Dallara P217

Dallara P217
Dallara P217
La Dallara P217 no 29 de Racing Team Nederland lors des 6 Heures de Silverstone 2018.
Présentation
Constructeur Dallara
Année du modèle 2017
Spécifications techniques
Châssis Monocoque carbone
Nom du moteur Gibson GK428
Cylindrée 4 L
Configuration V8 atmosphérique
Position du moteur Central-arrière
Boîte de vitesses Boîte séquentielle
Nombre de rapports 6 rapports
Système de freinage Disques carbone
Cockpit Fermé
Poids 930 kg
Pneumatiques Dunlop
Histoire en compétition
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
71

Chronologie des modèles

La Dallara P217 est une voiture de course construite par le constructeur italien Dallara. Conçue pour répondre à la réglementation LMP2 2017 établie par l'Automobile Club de l'Ouest et la FIA, le prototype fait ses débuts en compétition lors des 4 Heures de Silverstone 2017 en European Le Mans Series. La Cadillac DPi-V.R engagée sur le continent américain en United SportsCar Championship est basée sur ce châssis[1].

Aspects techniquesModifier

Avant la P217, le dernier prototype type Le Mans construit par Dallara était l'Audi R18 TDI. En effet, de par son accord avec la marque allemande, Dallara ne pouvait pas produire de prototypes de type Le Mans sous sa propre marque. Cependant, avec une fin de partenariat conclue à l'amiable (une autre firme italienne, YCOM, était responsable des Audi R18 de dernière génération), Dallara entreprend de développer un tout nouveau design pour les nouvelles réglementations techniques de type LMP[1].

La première apparition du nouveau design survient via un communiqué de presse sur un projet complètement indépendant. La révélation officielle de la voiture intervient avant la fin de l'année 2016. Lors d'un salon de l'automobile à Bologne, la Dallara P217 est brièvement montrée. Des photos de tests en Italie avaient déjà fuités dans la presse. La conception générale de la P217 semble assez conventionnelle. C'est tout à fait en ligne avec l'image de Dallara qui a la réputation de fabriquer des voitures de course conventionnelles, mais bien exécutées et rapides[1].

Il a été possible d'observer la voiture plus en détail lorsque celle-ci a été testée par l'écurie Racing Team Nederland qui a pris part à un certain nombre de séances d'essais, y compris un test de pneus Dunlop à Sebring. La voiture dispose d'un museau ayant un relief commun avec un certain nombre d'autres conceptions LMP, comme la Oreca 05, tout en n'étant pas tombé dans une solution aussi extrême que celle utilisée par la Ligier JS P217. Le refroidissement des freins avant se fait par l'intermédiaire de fentes ovales sur le bord d'attaque de la carrosserie avant, ces conduits d'alimentation sont montés à l'intérieur du museau de la voiture menant au disque et aux montants. La suspension avant est dotée de barres de torsion à poussoir montées dans la cloison avant. Le refroidissement des freins arrière se fait par des conduits mis en place sur le bord d'attaque des roues arrière[1].

Histoire en compétitionModifier

 
Dallara P217 du SMP Racing

Les écuries Cetilar Villorba Corse, High Class Racing et Racing Team Nederland ont profité des Essais Officiels 2017 de l'European Le Mans Series à Monza pour réaliser les premiers tours de roue officiels de la Dallara P217[2].
Elle prit ensuite part à l'European Le Mans Series 2017 avec ces mêmes écuries avec comme résultats deux podiums successifs pour les première et deuxième course. Les performances du High Class Racing aux 4 Heures de Silverstone et aux 4 Heures de Monza ont été effectivement bonnes avec deux troisièmes places[3],[4]. Une excellente performance pour cette jeune écurie dans ce championnat.
De son côté, le SMP Racing prépare sa participation aux 24 Heures du Mans 2017 sans participer aux premières manches de l'European Le Mans Series 2017[5].

Aux 24 Heures du Mans 2017, les Dallara P217 ne profitèrent pas des mauvaises performances des LMP1. Il est tout de même à noter deux faits marquants pour cette course. Tout d'abord un incendie sur la Dallara P217 n°27 du SMP Racing, incendie qui n'a pas eu d'effet sur la participation de la voiture à la course[6], et ensuite l’impressionnante vitesse de pointe de la voiture[7], vitesse supérieure aux LMP1. Cette grande vitesse combinée à un temps au tour moyen indique une mauvaise balance du kit aéro de type "Le Mans".
À la suite des 24 Heures du Mans 2017, le SMP Racing intègre le championnat European Le Mans Series 2017 lors des 4 Heures du Red Bull Ring.
Elle obtient sa première victoire en compétition lors des 4 Heures du Castellet avec le SMP Racing[8], en ayant appliqué une stratégie d'arrêt aux stands différentes des autres équipes.

En 2018, quatre Dallara P217 sont engagées en ELMS et une dans la saison 2018-2019 du WEC. Contrairement à la saison précédente, lors des épreuves de l'European Le Mans Series, aucune des Dallara engagées ne parvient à monter sur le podium, lors des 24H du Mans 2018, les résultats restent toutefois dans la lignée de l'édition précédente, la meilleure des trois P217 engagées terminant 7e de sa catégorie et 11e au classement général.

Au fil des années, de nombreuses équipes choisissent de passer à l'Oreca 07, plus performante, et le nombre de Dallara P217 engagés chute. Il y a deux équipes pour amener la voiture italienne sur la piste en 2019 : l'équipe Carlin qui participe à l'ELMS 2019 et à l'Asian Le Mans Series 2019-2020 et l'équipe Cetilar Racing qui participe à la saison WEC 2019-2020 et aux 24 heures du Mans. L'équipe anglaise ne parvient pas à se mettre en valeur dans les épreuves ELMS mais se montre très compétitive dans les épreuves asiatiques, remportant deux victoires et deux troisièmes places qui lui valent la deuxième place du classement final, à seulement 1 point des champions. Résultats très différent pour l'équipe italienne qui paye une différence de performance assez importante avec ses adversaires directs au championnat du monde 2019-2020, alors qu'aux 24h du Mans 2019 elle termine 18e au général et 13e dans la classe LMP2. L'autre Dallara engagée, celle de Racing Team Nederland, termine 20e au classement général et 15e dans sa catégorie.

Aux 24 Heures du Mans 2020, Cetilar Racing et Carlin auraient encore dû mettre en piste la voiture italienne, mais l'équipe britannique, en raison de problèmes liés à la pandémie de coronavirus, a dû retirer son inscription. Il n'y avait donc qu'une seule P217 inscrite. Malgré une différence de performance assez notable avec l'Oreca 07, l'équipe italienne a réussi à rester dans les dix premières positions de la classe LMP2 pendant la majeure partie de la course, pour finalement terminer 14e au classement général et 10e dans sa catégorie.

L'année 2021 voit les débuts de la voiture italienne aux États-Unis, où l'équipe Cetilar Racing participe aux 24 heures de Daytona avec une Dallara P217. L'aventure américaine commence bien pour la Dallara, qui se montre à l'aise sur le circuit dès les premiers essais, se battant même pour la pole position dans la classe LMP2 lors de la course qualificative. Cette vitesse a été confirmée lors de la course, avec la voiture italienne fermement installée sur le podium de la classe LMP2. À environ neuf heures de la fin, alors qu'Antonio Fuoco était au volant, un problème de boîte de vitesses a forcé un long arrêt aux stands, compromettant le résultat final.

ÉcuriesModifier

Liste des écuries disposant d'au moins un châssis :

Résultats aux 24 heures du MansModifier

Année Équipe Position au général Position de classe
2017   Celitar Villorba Corse 10ème 8ème
  Racing Team Nederland 14ème 12ème
  SMP Racing 34ème 17ème
2018   Celitar Villorba Corse 19ème 11ème
  Racing Team Nederland 11ème 7ème
  SMP Racing 14ème 10ème
2019   Celitar Villorba Corse 18ème 13ème
  Racing Team Nederland 27ème 15ème
2020   Celitar Villorba Corse 14ème 10ème

EngagementsModifier

La Dallara P217 est engagée dans les championnats suivants [9] :

European Le Mans Series 2017Modifier

No. Équipe Voiture Châssis Pneus Pilotes SIL
 
MON
 
RBR
 
LEC
 
SPA
 
POR
 
Total
47   Celitar Villorba Corse[10] Dallara P217-Gibson 004 D   Andrea Belicchi
  Roberto Lacorte
  Giorgio Sernagiotto
6 5 NC 10 7 5 35
49   High Class Racing[11],[12] Dallara P217-Gibson 007 D   Dennis Andersen[13]
  Anders Fjordbach
3 3 8 9 8 7 46
29   Racing Team Nederland[14] Dallara P217-Gibson 001 D   Jan Lammers[15]
  Frits van Eerd[16]
  Rubens Barrichello
11 10 7 12 11 8 12.5
27   SMP Racing[17] Dallara P217-Gibson 012 D   Mikhail Aleshin
  Matevos Isaakyan
  Maurizio Mediani
  Egor Orudzhev
  Viktor Shaytar
  Sergey Sirotkin
6 1 3 3 63

European Le Mans Series 2018Modifier

No. Équipe Voiture Pneus Pilotes LEC
 
MON
 
RBR
 
SIL
 
SPA
 
POR
 
Total
30   AVF[18] Dallara P217-Gibson D   Henrique Chaves (en)[19]
  Konstantin Tereshchenko[20]
11 Abd. 14 8 9 Abd. 6
35   SMP Racing Dallara P217-Gibson D   Viktor Shaytar
  Egor Orudzhev
  Matevos Isaakyan
Nc. Abd. 7 Abd. 6
47   Cetilar Villorba Corse[21] Dallara P217-Gibson D   Giorgio Sernagiotto[21]
  Roberto Lacorte[21]
  Andrea Belicchi[21]
  Felipe Nasr[22]
14 9 11 13 10 11 4.5
49   High Class Racing[23] Dallara P217-Gibson D   Dennis Andersen[23]
  Anders Fjordbach[23]
13 14 12 9 Abd. 9 5.5

Championnat du monde d'endurance FIA 2018-2019Modifier

No. Équipe Voiture Pneus Pilotes SPA
 
LMS
 
SIL
 
FUJ
 
SHA
 
SEB
 
SPA
 
LMS
 
Total
points
29   Racing Team Nederland[24] Dallara P217-Gibson M   Giedo Van der Garde[25]
  Frits van Eerd[26]
  Jan Lammers[26]
  Nyck de Vries
7 5 5 7 5 5 5 5 85

European Le Mans Series 2019Modifier

No. Équipe Voiture Pneus Pilotes LEC
 
MON
 
BAR
 
SIL
 
SPA
 
POR
 
Total
45   Carlin[27] Dallara P217-Gibson D   Jack Manchester[27]
  Ben Barnicoat[28]
  Harry Tincknell[28]
  Olivier Pla[28]
  Harrison Newey[29]
16 11 9 Abd. Abd. 3
47   Cetilar Villorba Corse Dallara P217-Gibson M   Roberto Lacorte
  Giorgio Sernagiotto
  Andrea Belicchi
Abd. 0

Asian Le Mans Series 2019-2020Modifier

No. Équipe Voiture Pneus Pilotes SHA
 
BEN
 
SEP
 
CHA
 
Points
45   Thunderhead Carlin Racing[30] Dallara P217-Gibson M   Jack Manchester[30]
  Harry Tincknell
  Ben Barnicoat
3 3 1 1 82

Championnat du monde d'endurance FIA 2019-2020Modifier

No. Équipe Voiture Pneus Pilotes SIL
 
FUJ
 
SHA
 
BHR
 
CAM
 
SPA
 
LMS
 
BHR
 
Points
47   Cetilar Racing[31],[32] Dallara P217 - Gibson M   Roberto Lacorte[31]
  Andrea Belicchi[31]
  Giorgio Sernagiotto[31]
6 7 7 8 8 5 5 6 72

WeatherTech SportsCar Championship 2021Modifier

No. Équipe Voiture Pneus Pilotes DAY
 
SEB
 
WGL1
 
WGL2
 
ELK
 
LGA
 
ATL
 
Points
47   Cetilar Racing[33] Dallara P217 - Gibson M   Andrea Belicchi[33]
  Antonio Fuoco[33]
  Roberto Lacorte[33]
  Giorgio Sernagiotto[33]
6 11

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) Sam Collins, « Dallara P217 », sur racecar-engineering.com, (consulté le )
  2. ELMS, « Essais Officiels 2017 - Monza », sur europeanlemansseries.com, (consulté le )
  3. ELMS, « 4 Heures de Silverstone », sur europeanlemansseries.com, (consulté le )
  4. ELMS, « 4 Heures de Monza 2017 », sur europeanlemansseries.com, (consulté le )
  5. Florian Defet, « SMP Racing fait rouler sa Dallara P217 à Monza pour préparer les 24 Heures du Mans », sur fanswec.org, (consulté le )
  6. Jacques-Armand Dupuis, « La Dallara P217 du SMP Racing a eu chaud », sur autohebdo.fr, (consulté le )
  7. Guillaume Nédélec,, « La Dallara P217 du SMP Racing a eu chaud », sur fr.motorsport.com, (consulté le )
  8. Laurent Mercier, « Paul Ricard : Orudzhev/Isaakyan placent la Dallara P217 du SMP Racing sur orbite », sur endurance-info.com, (consulté le )
  9. « Complete Archive of Dallara P217 », sur racingsportscars.com (consulté le ).
  10. Samuel Gremaud, « Cetilar Villorba Corse en piste avec sa Dallara P217 à Varano », sur fanswec.org, (consulté le ).
  11. Pierre-Louis Le Mouëllic, « Une Dallara LMP2 pour High Class Racing en ELMS », sur fanswec.org, (consulté le ).
  12. Laurent Mercier, « La livrée de la Dallara P217/High Class Racing se dévoile petit à petit », sur endurance-info.com, (consulté le )
  13. ELMS, « Rencontre avec Dennis Andersen (High Class Racing – Dallara P217-Gibson n°49) », sur europeanlemansseries.com, (consulté le )
  14. Laurent Mercier, « Shakedown bouclé pour le 2e châssis Dallara P217 du Racing Team Nederland », sur endurance-info.com, (consulté le )
  15. ELMS, « Rencontre avec Jan Lammers – Racing Team Nederland », sur europeanlemansseries.com, (consulté le )
  16. Laurent Mercier, « La Dallara P217 est excitante sans être trop exigeante », sur endurance-info.com, (consulté le )
  17. Laurent Mercier, « SMP Racing confirme sa Dallara pour Le Mans », sur endurance-info.com, (consulté le )
  18. Samuel Gremaud, « AVF avec une Dallara P217 en ELMS en 2018 », sur fanswec.org, (consulté le ).
  19. Laurent Mercier, « Henrique Chaves confirmé chez AVF by Adrian Valles », sur endurance-info.com, (consulté le ).
  20. « Tereshchenko confirmé chez AVF Formula », sur autohebdo.fr, (consulté le ).
  21. a b c et d Laurent Mercier, « De la stabilité chez Cetilar Villorba Corse en 2018 », sur endurance-info.com, (consulté le )
  22. Florian Defet, « Felipe Nasr sur la Dallara P217 du Cetilar Villorba Corse en ELMS », sur fanswec.org, (consulté le )
  23. a b et c (en) Stephen Kilbey, « High Class Racing Back For More In ’18 & “Working Hard On Le Mans” », sur dailysportscar.com, (consulté le )
  24. Laurent Mercier, « Racing Team Nederland prend la direction du FIA WEC en 2018/2019 », sur endurance-info.com, (consulté le )
  25. Laurent Mercier, « Giedo van der Garde sur la Dallara P217 du Racing Team Nederland », sur endurance-info.com, (consulté le ).
  26. a et b (en) « 2018-2019 FIA World Endurance Championship - Super Season Entry List » [PDF], sur fiawec.com, (consulté le ).
  27. a et b David Bristol, « Carlin débarque en endurance avec Dallara, Jack Manchester confirmé », sur endurance-info.com, (consulté le )
  28. a b et c Laurent Mercier, « Carlin dévoile le trio de sa Dallara P217 », sur endurance-info.com, (consulté le )
  29. PR, « Harrison Newey au volant de la Dallara n°45 de Carlin », sur europeanlemansseries.com, (consulté le )
  30. a et b Laurent Mercier, « Asian Le Mans : Carlin confirme Jack Manchester sur la Dallara P217 », sur endurance-info.com, (consulté le )
  31. a b c et d Pierre-Louis Le Mouëllic, « Cetilar Racing rejoint le FIA WEC pour la saison 2019-2020 », Endurance24.fr, (consulté le ).
  32. Laurent Mercier, « Cetilar Racing vers une autre équipe d’exploitation », Endurance-info.com, (consulté le ).
  33. a b c d et e Daniel Lloyd, « Cetilar to Enter Rolex 24 with Dallara LMP2 », sur sportscar365.com, John Dagys Media, (consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :