Festival de Cannes 2023

76e édition du Festival du film de Cannes

Le Festival de Cannes 2023, 76e édition, se déroule du au au Palais des festivals, à Cannes.

Festival de Cannes 2023
Image liée à la cérémonie
Ruben Östlund, président du jury.
76e Festival de Cannes
Détails
Dates au
Lieu Palais des festivals, Cannes, France
Président du jury Ruben Östlund
Film d'ouverture Jeanne du Barry
Film de clôture Élémentaire
Site web www.festival-cannes.com
Résumé
Palme d'or Anatomie d'une chute
Grand prix La Zone d'intérêt
Prix du jury Les Feuilles mortes (Kuolleet lehdet)
Chronologie

Le président du jury est le réalisateur suédois Ruben Östlund. La maîtresse de cérémonie est l’actrice Chiara Mastroianni.

Faits marquants modifier

Sélections et jurys modifier

En juin 2022, il est annoncé que la Quinzaine des réalisateurs est renommée Quinzaine des cinéastes, et le français Julien Rejl est nommé comme nouveau délégué général[1].

 
Harrison Ford et l'équipe d'Indiana Jones et le Cadran de la destinée.

Le réalisateur suédois Ruben Östlund a été désigné le 28 février 2023 pour présider le jury de la compétition officielle. Sélectionné cinq fois à Cannes, il a été lauréat de deux Palme d'or en 2017 pour The Square et en 2022 pour Sans filtre[2].

L'affiche de la Semaine de la critique est la première à être dévoilée. Il s'agit d'un photogramme avec les acteurs Paul Mescal et Frankie Corio issu du film Aftersun de Charlotte Wells, présenté l'année précédente à la Semaine[3]. L'affiche de la Quinzaine des cinéastes met en vedette Leonor Silveira dans un plan de Val Abraham, à l'occasion des 30 ans du film de Manoel de Oliveira[4]. Celle de l'ACID est l'œuvre de l'illustrateur Xavier Lissilour[5]. L'affiche officielle de la 76e édition du Festival de Cannes représente Catherine Deneuve dans une image en noir et blanc issue du tournage du film La Chamade d'Alain Cavalier (1968)[6].

 
Michael Douglas, Palme d'honneur, accompagné de Catherine Zeta-Jones et de leur fille Carys Zeta-Douglas.

Le 31 mars, le festival annonce la projection de Killers of the Flower Moon de Martin Scorsese en sélection officielle. Le cinéaste n’avait plus présenté de films sur la Croisette depuis After Hours. Malgré l'invitation de Thierry Frémaux — très ému devant le film[7] —, le cinéaste et Apple TV+ ont refusé la compétition[8],[9]. Le , une nouvelle annonce confirme que le film Indiana Jones et le Cadran de la destinée de James Mangold sera présenté en sélection officielle, hors-compétition[10]. Le , le film d’ouverture est dévoilé : il s’agit du drame historique Jeanne du Barry de Maïwenn[11]. Le court-métrage de Pedro Almodóvar, Strange Way of Life, était pourtant pressenti pour l'ouverture[12].

Le 13 avril, une grande partie de la sélection officielle est dévoilée à l'UGC Normandie par Thierry Frémaux et Iris Knobloch — le premier festival sous sa présidence — lors de la traditionnelle conférence de presse[13]. Les compléments de sélections sont dévoilés le [14].

Il est annoncé ultérieurement que Chiara Mastroianni sera la maîtresse de cérémonie du Festival de Cannes[15], et que le festival sera clôturé par Élémentaire, qui marque le retour du studio Pixar sur la Croisette[16].

Polémiques sur le film de Catherine Corsini modifier

Pour le collectif 50/50, la présence du film Le Retour de la réalisatrice Catherine Corsini, alors que le procureur de la République est saisi d'allégations d'agressions sexuelles sur le tournage du film : « C’est évidemment un signal dévastateur envoyé aux victimes de violences sexistes et sexuelles, et c’est aussi une manière de renforcer les connivences qui règnent dans notre industrie, et qui empêchent la libération apaisée de la parole sur ce sujet crucial »[17]. Le film est finalement intégré à la compétition dans les compléments après une suspension demandée par le CA du festival pour clarifier la situation. Le producteur Marc Missonnier considère que cette décision méprise « tous ceux qui pourraient avoir le courage de dénoncer des faits condamnables » et lance #BoycottCannes[18].

Polémique sur le film de Maïwenn modifier

Le jour de l'ouverture, Libération publie un texte signé par un collectif d’actrices et d’acteurs dont Laure Calamy, Julie Gayet, Bastien Bouillon, Swann Arlaud qui estime que « le cinéma français a intégré un système dysfonctionnel qui broie et anéantit » en présentant notamment le film de Maïwenn, Jeanne du Barry, avec Johnny Depp et l’actrice réalisatrice, tous deux accusés d’agressions. Le texte craint que l'affaire n'envoie « le message que dans notre pays nous pouvons continuer d'exercer des violences en toute impunité, que la violence est acceptable dans les lieux de création »[19],[20].

La polémique sur Jeanne du Barry se connecte avec les films de Woody Allen et de Roman Polanski, respectivement Coup de chance et The Palace, qui furent pressentit pour intégrer la sélection, mais Thierry Frémaux n'y fut pas favorable pour risque de controverses[21].

Présence record des réalisatrices modifier

La Palme d'or de Justine Triet, la troisième pour une femme en 79 ans, est saluée dans la presse internationale, qui souligne à cette occasion des statistiques en progrès, avec sept réalisatrices en lice soit « un record de représentation féminine », selon le magazine Variety et 33 % des réalisateurs en lice pour la Palme d'or, tandis que le quotiden américain Los Angeles Times[22] note que « les réalisatrices sont mieux représentées [dans l’industrie du cinéma en France] que dans de nombreux autres pays, y compris les États-Unis »[22].

Ces sept femmes sont Alice Rohrwacher, Justine Triet, Catherine Breillat, Jessica Hausner, Kaouther Ben Hania, Ramata-Toulaye Sy et Catherine Corsini. La manifestation est encore loin de la parité demandée par le Collectif 50/50[23].

Présence du cinéma italien modifier

Le Festival, qui voit cette année l’Italie représentée par trois films en compétition — Vers un avenir radieux de Nanni Moretti, La Chimère d'Alice Rohrwacher et L'Enlèvement de Marco Bellocchio — a pour marraine Chiara Mastroianni, qui ouvrira et clôturera la cérémonie[24].

Fait rarissime bien que le règlement l’autorise[25] (c’était déjà le cas de Douleur et Gloire de Pedro Almodóvar en 2019), le film de Nanni Moretti Vers un avenir radieux sort dans les salles italiennes avant sa présentation à Cannes[26],[27].

Audiences records modifier

Le 28 mai, la cérémonie de clôture, retransmise sur France 2, bat des records avec 20 % de parts d’audience à la télévision, et plus de 500 millions de visionnages sur les réseaux sociaux[28].

Palme d'or modifier

La Palme d'Or est gagnée par Justine Triet[29], qui la dédie « à de jeunes réalisatrices et réalisateurs » lors de la traditionnelle allocution lui remettant, en déplorant que le « gouvernement néolibéral »[29] soit « en train de casser » l'exception culturelle française[29], « sans laquelle je ne serai pas là aujourd'hui devant vous »[29] et en déclarant son admiration pour la contestation de la réforme des retraites, « historique, extrêmement puissante »[29], mais « niée et réprimée de façon choquante »[30]. Le public l'applaudit « massivement »[31] mais la ministre de la culture Rima Abdul Malak réagit vingt minutes après en se disant « estomaquée »[29] puis dénonce le lendemain matin un « fond idéologique d'extrême gauche » d'un discours « ingrat et injuste »[32], ce qui déclenche une polémique nationale[33] le lendemain. Les commentaires de la ministre sont dénoncés par tous les partis de gauche[34], mais soutenus par le président de la commission des affaires économiques de l’Assemblée, Guillaume Kasbarian (Renaissance), selon qui il « est peut-être temps d’arrêter de distribuer autant d’aides à ceux qui n’ont aucune conscience de ce qu’ils coûtent aux contribuables »[34], tandis que David Lisnard (Les Républicains) traite la cinéaste « d’enfant gâtée »[31]. La polémique est telle que Pierre Lescure, président du Festival de Cannes de 2014 à 2022, rappelle que le financement public du cinéma institué en 1946 est mutualisé sur les recettes (films américains compris), complété depuis les années 1980 par des obligations télé, les impôts régionaux des Français n'en assurant que 1,7 %[31].

Jurys modifier

Longs métrages modifier

Nom Qualité Nationalité
 
Ruben Östlund
(président du jury)
Réalisateur, scénariste, monteur et producteur   Suède
 
Julia Ducournau Réalisatrice et scénariste   France
 
Brie Larson Actrice, réalisatrice et productrice   États-Unis
 
Rungano Nyoni Réalisatrice, scénariste et actrice   Zambie   Royaume-Uni
 
Maryam Touzani Actrice, scénariste et réalisatrice   Maroc
 
Paul Dano Acteur, réalisateur, scénariste et producteur   États-Unis
 
Denis Ménochet Acteur   France
 
Atiq Rahimi Réalisateur, scénariste et écrivain   Afghanistan   France
 
Damián Szifron Réalisateur, scénariste, producteur et monteur   Argentine

Caméra d’or modifier

Nom Qualité Nationalité
Anaïs Demoustier (présidente du jury) Actrice   France
Mikael Buch Réalisateur et scénariste   France
Nathalie Durand Directrice de la photographie   France
Sophie Frilley Directrice générale de Titrafilm   France
Nicolas Marcadé Journaliste et critique de cinéma   France
Raphaël Personnaz Acteur et réalisateur   France

Un certain regard modifier

Nom Qualité Nationalité
John C. Reilly (président du jury) Acteur, producteur et scénariste   États-Unis
Alice Winocour Réalisatrice et scénariste   France
Davy Chou Réalisateur   France
Paula Beer Actrice   Allemagne
Émilie Dequenne Actrice   Belgique

Cinéfondation et courts métrages modifier

Nom Qualité Nationalité
Ildikó Enyedi (présidente du jury) réalisatrice et scénariste   Hongrie
Ana Lily Amirpour réalisatrice et scénariste   États-Unis
Shlomi Elkabetz acteur, réalisateur scénariste et producteur   Israël
Charlotte Le Bon actrice et réalisatrice   Canada
Karidja Touré actrice   France

Semaine de la critique modifier

Nom Qualité Nationalité
Audrey Diwan (présidente du jury) réalisatrice et scénariste   France
Kim Yutani directrice de programmation du Festival de Sundance   États-Unis
Rui Poças directeur de la photographie   Portugal
Franz Rogowski acteur, chorégraphe et danseur   Allemagne
Meenakshi Shedde journaliste, critique et curatrice   Inde

L’Œil d’or modifier

Nom Qualité Nationalité
Kirsten Johnson (présidente du jury) réalisatrice, scénariste et directrice de la photographie   États-Unis
Sophie Faucher actrice   Canada
Ovidie actrice, réalisatrice et écrivaine   France
Pedro Pimenta producteur   Mozambique
Jean-Claude Raspiengeas journaliste et critique   France

Queer Palm modifier

Nom Qualité Nationalité
John Cameron Mitchell (président du jury) réalisateur, scénariste, acteur et auteur   États-Unis
Isabel Sandoval réalisatrice   Philippines
Louise Chevillotte actrice   France
Zeno Graton réalisateur et scénariste   Belgique
Cédric Succivalli journaliste, critique et programmateur   France

Sélections modifier

Sélection officielle modifier

Compétition modifier

Titre Réalisation Distribution Pays
Club Zero Jessica Hausner Mia Wasikowska, Sidse Babett Knudsen, Amir El-Masry, Camilla Rutherford, Elsa Zylberstein, Mathieu Demy   Autriche
La Zone d'intérêt (The Zone of Interest) Jonathan Glazer Sandra Hüller, Christian Friedel, Max Beck   Royaume-Uni
Les Feuilles mortes (Kuolleet lehdet) Aki Kaurismäki Alma Pöysti, Jussi Vatanen   Finlande
Les Filles d’Olfa Kaouther Ben Hania Film documentaire   Tunisie
Asteroid City Wes Anderson Jason Schwartzman, Scarlett Johansson, Tom Hanks, Jeffrey Wright, Tilda Swinton, Edward Norton, Adrien Brody, Steve Carell, Liev Schreiber, Margot Robbie, Sophia Lillis, Steve Park, Bryan Cranston, Jeff Goldblum   États-Unis
Anatomie d'une chute
(En compétition pour la Queer Palm)
Justine Triet Sandra Hüller, Swann Arlaud, Milo Machado-Graner, Samuel Theis, Antoine Reinartz   France
L'Innocence (怪物) Hirokazu Kore-eda Soya Kurokawa, Hiiragi Hinata, Sakura Andô, Eita Nagayama, Akihiro Kakuta, Shido Nakamura   Japon
Vers un avenir radieux (Il sol dell’avvenire) Nanni Moretti Nanni Moretti, Margherita Buy, Silvio Orlando, Mathieu Amalric, Jerzy Stuhr   Italie
La Chimère (La chimera) Alice Rohrwacher Josh O’Connor, Isabella Rossellini, Carol Duarte, Alba Rohrwacher, Vincenzo Nemolato   Italie
Les Herbes sèches (Kuru Otlar Üstüne) Nuri Bilge Ceylan Deniz Celiloğlu (tr), Merve Dizdar, Musab Ekici (tr)   Turquie
L'Été dernier Catherine Breillat Léa Drucker, Samuel Kircher, Olivier Rabourdin, Clotilde Courau   France
La Passion de Dodin Bouffant Trần Anh Hùng Juliette Binoche, Benoît Magimel, Pierre Gagnaire   France
L’Enlèvement (Rapito) Marco Bellocchio Paolo Pierobon, Barbara Ronchi, Fausto Russo Alesi, Filippo Timi, Fabrizio Gifuni   Italie
May December Todd Haynes Natalie Portman, Julianne Moore, Charles Melton   États-Unis
Le Jeu de la reine (Firebrand) Karim Aïnouz Alicia Vikander, Jude Law, Eddie Marsan, Sam Riley, Simon Russell Beale   Royaume-Uni
The Old Oak Ken Loach Dave Turner, Ebla Mari, Debbie Honeywood, Andy Dawson, Joe Armstrong, Alex White   Royaume-Uni
Banel et Adama
(En compétition pour la Caméra d’or)
Ramata-Toulaye Sy Khady Mane, Mamadou Diallo, Moussa Sow, Binta Racine Sy   Sénégal
Perfect Days Wim Wenders Kōji Yakusho   Japon
Jeunesse (青春) Wang Bing Film documentaire   Chine
Black Flies Jean-Stéphane Sauvaire Sean Penn, Tye Sheridan, Katherine Waterston, Michael Pitt, Mike Tyson   États-Unis
Le Retour
(En compétition pour la Queer Palm)
Catherine Corsini Aïssatou Diallo Sagna, Esther Gohorou, Suzy Bemba, Lomane De Dietrich, Denis Podalydès, Virginie Ledoyen   France

Un Certain Regard modifier

Titre Réalisation Pays
Le Règne animal (Film d’ouverture) Thomas Cailley   France
Simple comme Sylvain
(En compétition pour la Queer Palm)
Monia Chokri   Canada
La Mère de tous les mensonges Asmae El Moudir   Maroc
Les Meutes
(En compétition pour la Caméra d’or)
Kamal Lazraq   Maroc
Rien à perdre
(En compétition pour la Caméra d’or)
Delphine Deloget   France
Hopeless
(En compétition pour la Caméra d’or)
Kim Chang-hoon   Corée du Sud
Chroniques de Téhéran (آیه‌های زمینی) Ali Asgari et Alireza Khatami   Iran
If Only I Could Hibernate Zoljargal Purevdash   Mongolie
The New Boy Warwick Thornton   Australie
Los delincuentes Rodrigo Moreno   Argentine
How to Have Sex
(En compétition pour la Caméra d’or et la Queer Palm)
Molly Manning Walker   Royaume-Uni
Goodbye Julia
(En compétition pour la Caméra d’or)
Mohamed Kordofani   Soudan
La Fleur de Buriti (Crowra) João Salaviza et Renée Nader Messorai   Portugal
Les Colons (Los colonos)
(En compétition pour la Caméra d’or)
Felipe Gálvez   Chili
Augure
(En compétition pour la Caméra d’or)
Baloji Tshiani   Belgique   République démocratique du Congo
Un hiver à Yanji Anthony Chen   Chine
Rosalie
(En compétition pour la Queer Palm)
Stéphanie Di Giusto   France
Only The River Flows Wei Shujun   Chine
Salem Jean-Bernard Marlin   France
Une nuit (Film de clôture) Alex Lutz   France

Hors compétition modifier

Titre Réalisation Pays
Jeanne du Barry (film d'ouverture) Maïwenn   France
Indiana Jones et le Cadran de la destinée (Indiana Jones and the Dial of Destiny) James Mangold   États-Unis
Killers of the Flower Moon Martin Scorsese   États-Unis
The Idol (série)
(En compétition pour la Queer Palm)
Sam Levinson   États-Unis
Dans la toile (Geomijib, 거미집) Kim Jee-woon   Corée du Sud
L'Abbé Pierre - Une vie de combats Frédéric Tellier   France
Élémentaire (Elemental) (La Dernière Séance / film de clôture) Peter Sohn   États-Unis

Séances de minuit modifier

Titre Réalisation Pays
Omar la Fraise
(En compétition pour la Caméra d'or)
Elias Belkeddar   Algérie
Kennedy Anurag Kashyap   Inde
Acide Just Philippot   France
Hypnotic Robert Rodriguez   États-Unis
Project Silence Kim Tae-gon   Corée du Sud

Cannes Première modifier

Titre Réalisation Pays
Le Temps d'aimer
(En compétition pour la Queer Palm)
Katell Quillévéré   France
Fermer les yeux (Cerrar los ojos) Víctor Erice   Espagne
Bonnard, Pierre et Marthe Martin Provost   France
Kubi Takeshi Kitano   Japon
Lost in the Night (Perdidos en la Noche) Amat Escalante   Mexique
L'Amour et les Forêts Valérie Donzelli   France
Eureka Lisandro Alonso   Argentine

Cinéfondation modifier

Titre Réalisation École Pays
Daroone Poust
(En compétition pour la Queer Palm)
Shafagh Abosaba, Maryam Mahdiye Karnameh Film School   Iran
Killing Boris Johnson Musa Alderson-Clarke National Film and Television School   Royaume-Uni
Nehemich Yudhajit Basu Film and Television Institute of India   Inde
Imogene Katie Blair Université Columbia   États-Unis
Al Toraa’ Jad Chahine Institut Supérieur du Cinéma du Caire   Égypte
A Bright Sunny Day Yupeng He Université Columbia   États-Unis
Hole Hwang Hyein Korean Academy of Film Arts   Corée du Sud
La Voix des autres Fatima Kaci La Fémis   France
Electra Daria Kashcheeva Académie du film de Prague   Tchéquie
Trenc d’alba’ Anna Llargués ESCAC - Escola Superior de Cinema i Audiovisuals de Catalunya   Espagne
Norvegian Offspring Marlene Emilie Lyngstad École nationale de cinéma du Danemark   Danemark
Osmý den Petr Pylypčuk Académie du film de Prague   Tchéquie
The Lee Families Seo Jeong-mi Université nationale des arts de Corée   Corée du Sud
Solos Pedro Vargas Fundação Armando Alvares Penteado   Brésil
Ayyar Zineb Wakrim École supérieure des arts visuels de Marrakech   Maroc
Uhrmenschen Yu Hao Filmuniversität Babelsberg Konrad Wolf   Allemagne

Courts métrages modifier

Titre Réalisation Pays
La Perra Carla Melo Gampert   Colombie   France
As It Was Anastasia Solonevych, Damian Kocur   Pologne   Ukraine
Tits Eivind Landsvik   Norvège
27
(En compétition pour la Queer Palm)
Flóra Anna Buda   Hongrie   France
Le Sexe de ma mère Francis Canitrot   France
Aunque es de Noche Guillermo García López   Espagne   France
Basri & Salma in a Never-ending Comedy Khozy Rizal   Indonésie
Poof Margaret Miller   États-Unis
Nada de Todo Esto Patricio Martínez, Francisco Canton   Argentine   Espagne
Wild Summon Karni Arieli, Saul Freed   Royaume-Uni
Fár Gunnur Martinsdóttir Schlüter   Islande

Séances spéciales modifier

Titre Réalisation Pays
Portraits fantômes (Retratos Fantasmas) Kleber Mendonça Filho   Brésil
Anselm : Le bruit du temps Wim Wenders   Allemagne
Occupied City Steve McQueen   Royaume-Uni
Man in Black Wang Bing   Chine
Little Girl Blue Mona Achache   France
Bread and Roses Sahra Mani   Afghanistan   États-Unis
Le Théorème de Marguerite Anna Novion   France
As Filhas do fogo (court-métrage) Pedro Costa   Portugal
Strange Way of Life (court-métrage)
(En compétition pour la Queer Palm)
Pedro Almodovar   Espagne

Cannes Classics modifier

Fictions modifier
Titre Réalisation Pays Date
L’Amour fou Jacques Rivette   France 1969
Bonjour, c’est moi (Barev, yes em) Frounze Dovlatyan   Arménie 1966
Caligula - The Ultimate Cut Tinto Brass   Italie   États-Unis 1979
Ces messieurs de la Santé Pierre Colombier   France 1934
Classe tous risques Claude Sautet   France 1960
Es Ulrich Schamoni   Allemagne 1966
El esqueleto de la señora Morales Rogelio A. González   Mexique 1960
Le Disque rouge (Il ferroviere) Pietro Germi   Italie 1956
L'Homme au coin rose (es) (Hombre de la esquina rosada) René Mugica   Argentine 1962
The Chosen One (Ishanou) Aribam Syam Sharma   Inde 1990
Le Mépris Jean-Luc Godard   France 1963
Pays d’octobre (Mississippi Blues) Bertrand Tavernier, Robert Parrish   France   États-Unis 1983
Les Sœurs Munakata (Munakata kyōdai) Yasujirō Ozu   Japon 1950
Récit d'un propriétaire (Nagaya shinshiroku) Yasujirō Ozu   Japon 1947
Le Rendez-vous des quais Paul Carpita   France 1955
Le Retour à la raison Man Ray   France 1923
Le Village près du ciel (Sie fanden eine Heimat) Leopold Lindtberg   Suisse 1953
La Maison du docteur Edwardes (Spellbound) Alfred Hitchcock   États-Unis 1945
La Dame de Constantinople (Sziget a szárazföldön) Judit Elek   Hongrie 1969
Documentaires modifier
Titre Réalisateur Pays Sujet
100 ans de Warner Bros. (100 Years of Warner Bros.) Leslie Iwerks   États-Unis La Warner Bros.
Anita Svetlana Zill, Alexis Bloom   États-Unis Anita Pallenberg
Chambre 999 Lubna Playoust   France L'avenir du cinéma, du point de vue des réalisateurs, reprise de Chambre 666
Film annonce du film qui n’existera jamais : « Drôles de Guerres » Jean-Luc Godard   Suisse   France Ultime film de Jean-Luc Godard
Godard par Godard[35] Florence Platarets   France Jean-Luc Godard
Liv Ullmann - A Road Less Traveled Dheeraj Akolkar   Norvège Liv Ullmann
Michael Douglas, le fils prodige Amine Mestari   France Michael Douglas
Nelson Pereira dos Santos – une vie de cinéma (Nelson Pereira dos Santos – Vida de Cinema) Aida Marques, Ivelise Ferreira   Brésil Nelson Pereira dos Santos
La Saga Rassam-Berri, le cinéma dans les veines Michel Denisot, Florent Maillet   France Les producteurs Jean-Pierre Rassam et Claude Berri
Viva Varda ! Pierre-Henri Gibert   France Agnès Varda

Cinéma de la Plage modifier

Titre Réalisation Pays Année Date
Underground Emir Kusturica   RF Yougoslavie 1995 mardi [36]
Le Sens de la fête Éric Toledano & Olivier Nakache   France 2017 mercredi
La Balade sauvage (Badlands) Terrence Malick   États-Unis 1973 jeudi
Flo Géraldine Danon   France 2023 vendredi
Thelma et Louise Ridley Scott   États-Unis 1991 samedi
Mars Express Jérémie Périn   France 2023 dimanche
L'Été en pente douce Gérard Krawczyk   France 1987 lundi
Carmen Carlos Saura   Espagne 1983 mardi
L'Été meurtrier Jean Becker   France 1983 mercredi
Cannes chante le cinéma Soirée-concert où plusieurs artistes interprètent de célèbres chansons de films, jouées par l'Orchestre national de Cannes dirigé par Benjamin Levy[37],[38] jeudi
La Fureur du dragon (Meng long guo jiang) Bruce Lee   Hong Kong 1973 vendredi
Alberto Express Arthur Joffé   France 1990 samedi
Robot Dreams Pablo Berger   Espagne 2023 (?)
Sarafina ! Darrell Roodt   Afrique du Sud 1992 (?)

Quinzaine des cinéastes modifier

Longs-métrages modifier

Titre Réalisation Pays
Le Procès Goldman (Film d’ouverture) Cédric Kahn   France
Agra Kanu Behl   Inde
L'Autre Laurens Claude Schmitz   Belgique   France
L'Arbre aux papillons d'or[39] (Bên trong vỏ kén vàng)
(En compétition pour la Caméra d'or)
Thien Am Pham   Viêt Nam   Singapour   France
Merle Merle Mure (Blackbird Blackbird Blackberry) Elene Naveriani   Suisse   Géorgie
La Grâce (Blazh)
(En compétition pour la Caméra d'or)
Ilya Povolotsky   Russie
Conann
(En compétition pour la Queer Palm)
Bertrand Mandico   France
Creatura Elena Martín Gimeno   Espagne
Déserts Faouzi Bensaïdi   France   Allemagne   Maroc   Belgique
In Flames
(En compétition pour la Caméra d’or)
Zarrar Kahn   Canada   Pakistan
Légua Filipa Reis, João Miller Guerra   Portugal   France   Italie
Le Livre des solutions Michel Gondry   France
Mambar Pierrette Rosine Mbakam   Cameroun   Belgique
Conte de feu (Riddle of Fire)
(En compétition pour la Caméra d’or)
Weston Razooli   États-Unis
The Feeling that the Time for Doing Something has Passed
(En compétition pour la Caméra d’or)
Joanna Arnow   États-Unis
The Sweet East Sean Price Williams   États-Unis
Un prince
(En compétition pour la Queer Palm)
Pierre Creton   France
A Song Sung Blue (Xiao Bai Chuan)
(En compétition pour la Caméra d'or et la Queer Palm)
Zihan Geng   Chine
In Our Day (Woo-ri-ui-ha-ru) (Film de clôture) Hong Sang-soo   Corée du Sud

Séances spéciales modifier

Titre Réalisation Pays Notes
Val Abraham (Vale Abraão) Manoel de Oliveira   Portugal Célébration du trentième anniversaire du film, projeté à la Quinzaine des réalisateurs 1993
Légitime Violence (Rolling Thunder) John Flynn   États-Unis Film surprise de Quentin Tarantino, invité d'honneur de la Quinzaine des cinéastes[40]

Courts-métrages modifier

Titre Réalisation Pays
La Maison brûle, autant se réchauffer (Axxam Yaṛɣa, Maqaṛ Ansaḥmu) Mouloud Aït Liotna   Algérie
Dans la tête un orage Clément Pérot   France
L’anniversaire d’Enrico (Il compleanno di Enrico) Francesco Sossai   Allemagne   Italie   France
J’ai vu le visage du Diable
(En compétition pour la Queer Palm)
Julia Kowalski   France
Lemon Tree Rachel Walden   États-Unis
Margarethe 89 Lucas Malbrun   France
Mast-Del
(En compétition pour la Queer Palm)
Maryam Tafakory   Inde
Oyu Atsushi Hirai   Japon
The Red Sea Makes Me Wanna Cry Faris Alrjoob   Jordanie   Allemagne
Talking to the River (Xia Ri Fu Ben) Yue Pan   Chine

Semaine de la critique modifier

Longs métrages modifier

Titre Réalisation Pays
Il pleut dans la maison
(En compétition pour la Caméra d'or)
Paloma Sermon-Daï   Belgique
Inchallah un fils (Inshallah Walad)
(En compétition pour la Caméra d’or)
Amjad Al Rasheed   Jordanie
Sleep (Jam)
(En compétition pour la Caméra d’or)
Jason Yu   Corée du Sud
Power Alley (Levante)
(En compétition pour la Caméra d'or et la Queer Palm)
Lillah Halla   Brésil
Lost Country Vladimir Perišić   Serbie
Le Ravissement
(En compétition pour la Caméra d’or)
Iris Kaltenbäck   France
Tiger Stripes
(En compétition pour la Caméra d’or)
Amanda Nell Eu   Malaisie

Courts métrages modifier

Titre Réalisation Pays
Arkhé Armando Navarro   Mexique
Boléro
(En compétition pour la Queer Palm)
Nans Laborde-Jourdàa   France
Contadores Irati Gorostidi Agirretxe   Espagne
Corps Scintillants (Corpos Cintilantes) Inês Teixeira   Portugal
I Promise you Paradise Morad Mostafa   Égypte   France   Qatar
Le Crocodile (Krokodyl) Dawid Bodzak   Pologne
La Saison pourpre Clémence Bouchereau   France
The Real Truth About the Fight (Prava istina priče o šori) Andrea Slaviček   Croatie   Espagne
Via Dolorosa Rachel Gutgarts   France
Walking With Her Into the Night Hui Shu   Chine

Séances spéciales modifier

Longs métrages modifier
Titre Réalisation Pays
Àma Gloria (Film d'ouverture) Marie Amachoukeli   France
Vincent doit mourir
(En compétition pour la Caméra d'or)
Stéphan Castang   France
Le Syndrome des amours passées Ann Sirot et Raphaël Balboni   Belgique   France
La Fille de son père (Film de clôture) Erwan Le Duc   France
Courts métrages modifier
Titre Réalisation Pays
Midnight Skin Manolis Mavris   Grèce   France
Pleure pas Gabriel Mathilde Chavanne   France
Stranger
(En compétition pour la Queer Palm)
Jehnny Beth, Iris Chassaigne   France

Programmation ACID modifier

Titre Réalisation Pays
Caiti Blues Justine Harbonnier   Canada   France
Dreaming in Between Ryûtarô Ninomiya   Japon
État limite Nicolas Peduzzi   France
In the Rearview Maciek Hamela   Pologne   France
Laissez-moi Maxime Rappaz   Suisse   France   Belgique
Linda veut du poulet ! Chiara Malta, Sébastien Laudenbach   France   Italie
Machtat Sonia Ben Slama   Tunisie   Liban   France   Qatar
La Mer et ses vagues Liana Kassir, Renaud Pachot   France   Liban
Nome Sana Na N'Hada   Guinée-Bissau   France   Portugal   Angola

Palmarès modifier

Palmarès officiel modifier

Compétition modifier

Prix Attribué à Pays
Palme d'or Anatomie d'une chute de Justine Triet   France
Grand Prix La Zone d'intérêt (The Zone of Interest) de Jonathan Glazer   Royaume-Uni
Prix de la mise en scène Trần Anh Hùng pour La Passion de Dodin Bouffant   France
Prix d'interprétation masculine Kōji Yakusho dans Perfect Days   Japon
Prix d'interprétation féminine Merve Dizdar dans Les Herbes sèches (Kuru Otlar Üstüne)   Turquie
Prix du scénario Yūji Sakamoto pour L'Innocence (怪物)   Japon
Prix du jury Les Feuilles Mortes (Kuolleet lehdet) de Aki Kaurismäki   Finlande
Palme d'or du court métrage 27 de Flóra Anna Buda   Hongrie   France
Mention spéciale du court-métrage Fár de Gunnur Martinsdóttir Schlüter   Islande

Palme d'honneur modifier

Caméra d'or modifier

Prix Attribué à Pays
Caméra d'or L'Arbre aux papillons d'or de Thien An Pham   Viêt Nam   Singapour   France

Un certain regard modifier

Prix Attribué à Pays
Prix Un Certain Regard How to Have Sex de Molly Manning Walker   Royaume-Uni
Prix de la Nouvelle Voix Augure de Baloji Tshiani   Belgique   République démocratique du Congo
Prix d'Ensemble La Fleur de Buriti (Crowra) de João Salaviza et Renée Nader Messorai   Portugal
Prix de la Liberté Goodbye Julia de Mohamed Kordofani   Soudan
Prix de la Mise en Scène Asmae El Moudir pour La Mère de tous les mensonges (Kadib Abyad)   Maroc
Prix du jury Les Meutes de Kamal Lazraq   Maroc

Cinéfondation modifier

Prix Attribué à École Pays
1er prix Norvegian Offspring de Marlene Emilie Lyngstad École nationale de cinéma du Danemark   Danemark
2e prix Hole de Hwang Hyein Korean Academy of Film Arts   Corée du Sud
3e prix Ayyar de Zineb Wakrim École supérieure des arts visuels de Marrakech   Maroc

Quinzaine des cinéastes modifier

Prix Attribué à Pays
Prix SACD Un prince de Pierre Creton   France
Label Europa Cinemas Creatura de Elena Martín Gimeno   Espagne
Carrosse d'or Souleymane Cissé   Mali

Semaine de la critique modifier

Prix Attribué à Pays
Grand prix de la Semaine de la critique Tiger Stripes de Amanda Nell Eu   Malaisie
Prix French Touch du Jury Il pleut dans la maison de Paloma Sermon-Daï   Belgique
Prix Louis Roederer de la révélation Jovan Ginić dans Lost Country de Vladimir Perišić   Serbie
Prix SACD Iris Kaltenbäck pour Le Ravissement   France
Aide Fondation Gan pour la diffusion Inchallah un fils (Inshallah Walad) de Amjad Al Rasheed   Jordanie
Prix Découverte Leitz Cine du court métrage Boléro de Nans Laborde-Jourdàa   France
Prix Canal+ du court métrage

Autres prix modifier

Prix Attribué à Pays
Prix FIPRESCI Compétition The Zone of Interest de Jonathan Glazer   Royaume-Uni
Un certain regard Los colonos de Felipe Gálvez   Chili
Semaine de la critique Levante de Lillah Halla   Brésil
Prix du jury œcuménique Prix du jury œcuménique Perfect Days de Wim Wenders   Allemagne
Mention spéciale The Old Oak de Ken Loach   Royaume-Uni
L'Œil d'or Ex aequo Les Filles d'Olfa de Kaouther Ben Hania   Tunisie
Ex aequo La Mère de tous les mensonges (Kadib Abyad) de Asmae El Moudir   Maroc
Prix François-Chalais Les Filles d'Olfa de Kaouther Ben Hania   Tunisie
Queer Palm Queer Palm Monster (怪物) de Hirokazu Kore-eda   Japon
Queer Palm du court-métrage Boléro de Nans Laborde-Jourdàa   France
Prix de l'AFCAE Prix de l'AFCAE La Chimère (La chimera) de Alice Rohrwacher   Italie
Mention spéciale Les Feuilles mortes (Kuolleet lehdet) de Aki Kaurismäki   Finlande
Cannes Soundtrack Award Disque d'or Mica Levi pour The Zone of Interest   Royaume-Uni
Prix de la Citoyenneté Les Filles d'Olfa de Kaouther Ben Hania   Tunisie
Prix du Cinéma positif Les Filles d'Olfa de Kaouther Ben Hania   Tunisie
Prix Ecoprod Acide de Just Philippot   France
Prix CST de l'Artiste-Technicien Johnnie Burn, sound designer et chef monteur son de The Zone of Interest   Royaume-Uni
Palme Dog Palme Dog Snoop dans Anatomie d'une chute   France
Grand Prix du jury Bijou dans Les Feuilles mortes (Kuolleet lehdet)   Finlande
Prix de l'incroyable performance Sultan dans Vincent doit mourir   France
Palme Dog d'honneur Ken Loach   Royaume-Uni
Prix Pierre-Angénieux Barry Ackroyd   Royaume-Uni
Trophée Chopard Révélation féminine Naomi Ackie   Royaume-Uni
Révélation masculine Daryl McCormack   Irlande

Notes et références modifier

  1. « CANNES 2023 Quinzaine des cinéastes. Julien Rejl, nouveau délégué général de la Quinzaine », sur Cineuropa,
  2. Jacques Mandelbaum, « Ruben Östlund nommé président du jury du Festival de Cannes 2023 », sur Le Monde,
  3. « Aftersun à l’honneur sur l’affiche de la Semaine de la Critique », sur Première,
  4. « Festival de Cannes 2023 : l’affiche de la Quinzaine des Cinéastes dévoilée », sur Elle,
  5. « Cannes 2023 : L’affiche de la section ACID », sur A Voir A Lire,
  6. « Cannes 2023 : l'affiche du festival dévoilée, Catherine Deneuve à l'honneur », sur lefigaro.fr,
  7. (en) « Cannes Wants Scorsese’s ‘Killers of the Flower Moon’ in Competition: “We’re Waiting on Their Response” », sur World of Reel,
  8. « Leonardo DiCaprio and Lily Gladstone Conquer Cannes With 9-Minute Standing Ovation for ‘Killers of the Flower Moon’ », sur Variety,
  9. « Killers of the Flower Moon : pourquoi Martin Scorsese et Apple ont refusé d'être en compétition à Cannes », sur Première,
  10. « Cannes 2023: « Indiana Jones et le Cadran de la Destinée » présenté en avant-première et hommage à Harrison Ford », sur Chaos Reign,
  11. « “Jeanne du Barry” en ouverture du Festival de Cannes : immersion avec Maïwenn lors du montage », sur Télérama,
  12. « Festival de Cannes 2023 : Pedro Almodóvar annonce qu'il fera l'ouverture avec un ‘’western queer’’ », sur France 3 PACA,
  13. « Festival de Cannes 2023, le coup d'envoi », sur Les Echos,
  14. « Cannes 2023 : La sélection officielle complète », sur A Voir A Lire,
  15. « Chiara Mastroianni maîtresse de cérémonie du 76e Festival de Cannes », sur Le Point avec l'AFP,
  16. « "Élémentaire", le nouveau film de Pixar, projeté en clôture du festival de Cannes 2023 », sur BFM TV,
  17. Céline Rouden, « Festival de Cannes 2023 : « Le Retour » de Catherine Corsini en compétition malgré la polémique », sur La Croix, (consulté le )
  18. Cécile Vargoz, « Le Retour à Cannes fait réagir », sur BoxOffice, (consulté le )
  19. « Depp et Maïwenn à Cannes: une tribune fustige le «tapis rouge déroulé aux agresseurs» », sur Le Figaro, (consulté le )
  20. « Cannes : des actrices dénoncent un système qui soutient les agresseurs », sur Libération, (consulté le )
  21. (en) « Cannes Director Says Woody Allen Film Wasn’t a Candidate for 2023: ‘The Controversy Would Take Over’ », sur IndieWire,
  22. a et b (en) Cannes Palme d'Or for 2023 goes to “Anatomy of a Fall” par Justin Chang le 27 mai 2023 dans le Los Angeles Times [1]
  23. « Festival de Cannes 2023 : six réalisatrices en compétition, un record », Marie Claire,‎ (lire en ligne)
  24. (it) Vania Amitrano, « Cannes 2023, Chiara Mastroianni madrina del Festival », Ciak,‎ (lire en ligne)
  25. « Règlement longs métrages », sur festival-cannes.com
  26. « Les films de la sélection officielle 2023 », sur festival-cannes.com
  27. (it) « Tre italiani sotto le palme a Cannes », Il Giornale,‎ (lire en ligne)
  28. H. R. avec AFP, « La cérémonie de clôture du Festival de Cannes bat des records d’audience », Le Point,‎ (lire en ligne)
  29. a b c d e et f « Festival de Cannes : le récit complet de la soirée, du tapis rouge à la palme d'or » le 28 mai 2023 dans Le Figaro [2]
  30. « Cannes 2023 : “Anatomie d’une chute” de Justine Triet remporte la palme d’or », sur Libération,
  31. a b et c Olivier Bénis, « Le cinéma français est-il “biberonné aux aides publiques”, comme le disent les critiques de Justine Triet ? », sur France Inter,
  32. Clément Boutin, « “Ingrat et injuste” : Rima Abdul-Malak persiste dans sa critique du discours de Justine Triet à Cannes », sur BFM,
  33. AFP le 28 mai 2023 [3]
  34. a et b Le Monde avec AFP, « Justine Triet applaudie par la gauche », Le Monde,
  35. « Godard par Godard » (fiche film), sur Allociné
  36. « À voir ce soir au cinéma de la Plage », sur festival-cannes.com
  37. « Cannes chante le cinéma », sur orchestre-cannes.com
  38. « Cannes chante le cinéma », sur Inathèque. Les artistes incluent Louane, Alice Taglioni, Christine and the Queens, Guillaume Gallienne, Catherine Ringer, Elsa Zylberstein, Alex Lutz, Barbara Pravi, Fianso, Ibrahim Maalouf, Pierre de Maere, Lyna Khoudri, Jeanne Cherhal, Vincent Delerm, Thomas Dutronc, Alex Beaupain, Izïa Higelin et Alexandre Tharaud.
  39. Elisabeth Franck-Dumas, « Festival de Cannes : «L’Arbre aux papillons d’or», un vaporeux événement », sur liberation.fr,
  40. « Festival de Cannes 2023 : le réalisateur américain Quentin Tarantino présentera "un film surprise" à la Quinzaine des cinéastes », sur France Info,

Annexes modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier

  • Ressource relative à l'audiovisuel  :