Dennis Andersen

Pilote automobile danois
Dennis Andersen

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Date de naissance (46 ans)
Lieu de naissance Vejle Drapeau du Danemark Danemark
Nationalité Drapeau : Danemark Danois
Carrière
Années d'activité Depuis 2011
Qualité Pilote automobile en endurance


Dennis Andersen, né le à Vejle au Danemark, est un pilote de course automobile danois ayant participé aux 24 Heures du Mans[1],[2],[3] ainsi qu'au championnat European Le Mans Series[4].

CarrièreModifier

 
Dallara P217 n°49 pilotée par Dennis Andersen de l'écurie High Class Racing aux 4 Heures de Silverstone 2017

En 2017, Dennis Andersen, après avoir roulé en Blancpain GT Series, s'est engagé avec la nouvelle écurie danoise, le High Class Racing dans le championnat European Le Mans Series. Le championnat a débuté des meilleures manières car pour les deux premières manches, les 4 Heures de Silverstone et les 4 Heures de Monza, il a pu monter avec son co-équipier Anders Fjordbach sur la troisième marche du podium[5]. La fin de saison n'aura pas été aussi prolifique mais il a fini toutes les courses. Il a ainsi marqué 46 points et se classa en 9e position du championnat pilote LMP2.

En 2018, Dennis Andersen s'est de nouveau engagé en European Le Mans Series avec l'écurie High Class Racing. Malheureusement, pour cette nouvelle saison, le châssis Oreca 07 avait dominé le championnat de la tête eu épaule et La saison de Dennis Andersen fût décevante avec comme performance un abandon lors des 4 Heures de Spa-Francorchamps et comme meilleure place une 9e position lors des 4 Heures de Silverstone et des 4 Heures de Portimão. Un dossier avait également été déposé par son écurie afin de participer aux 24 Heures du Mans mais malheureusement, seul une place sur la liste des réservistes leur fût attribuée.

En 2019, Dennis Andersen a continué son engagement dans le championnat European Le Mans Series avec le High Class Racing. Par contre, cette campagne se réalisa avec une Oreca 07 et non pas la Dallara P217 utilisées les saisons précédentes car Anders Fjordbach et Dennis Andersen estimaient qu'elle avait plus de potentiel[6]. La saison fût finalement décevante car malgré le changement de châssis, les performances ont été du même niveau que la saison précédente avec un abandon lors des 4 Heures de Barcelone et comme meilleure place une 9e position lors des 4 Heures du Castellet. Depuis plusieurs années, son écurie déposait un dossier afin de participer aux 24 Heures du Mans. Après avoir été originalement positionné sur la liste des réservistes, l'écurie eu la bonne surprise de recevoir une invitation et de ce fait, Dennis Andersen a finalement participé à ces premiers 24 Heures du Mans[7]. Afin de renforcer l'équipage dans cette épreuve, le pilote suisse Mathias Beche[8]. Pour sa première participation, il a bouclé le double tour d'horloge pour finir en 11e position de la catégorie LMP2.

En 2020, pour la quatrième saison consécutive, Dennis Andersen s'est engagé dans le championnat European Le Mans Series avec le High Class Racing. Comme les années précédentes, Anders Fjordbach l'a accompagné en tant que co-pilote dans ce championnat. Le seul changement concerne les pneumatiques puisque l'écurie High Class Racing a roulé avec des gommes Michelin au lieu des gommes Dunlop précédemment[9]. Pour la première course de la saison, les 4 Heures du Castellet, la voiture n'a pas vu le drapeau à damier suite à un abandon dans les dernières minutes de la course. Pour les deux manches suivantes, les 4 Heures de Spa-Francorchamps et Le Castellet 240, il réalisa des courses assez anonymes en finissant en 13e position. Aux 4 Heures de Monza, il réalisa une très belle performance car l'Oreca 07 du High Class Racing a mené[10] la course durant près de 71 tours pour finir en 3e position[11], son meilleure classement depuis les 4 Heures de Monza 2017. La saison s'est ensuite fini sur une bonne note avec une 6e place lors des 4 Heures de Portimão. Il a ainsi marqué 24 points et se classa en 9e position du championnat pilote LMP2 en égalant ainsi sa meilleure performance de 2017. Concernant les 24 Heures du Mans, l'écurie High Class Racing avait déposé deux dossiers d'inscriptions mais une seule des deux voitures avait été retenue par le Comité de Sélection. La seconde figurait au 4e rang sur la liste des réservistes. De ce fait, Dennis Andersen n'a pas pu réitérer son expérience de la saison précédente car c'est l'équipage qui participait aux Championnat du monde d'endurance FIA 2019-2020 qui fût retenu pour la classique mancelle[12].

En 2021, pour la première fois de sa carrière, Dennis Andersen s'est engagé, toujours avec l'écurie High Class Racing, dans le Championnat du monde d'endurance FIA 2021. Pour cette nouvelle aventure, il a été accompagné de son fidèle co-pilote depuis des années Anders Fjordbach et du très expérimenté Jan Magnussen[13].

PalmarèsModifier

Résultats aux 24 Heures du MansModifier

Année Écurie Co-pilotes Voiture Classe Tours Pos. Class
Pos.
2019   High Class Racing   Anders Fjordbach
  Mathias Beche
Oreca 07 - Gibson LMP2 356 16e 11e

Résultats en European Le Mans SeriesModifier

Année Ecurie Châssis Moteur Classe 1 2 3 4 5 6 Position Points
2017 High Class Racing Dallara P217 Gibson GK428 4,2 l V8 Atmo LMP2 SIL
3
MON
3
RBR
8
LEC
9
SPA
8
POR
7
9e 46
2018 High Class Racing Dallara P217 Gibson GK428 4,2 l V8 Atmo LMP2 LEC
13
MON
14
RBR
12
SIL
9
SPA
Abd.
POR
9
24e 5.5
2019 High Class Racing Oreca 07 Gibson GK428 4,2 l V8 Atmo LMP2 LEC
9
MON
16
BAR
Abd.
SIL
11
SPA
15
ALG
12
23e 4
2020 High Class Racing Oreca 07 Gibson GK428 4,2 l V8 Atmo LMP2 LEC
Abd.
SPA
13
LEC
13
MON
3
POR
6
9e 24

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. « Dennis Andersen », sur www.fiawec.com (consulté le 23 décembre 2020)
  2. « Dennis ANDERSEN - Palmarès et statistiques », sur www.lemans.org (consulté le 23 décembre 2020)
  3. « Palmarès de Dennis Andersen », sur www.les24heures.fr (consulté le 23 décembre 2020)
  4. « Dennis Andersen », sur www.europeanlemansseries.com (consulté le 23 décembre 2020)
  5. Samuel Gremaud, « Anders Fjordbach (High Class Racing) : « Je suis vraiment content de ce début de saison » », sur endurance24.fr, (consulté le 10 juin 2019)
  6. David Bristol, « Peter Utoft (High Class Racing) : “l’ORECA 07 a plus de potentiel !” », sur endurance-info.com, (consulté le 10 juin 2019)
  7. Laurent Mercier, « High Class Racing tient son ticket pour Le Mans », sur endurance-info.com, (consulté le 10 juin 2019)
  8. Laurent Mercier, « Mathias Beche renforce High Class Racing », sur endurance-info.com, (consulté le 10 juin 2019)
  9. Laurent Mercier, « ELMS : Pas de changement d’équipage chez High Class Racing en 2020 », sur www.endurance-info.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  10. David Bristol, « ELMS, Monza, H+2 : High Class Racing toujours en tête sous la menace United Autosports », sur endurance-info.com, (consulté le 10 juin 2019)
  11. David Bristol, « ELMS, Monza : United Autosports signe un doublé et remporte les titres Pilotes et Equipes ! », sur endurance-info.com, (consulté le 10 juin 2019)
  12. Laurent Mercier, « Jan Magnussen donne rendez-vous en 2021… », sur www.endurance-info.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  13. Laurent Mercier, « WEC : High Class Racing rempile avec Jan Magnussen », sur www.endurance-info.com, (consulté le 23 décembre 2020)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :