Jim Duggan

catcheur américain
Jim Duggan
Jim Duggan en 2016.
Données générales
Nom de naissance
James Stuart Duggan
Nationalité
Naissance
Taille
6 3 (1,91 m)[1]
Poids
240 lb (109 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.
1979 - aujourd'hui

James Stuart Duggan (né le à Glens Falls, New York), plus connu sous le nom de « Hacksaw » Jim Duggan, est un catcheur (lutteur professionnel) américain. Il est principalement connu pour son travail à la World Wrestling Federation (WWF) entre 1987 et 1993 où il est le vainqueur du premier Royal Rumble match en 1988.

Il est un joueur de football américain au Texas à l'université méthodiste du Sud et il ne parvient pas à faire carrière professionnelle dans ce sport à cause d'une blessure au genou.

Il devient alors catcheur à la fin des années 1970. Il commence à se faire connaître dans le Sud des États-Unis à la Mid-South Wrestling (en) entre 1982 et 1987. Il y devient populaire grâce à sa rivalité avec Ted DiBiase notamment. Au début de l'année 1988, il rejoint la WWF, il devient le premier vainqueur du Royal Rumble match au cours du spectacle éponyme en 1988.

Il quitte la WWF pour rejoindre la World Championship Wrestling où il est le dernier détenteur du championnat du monde Télévision de la WCW et est aussi une fois champion poids-lourds des États-Unis de la WCW.

Après le rachat de la WCW par la WWF en 2001, il travaille dans diverses petites fédérations américaine avant de retourner à la WWE en 2006. Il y reste jusqu'en 2009 puis il se remet à lutter dans des petites fédérations. Il est membre du WWE Hall of Fame depuis 2011.

Jeunesse modifier

Jim Duggan fait partie des équipes de lutte, d'athlétisme, de basket-ball et de football américain de son lycée de Glens Falls[2]. En 1973, il remporte le championnat de l'État de New York de lutte dans la catégorie des plus de 250 lb (114 kg)[3].

Après le lycée, il étudie au Texas à l'université méthodiste du Sud où il est aussi capitaine de l'équipe de football américain[2]. Durant sa première année, il rencontre le catcheur Fritz Von Erich qui va devenir son entraîneur quelques années plus tard[4]. Après l'université, il intègre l'équipe des Falcons d'Atlanta avant d'être renvoyé à cause d'une blessure aux genou[2]. Il fait ensuite un bref passage dans la Ligue canadienne de football chez les Argonauts de Toronto[5].

Carrière de catcheur (1979-...) modifier

Débuts (1979-1982) modifier

À la fin des années 1970, Fritz Von Erich entraîne Duggan pour faire de lui un catcheur[6]. Il fait ses premiers combats en 1979 au Texas à la World Class Championship Wrestling (en), la fédération de Von Erich, avant de partir lutter un peu partout dans les États-Unis[2],[6]. Dès ses débuts, il arrive sur le ring avec une poutre ce qui va devenir une marque de fabrique[7]. Il fait aussi plusieurs apparitions à la World Wide Wrestling Federation au début des années 1980. Il incarne alors un heel mais cela ne marche pas avec le public[6].

Mid-South Wrestling / Universal Wrestling Federation (1982-1988) modifier

 
Jim Duggan en 1987.

Jim Duggan commence à travailler à la Mid-South Wrestling (en) en 1982[2]. Il continue d'incarner un heel mais il a désormais Skandor Akbar (en) comme manager[7]. Il se sépare rapidement d'Akbar pour former avec Ted DiBiase, Matt Borne et Mr Olympia un clan connu sous le nom de The Rat Pack[7]. Le , il devient champion poids lourd de Louisiane de la Mid-South après sa victoire face à Mike Sharpe[8]. Il en est le dernier champion puisque ce championnat est abandonné courant 1983[9]. Au début de l'année 1983, le Wrestling Observer Newsletter le désigne comme étant le catcheur ayant le plus progressé de l'année 1982[10].

Le , Duggan et Borne affrontent Mr. Wrestling II et Tiger Conway Jr. (en)[11]. À la fin de ce combat, Duggan plaque son équipier causant leur défaite puis ils se battent avant l'arrivée de Super Destroyer qui vient aider Duggan[11]. Cela marque le départ de Duggan du Rat Pack[12]. À la mi-avril, Ted DiBiase prend Skandor Akbar comme manager[12]. Cela met encore plus en colère Duggan qui ne veut plus travailler avec Akbar, qui est un anti-américain notoire[12]. Il s'allie avec Magnum T.A. et ils remportent le championnat par équipes de la Mid-South en battant DiBiase et Mr Olympia[13]. Sa rivalité avec DiBiase prend fin le après la victoire de Duggan dans un Looser leave town match sans disqualification[14]. Le , Duggan et Magnum T.A. perdent leur titre de champion par équipes face à Butch Reed et Jim Neidhart[15]. Il devient le rival de Reed car ils ont tous les deux le surnom de Hacksaw et ils s'affrontent pour le droit d'utiliser ce nom[7].

Le , il affronte Krusher Krushev dans un match pour le championnat télévision de ce dernier[16]. Cet affrontement se termine par la disqualification de ce dernier quand Nikolai Volkoff attaque Duggan avec un gant de mineur avant de tondre sa barbe[16]. Une rivalité se met alors en place entre Duggan et Krushev qui donne lieu à un Coal miner glove match[a] à La Nouvelle-Orléans devant 23 000 personnes remporté par Duggan[1]. Cela se conclut le par la victoire de Duggan dans un Flag vs. Hair match qui jette le drapeau soviétique dans une poubelle avant de le brûler[17]. Dans le même temps, il se retrouve confronté à Hercules Hernandez et son manager Jim Cornette[18]. Duggan se retrouve face Hernandez dans un Hair vs. Hair match le où Cornette achète l'arbitre[19]. Cela n'empêche pas Duggan, aidé par plusieurs catcheurs de mettre K.O. Cornette avant de lui couper les cheveux[19].

En fin d'année, la Mid-South Wrestling le désigne comme étant le catcheur de l'année[7],[20]. Cela met en colère Ted DiBiase qui vient le provoquer quand Duggan vient en smoking pour remercier le public[7]. DiBiase déclare à ce sujet dans une interview que c'est comme mettre de belles jantes sur un camion benne[7]. Ils se retrouvent sur le ring le dans un Coal Miner’s Glove Steel Cage Tuxedo Loser Leaves Town match[b] remporté par Duggan qui marque la fin de cette rivalité[7],[21]. En fin d'année, le Wrestling Observer Newsletter récompense Duggan en désignant la rivalité entre Duggan et DiBiase comme étant la meilleure de l'année[22].

Le , il bat Buzz Sawyer (en) pour devenir champion d'Amérique du Nord, le titre majeur de la Mid-South Wrestling[23]. Dans le même temps, la Mid-South change de nom pour devenir l'Universal Wrestling Federation (UWF) et le championnat d'Amérique du Nord est abandonné en mai[23]. Le , il participe au tournoi pour désigner le premier champion du monde poids lourd de l'UWF[24]. Il se hisse en finale en éliminant Buddy Roberts au premier tour puis Kamala[24]. En finale, il se fait attaquer par One Man Gang ce qui permet à Terry Gordy de l'emporter[24].

Retour à la WWE (2012) modifier

Il fait son retour au Royal Rumble 2012 entrant n°19 mais il se fait éliminer par Cody Rhodes. Il perd face au Latino Clan en faisant équipe avec Santino Marella lors du WWE SmackDown du . Lors Super SmackDown: Blast from the past, il perd par disqualifications contre Hunico après l'avoir frappé avec son madrier. Lors de The Great American Bash 2012, il gagne en faisant équipe avec Santino Marella et Sgt. Slaughter contre Drew McIntyre, Hunico et Camacho.

Caractéristiques au catch modifier

Musiques d'entrée de Jim Duggan[26]
# Titre Compositeur Période Fédération
1 Cosmic Highway Cozy Powell NC NC
2 Two by Four Jim Johnston NC WWF / WWE
3 U.S.A NC
4 The Washington Post John Philip Sousa 1994-1999 WCW

Palmarès modifier

Récompenses des magazines modifier

Classement PWI 500 de Jim Duggan[34]
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 à 2006 2007 2008 2009
Rang 82  120  66  71  113  147  316  351 Non classé 207 Non classé 256  377  388

Notes et références modifier

Notes modifier

  1. Il s'agit d'un match où on peut décrocher un gant de mineur qui est suspendu sur un mât dans un coin du ring afin de frapper son adversaire. La victoire s'obtient par tombé ou soumission.
  2. Il s'agit d'un match en cage où les deux catcheurs arrivent en smoking. Un gant de mineur est suspendu sur un poteau dans un coin du ring. La victoire s'obtient par tombé ou soumission et le perdant doit quitter la fédération pendant 30 jours.

Références modifier

  1. a b et c (en) Jim Duggan sur Online World of Wrestling.
  2. a b c d et e (en-US) « Hacksaw Jim Duggan » [archive du ], sur Wrestling News | WWE and AEW Results, Spoilers, Rumors & Scoops (consulté le )
  3. (en-US) « 11th Annual NYSPHSAA Intersectional Wrestling Championships », sur armdrag.com (consulté le )
  4. (en-US) Marshall Ward, « The Hacksaw Jim Duggan Q & A: Part 2 » [archive du ], sur Slam Wrestling, (consulté le )
  5. (en-CA) « CFL players have a history of giving pro wrestling a shot » [archive du ], sur CollingwoodToday.ca (consulté le )
  6. a b et c (en-US) Sean Chaffin, « The Flag, The Beard, The HOOOO - Hacksaw Jim Duggan » [archive du ], sur Skillset Magazine, (consulté le )
  7. a b c d e f g et h (en-US) « Jim Duggan Profile – The Wrestling Roadshow » [archive du ], sur thewrestlingroadshow.com (consulté le )
  8. (en-US) Adam Nedeff, « Mid-South Wrestling (10.16.1982) Review » [archive du ], sur 411MANIA, (consulté le )
  9. a et b (en-US) « Louisiana Heavyweight Title », sur www.wrestling-titles.com (consulté le )
  10. (de) « Observer-Award des Jahres 1982 », sur genickbruch.com (consulté le )
  11. a et b (en-US) Adam Nedeff, « Mid-South Wrestling (3.26.1983) Review » [archive du ], sur 411MANIA (consulté le )
  12. a b et c (en-US) Jon Allred, « Details About Ted DiBiase's Forgotten All Japan Pro Wrestling Run » [archive du ], sur Wrestling Inc., (consulté le )
  13. (en-US) Brian Hoops, « Daily Pro Wrestling History (07/24): Sherri Martel wins WWF Women's title » [archive du ], sur f4wonline.com, (consulté le )
  14. (en-US) Adam Nedeff, « Mid-South Wrestling (9.10.1983) Review » [archive du ], sur 411MANIA, (consulté le )
  15. (en-US) Adam Nedeff, « Mid-South Wrestling (10.15.1983) Review » [archive du ], sur 411MANIA, (consulté le )
  16. a et b (en-US) Adam Nedeff, « Mid-South Wrestling (4.21.1984) Review » [archive du ], sur 411MANIA, (consulté le )
  17. (en-US) Adam Nedeff, « Mid-South Wrestling (9.1.1984) Review » [archive du ], sur 411MANIA, (consulté le )
  18. (en-US) Andrew Lutzke, « Kayfabe, Lies and Alibis: Jim Cornette Shoot Interview 1997 WWF Part 2 » [archive du ], sur culturecrossfire.com, (consulté le )
  19. a et b (en-US) Adam Nedeff, « Mid-South Wrestling (9.15.1984) Review » [archive du ], sur 411MANIA, (consulté le )
  20. (en-US) Adam Nedeff, « Mid-South Wrestling (1.12.1985) Review » [archive du ], sur 411MANIA, (consulté le )
  21. (en-US) Thomas Hall, « Wrestler of the Day – January 14: Jim Duggan » [archive du ], sur KB's Wrestling Reviews, (consulté le )
  22. (de + en) « Wrestling Observer Newsletter Feud Of The Year », sur cagematch.net (consulté le )
  23. a b et c (en-US) « North American Heavyweight Title (Oklahoma & Louisiana & Arkansas & Mississippi) », sur www.wrestling-titles.com (consulté le )
  24. a b et c (en-US) Buck Woodward et Ryan Martinez, « THIS DAY IN HISTORY: THE FIRST UWF CHAMPION IS CROWNED » [archive du ], sur www.pwinsider.com, (consulté le )
  25. a b c et d (en + de) Jim Duggan sur Wrestlingdata.
  26. (de) « Jim Duggan », sur genickbruch.com (consulté le )
  27. (en-US) « International Wrestling Association World Heavyweight Title », sur wrestling-titles.com (consulté le )
  28. (en-US) « IWC World Tag Team Title (Pennsylvania) », sur www.wrestling-titles.com (consulté le )
  29. (en-US) « Mid-South Tag Team Title », sur www.wrestling-titles.com (consulté le )
  30. (en-US) « UWF World Tag Team Title (Mid-South) », sur www.wrestling-titles.com (consulté le )
  31. (en-US) « NWA/WCW United States Heavyweight Title », sur www.wrestling-titles.com (consulté le )
  32. (en-US) « NWA/WCW World Television Title », sur www.wrestling-titles.com (consulté le )
  33. (de + en) « WWS Championship », sur cagematch.net (consulté le )
  34. (en-US) « PWI Ratings for Jim Duggan », sur Internet Wrestling Database (consulté le )

Liens externes modifier