Ouvrir le menu principal

Rochefort (Belgique)

ville dans la province de Namur, en Belgique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rochefort.

Rochefort
Rochefort (Belgique)
Vue de l'église
Blason de Rochefort
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Dinant
Bourgmestre Pierre-Yves Dermagne (PS)
(CAP 2030 - IC)
Majorité CAP 2030 - IC
Sièges
ECOLO
CAP2030 - IC
UCPR
23
2
17
4
Section Code postal
Rochefort
Ave-et-Auffe
Buissonville
Éprave
Han-sur-Lesse
Jemelle
Lavaux-Sainte-Anne
Lessive
Mont-Gauthier (dont Laloux)
Villers-sur-Lesse (dont Jamblinne)
Wavreille (dont Belvaux)
5580
5580
5580
5580
5580
5580
5580
5580
5580
5580
5580
Code INS 91114
Zone téléphonique 084
Démographie
Gentilé Rochefortois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
12 554 ()
49,30 %
50,70 %
76 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
22,83 %
60,75 %
16,42 %
Étrangers 2,52 % ()
Taux de chômage 14,75 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 11 636 €/hab. (2011)
Coordonnées 50° 09′ 33″ nord, 5° 13′ 19″ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
165,27 km2 (2005)
46,16 %
43,19 %
9,43 %
1,21 %
Localisation
Localisation de Rochefort
Situation de la ville dans l'arrondissement de Dinant et la province de Namur

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Rochefort

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Rochefort
Liens
Site officiel rochefort.be

Rochefort (en wallon: Rotchfoirt) est une ville francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Namur, aux confins de la Famenne, de la Calestienne et de l'Ardenne. Arrosée par la Lomme, elle se trouve à 105km au sud de Bruxelles.

Elle est le chef-lieu d'un canton judiciaire (arrondissement judiciaire de Dinant dans le ressort de la Cour d'appel de Liège) et est, à ce titre, le siège d'une justice de paix.

La ville est notamment connue pour sa bière trappiste et son château.

ToponymieModifier

En wallon, la ville se prononce Rotchfoirt pour la ville haute, Rue Jacquet. La ville basse près de l'église s'appelait Pogne - Voir rue de Behogne.

HéraldiqueModifier

 
La ville possède des armoiries qui lui avaient été octroyées le 15 février 1841 et confirmées le 2 février 1978 après la fusion des communes. À l'origine, de 1841 à 1978, le blasonnement était : D'or à l'aigle éployée, à une tête à dextre de gueules, becquée et membrée d'azur, l'écu timbré d'une couronne comtale de la forme usitée anciennement dans la pays de Liège et dans les Pays-Bas autrichiens.. Les armoiries de Rochefort sont inspirées des armoiries de de la famille Walcourt, seigneurs de Rochefort aux XIIIe et XIVe siècles.
Blasonnement : D'or à l'aigle de gueules becquée et membrée d'azur, l'écu sommé d'une couronne à trois fleurons séparés par deux groupes de trois perles.
Source du blasonnement : Heraldy of the World.



GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Rochefort
Houyet Ciney
Beauraing   Marche-en-Famenne
Wellin Tellin Nassogne

Sections de la VilleModifier

Depuis la fusion de communes en Belgique, en 1977, plusieurs anciennes communes ont été rattachées à Rochefort. Celles-ci sont:

HistoireModifier

 
Gravure du château comtal de Rochefort datant de 1740.

Les premières traces du château de Rochefort datent de 1155.

La première « Église de la Visitation » fut consacrée en 1041, incendiée en 1653 par le comte de Duras et restaurée en 1656. La deuxième, consacrée en 1782, se révéla vite trop petite face à l'accroissement de la population au XIXe siècle. Ce qui amena la construction de l'église actuelle (de 1870 à 1874) sous la houlette bénévole de l'architecte Jean-Pierre Cluysenaar.[réf. nécessaire]

Lors de la Bataille de France pendant la Seconde Guerre mondiale, Rochefort, non défendue, est prise le par les Allemands de la 32e division d'infanterie[1].

DémographieModifier

La Ville compte 12 647 habitants au 1er octobre 2018, 6 218 hommes et 6 429 femmes, soit une densité de 76,52 habitants/km²[2] pour une superficie de 165,27 km².

 

Les chiffres des années 1846, 1900 et 1947 tiennent compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.

  • Source : DGS - Remarque: 1806 jusqu'à 1970=recensement; depuis 1971=nombre d'habitants chaque 1er janvier[3]

TourismeModifier

Rochefort fait partie avec sept autres communes du Geopark Famenne-Ardenne, une aire géologique labellisée par l'UNESCO en 2018[5]

ÉconomieModifier

GastronomieModifier

CultureModifier

PersonnalitésModifier

JumelageModifier

La ville est jumelée avec :

 
L’hôtel de ville

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Yves Mary, Le corridor des Panzers, tome I, p.193, Heimdal, 2009
  2. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/stat-1-1_f.pdf
  3. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/population-bevolking-20190101.pdf
  4. Philippe Mignot, Stéphanie Bonato et Christian Limbrée, La villa romaine de Malagne à Rochefort, Agence Wallonne du patrimoine, coll. « Carnets du patrimoine » (no 46) (réimpr. 2017), 32 p. (ISBN 978-2-87522-010-3)
  5. « Géopark Famenne-Ardenne: la région reconnue par l'UNESCO », RTBF,‎ (lire en ligne)
  6. Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne, Paris, A. Thoisnier-Desplaces, (lire en ligne), p. 458
  7. Julien Van Espen, Deux romans par Internet ! Pendant 36 ans, cuisinière à l'école Jean 23, La Dernière Heure, 23 mars 2007, lire en ligne.
  8. Plus de trente ans passés dans les cuisines de l'école Jean XXIII, suivis d'une reconversion peu commune. C'est l'histoire de Bernadette Herman., Laurent Guyot, Quatre mains, un livre , L'Avenir, 14 novembre 2008 lire en ligne.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier