Championnat de Russie de football de deuxième division 2000

Pervy Divizion 2000
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Ligue de football professionnel
Édition 9e
Lieu(x) Drapeau de la Russie Russie
Date du
au
Participants 20 équipes
Matchs joués 380
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Vyschi Divizion 2000
Niveau inférieur Vtoroï Divizion 2000

Palmarès
Tenant du titre Anji Makhatchkala
Promu(s) en début de saison Lada Togliatti
Nosta Novotroïtsk
Spartak-Tchoukotka Moscou (en)
Relégué(s) en début de saison Chinnik Iaroslavl
Jemtchoujina Sotchi
Vainqueur Sokol Saratov
Promu(s) Sokol Saratov
Torpedo-ZIL Moscou
Relégué(s) Jemtchoujina Sotchi
Lokomotiv Saint-Pétersbourg
Metallourg Lipetsk
Nosta Novotroïtsk
Spartak-Tchoukotka Moscou (en)
Buts 976 (2,57 par match)
Meilleur(s) buteur(s) Andreï Fedkov (26)

Navigation

La saison 2000 de Pervy Divizion est la neuvième édition de la deuxième division russe. Elle prend place du au .

Localisation des équipes issues de la partie orientale de la Russie.

Vingt clubs du pays sont regroupés au sein d'une poule unique où ils s'affrontent à deux reprises, à domicile et à l'extérieur. En fin de saison, les cinq derniers du classement sont relégués en troisième division tandis que les deux premiers sont directement promus en première division.

Le Sokol Saratov remporte la compétition et est promu en première division. Il est accompagné par son dauphin le Torpedo-ZIL Moscou.

À l'autre bout du classement, le Lokomotiv Saint-Pétersbourg termine dernier avec sept points en trente-huit matchs, ayant notamment subi une pénalité de six points en raison de transferts impayés. Le Spartak-Tchoukotka Moscou (en) abandonne quant à lui de la compétition durant la mi-saison et termine avant-dernier. Les autres relégables sont le Metallourg Lipetsk, le Jemtchoujina Sotchi et le Nosta Novotroïtsk.

Le meilleur buteur de la compétition est Andreï Fedkov du Sokol Saratov avec vingt-cinq buts inscrits. Il est suivi par Naïl Galimov du Lokomotiv Tchita qui en a inscrit dix-huit tandis que le troisième Konstantin Paramonov de l'Amkar Perm en comptabilise dix-sept.

ParticipantsModifier

Un total de vingt équipes participent au championnat, quinze d'entre elles étant déjà présentes la saison précédente, auxquelles s'ajoutent deux relégués de première division, le Chinnik Iaroslavl et le Jemtchoujina Sotchi, ainsi que trois promus de troisième division, que sont le Lada Togliatti, le Nosta Novotroïtsk et le Spartak-Tchoukotka Moscou (en), qui remplacent les promus et relégués de l'édition précédente.

Parmi ces clubs, le Lokomotiv Tchita et le Sokol Saratov sont présents depuis le plus longtemps avec une participation ininterrompue en deuxième division depuis sa création en 1992, ils sont suivis du Gazovik Ijevsk, du Lokomotiv Saint-Pétersbourg et du Spartak Naltchik, présents depuis 1996.

Le Spartak-Tchoukotka Moscou abandonne la compétition à l'issue de la phase aller[1]. La deuxième moitié de la saison se joue donc avec dix-neuf équipes.

Légende des couleurs
Club D2 depuis Classement 1999 Stade Capacité
théorique
Jemtchoujina Sotchi 2000 15 (D1) Stade central 10 200
Chinnik Iaroslavl 2000 16 (D1) Stade Chinnik 22 990
Sokol Saratov 1992 3 Stade Lokomotiv 15 000
Torpedo-ZIL Moscou 1999 4 Stade Eduard Streltsov 13 450
Baltika Kaliningrad 1999 5 Stade Baltika 14 660
Amkar Perm 1999 6 Stade Zvezda 17 000
Rubin Kazan 1998 7 Stade central 10 000
Gazovik Ijevsk 1996 8 Stade central 15 000
Arsenal Toula 1998 9 Stade Arsenal 20 048
Lokomotiv Tchita 1992 10 Stade Lokomotiv 10 200
Kristall Smolensk 1997 11 Stade Spartak 12 500
Tom Tomsk 1998 12 Stade Trud 10 000
Spartak Naltchik 1996 13 Stade Spartak 14 149
Metallourg Krasnoïarsk 1999 14 Stade central 27 000
Metallourg Lipetsk 1997 15 Stade Metallourg 14 940
Lokomotiv Saint-Pétersbourg 1996 16 Stade Kirov 72 000
Volgar-Gazprom Astrakhan 1999 17 Stade central 17 712
Spartak-Tchoukotka Moscou (en) 2000 1 (D3, Centre) Stade Eduard Streltsov 13 450
Nosta Novotroïtsk 2000 1 (D3, Oural) Stade Metallourg 6 000
Lada Togliatti 2000 1 (D3, Povoljié) Stade Torpedo 18 000

CompétitionModifier

ClassementModifier

Le classement est établi sur le barème classique de points (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0). Pour départager les équipes à égalité de points, on utilise les critères suivants :

  1. Nombre de matchs gagnés
  2. Confrontations directes (points, matchs gagnés, différence de buts, buts marqués, buts marqués à l'extérieur)
  3. Différence de buts générale
  4. Buts marqués (général)
  5. Buts marqués à l'extérieur (général)
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Sokol Saratov 89 38 28 5 5 78 27 +51
2 Torpedo-ZIL Moscou 80 38 24 8 6 62 28 +34
3 Rubin Kazan 78 38 24 6 8 61 28 +33
4 Chinnik Iaroslavl R 71 38 20 11 7 58 33 +25
5 Kristall Smolensk 61 38 19 4 15 63 49 +14
6 Amkar Perm 60 38 17 9 12 53 38 +15
7 Gazovik Ijevsk 59 38 18 5 15 55 52 +3
8 Lokomotiv Tchita 53 38 16 5 17 50 51 -1
9 Lada Togliatti P 52 38 14 10 14 58 49 +9
10 Tom Tomsk 52 38 14 10 14 36 28 +8
11 Arsenal Toula 52 38 13 13 12 45 39 +6
12 Baltika Kaliningrad 51 38 15 6 17 40 46 -6
13 Volgar-Gazprom Astrakhan 51 38 13 12 13 46 39 +7
14 Metallourg Krasnoïarsk 50 38 15 5 18 40 49 -9
15 Spartak Naltchik 48 38 13 9 16 37 44 -7
16 Nosta Novotroïtsk P 46 38 12 10 16 44 51 -7
17 Jemtchoujina Sotchi R 43 38 12 7 19 48 70 -22
18 Metallourg Lipetsk 39 38 10 9 19 43 53 -10
19 Spartak-Tchoukotka Moscou (en) P [n 1] 16 38 4 4 30 29 115 -86
20 Lokomotiv Saint-Pétersbourg [n 2] 7-6 38 3 4 31 30 87 -57
Promotion en première division
  • 1er et 2e : promotion
Relégation en troisième division
  • 16e à 20e : relégation
  • 19e : abandon
Abréviations
  1. Le Spartak-Tchoukotka Moscou se retire de la compétition à l'issue de la phase aller[1], ses matchs restants sont donc comptés comme des défaites sur tapis vert sur le score de 3-0 en faveur de l'adversaire.
  2. Le Lokomotiv Saint-Pétersbourg se voit retirer six points en raison d'indemnités de transferts impayés[1].

RésultatsModifier

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) SOK TOR RUB CHI KRI AMK GAZ LTC LAD TOM ARS BAL VOL MKR SNA NOS JEM MLI STC LSP
Sokol Saratov 2-0 1-2 2-0 6-2 3-1 5-0 2-1 2-1 3-0 3-0 1-0 1-0 3-0 3-0 2-0 3-1 5-2 3-0 2-1
Torpedo-ZIL Moscou 2-2 1-1 0-0 1-0 3-1 2-1 4-1 2-0 1-0 4-1 2-0 1-0 4-1 1-0 2-0 3-0 2-1 1-1 2-1
Rubin Kazan 2-0 2-0 3-1 3-0 0-1 1-0 1-0 1-0 2-1 2-1 4-0 3-1 2-1 2-0 1-0 3-1 2-0 3-1 5-0
Chinnik Iaroslavl 0-0 1-0 2-0 2-0 1-0 3-1 1-1 3-1 1-1 1-1 1-0 0-0 3-1 3-2 5-0 2-1 1-0 3-0 1-0
Kristall Smolensk 1-3 2-3 3-0 0-1 1-2 2-0 1-0 2-1 2-1 2-1 3-1 0-0 1-1 2-0 3-0 1-1 2-1 3-0 3-1
Amkar Perm 0-1 1-1 2-0 1-1 0-2 4-2 1-1 0-0 2-1 1-0 0-0 1-0 5-1 2-1 3-1 1-1 3-1 3-0 3-0
Gazovik Ijevsk 0-1 1-1 2-1 0-2 3-1 2-1 3-1 2-1 1-2 1-0 2-0 1-1 4-1 4-1 0-0 3-1 0-1 3-0 2-1
Lokomotiv Tchita 2-1 1-0 1-2 0-0 2-0 1-2 1-3 2-1 1-0 0-0 1-0 1-0 1-0 4-1 4-3 1-0 1-0 7-0 2-0
Lada Togliatti 3-4 0-1 0-0 2-1 1-0 1-1 1-3 3-0 2-0 2-2 1-0 1-1 1-2 3-1 2-1 4-0 3-1 3-3 3-1
Tom Tomsk 1-2 0-0 0-0 2-0 1-0 1-0 1-1 2-0 3-2 0-0 2-0 1-1 1-0 0-0 1-0 3-0 1-0 3-0 3-0
Arsenal Toula 0-0 0-0 2-1 1-1 1-1 3-1 0-1 2-0 2-2 1-0 3-0 1-0 0-0 0-2 0-2 4-2 2-1 3-0 2-0
Baltika Kaliningrad 1-0 0-1 2-1 1-2 4-3 1-0 1-2 1-0 2-1 1-0 2-1 2-1 1-2 2-2 1-0 1-2 2-1 1-1 1-3
Volgar-Gazprom Astrakhan 0-1 1-3 1-3 2-2 4-3 0-0 0-0 3-0 1-1 1-0 1-0 0-0 3-1 1-1 3-0 2-1 2-1 3-0 1-0
Metallourg Krasnoïarsk 2-0 0-1 0-0 2-1 0-2 0-1 3-0 3-1 0-2 1-0 1-0 0-2 1-0 1-0 0-0 4-1 0-1 3-1 2-0
Spartak Naltchik 0-0 3-0 3-2 0-1 0-1 2-1 1-0 0-0 2-0 1-0 1-1 0-0 0-2 1-0 0-1 1-0 1-0 3-0 2-0
Nosta Novotroïtsk 1-3 1-3 0-0 2-1 2-1 1-0 0-1 4-2 0-2 0-0 1-1 1-1 1-1 2-0 2-2 2-2 1-1 6-1 3-0
Jemtchoujina Sotchi 0-2 1-0 0-1 0-3 0-4 0-1 3-2 3-2 2-2 1-1 1-3 1-0 2-1 2-0 4-0 1-0 1-1 3-0 4-3
Metallourg Lipetsk 0-0 0-2 0-0 3-2 0-3 1-1 1-0 4-2 0-1 1-0 0-2 2-1 2-0 2-2 0-0 0-1 1-1 3-0 6-1
Spartak-Tchoukotka Moscou (en) 1-4 0-3 0-3 1-3 1-3 3-2 2-4 0-3 0-3 0-3 2-2 0-3 3-7 0-3 1-0 0-3 3-1 3-2 0-3
Lokomotiv Saint-Pétersbourg 0-2 1-4 0-2 2-2 1-3 0-4 1-2 0-2 1-1 0-0 0-2 1-2 0-1 0-1 0-3 1-2 2-3 2-2 3-1

Meilleurs buteursModifier

Classement des buteurs
Rang Joueur Club Buts
1   Andreï Fedkov Sokol Saratov 25
2   Naïl Galimov (en) Lokomotiv Tchita 18
3   Konstantin Paramonov Amkar Perm 17
4   Valeri Solianik Kristall Smolensk 15
5   Leonid Markevitch Sokol Saratov 14
6   Vladimir Filippov (en) Rubin Kazan 12
  Mikhaïl Nikitine (en) Sokol Saratov
8   Nikolaï Kourilov Gazovik Ijevsk 11
9   Gocha Gogrichiani (en) Jemtchoujina Sotchi 10
  Aleksandrs Jeļisejevs Arsenal Toula
  Aleksandr Katassonov (en) Spartak-Tchoukotka Moscou (en)
  Aleksandr Krotov Volgar-Gazprom Astrakhan
  Vladimir Lebed (en) Torpedo-ZIL Moscou
  Aleksandr Stoudzinski Kristall Smolensk
  Nazim Suleymanov Jemtchoujina Sotchi

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (ru) « Голоштанные команды », sur sports.ru,‎ (consulté le )

Liens externesModifier