Ouvrir le menu principal

Contre-la-montre féminin aux championnats du monde de cyclisme sur route 2018

épreuve sportive
contre-la-montre féminin aux championnats du monde de cyclisme sur route 2018 Cycling (road) pictogram.svg
20180925 UCI Road World Championships Innsbruck Women Elite ITT Award Ceremony 850 9427.jpg
Généralités
Course25e Championnat du monde de cyclisme contre-la-montre féminin
CompétitionChampionnats du monde de cyclisme sur route 2018 CDM
Date25 septembre 2018
Distance27,8 km
PaysAUT Autriche
Lieu de départWattens
Lieu d'arrivéeInnsbruck
Partants52
Arrivants51
Vitesse moyenne48,282 km/h
Résultats
VainqueurNED Annemiek van Vleuten (Pays-Bas)
DeuxièmeNED Anna van der Breggen (Pays-Bas)
TroisièmeNED Ellen van Dijk (Pays-Bas)
WorldChampionship2018 ITTwomen.png
◀ 20172019 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

Le contre-la-montre féminin aux championnats du monde de cyclisme sur route 2018 a lieu sur 28,5 kilomètres le à Innsbruck, en Autriche. Il est remporté par la Néerlandaise Annemiek van Vleuten pour la seconde année consécutive.

Système de qualificationModifier

 
Profil de la course

Selon le système de qualification fixé par le comité directeur de l'Union cycliste internationale, « chaque nation bénéficie de 2 partants. [...] Le champion du monde et les champions continentaux en titre peuvent participer en sus [de ce quota] »[1],[2].

Champion Nom Pays
Championne du monde  Annemiek van Vleuten    Pays-Bas
Championne d'Afrique Mosana Debesay   Érythrée
Championne panaméricain Amber Neben   États-Unis
Championne d'Asie Jumi Lee   Corée du Sud
Championne d'Océanie Grace Brown   Australie
Championne d'Europe Ellen van Dijk   Pays-Bas

FavoritesModifier

Les favorites sont les Néerlandaises, avec la vainqueur sortante : Annemiek van Vleuten et la seconde de l'année précédente Anna van der Breggen. La championne d'Europe Ellen van Dijk est également citée. Le site cyclingnews évoque la possibilité d'un podium intégralement néerlandais dans son pronostic[3].

Récit de la courseModifier

Lucinda Brand réalise le premier temps de référence. Elle est devancée ensuite par Leah Kirchmann. Leah Thomas s'intercale ensuite. Elles sont toutes néanmoins devancées par Ellen van Dijk qui effectue une partie plate très rapide. Anna van der Breggen effectue un contre-la-montre très régulier et devance van Dijk dans la partie la plus difficile, mais Annemiek van Vleuten est celle qui est partie la plus vite. Elle remporte le titre pour la deuxième année successive. Les Pays-Bas occupe l'intégralité du podium[4],[5].

ClassementModifier

Rang Coureuse Pays Temps
  Annemiek Van Vleuten   Pays-Bas en 34 min 25 s
  Anna Van Der Breggen   Pays-Bas 29 s
  Ellen Van Dijk   Pays-Bas min 25 s
4 Leah Kirchmann   Canada min 27 s
5 Leah Thomas   États-Unis min 32 s
6 Lucinda Brand   Pays-Bas min 43 s
7 Amber Neben   États-Unis min 48 s
8 Karol-Ann Canuel   Canada min 16 s
9 Elisa Longo Borghini   Italie min 17 s
10 Tayler Wiles   États-Unis min 31 s
11 Georgia Williams   Nouvelle-Zélande min 33 s
12 Pernille Mathiesen   Danemark min 35 s
13 Juliette Labous   France min 40 s
14 Lisa Brennauer   Allemagne min 49 s
15 Trixi Worrack   Allemagne min 2 s
16 Emilia Fahlin   Suède min 9 s
17 Marlen Reusser   Suisse min 11 s
18 Cecilie Uttrup Ludwig   Danemark min 17 s
19 Audrey Cordon   France min 17 s
20 Alena Amialiusik   Biélorussie min 20 s
21 Elena Pirrone   Italie min 32 s
22 Alice Barnes   Grande-Bretagne min 42 s
23 Hayley Simmonds   Grande-Bretagne min 47 s
24 Vita Heine   Norvège min 48 s
25 Martina Ritter   Autriche min 51 s
26 Lotta Lepisto   Finlande min 56 s
27 Omer Shapira   Israël min 59 s
28 Ann-Sophie Duyck   Belgique min 0 s
29 Eri Yonamine   Japon min 0 s
30 Margarita Victoria García   Espagne min 9 s
31 Olga Shekel   Ukraine min 9 s
32 Anastasiia Iakovenko   Russie min 10 s
33 Kelly Murphy   Irlande min 19 s
34 Fernanda Yapura   Argentine min 21 s
35 Antri Christoforou   Chypre min 31 s
36 Valeriya Kononenko   Ukraine min 34 s
37 Barbara Mayer   Autriche min 41 s
38 Tereza Korvasova   République tchèque min 1 s
39 Mia Radotic   Croatie min 4 s
40 Rotem Gafinovitz   Israël min 9 s
41 Eileen Burns   Irlande min 11 s
42 Maria Novolodskaya   Russie min 26 s
43 Natalya Saifutdinova   Kazakhstan min 47 s
44 Varvara Fasoi   Grèce min 9 s
45 Faina Potapova   Kazakhstan min 30 s
46 Eyeru Tesfoam Gebru   Éthiopie min 34 s
47 Agua Marina Espinola   Paraguay min 46 s
48 Tatiana Jasekova   Slovaquie min 49 s
49 Teniel Campbell   Trinité-et-Tobago min 19 s
50 Mosana Debesay   Érythrée min 32 s
51 Yixian Pu   Chine min 37 s
- Mikayla Harvey   Nouvelle-Zélande Abandon

RéactionsModifier

Après l'épreuve, Annemiek van Vleuten explique ne pas avoir ressenti de pression supérieure à l'année précédente. Elle est volontairement partie rapidement pour ne pas rééditer sa prestation des championnats nationaux néerlandais. Elle a ensuite souffert sur la fin de parcours, mais n'a pas perdu l'avantage[5]. Leah Kirchmann se dit très satisfaite de sa quatrième place. Cecilie Uttrup Ludwig et Ann-Sophie Duyck sont par contre très déçues et disent toutes deux ne pas avoir eu de bonnes sensations[6].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier