Ouvrir le menu principal

Grand Prix de Wallonie (cyclisme)

compétition de cyclisme belge
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grand Prix de Wallonie.
Cette course ne doit pas être confondue avec le Circuit de Wallonie et le Tour de Wallonie.
Grand Prix de Wallonie
Généralités
Sport cyclisme sur route
Création
Éditions 60 (en 2019)
Catégorie UCI Europe Tour 1.1
Type / Format semi-classique
Périodicité annuel (septembre)
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Statut des participants professionnels
Site web officiel www.trworg.be

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Lettonie Krists Neilands
Plus titré(s) Drapeau : Belgique Adolf Braeckeveldt
Drapeau : Belgique Nick Nuyens
(3 victoires)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la dernière compétition voir :
Grand Prix de Wallonie 2019

Le Grand Prix de Wallonie est une course cycliste belge disputée en Région wallonne. Créé en , il fait partie de l'UCI Europe Tour depuis 2005, en catégorie 1.1. Le final, comprenant l'ascension vers la citadelle de Namur où est située l'arrivée, en fait une course convenant aux « puncheurs »[1].

Histoire de la courseModifier

Le Grand Prix de Wallonie est créé en .

À la fin des années 1970, l'organisation de la course est reprise par le Vélo club des Trois Frontières, dirigé par Gilbert Letecheur, qui organise également plusieurs championnats de Belgique dont trois professionnels[2],[3],[4].

Lors de la réforme du calendrier cycliste international de l'Union cycliste internationale en 1996[5], le Grand Prix de Wallonie est catégorisé 1.2 ce qui signifie que des équipes de première et deuxième divisions peuvent y prendre part, ainsi que des sélections nationales élites dans la limite de 20 % des équipes présentes[6]. Il reste dans la même catégorie jusqu'en 2004.

En 2003, l'organisation de la course passe dans les mains de TRW'Organisation, organisateur du Tour de la Région wallonne (devenu depuis le Tour de Wallonie). Ce changement de propriétaire est également l'occasion d'une modification du parcours et de la date de la course. Le départ et l'arrivée en 2003 sont déplacés à Chaudfontaine et Jambes. La ligne d'arrivée revient à la citadelle de Namur dès l'année suivante. Depuis 2003, le Grand Prix de Wallonie n'a plus lieu en mai mais en septembre[7],[8].

En 2005, le calendrier international connaît une nouvelle réforme avec la création de l'UCI ProTour et des circuits continentaux. Le Grand Prix de Wallonie fait depuis partie de l'UCI Europe Tour en catégorie 1.1. Il est par conséquent ouvert aux UCI ProTeams dans la limite de 50 % des équipes participantes, aux équipes continentales professionnelles, aux équipes continentales et à des équipes nationales[9],[10].

PalmarèsModifier

Année Parcours Vainqueur Deuxième Troisième
1935   Gustaaf Degreef   Joseph Vanderhaegen   Gerard Leopold
1936   Adolf Braeckeveldt   Antonio Fabris   Constant Struyven
1937   Karel Tersago   René Pedroli   Pierre Houbrechts
1938   Adolf Braeckeveldt   Frans Demondt   Leopold Van den Bossche
1939 Charleroi[11]   Adolf Braeckeveldt   Adelin Van Simaeys   Georges Christiaens
1940-41 Non disputé
1942 Charleroi[11]   Maurice Van Herzele (ca)   Emiel Faignaert   Joseph Moerenhout
1943 Charleroi[11]   Edward Van Dijck   Richard Depoorter   Albert Ritserveldt
1944 Charleroi[11]   Joseph Somers   Eugeen Jacobs   Lode Poels (ca)
1945-48 Non disputé
1949 Bruxelles-Marcinelle[11]   Jacques Geus   Rene Walschot   Jan Van Steen
1950 Liège-Courcelles[11]   Joseph Veraert   Nello Sforacchi   Edward Van Ende
1951-69 Non disputé
1970 Liège-Tongrinne[11]   Ferdinand Bracke   Eddy Beugels   Georges Pintens
1971 Liège-Tongrinne[11]   Felice Gimondi   Walter Godefroot   Georges Pintens
1972 Liège-Tongrinne[11]   Emile Cambré   Jos van der Vleuten   Georges Barras
1973 Liège-Tongrinne[11]   Albert Van Vlierberghe   Gérard Besnard   Walter Godefroot
1974 Liège-Ligny[11]   Frans Verbeeck   Freddy Maertens   Roger De Vlaeminck
1975 Liège-Ligny[11]   André Dierickx   Eddy Merckx   Ferdinand Bracke
1976 Charleroi-Ligny[11]   Herman Van Springel   Freddy Maertens   Frans Verbeeck
1977   Walter Planckaert   Marc Demeyer   Willem Peeters
1978   Willem Peeters   Albert Van Vlierberghe   Jacques Martin
1979 Sombreffe-Charleroi[11]   Leo van Vliet   Jean-René Bernaudeau   Fedor den Hertog
1980 Sombreffe-Charleroi[11]   Willy De Geest   Jacques Martin   Claude Criquielion
1981 Sombreffe-Charleroi[11]   Walter Dalgal   Charles 'Charly' Jochums   Patrick Versluys
1982   Hennie Kuiper   Gerard Veldscholten   Jos Jacobs
1983   Stephen Roche   Eric Vanderaerden   Phil Anderson
1984   Frank Hoste   Claude Criquielion   Paul Sherwen
1985   Marc Madiot   Joop Zoetemelk   Claude Criquielion
1986   Steven Rooks   Michel Dernies   Patrick Versluys
1987   Pascal Poisson   Jan Nevens non décerné[12]
1988   Claude Criquielion   Laurent Fignon   Charly Mottet
1989 Sombreffe-Namur[13]   Thomas Wegmüller   Robert Millar   Jos van Aert
1990 Ligny-Namur[14]   Luc Leblanc   Michel Dernies   Johan Bruyneel
1991 Sombreffe-Namur[15]   Frank Van Den Abeele   Johan Bruyneel   Sammie Moreels
1992 Sombreffe-Namur[16]   Danny Nelissen   Marc Bouillon   Sammie Moreels
1993 Sombreffe-Namur[17]   Patrick Evenepoel   Raymond Meijs   Mario De Clercq
1994 Sombreffe-Namur[18]   Peter Farazijn   Udo Bölts   Jan Nevens
1995 Jambes-Namur[19]   Andrea Chiurato   Maarten den Bakker   Fausto Dotti
1996 Jambes-Namur[11]   Franco Ballerini   Bo Hamburger   Frank Corvers
1997 Jambes-Namur[11]   Dimitri Konyshev   Laurent Madouas   Davide Casarotto
1998 Jambes-Namur[11]   Udo Bölts   Rik Verbrugghe   Stéphane Heulot
1999 Jambes-Namur[11]   Patrick Jonker   Léon van Bon   Koos Moerenhout
2000 Jambes-Namur[11]   Alberto Elli   Didier Rous   Kurt Van De Wouwer
2001 Jambes-Namur[20]   Axel Merckx   Tom Stremersch   Scott Sunderland
2002 Jambes-Namur[21]   Dave Bruylandts   Lennie Kristensen   Nicolas Fritsch
2003 Chaudfontaine-Jambes[7]   Dave Bruylandts   Marek Rutkiewicz   Mickaël Pichon
2004 Chaudfontaine-Namur[22]   Nick Nuyens   Philippe Gilbert   Jérôme Pineau
2005 Chaudfontaine-Namur[23]   Nick Nuyens   Björn Leukemans   Igor Abakoumov
2006 Chaudfontaine-Namur[24]   Philippe Gilbert   Nick Nuyens   William Bonnet
2007 Chaudfontaine-Namur[25]   Bert De Waele   Cédric Vasseur   Thor Hushovd
2008 Chaudfontaine-Namur[26]   Stefano Garzelli   Giovanni Visconti   Jérôme Pineau
2009 Chaudfontaine-Namur[27]   Nick Nuyens   Allan Davis   Roy Sentjens
2010 Chaudfontaine-Namur[28]   Paul Martens   Riccardo Riccò   Cadel Evans
2011 Chaudfontaine-Namur[29]   Philippe Gilbert   Julien Simon   Björn Leukemans
2012 Chaudfontaine-Namur   Julien Simon   Greg Van Avermaet   Björn Leukemans
2013 Chaudfontaine-Namur   Jan Bakelants   Thomas Voeckler   Mathias Frank
2014 Chaudfontaine-Namur   Greg Van Avermaet   Tony Gallopin   Jan Bakelants
2015 Beaufays-Namur   Jens Debusschere   Jan Bakelants   Christophe Laporte
2016 Beaufays-Namur   Tony Gallopin   Petr Vakoč   Jérôme Baugnies
2017 Chaudfontaine-Namur   Tim Wellens   Tony Gallopin   Julien Simon
2018 Blegny-Namur   Jasper Stuyven   Dimitri Claeys   Warren Barguil
2019 Blegny-Namur   Krists Neilands   Jasper Stuyven   Jasper de Buyst
 
Podium de l'édition 2014 du Grand Prix de Wallonie : Jan Bakelants (3e), Greg Van Avermaet (1er) et Tony Gallopin (2e).

Notes et référencesModifier

  1. « Katusha ne veut pas snober la Citadelle », sur lesoir.be, (consulté le 13 avril 2012)
  2. À Halanzy en 1985 et 1993 et à Rochefort en 2000.
  3. « Gilbert Letecheur, un «grand bonhomme» », sur lavenir.net, (consulté le 14 avril 2012)
  4. « Gilbert Letecheur n'est plus », sur dhnet.be, (consulté le 14 avril 2012)
  5. En 1996, la division entre courses professionnelles, amateurs, et « open » est remplacée par une distinction entre catégories d'aĝe : juniors de 17 à 18 ans, espoirs de 19 à 23 ans, et élites au-delà de 23 ans.
  6. (en) « The What's What of Elites and Espoirs », sur cyclingnews.com (consulté le 14 avril 2012)
  7. a et b « Changements au Grand Prix de Wallonie », sur lesoir.be, (consulté le 14 avril 2012)
  8. « Grand Prix de Wallonie - De Chaudfontaine à Jambes, une nouvelle course et de nouveaux prétendants », sur lesoir.be, (consulté le 14 avril 2012)
  9. (en) « Pro Continental teams confirmed », sur cyclingnews.com, (consulté le 14 avril 2012)
  10. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II : Epreuves sur Route - Article 2.1.005 Épreuves internationales et participation », sur uci.ch (consulté le 14 avril 2012)
  11. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t et u « Grand Prix de Wallonie » (consulté le 13 avril 2012)
  12. À la suite du déclassement de Laurent Fignon contrôlé positif aux amphétamines
  13. « Lutte de géants », sur lesoir.be, (consulté le 13 avril 2012)
  14. « Le Grand Prix de Wallonie », sur lesoir.be, (consulté le 13 avril 2012)
  15. « Un tir groupé à la citadelle », sur lesoir.be, (consulté le 13 avril 2012)
  16. « Le 23e Grand Prix de Wallonie », sur lesoir.be, (consulté le 13 avril 2012)
  17. « Le GP de Wallonie, c'est jeudi à Namur », sur lesoir.be, (consulté le 13 avril 2012)
  18. « De Sombreffe à Namur (194 km), le GP de Wallonie se déroule ce jeudi », sur lesoir.be, (consulté le 13 avril 2012)
  19. « Deux Wallons dans leur jardin », sur lesoir.be, (consulté le 13 avril 2012)
  20. « GP de Wallonie L'équipe Domo (avec Merckx et Museeuw) au grand complet entre Jambes et la citadelle de Namur », sur lesoir.be, (consulté le 14 avril 2012)
  21. « GP de Wallonie Grosse participation le 9 mai Seize équipes à l'assaut de la Citadelle », sur lesoir.be, (consulté le 14 avril 2012)
  22. « Grand Prix de Wallonie - Gilbert et Verbrugghe figurent parmi les favoris Ça bouge côté francophone », sur lesoir.be, (consulté le 14 avril 2012)
  23. « Quand VDB redevient coureur... », sur lesoir.be, (consulté le 14 avril 2012)
  24. « Gilbert, l'arc-en-ciel wallon », sur lesoir.be, (consulté le 14 avril 2012)
  25. « Avec Nuyens mais sans Gilbert », sur lesoir.be, (consulté le 14 avril 2012)
  26. « De Waele pour un doublé wallon », sur lesoir.be, (consulté le 14 avril 2012)
  27. « Le pari de Bert De Waele », sur lesoir.be, (consulté le 14 avril 2012)
  28. « L’Allemand Paul Martens remporte le GP de Wallonie », sur lesoir.be, (consulté le 14 avril 2012)
  29. « Gilbert triomphe au GP de Wallonie », sur lesoir.be, (consulté le 14 avril 2012)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :