)
Saint-Denis de La Réunion (France)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Acteur
Mannequin
Films notables Les Amours d'Astrée et de Céladon
Site internet Andygillet.com

Andy Gillet est un acteur français né le à Saint-Denis (La Réunion).

BiographieModifier

Il grandit à Sallanches en Haute-Savoie, son père est gendarme et sa mère est secrétaire, et il a un frère cadet.

Il fait des études à l'école de commerce de Nancy avant de suivre de 1999 à 2001 les cours d'art dramatique dispensés par Didier Kerckaert[1] au conservatoire de Nancy.

De 2002 à 2003, c'est au Conservatoire d'art dramatique du centre de Paris qu'il poursuit sa formation avec les professeurs Alain Hitier et Philippe Perrussel. En commençant à poser pour la photo de mode et à travailler comme mannequin (il a notamment représenté le parfum Kenzo Power de Kenzo Takada), il parachève ses études en 2004 en suivant le Cours Eva Saint-Paul.

Après avoir fait ses débuts au théâtre dans Un mois à la campagne de Tourgueniev et Bajazet de Racine (2004), il est mis en scène par Charles Berling dans Caligula d'Albert Camus (2005).

Toujours en 2005, il fait ses premiers pas à la télévision dans le rôle de Hugues Le Despenser de la série Les Rois maudits réalisée par Josée Dayan.

Il fait ses débuts au cinéma dans Nouvelle chance d'Anne Fontaine aux côtés de Danielle Darrieux et d'Arielle Dombasle, puis dans L'Homme de sa vie de Zabou Breitman (2006). Il est révélé en 2007 dans l'ultime long métrage d'Éric Rohmer, Les Amours d'Astrée et de Céladon qui lui vaut d'être récompensé par l'Étoile d'or 2008 de la révélation masculine française.

Il enchaîne avec Antique du Sud-coréen Min Kyu-dong (2008) et La Dérive, première réalisation de Philippe Terrier-Hermann (2009). On le retrouve la même année à la télévision dans les séries télévisées Un village français et Éternelle avant que Nina Companeez le choisisse pour incarner le personnage proustien Robert de Saint-Loup dans son téléfilm À la recherche du temps perdu (2011).

En 2012 et 2013, il tourne Fort Buchanan de Benjamin Crotty[2], ainsi que La Duchesse de Varsovie aux côtés d'Alexandra Stewart, un film de Joseph Morder.

En 2017, il est membre du jury international du Festival international du film de La Roche-sur-Yon.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier