Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

20 ans d'écart

film français de 2013
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vingt ans (homonymie).
20 ans d'écart
Réalisation David Moreau
Scénario Amro Hamzawi
David Moreau
Acteurs principaux
Sociétés de production EuropaCorp
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie romantique
Durée 93 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

20 ans d'écart est une comédie romantique française coécrite et réalisée par David Moreau, sortie en 2013.

Sommaire

SynopsisModifier

Alice Lantins (Virginie Efira), 38 ans, belle et ambitieuse, a tout pour être la prochaine rédactrice en chef du magazine Rebelle. Tout, sauf son image de femme coincée. Mais lorsqu'elle rencontre Balthazar (Pierre Niney), un jeune étudiant, le regard de son patron change du jour au lendemain. Croyant avoir trouvé la clef pour obtenir sa promotion, elle décide de feindre la comédie d'une improbable idylle. Cette idée va faire prendre conscience à Alice Lantins que le charme de Balthazar ne la rend pas si indifférente et qu'elle va devoir choisir entre l'amour qu'elle lui porte ou son avenir professionnel.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

 
L'actrice principale Virginie Efira, en février 2014.

ProductionModifier

DéveloppementModifier

Le rôle d'Alice fut proposé sans succès à Sophie Marceau, Mathilde Seigner et Karin Viard[réf. nécessaire].

TournageModifier

 
La scène de l’exposition d’art contemporain a été tourné au palais d'Iéna.

Certaines scènes du films ont été tournées dans la nef centrale et dans les bureaux de la Cité du Cinéma de Luc Besson à Saint-Denis[2]. Les scènes ayant pour cadre l'université fictive d'architecture où étudie Balthazar ont été tournées sur le campus et dans le bâtiment enseignement de l’École Centrale Paris, à Châtenay-Malabry. Une scène a été tournée devant le lycée Michelet (Vanves), la production s'est servi de l'entrée annexe de l'établissement et non de la cour des Pyramides[réf. nécessaire].

Toutefois, l’essentiel des prises extérieures a eu lieu à Paris :

Bande originaleModifier

  • I think I like U 2 par Jamaica de , durée : 2 min 57 s.
  • Rio Paris par Guillaume Roussel, durée : 33 s.
  • Rebelle par Guillaume Roussel, durée : 1 min.
  • Plus près des étoiles par T.M., durée : 3 min 56 s.
  • Éloge des... par Guillaume Roussel, durée : 1 min 27 s.
  • Transformation par Guillaume Roussel, durée : 51 s.
  • Bad to the Bone par George Thorogood de , durée : 4 min 55 s.
  • Premiers contacts par Guillaume Roussel, durée : 1 min 17 s.
  • C'est qui Tracy par Guillaume Roussel, durée : 1 min 2 s.
  • Ice Cream par New Young Pony Club de , durée : 4 min 42 s.
  • Première nuit par Guillaume Roussel, durée : 1 min 12 s.
  • Set in Stone par Pat Dam Smyth de , durée : 2 min 26 s.
  • Brutal par Guillaume Roussel, durée : 30 s.
  • Jeu de piste par Guillaume Roussel, durée : 1 min 3 s.
  • Ain't That a Kick in the Head? (en) par Dean Martin de , durée : 2 min 25 s.
  • Tracy par Guillaume Roussel, durée : 49 s.
  • Sur les berges par Guillaume Roussel, durée : 1 min 45 s.
  • She Said par ALB de , durée : 2 min 50 s.

AccueilModifier

SortiesModifier

20 ans d'écart est sorti le en France et en Belgique. En quatorze heures, 1 598 spectateurs parisiens l'ont vu dans dix-sept différentes salles [3].

Box-officeModifier

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  France 1 400 146 entrées[4] 8

Le film se trouve, pour la première semaine, à la deuxième place avec 433 517 entrées sur 371 copies dans toute la France, derrière Boule et Bill d'Alexandre Charlot et Franck Magnier (871 475 entrées)[5]. Quant à la semaine suivante, il descend à la troisième place pour avoir attiré 407 933 spectateurs, ce qui fait en tout 841 450 entrées en cumul, dépassé par Jappeloup de Christian Duguay en second et Le Monde fantastique d'Oz de Sam Raimi en première place[6].

Notes et référencesModifier

  1. 20 ans d'écart sur cinoche.com, consulté le .
  2. Anonyme, « Luc Besson inaugure sa Cité du cinéma à Saint-Denis », sur Le Monde, 21 septembre 2012 éditeur= (consulté le 13 février 2013).
  3. Anonyme, « Box-office 14h : joli démarrage pour Au bout du conte », sur La Dépêche, 6 mars 2013 éditeur= (consulté le 21 mars 2013)
  4. Anonyme, « Box Office France », sur AlloCiné, (consulté le 28 mars 2013)
  5. Anonyme, « Box Office France > Semaine du 6 mars 2013 », sur AlloCiné, mars 2013 éditeur= (consulté le 21 mars 2013)
  6. Anonyme, « Box Office France > Semaine du 13 mars 2013 », sur AlloCiné, mars 2013 éditeur= (consulté le 21 mars 2013)

Liens externesModifier