Ouvrir le menu principal
Julie Brochen
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (50 ans)
AlgerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Julie Brochen, née le à Alger, est une comédienne et metteuse en scène française. Elle dirige de 2008 à 2014 le Théâtre national de Strasbourg.

Sommaire

BiographieModifier

Fille de Jacques-Yves Brochen et de la peintre Lise-Marie Brochen elle est la mère de 3 garçons, dont 2 issus de sa relation avec le comédien, et désormais mari, Antoine Hamel. Elle est la nièce de Jean-Louis Brochen et, par alliance, de Martine Aubry. Le 17 mai 2013, elle reçoit les insignes de chevalier de l'Ordre national du Mérite remis par Catherine Trautmann.

Formation et débutsModifier

Julie Brochen fonde sa compagnie Les Compagnons de Jeu en 1993 après trois années de formation au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris durant lesquelles elle suit les classes de Stuart Seide, Madeleine Marion, Piotr Fomenko. Elle participe aussi, de 1990 à 1994, au cours de maîtrise du Théâtre de Moscou sur le théâtre de Tchekhov dirigé par Anastasia Vertinskaïa et Alexandre Kaliaguine au Théâtre des Amandiers de Nanterre. Elle signe sa première mise en scène avec La Cagnotte d'Eugène Labiche puis monte Penthésilée d'Heinrich von Kleist, Le Décaméron des femmes de Julia Voznesenskaya (en).

Théâtre de l'AquariumModifier

Elle dirige le Théâtre de l'Aquarium à La Cartoucherie de Vincennes de janvier 2002 à juillet 2008, où elle met en scène Oncle Vania de Tchekhov puis Le Cadavre vivant de Tolstoï, Hanjo de Yukio Mishima (Molières 2006 de la compagnie). Elle y reprend également L'Histoire vraie de la Périchole d'après l'œuvre de Jacques Offenbach créée au Festival international d'art lyrique d'Aix-en-Provence.

En 2007, elle crée L'Échange de Claudel au Festival d'Avignon, repris en tournée en 2008, puis Variations / Jean-Luc Lagarce et en 2008 Le Voyage de monsieur Perrichon de Labiche et Martin au théâtre du Vieux-Colombier de la Comédie-Française.

Directrice du TNS et de son écoleModifier

En juillet 2008, Juile Brochen devient directrice du Théâtre national de Strasbourg et de son école. Elle y crée La Cagnotte de Labiche et Delacour d'après sa mise en scène de 1994, puis La Cerisaie de Tchekhov (reprise à l’Odéon-Théâtre de l’Europe) en 2010 et Dom Juan de Molière en 2011 (repris en tournée à l’automne de la même année, puis en ouverture de saison 12-13 au TNS). En mai 2012, elle met en scène avec Christian Schiaretti la première partie du Graal Théâtre (Merlin l’enchanteur) de F. Delay et J. Roubaud, avec les équipes artistiques permanentes du TNP et du TNS. En janvier 2013, elle met en scène Whistling Psyche de S. Barry. Au printemps 2013, les troupes du TNS et du TNP seront à nouveau réunies pour la suite des aventures de Graal Théâtre puisque Julie Brochen mettra en scène Gauvain et le Chevalier Vert. À l'été 2014, le ministère de la culture nomme Stanislas Nordey à la tête du TNS en remplacement de Julie Brochen[1].

CinémaModifier

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

ComédienneModifier

Mises en scèneModifier

RéférencesModifier

  1. Rue89, 12 juillet 2015.

Liens externesModifier