Harrie Lavreysen

cycliste néerlandais

Harrie Lavreysen (né le à Luyksgestel) est un coureur cycliste néerlandais, spécialisé dans les épreuves de sprint sur piste. Il est sextuple champion du monde : trois titres en vitesse par équipes (2018, 2019 et 2019), deux titres en vitesse individuelle (2019 et 2020), ainsi qu'un titre sur le keirin (2020).

Harrie Lavreysen
2017 UEC Track Elite European Championships 017.jpg
Harrie Lavreysen (2017)
Informations
Naissance
Nationalité
Distinction
Talent de l'année (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Principales victoires

BiographieModifier

Avant de se tourner vers la piste, Harrie Lavreysen pratique le BMX. Dans les catégories de jeune, il est trois fois champion des Pays-Bas et trois fois champion d'Europe. Après plusieurs blessures aux épaules, son médecin lui conseille cependant d'arrêter ce sport en 2014[1].

Au Centre national des sports Papendal (nl), où il s'entraîne depuis ses seize ans, il côtoie les cyclistes sur piste. Deux jours après l'annonce de son médecin, il décide de les rejoindre et de changer de discipline[1]. En , Jeffrey Hoogland, Matthijs Buchli et Harrie Lavreysen sont champion des Pays-Bas de vitesse par équipes en battant Theo Bos, Teun Mulder et Tim Veldt, champions du monde dix ans auparavant[2].

En 2016, Harrie Lavreysen fait ses débuts internationaux sur piste à l'occasion des championnats d'Europe. En l'absence des meilleurs Néerlandais, de retour des Jeux olympiques, il est aligné en vitesse individuelle et par équipe. Il ne passe pas les qualifications et est classé 19e et 9e. En fin d'année, aux championnats des Pays-Bas, il est deuxième de la vitesse derrière Jeffrey Hoogland et troisième du keirin derrière Jeffrey Hoogland et Hugo Haak.

Il dispute ses premiers championnats du monde à Hong Kong en 2017. Theo Bos, Nils van 't Hoenderdaal et Jeffrey Hoogland réalisent le sixième temps en qualification de la vitesse par équipes. Au tour suivant, Lavreysen remplace Bos. L'équipe néerlandaise bat la Grande-Bretagne et, ayant réalisé le deuxième temps, se qualifie pour la finale. Hoogland, Lavreysen et Büchli y sont battus par les Néo-Zélandais, après que Lavreysen a eu des difficultés à fixer son pied sur la pédale[3]. En vitesse individuelle, Lavreysen est la surprise du tournoi. Sixième des qualifications, il s'impose face à ses adversaires lors des quatre tours suivants et se qualifie pour la finale. Il y est battu en deux manches par le Russe Denis Dmitriev. Il obtient ainsi deux médailles d'argent lors de ses premiers mondiaux[4].

En 2018, il devient champion du monde et champion d'Europe de vitesse par équipes. Il se classe également troisième du championnat d'Europe de vitesse individuelle[5]. En fin d'année 2018, il reçoit le Gerrie Knetemann Trofee, récompensant le cycliste néerlandais de l'année en catégorie espoirs[6].

Lors des saisons 2019 et 2020, il est le meilleur sprinteur du monde. En 2019, il est double champion du monde à Pruszków (vitesse individuelle et par équipes), ainsi que double médaillée d'or aux Jeux européens de Minsk (keirin et vitesse par équipes). Lors de ces Jeux, il parvient en finale du tournoi de vitesse, mais est battu par son compatriote Jeffrey Hoogland. En octobre, il obtient les mêmes résultats aux championnats d'Europe disputés à domicile à Apeldoorn (or en keirin et vitesse par équipes et argent en vitesse individuelle, où il est une nouvelle fois battu par Hoogland). Durant la saison de Coupe du monde 2019-2020, il remporte sept épreuves. Lors des mondiaux 2020 de Berlin, il réalise le triplé, en s'adjugeant le titre en keirin, en vitesse individuelle et en vitesse par équipes[7]. Lors de la vitesse par équipes, le trio néerlandais bat plusieurs fois le record du monde (41,225 secondes) et repousse la concurrence à plus d'une seconde[8]. Alors qu'il devient le premier sprinteur de l'histoire à réussir le triplé sur ces trois épreuves lors des mêmes mondiaux[9], il devient (avec ses six titres mondiaux) le cycliste néerlandais le plus titré de l'histoire devant Piet Moeskops, Gaby Minneboo et Theo Bos (cinq titres chacun). Seule Kirsten Wild et ses huit médailles d'or fait mieux chez les femmes.

PalmarèsModifier

Championnats du mondeModifier

Édition / Épreuve Keirin Vitesse individuelle Vitesse par équipes
Hong Kong 2017   Argent   Argent
Apeldoorn 2018 6e[10] 10e[11]   Or
Pruszków 2019   Or   Or
Berlin 2020   Or   Or   Or

Coupe du mondeModifier

 
Harrie Lavreysen lors des mondiaux 2018.

Championnats d'EuropeModifier

Épreuve / Édition Keirin Vitesse individuelle Vitesse par équipes
Anadia 2017 (espoirs)   Or   Argent
Berlin 2017 7e 8e   Bronze
Glasgow 2018 5e   Bronze   Or (avec Hoogland, van den Berg et van 't Hoenderdaal)
Gand 2019 (espoirs)   Argent   Or   Or (avec Ligtlee et van der Wijst)
Apeldoorn 2019   Or   Argent   Or (avec Hoogland, van den Berg et Büchli)

Jeux européensModifier

Édition / Épreuve Keirin Vitesse individuelle Vitesse par équipes
Minsk 2019   Or   Argent   Or

Championnats nationauxModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (nl) « Als baanwielrenner is hij verlost van knarsende botten », sur nrc.nl, (consulté le 23 avril 2017)
  2. (nl) « Bos, Mulder en Veldt verslagen bij NK baanwielrennen », sur wielerflits.nl, (consulté le 23 avril 2017)
  3. (nl) « Teamsprinters pakken WK-zilver site=nos.nl », (consulté le 23 avril 2017)
  4. (nl) « Lavreysen verliest WK-finale, maar stunt met zilver bij debuut », sur nos.nl, (consulté le 23 avril 2017)
  5. Frédéric Gachet, « Piste - Championnat d'Europe Elites J5 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le 7 août 2018)
  6. (nl) « Harrie Lavreysen wint Gerrie Knetemann Trofee », sur wielerflits.nl, (consulté le 6 décembre 2018)
  7. Mondiaux sur piste : Harrie Lavreysen (Pays-Bas) sacré champion du monde de vitesse individuelle
  8. Mondiaux sur piste : les Pays-Bas champions du monde, la France 4e en vitesse par équipes
  9. (nl) Harrie Lavreysen pakt unieke hattrick op WK na kloppen Hoogland in sprintfinale
  10. « Résultats et classement final - Keirin hommes », sur tissottiming.com (consulté le 3 mars 2018)
  11. Éliminé en huitième de finale « Résultats et classement final - Vitesse individuelle hommes », sur tissottiming.com (consulté le 5 mars 2018)

Liens externesModifier