Ouvrir le menu principal

FK Chinnik Iaroslavl

Chinnik Iaroslavl
Logo du Chinnik Iaroslavl
Généralités
Nom complet Футбольный клуб «Шинник» Ярославль
Futbolny klub «Chinnik» Iaroslavl
Surnoms China
Tcherno-Sinie (Noirs-Bleus)
Noms précédents Khimik (1957-1960)
Fondation (62 ans)
Statut professionnel depuis
Couleurs blanc, bleu et noir
Stade Stade Chinnik
(22 000 places)
Siège Iaroslavl
Championnat actuel Deuxième division russe
Propriétaire Drapeau : Russie Oblast de Iaroslavl
Président Drapeau : Russie Aleksandr Rojnov
Entraîneur Drapeau : Russie Aleksandr Pobegalov
Joueur le plus capé Drapeau : URSS Boris Gavrilov (613)
Meilleur buteur Drapeau : URSS Boris Gavrilov (89)
Site web www.shinnik.com
Palmarès principal
National[1] Championnat de Russie D2 (2)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Russie de football D2 2019-2020
0

Le Chinnik Iaroslavl (russe : «Шинник» Ярославль) est un club de football russe basé à Iaroslavl.

Il évolue en deuxième division russe depuis la saison 2009.

HistoireModifier

Fondé en 1957 à l'usine de penumatiques de Iaroslavl, le club se nomme alors Khimik et intègre directement la deuxième division soviétique la même année[2]. Après sept années à ce niveau, qui le voient par ailleurs devenir le Chinnik à la demande des supporters en 1960[3], il termine premier du deuxième échelon en 1963 et découvre la première division soviétique lors de la saison 1964[4]. Son passage est cependant bref, l'équipe terminant avant-dernière et largement relégable à l'issue de la saison[5]. Le Chinnik se maintient par la suite au deuxième niveau jusqu'à la chute de l'Union soviétique en 1991.

 
Supporters du Chinnik en 2008.

Intégré directement dans la nouvelle première division russe, le club ne s'y éternise cependant pas, terminant dix-neuvième et relégable à l'issue de la saison avec près de treize points de retard sur le maintien. Il passe par la suite quatre années en deuxième division, se maintenant trois années dans les six premières places avant d'atteindre la deuxième position à l'issue de la saison 1996, à un point du Dinamo-Gazovik Tioumen, lui permettant de retrouver l'élite pour la saison 1997. Il s'y démarque comme la grande surprise de la saison, terminant quatrième au classement avec 55 points à la fin du championnat, lui permettant de se qualifier pour le deuxième tour de la Coupe Intertoto 1998, où il parvient à défaire les Finlandais du TPS Turku avant de chuter face au club espagnol de Valence[6]. Ses performances retombent cependant rapidement, et après une quatorzième place en 1998, le Chinnik termine seizième et dernier l'année suivante et retombe au deuxième échelon.

Terminant quatrième en 2000, le club retrouve le premier échelon dès l'année suivante tandis que celui-ci remporte le championnat. Le passage de l'équipe dans l'élite est cette fois plus long et régulier, celle-ci atteignant la septième place en 2002 puis la cinquième position l'année suivante, lui permettant de prendre à nouveau part à la Coupe Intertoto, avec un parcours relativement similaire à sa première participation, le Chinnik éliminant cette fois les Tchèques du FK Teplice avant de tomber contre l'équipe portugaise de l'União de Leiria[6]. Après une sixième place, ainsi qu'une demi-finale de Coupe de Russie en 2004, le club retombe à nouveau au classement, terminant neuvième l'année suivante avant de finir largement dernier avec onze points à l'issue de la saison 2006. De retour dès 2008 après avoir remporté le championnat de deuxième division, le Chinnik retombe aussi vite en terminant avant-dernier.

Terminant sixième pour son nouveau passage au deuxième échelon, le club est par la suite marqué par une certaine irrégularité qui le voit se stabiliser entre le haut et le milieu de classement. Il termine notamment quatrième lors de la saison 2011-2012, lui permettant de prendre part aux barrages de promotion où il est largement battu par le FK Rostov sur le score de 4-0. Il atteint à nouveau les demi-finales de la Coupe de Russie en 2018, étant éliminé par l'Avangard Koursk, autre club de deuxième division.

Bilan sportifModifier

PalmarèsModifier

Palmarès du Chinnik Iaroslavl
Période russe Période soviétique

Classements en championnatModifier

La frise ci-dessous résume les classements successifs du club en championnat d'Union soviétique de 1957 à 1991.

Championnat d'URSS de football D2Championnat d'URSS de football D3Championnat d'URSS de football D2Championnat d'URSS de footballChampionnat d'URSS de football D2 
Championnat d'URSS de football D2 

La frise ci-dessous résume les classements successifs du club en championnat de Russie depuis 1992.

Championnat de Russie de footballChampionnat de Russie de football D2Championnat de Russie de footballChampionnat de Russie de football D2Championnat de Russie de football 
Championnat de Russie de football D2Championnat de Russie de footballChampionnat de Russie de football D2 

Bilan par saisonModifier

Légende
  • Promotion en division supérieure
  • Relégation en division inférieure

Période soviétiqueModifier

Bilan par saison[7]
Saison Championnat Coupe d'URSS
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff
1957 2e Zone 1 13e 26 34 8 10 16 46 50 -4 Deuxième tour Q
1958 2e Zone 2 8e 34 30 14 6 10 41 37 +4 Premier tour Q
1959 2e Zone 1 7e 28 28 10 8 10 31 28 +3 N/A
1960 2e Russie 2 2e 38 28 13 12 3 58 24 +34 Deuxième tour Q
1961 2e Russie 1 4e 31 24 13 5 6 55 27 +28 Deuxième tour Q
1962 1er 50 32 21 8 3 76 20 +56 Premier tour Q
1963 2e 1er 46 34 19 8 7 51 25 +26 Seizièmes de finale
1964 1re 16e 21 32 6 9 17 20 48 -28 Quarts de finale
1965 2e 5e 35 30 14 7 9 36 23 +13 Deuxième tour
1966 2e Groupe 2 16e 30 34 7 16 11 36 42 -6 Quarts de finale
1967 11e 39 38 13 13 12 34 35 -1 Deuxième tour
1968 10e 42 40 12 18 10 31 26 +5 Premier tour
1969 2e Groupe 1 6e 43 38 16 11 11 40 34 +6 Seizièmes de finale
1970 3e Zone 2 1er 62 42 24 14 4 66 31 +35 Premier tour
1971 2e 14e 39 42 16 7 19 42 52 -10 Premier tour
1972 7e 40 38 15 10 13 39 44 -5 Seizièmes de finale
1973 7e 34 38 16 8 14 48 41 +7 Seizièmes de finale
1974 11e 36 38 11 14 13 50 53 -3 Seizièmes de finale
1975 8e 39 38 12 15 11 48 42 +6 Huitièmes de finale
1976 10e 38 38 15 8 15 41 39 +2 Seizièmes de finale
1977 8e 41 38 14 13 11 50 44 +6 Premier tour
1978 12e 34 38 12 10 16 37 42 -5 Seizièmes de finale
1979 4e 52 46 20 15 11 50 38 +12 Phase de groupes
1980 21e 40 46 14 15 17 51 57 -6 Phase de groupes
1981 4e 52 46 21 10 15 68 58 +10 Phase de groupes
1982 7e 45 42 19 7 16 59 58 +1 Phase de groupes
1983 18e 37 42 13 11 18 45 75 -30 Premier tour
1984 17e 38 42 13 12 17 49 50 -1 N/A
1985 7e 42 42 15 14 13 51 53 -2 Premier tour
1986 14e 44 46 16 14 16 41 45 -4 Deuxième tour
1987 14e 38 42 15 8 19 26 42 -16 Premier tour
1988 11e 40 42 16 8 18 48 48 0 Seizièmes de finale
1989 16e 36 42 11 14 17 44 62 -18 Seizièmes de finale
1990 6e 46 38 19 8 11 55 39 +16 Seizièmes de finale
1991 12e 41 42 17 7 18 57 59 -2 Huitièmes de finale
Premier tour

Période russeModifier

Bilan par saison[8]
Saison Championnat Coupe de Russie
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff
1992 1re 19e 17 40 4 9 27 30 64 -34 N/A
1993 2e Centre 6e 46 38 17 2 9 78 47 +31 Huitièmes de finale
1994 2e 5e 50 42 21 8 13 69 44 +25 Premier tour
1995 5e 72 42 21 9 12 56 39 +17 Seizièmes de finale
1996 2e 83 42 24 11 7 66 32 +34 Troisième tour
1997 1re 4e 55 34 15 10 9 38 35 +3 Seizièmes de finale
1998 14e 35 30 9 8 13 30 40 -10 Seizièmes de finale
1999 16e 24 30 5 9 16 21 45 -24 Quarts de finale
2000 2e 4e 71 38 20 11 7 58 33 +25 Seizièmes de finale
2001 1er 69 34 21 6 7 58 21 +37 Seizièmes de finale
2002 1re 7e 47 30 13 8 9 42 37 +5 Huitièmes de finale
2003 5e 47 30 12 11 7 43 34 +9 Seizièmes de finale
2004 6e 44 30 12 8 10 29 29 0 Demi-finales
2005 9e 38 30 9 11 10 26 31 -5 Quarts de finale
2006 16e 11 30 1 8 21 17 56 -39 Huitièmes de finale
2007 2e 1er 92 42 28 8 6 68 30 +38 Seizièmes de finale
2008 1re 15e 22 30 5 7 18 25 48 -23 Seizièmes de finale
2009 2e 6e 61 38 18 7 13 46 35 +11 Huitièmes de finale
2010 10e 55 38 14 13 11 43 31 +12 Cinquième tour
2011-2012 4e 85 52 25 10 17 70 56 +14 Huitièmes de finale
Seizièmes de finale
2012-2013 11e 39 32 9 12 11 28 33 -5 Quatrième tour
2013-2014 6e 57 36 17 6 13 47 37 +10 Quatrième tour
2014-2015 6e 53 34 12 17 5 44 33 +11 Seizièmes de finale
2015-2016 12e 50 38 13 11 14 50 49 +1 Seizièmes de finale
2016-2017 8e 54 38 15 9 14 41 39 +2 Seizièmes de finale
2017-2018 8e 53 38 14 11 13 45 45 0 Demi-finales
2018-2019 6e 60 38 16 12 10 42 31 +11 Quatrième tour
2019-2020 à venir à venir

Parcours en Coupe d'EuropeModifier

Le Chinnik a pris part à deux compétitions européennes dans son histoire : les Coupes Intertoto de 1998 et de 2004. Démarrant au deuxième tour dans les deux cas, il y parvient à se qualifier aisément, respectivement face aux Finlandais du TPS Turku (5-2) et aux Tchèques du FK Teplice (4-1), avant d'être éliminé lourdement à l'issue du troisième tour, d'abord face à Valence (2-5)[9] puis face à l'União de Leiria (2-6).

Note : dans les résultats ci-dessous, le score du club est toujours donné en premier.

Saison Compétition Tour Club Domicile Extérieur Total
1998 Coupe Intertoto Deuxième tour   TPS Turku 3 - 2 2 - 0 5 - 2
Troisième tour   Valence CF 1 - 0 1 - 4 2 - 5
2004 Coupe Intertoto Deuxième tour   FK Teplice 2 - 0 2 - 1 4 - 1
Troisième tour   União de Leiria 1 - 4 1 - 2 2 - 6
Légende
  • Victoire ou qualification pour le tour suivant
  • Match nul
  • Défaite ou élimination de la compétition

Identité visuelleModifier

Couleurs et maillotsModifier

Modifier

  Évolution du logo

PersonnalitésModifier

EntraîneursModifier

La liste suivante présente les différents entraîneurs du club depuis sa fondation[10].

Joueurs emblématiquesModifier

Les joueurs internationaux suivants ont joué pour le club. Ceux ayant évolué en équipe nationale lors de leur passage au Chinnik sont marqués en gras.

URSS/Russie
Pays de l'ex-URSS
Europe
Afrique

Notes et référencesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (ru) « История футбольного клуба "Шинник" 1957 – 1959 гг. », sur shinnik.com (consulté le 24 décembre 2018)
  3. (ru) « История футбольного клуба "Шинник" 1960 – 1961 гг. », sur shinnik.com (consulté le 24 décembre 2018)
  4. (ru) « История футбольного клуба "Шинник" 1962 – 1963 гг. », sur shinnik.com (consulté le 24 décembre 2018)
  5. (ru) « История футбольного клуба "Шинник" 1964 год. », sur shinnik.com (consulté le 24 décembre 2018)
  6. a et b (ru) « История футбольного клуба "Шинник" 1990 – 2000 гг. », sur shinnik.com (consulté le 24 décembre 2018)
  7. (ru) « Statistiques de la période soviétique », sur wildstat.ru (consulté le 15 avril 2019)
  8. (ru) « Statistiques de la période russe », sur wildstat.ru (consulté le 15 avril 2019)
  9. (en) « European Debuts of Soviet and Russian Teams: A Chronology », sur russianfootballnews.com, (consulté le 1er janvier 2019)
  10. (ru) « ТРЕНЕРЫ », sur footballfacts.ru (consulté le 13 janvier 2019)

Liens externesModifier