Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Niney (homonymie).
Pierre Niney
Description de cette image, également commentée ci-après
Pierre Niney lors de l'avant-première du film La Passion Van Gogh à Paris, en septembre 2017.
Naissance (30 ans)
Boulogne-Billancourt, France
Nationalité Drapeau de la France Français
Profession Acteur
Réalisateur
Scénariste
Doubleur
Films notables 20 ans d'écart
Yves Saint Laurent
Un homme idéal
Five
Frantz
L'Odyssée
La Promesse de l'aube
Sauver ou périr

Pierre Niney, né le à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine, est un acteur, réalisateur, scénariste et doubleur français.

Il est pensionnaire de la Comédie-Française de 2010 à 2015.

Il reçoit en 2015 le César du meilleur acteur pour sa prestation dans le film Yves Saint Laurent, devenant le plus jeune comédien à avoir remporté ce prix.

Sommaire

BiographieModifier

Enfance et formationsModifier

Pierre Niney est le fils de François Niney, professeur de cinéma documentaire à Normale Sup, la Fémis et Sciences Po, et d'une mère qui écrit des manuels de loisirs créatifs[1]. Il grandit aux côtés de ses deux sœurs dont l'une est âgée de cinq ans de plus que lui[2], dans le 14e arrondissement de Paris. Son père est d'origine juive égyptienne et sa mère est catholique[3]. Pierre Niney a également un demi-frère, Hector Niney, fils de François Niney.

Il débute au théâtre à l'âge de onze ans. Il étudie au lycée Claude-Monet[4] et, après un bac L option théâtre, suit une formation avec la Compagnie Pandora pendant laquelle il travaille sur des mises en scène avec Brigitte Jaques-Wajeman et François Regnault. Il réalise une première année d'études avant d'être ensuite admis aux auditions de la classe libre du Cours Florent où il étudie pendant deux ans, puis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris.

CarrièreModifier

Il intègre la troupe de la Comédie-Française, le , alors qu'il n'a que vingt-et-un ans, ce qui fait de lui le plus jeune pensionnaire de cette troupe[1].

C'est au théâtre qu'il fait ses premières armes en tant que comédien : il joue sous la direction de Julie Brochen à la Cartoucherie de Vincennes, Vladimir Pankov au Théâtre Meyerhold à Moscou, et Emmanuel Demarcy-Mota. Après plusieurs apparitions dans des téléfilms et courts-métrages diffusés à la télévision (Nicolas Klotzetc.), il obtient plusieurs rôles au cinéma : on peut le voir dans LOL de Lisa Azuelos, dans L'Armée du Crime de Robert Guédiguian, sélectionné au Festival de Cannes 2009, et dans Les Émotifs anonymes aux côtés de Benoît Poelvoorde et Isabelle Carré.

 
Pierre Niney et sa compagne Natasha Andrews, lors de la 42e cérémonie des César en 2017.

Il obtient le rôle principal dans le film J'aime regarder les filles, où sa prestation lui vaut d'être nommé aux Césars 2012 comme meilleur espoir [5]. Il est à nouveau nommé aux Césars 2013 pour son rôle dans Comme des frères d'Hugo Gélin. Toujours en 2013, il partage avec Virginie Efira la vedette de la comédie romantique 20 ans d'écart.

Il est choisi pour incarner Yves Saint Laurent dans le film éponyme de Jalil Lespert, où il donne la réplique à Guillaume Gallienne et Charlotte Le Bon. Ce rôle lui vaut notamment le prix Patrick Dewaere, puis le César du meilleur acteur ; il devient à cette occasion l'acteur le plus jeune à avoir remporté ce prix. Il annonce, à la suite de ce prix, avoir comme projet une adaptation de La Promesse de l'aube d'après l’œuvre de Romain Gary avec Charlotte Gainsbourg. Il quitte par ailleurs la Comédie Française le 15 janvier 2015[6]. La même année, il tient la vedette du thriller Un homme idéal.

Le sort au cinéma le film Five d'Igor Gotesman, dont il est l'un des acteurs principaux. Lors de la tournée et la promotion du film, Pierre Niney explique que son désir de jouer dans ce film réalisé par un ami et avec un casting d'amis était aussi celui d'un retour à la comédie, après deux films dont la préparation était lourde et chargée (Yves Saint Laurent et Un homme idéal). Toujours en 2016, il tient le rôle principal masculin dans Frantz, réalisé par François Ozon, et interprète Philippe Cousteau dans L'Odyssée, une biographie du commandant Cousteau.

Vie privéeModifier

Pierre Niney est en couple avec l'actrice et photographe australienne Natasha Andrews depuis 2008[7]. Ils ont deux filles prénommées Lola (née en 2017) et Billie (née en 2019).

FilmographieModifier

En tant qu’acteurModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

TéléfilmsModifier
Séries téléviséesModifier

ClipsModifier

En tant que réalisateur et scénaristeModifier

Court-métrageModifier

TélévisionModifier

Série téléviséeModifier

DoublageModifier

FilmModifier

Films d'animationsModifier

ThéâtreModifier

Hors Comédie-FrançaiseModifier

Comédie-FrançaiseModifier

Entrée à la Comédie-Française le

DistinctionsModifier

 
Pierre Niney à la cérémonie des César du cinéma 2015.

RécompensesModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Nathalie Simon, Lena Lutaud, Pierre Niney, le jeune premier qui ira loin, Le Figaro, 26 novembre 2012
  2. Europe 1, « Cyril Hanouna [PDLP] - Les infos insolites sur Pierre Niney », sur YouTube, (consulté le 22 août 2014).
  3. « Ils ont marqué 2012 : Pierre Niney, le jeune premier », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le 18 novembre 2018) :

    « Soixante-huit est passé par là, envoyant par-dessus bord les carcans familiaux, "catho à fond, un peu Paris 16e" du côté maternel, "paysan juif égyptien, croyant" du côté paternel. »

  4. « Pierre Niney, le jeune premier qui ira loin », in lefigaro.fr, 26 novembre 2012.
  5. Sandra Mézière, Interview de Pierre Niney nommé comme meilleur espoir masculin aux César 2012 pour « J'aime regarder les filles » de Frédéric Louf, In The Mood For Cinema, 27 janvier 2012
  6. « Pierre Niney a quitté la Comédie française », sur Le Figaro, (consulté le 28 mars 2017)
  7. Pierre Niney en couple avec Natasha Andrews : qui est la petite amie de l’acteur ?, elle.fr, 20 septembre 2016.
  8. Doublé par Bill Hader dans la version originale
  9. Doublé par Douglas Booth dans la version originale
  10. Doublé par Eddie Redmayne dans la version originale
  11. Doublé par Tony Hale dans la version originale

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier