Industrie agroalimentaire

industrie de transformation des produits agricoles
(Redirigé depuis Industrie agro-alimentaire)

L’industrie agroalimentaire (en abrégé IAA) est l'ensemble des activités industrielles qui transforment des productions alimentaires issues de l'agriculture ou de la pêche en aliments industriels destinés essentiellement à la consommation humaine (secteur agroalimentaire).

Une usine de transformation de l'industrie agroalimentaire Nestlé.

Ce secteur économique comprend les transformateurs de produits de grande consommation tels que Nestlé, Danone, Lactalis, Savencia Fromage & Dairy, Pernod Ricard, Unilever, le groupe Bel, Mondelēz International ou encore United Biscuits.

Il ne doit pas être confondu avec l’agro-industrie qui comprend, outre l'agroalimentaire, la transformation des productions issues de l'agriculture, de la pêche et de la foresterie en produits non alimentaires, comme les biocarburants, les biomatériaux et les biotechnologies industrielles (« biotechnologies blanches »).

ActivitésModifier

L'Insee distingue dix secteurs d'activités dans l'industrie agroalimentaire[1] (hors tabac) :

  1. La transformation et la conservation de la viande et la préparation de produits à base de viande : nombre d’entreprises soumis au secret statistique employant 114 202 salariés (chiffres relatifs à l'année 2018) ;
  2. La transformation et la conservation de poisson, de crustacés et de mollusques : 316 entreprises, employant 12 255 salariés ;
  3. La transformation et la conservation de fruits et légumes : 1 447 entreprises employant 24 480 salariés ;
  4. La fabrication d'huiles et graisses végétales et animales : nombre d’entreprises soumis au secret statistique employant 8 773 salariés ;
  5. La fabrication de produits laitiers : 1 193 entreprises employant 80 041 salariés ;
  6. Le travail des grains ; la fabrication de produits amylacés : 381 entreprises employant 13 841 salariés ;
  7. La fabrication de produits de boulangerie-pâtisserie et de pâtes alimentaires : 37 826 entreprises employant 183 507 salariés ;
  8. La fabrication d'autres produits alimentaires : 4 066 entreprises employant 77 722 salariés ;
  9. La fabrication d'aliments pour animaux ː 317 entreprises employant 12 806 salariés ;
  10. La fabrication de boissons : 3 755 entreprises employant 46 868 salariés.

Entreprises mondialesModifier

Ce secteur économique comprend de puissants fabricants de produits de consommation tels que Nestlé, Danone, Lactalis, Pernod Ricard, Groupe Bel, Kraft Foods, United Biscuits, Xinjiang Chalkis Co.Ltd (numéro deux mondial de la tomate transformée), etc.

Situation européenneModifier

En 2018, l'Union européenne est le premier exportateur mondial de produits agroalimentaires, devant le Etats-Unis et le Brésil. L'excédent commercial du secteur est de 22 milliards d'euros, ce qui représente 7% de la valeur totale des biens exporté par l'Europe[2]. L'Europe était importatrice nette de produits agroalimentaires jusqu'en 2009.

Les boissons alcoolisées (vins et spiritueux) sont les produits les plus exportés (23 milliards d'euros en 2018), puis l'alimentation infantile avec plus de 7 milliards d'euros exportés[2].

Place de ce secteur en FranceModifier

En France, l'industrie agroalimentaire est l'un des premiers secteurs d'activités en chiffre d'affaires, avec 212 milliards d'euros. Au total, l’industrie agroalimentaire regroupe 54 450 entreprises employant 574 494 salariés[1].

C'est le premier employeur industriel d'Aquitaine, avec 19 % de l'emploi industriel régional[3].

Le secteur concerne treize pôles de compétitivité. Il est représenté et défendu par l’Association nationale des industries alimentaires (ANIA).

Solde du commerce extérieur des produits agroalimentaires selon l'origine et la destination en 2018Modifier

Les données de l'INSEE[4] font apparaître un excédent global du commerce extérieur de 5 893 millions d'euros mais composé d'un déficit de 3 191 avec les partenaires de l'Union européenne et d'un excédent de 9 084 hors Union européenne. Le secteur de fabrication des boissons est le plus excédentaire (12 628 au total), suivi de celui de la fabrication des produits laitiers (2 484). Les plus déficitaires sont la transformation et les conserves de poissons, crustacés et autres (- 3 272), la transformation et conserves de fruits et légumes (-3 001), la fabrication des huiles et graisses végétales et animales (-2 224).


en millions d'euros

UE Hors UE Total
Exportations (Fab) 29 203 19 179 48 382
Importations (Caf) 32 394 10 095 42 489
Solde (Caf-Fab) -3 191 9 084 5 893
Solde des échanges par secteur d'activité (NAF rév. 2)
Transform. & conserv. viande & prép. viande -1 909 572 -1 337
Transformation. & conserves poisson, crust., etc. -830 -2 442 -3 272
Transformation et conserves de fruits et légumes -2 376 -625 -3 001
Fabrication huiles et graisses végétales & animales -1 029 -1 195 -2 224
Fabrication de produits laitiers 514 1 970 2 484
Travail des grains ; fab. produits. amylacés 735 115 850
Fabrication produits boulangerie-pâtis. & pâtes -623 407 -216
Fabrication autres produits alimentaires 60 295 355
Fabrication d'aliments pour animaux 511 619 1 130
Fabrication de boissons 3 263 9 365 12 628
Fabrication de produits à base de tabac -1 507 3 -1 504

Source : Insee, comptes nationaux, base 2014.

BibliographieModifier

  • Ministère de l'Agriculture et de la Pêche, L'agriculture, la forêt et les industries agroalimentaires, 2006 (ISBN 978-2-11-095963-8)

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Caractéristiques de l'industrie agroalimentaire par activité en 2018 », sur insee.fr, (consulté le 15 octobre 2020).
  2. a et b BFM BUSINESS, « L'Europe reste le premier exportateur agroalimentaire mondial », sur BFM BUSINESS (consulté le 17 octobre 2020)
  3. Industries agroalimentaires, sur le site du conseil régional d'Aquitaine.
  4. « Tableaux de l'économie française. Édition 2020 », sur insee.fr,

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

FilmographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier