High Class Racing

High Class Racing
Logo
Discipline Renault Sport Trophy (2016)
European Le Mans Series (2017-)
Localisation Drapeau : Danemark Aalborg, Danemark
Dirigeants et pilotes
Team Manager Drapeau : Danemark Nikolaj Johansen
Pilotes Voir liste
Caractéristiques techniques
Châssis Oreca 07
Moteurs Gibson GK428 4.2 L V8
Pneumatiques Michelin
Résultats

High Class Racing est une écurie de sport automobile danoise. Elle a été fondée par le père de Anders Fjordbach en 1989 et son activité s'est arrêtée en 2004. Durant ces années, l'écurie participa au Championnat danois des voitures de tourisme[1]. Anders Fjordbach couru un certain nombre d'années avec l'équipe tchèque ISR. Dennis Andersen et Anders Fjordbach participèrent ensemble aux 24 Heures de Spa au sein de l'écurie Grasser Racing Team. Ayant apprécié l'expérience, le High Class Racing repris du service afin de participer Renault Sport Trophy à partir de la saison 2016 avec un programme de deux ans[2].

HistoireModifier

2016Modifier

 
Renault Sport R.S. 01

Après un certain nombre d'années d'inactivité, le High Class Racing, tel le phénix reprend vie et rejoint le nouveau Renault Sport Trophy[2]. L'équipe des ex-vedettes de la Clio Cup, Anders Fjordbach et Dennis Andersen, a tenté de faire impression dans cette discipline[3]. Le programme original du High Class Racing au sein de cette discipline était originellement de deux ans. Malheureusement, le championnat disparaît en 2016 au bout de deux années d'existence[4] et mis l'écurie à la recherche d'un nouveau challenge.

2017Modifier

À la suite de l’arrêt soudain des World Series by Renault, où le High Class Racing courait avec une Renault R.S.01, ils ont été forcés de changer de championnat. Le High Class Racing a dû trouver un championnat où il était possible de démarrer au même niveau que les autres concurrents en termes de connaissances de la voiture. L’arrivée des LMP2 de nouvelle génération était donc parfaite pour Le High Class Racing[5]. Le fait de ne pas être passé par le LMP3 n'a pas troublé cette écurie car une évaluation avait montré que la R.S.01 est plus proche d’une LMP2 que d’une LMP3. Le High Class Racing a donc fait le choix d’engager une toute nouvelle Dallara P217[6],[7] avec comme pilotes Anders Fjordbach et Dennis Andersen[8]. L'écurie dispose de 2 châssis qui pourraient bien rouler tous les deux en 2018 même si la décision finale n'a pas encore été prise. L'équipe vise le FIA WEC et Le Mans à court terme en plus de l’ELMS[9].

Du fait de la jeunesse de l'écurie dans la discipline, un dossier pour une participation aux 24 Heures du Mans n'avait pas été déposé pour cette première année. Par contre, un soutien des Danois au SMP Racing a été apporté lors de cette épreuve[9],[10]. Pour le début de saison, par réciprocité, l'écurie fût soutenue par des membres du SMP Racing et a obtenu de très bons résultats en finissant deux fois sur le podium lors des 2 premières courses. La Dallara P217 rentrera ensuite dans le rang lorsque le soutien disparu et fini à la 6e place du championnat LMP2 2017.

2018Modifier

Pour la seconde année consécutives, le High Class Racing participe aux European Le Mans Series avec une Dallara P217 ayant bénéficiée du joker technique[11] accordé par l'ACO afin que les performances de la Dallara P217 s'approche de l'Oreca 07, voiture référence de la catégorie. Comme l'année précédente, un dossier a été déposé afin de participer aux 24 Heures du Mans, mais la candidature de l'écurie ne dépassa pas le stade de la liste de réservistes pour l'épreuve.

Les performances atteintes durant la saison 2017 n'ont pas été rééditées et sur les six courses, l'écurie n’a obtenu comme meilleur classement qu'une 9e place aux 4 Heures de Silverstone et aux 4 Heures de Portimão. Elle finira le championnat 16e avec 5.5 points, une performance modeste après les deux podiums de la saison précédente.

2019Modifier

Après deux saisons passées à faire concourir la Dallara P217 aux European Le Mans Series, les pilotes du High Class Racing, Dennis Andersen et Anders Fjordbach, ont souhaité changer de voiture et passer à l'Oreca 07, jugée plus performante avec des pneus neufs, mais aussi sur la distance[12],[13]. L'écurie franchit donc le pas et s'est inscrite de nouveau aux European Le Mans Series et a déposé un dossier afin de participer aux 24 Heures du Mans.

Résultats en compétition automobileModifier

Renault Sport TrophyModifier

Année Voiture no  Pilotes ALC
 
IMO
 
RBR
 
CPR
 
SPA
 
EST
 
 Pts.   Pos. 
En Am Pro En Am Pro En Am Pro En Am Pro En Am Pro En Am Pro
2016 Renault Sport R.S. 01 11   Dennis Andersen
  Anders Fjordbach
Ret 10 12 10 10 9 Ret 5 Ret 6 9 11 Ret 11 Ret 9 9 11 37 7e

European Le Mans SeriesModifier

Année no  Voiture Moteur Classe Pneus 1 2 3 4 5 6 Total Pos.
2017 49 Dallara P217 Gibson GK428 4,2 l V8 Atmo LMP2 D SIL
gén:3
cls:3
MON
gén:3
cls:3
RBR
gén:8
cls:8
LEC
gén:9
cls:9
SPA
gén:8
cls:8
POR
gén:7
cls:7
46 6e
2018 49 Dallara P217 Gibson GK428 4,2 l V8 Atmo LMP2 D LEC
gén:13
cls:13
MON
gén:34
cls:14
RBR
gén:12
cls:12
SIL
gén:9
cls:9
SPA
Abd.
POR
gén:9
cls:9
5.5 16e
2019 20 Oreca 07 Gibson GK428 4,2 l V8 Atmo LMP2 D LEC
gén:9
cls:9
MON
gén:16
cls:16
BAR
Abd.
SIL
gén:11
cls:11
SPA
gén:30
cls:15
POR
gén:12
cls:12
4 14e

Championnat du monde d'endurance FIAModifier

(Les courses en gras indiquent la pole position) (Les courses en italiques indiquent le meilleur temps)

Année Voiture Moteur Classe Pneus 1 2 3 4 5 6 7 8 Position Points
2019–20 Oreca 07 Gibson GK428 4,2 l V8 Atmo LMP2 G SIL
7
FUJ
4
SHA
6
BHR SÃO SEB SPA LMS 8e* 26*

N.B. * Saison en cours. Les courses en " gras 'indiquent une pole position, les courses en "italique" indiquent le meilleur tour de course.

24 Heures du MansModifier

 
L'Oreca 07 de l'écurie High Class Racing aux 24 Heures du Mans
Année Co-pilotes Voiture Moteur Classe Pneus Tours Pos. Class
Pos.
2019   Anders Fjordbach
  Dennis Andersen
  Mathias Beche
Oreca 07 Gibson GK428 4,2 l V8 Atmo LMP2 D 356 16e 11e

PilotesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (da) « High Class Racing », sur motorsporten.dk (consulté le 29 octobre 2017)
  2. a et b (en) « High Class Racing’s Dallara Hits The Track », sur dailysportscar.com, (consulté le 29 octobre 2017)
  3. (en) « Three new teams in the conquest of the 2016 Renault Sport Trophy », sur renaultsport.com, (consulté le 29 octobre 2017)
  4. Emmanuel Rolland, « Le Renault Sport Trophy va disparaître à la fin de cette année », sur fr.motorsport.com, (consulté le 19 octobre 2016).
  5. Laurent Mercier, « La livrée de la Dallara P217/High Class Racing se dévoile petit à petit », sur endurance-info.com, (consulté le 29 octobre 2017)
  6. Pierre-Louis Le Mouëllic, « Une Dallara LMP2 pour High Class Racing en ELMS », sur fanswec.org, (consulté le 29 octobre 2017)
  7. Laurent Mercier, « High Class Racing lorgne du côté de la Dallara P217 », sur endurance-info.com, (consulté le 29 octobre 2017)
  8. ELMS, « Rencontre avec Dennis Andersen (High Class Racing – Dallara P217-Gibson n°49) », sur europeanlemansseries.com, (consulté le 29 octobre 2017)
  9. a et b Laurent Mercier, « High Class Racing vise le FIA WEC et Le Mans à court terme en plus de l’ELMS », sur endurance-info.com, (consulté le 29 octobre 2017)
  10. Samuel Gremaud, « Anders Fjordbach (High Class Racing) : « Je suis vraiment content de ce début de saison » », sur fanswec.org, (consulté le 29 octobre 2017)
  11. Laurent Mercier, « Joker LMP2, mode d’emploi… », sur endurance-info.com, (consulté le 9 février 2019)
  12. David Bristol, « Peter Utoft (High Class Racing) : « l’ORECA 07 a plus de potentiel ! » », sur endurance-info.com, (consulté le 9 février 2019)
  13. Laurent Mercier, « High Class Racing passe en ORECA 07 », sur endurance-info.com, (consulté le 9 février 2019)

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :