Ouvrir le menu principal

Saint-Germain-la-Ville

commune française du département de la Marne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Germain.

Saint-Germain-la-Ville
Saint-Germain-la-Ville
vue de la salle des pompiers, du monument aux morts et de la mairie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Châlons-en-Champagne
Canton Châlons-en-Champagne-3
Intercommunalité Communauté de communes de la Moivre à la Coole
Maire
Mandat
René Schuller
2014-2020
Code postal 51240
Code commune 51482
Démographie
Population
municipale
669 hab. (2016 en augmentation de 11,87 % par rapport à 2011)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 53′ 02″ nord, 4° 26′ 49″ est
Superficie 11,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Saint-Germain-la-Ville

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Saint-Germain-la-Ville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Germain-la-Ville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Germain-la-Ville
Liens
Site web mairie-saint-germain-la-ville.fr

Saint-Germain-la-Ville est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

GéographieModifier

La commune est bordée par la Marne (rivière). La Route nationale 44 dessert le village.

HistoireModifier

Saint-Germain est dite "la Ville" à cause de la présence de ruines d'une villa gallo-romaine découverte sur son territoire.

Au cours de la Révolution française, la commune porta provisoirement les noms de Germinal-sur-Marne et de Villemarne[1].

Elle a été le lieu d'un crash d'un bombardier de la Royal Air Force durant la Seconde Guerre mondiale. Les pilotes et équipiers sont enterrés dans le cimetière bordant l'église.

Politique et administrationModifier

IntercommunalitéModifier

La commune, antérieurement membre de la communauté de communes de la Vallée de la Craie, est membre, depuis le 1er janvier 2014, de la Communauté de communes de la Moivre à la Coole.

En effet, conformément au schéma départemental de coopération intercommunale de la Marne du 15 décembre 2011[2], cette Communauté de communes de la Moivre à la Coole est issue de la fusion, au 1er janvier 2014, de la Communauté de communes de la Vallée de la Coole, de la Communauté de communes de la Guenelle, de la Communauté de communes du Mont de Noix et de la Communauté de communes de la Vallée de la Craie[3].

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1943 1965 Émile Appert    
1965 1968 Charles Mortas    
1968 1977 Léon Hermant    
1977 1989 Gaston Dommange    
1989 1995 Rémi Hanus    
1995 En cours
(au 4 juillet 2014)
René Schuller   Président de la CC de la Vallée de la Craie (? → 2013)
Réélu pour le mandat 2014-2020[4],[5],[6]

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8].

En 2016, la commune comptait 669 habitants[Note 1], en augmentation de 11,87 % par rapport à 2011 (Marne : +0,76 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
569523552565536584594620580
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
612554529485462475473476437
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
410388438429395387404401411
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
327319467518554527564568573
2013 2016 - - - - - - -
642669-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

 
Saint-Germain-la-Ville, l'église.
  • L'église ;
  • des maisons à pans de bois ;
  • les tombes des cinq aviateurs britanniques tombés le 19 juillet 1944.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. « Schéma départemental de coopération intercommunale de la marne » [PDF], Tout savoir sur votre SDCI, Association nationale des Pôles d'équilibre territoriaux et ruraux et des Pays (ANPP), (consulté le 19 juillet 2015), p. 2.
  3. « Arrêté préfectoral du 29 mai 2013 portant création du nouvel Établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la Communauté de communes de la Guenelle, de la Communauté de communes du Mont de Noix, de la Communauté de communes de la Vallée de la Coole et de la Communauté de communes de la Vallée de la Craie », Bulletin d'information et recueil des actes administratifs de la préfecture de la Marne, no 5 ter,‎ , p. 21-24 (lire en ligne [PDF]).
  4. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  5. « René Schuller est candidat à Saint-Germain-la-Ville », L'Union,‎ (lire en ligne) :

    « Pour conclure, René Schuller a annoncé qu’il se représentait aux élections municipales, démentant ainsi le site Wikipédia sur lequel il est écrit le contraire »

    .
  6. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 19 juillet 2015).
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Liens externesModifier