Vadim Ievseïev

footballeur et entraîneur russe

Vadim Ievseïev
Image illustrative de l’article Vadim Ievseïev
Vadim Ievseïev en 2018.
Biographie
Nom Vadim Valentinovitch Ievseïev
Nationalité Drapeau : Russie Russe
Naissance (44 ans)
Lieu Moscou
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 1993-2011
Poste Arrière droit
Parcours junior
Années Club
Drapeau : URSS Dynamo Moscou
1990 Drapeau : URSS Lokomotiv Moscou
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1991-1992 Drapeau : Russie Spartak Mytichtchi
1993-1999 Drapeau : Russie Spartak Moscou 088 0(5)
1993-1999 Drapeau : Russie Spartak-d Moscou 138 (23)
1998 Drapeau : Russie Torpedo Moscou 011 0(0)
2000-2006 Drapeau : Russie Lokomotiv Moscou 219 (22)
2007 Drapeau : Russie Torpedo Moscou 023 0(4)
2007-2010 Drapeau : Russie Saturn Ramenskoïe 054 0(3)
2011 Drapeau : Biélorussie Torpedo Jodzina 025 0(4)
2012 Drapeau : Russie Arsenal Toula 005 0(1)
2012 Drapeau : Russie Olimpik Mytichtchi 005 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1999-2005 Drapeau : Russie Russie 020 0(1)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2017 Drapeau : Russie Tekstilchtchik Ivanovo 15v 03n 01d
2018 Drapeau : Russie Amkar Perm 06v 02n 04d
2018-2019 Drapeau : Russie SKA-Khabarovsk 08v 08n 07d
2019-2020 Drapeau : Russie FK Oufa 14v 21n 20d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 8 octobre 2020

Vadim Valentinovitch Ievseïev (en russe : Вадим Валентинович Евсеев), né le 8 janvier 1976 à Moscou, est un footballeur russe ayant évolué au poste d'arrière latéral droit entre 1993 et 2012 avant de se reconvertir comme entraîneur.

BiographieModifier

Carrière de joueurModifier

Natif de Mytichtchi dans la banlieue de Moscou, Vadim Ievseïev intègre les équipes de jeunes du Dynamo Moscou à l'âge de sept ans avant de rejoindre celles du Lokomotiv Moscou en 1990[1]. Il s'en va ensuite pour revenir dans sa ville natale où il évolue au niveau amateur sous les couleurs du Spartak Mytichtchi entre 1991 et 1992.

En début d'année 1993, il est recruté par le Spartak Moscou où il passe ses premières années sous les couleurs de l'équipe réserve pour qui il joue plus de 120 matchs pour une vingtaine de buts marqués entre la troisième et la quatrième division de 1993 à 1995. Il fait finalement ses débuts avec l'équipe première durant la saison 1996, jouant sa première rencontre le 6 mars 1996 face au FC Nantes pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Il dispute son premier match en championnat quatre jours plus tard face au Baltika Kaliningrad et marque son premier but le 1er mai face au Rotor Volgograd en Coupe de Russie[2]. Il comptabiliser en fin d'année 27 rencontres jouées en championnat et contribue ainsi à la victoire du club qui remporte son quatrième titre consécutif.

Après cette première saison pleine, Ievseïev voit cependant son temps de jeu diminuer de manière notable lors des années qui suivent, l'amenant notamment à être prêté au Torpedo Moscou pour la fin de l'exercice 1998, avant de finalement le Spartak à la fin de l'année 1999. Il fait alors son retour au Lokomotiv Moscou où il retrouve rapidement une place de titulaire, contribuant à la deuxième place du club en championnat ainsi qu'à sa victoire dans la Coupe de Russie durant la saison 2000, étant notamment buteur lors de la finale remportée face au CSKA Moscou. Après un début d'année 2001 réussi qui voit le Lokomotiv remporter une deuxième coupe d'affilée, la saison d'Ievseïev s'arrête cependant brutalement au début du mois de juillet en raison d'une blessure qui le tient éloigné des terrains jusqu'à la fin d'année.

Faisant son retour durant la saison 2002, il dispute cette année-là 24 matchs en championnat et contribue activement aux performances du club dans celui-ci, étant notamment buteur à six reprises durant les dernières journées avec en particulier deux doublés contre le Sokol Saratov et le Zénith Saint-Pétersbourg ainsi qu'un but contre le Dynamo Moscou lors de la dernière journée. Ces buts aident ainsi les siens à se qualifier pour une finale pour le titre face au CSKA Moscou remportée par les Cheminots sur le score de 1 but à 0 afin de remporter leur premier titre de champion. Ievseïev reste par la suite quatre autre saisons au club, contribuant à une deuxième victoire en championnat en 2004 avant de s'en aller à la fin de l'année 2006 après six années au Lokomotiv.

Après un passage de quelques mois au Torpedo Moscou en deuxième division en début d'année 2007, Ievseïev fait son retour au premier échelon au cours de l'été en signant au Saturn Ramenskoïe. Sous ces couleurs il demeure principalement un joueur de rotation, totalisant une cinquantaine de rencontres jouées avec le club entre 2007 et 2010. Il part ensuite un an en Biélorussie avec le Torpedo Jodzina en 2011 avant de mettre fin à sa carrière professionnelle à la fin de l'année à l'âge de 35 ans[3]. Il poursuit malgré tout brièvement au niveau amateur, jouant pour l'Arsenal Toula puis l'Olimpik Mytichtchi durant l'année 2012. Un jubilé est organisé en son honneur le 14 mai 2012 entre d'anciens joueurs russes et mondiaux[4].

Carrière internationaleModifier

Régulièrement utilisé au sein de la sélection des espoirs en 1996 et 1998, Vadim Ievseïev prend notamment part à la phase finale de l'Euro espoirs 1998 où les Russes sont cependant éliminés d'entrée en quarts de finale par l'Espagne[5].

Il fait finalement ses débuts avec la sélection A sous les ordres d'Oleg Romantsev, qui était également son entraîneur au Spartak Moscou, le 31 mars 1999 à l'occasion d'un match de qualification pour l'Euro 2000 face à l'Andorre, disputant toute la première mi-temps avant de laisser sa place à Andreï Tikhonov tandis que les siens s'imposent sur le score large de 6 buts à 1[6].

À la suite de ce premier match, il est cependant laissé de côté pendant plusieurs années avant de brièvement revenir au mois d'octobre à l'initiative de Valeri Gazzaev pour jouer la fin du match contre l'Albanie (victoire 4-1) le 16 octobre 2002 dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2004. Il retourne de manière pérenne avec la sélection à partir de la deuxième partie de l'année 2003, prenant ainsi part à la fin des qualifications pour le championnat d'Europe. À ce titre il se démarque particulièrement au cours des barrages de qualification face au pays de Galles en inscrivant l'unique but de la confrontation lors du match retour à l'extérieur pour permettre à la Russie de se qualifier pour la phase finale de la compétition[7]. Retenu par la suite dans le groupe qui s'en va au Portugal disputer l'Euro, il est titularisé lors des trois matchs de la phase de groupes, qui s'achèvent finalement sur l'élimination des siens après deux défaites et une victoire contre la Grèce, futur vainqueur du tournoi.

Par la suite, Ievseîev continue d'être appelé pour la première partie de la phase qualificative de la Coupe du monde, connaissant sa vingtième et dernière sélection à cette occasion face à la Lettonie le 17 août 2005. Il est rappelé une dernière fois par Guus Hiddink contre la Croatie le 6 septembre 2006 mais reste finalement sur le banc de touche[8].

Carrière d'entraîneurModifier

Démarrant des études d'entraîneur après la fin de sa carrière, Ievseïev intègre en l'encadrement technique du Tekstilchtchik Ivanovo en tant qu'assistant de Dmytro Parfenov, avec qui il a joué au Spartak Moscou et au Saturn Ramenskoïe. Il commence en 2014 à étudier dans le cadre d'une licence UEFA de catégorie A[9]. Il occupe par la suite son poste d'adjoint jusqu'au début du mois de avant de rejoindre l'Amkar Perm où il devient cette fois adjoint de Gadji Gadjiev[10]. Après deux années à ce poste, il s'en va en pour devenir entraîneur principal du Tekstilchtchik Ivanovo[11], avec qui il termine troisième du groupe Ouest de troisième division à l'issue de la saison 2016-2017. Il quitte par la suite le club en pour reprendre sa position d'adjoint à l'Amkar[12] avant devenir entraîneur principal au mois de mars 2018 après le départ de Gadjiev[13].

Après avoir maintenu l'équipe en première division au terme des barrages de relégation à l'issue de la saison, le club connaît cependant des graves difficultés financières qui amènent à sa disparition peu après la fin de saison et donc au départ de l'intégralité de ses salariés, dont Ievseïev. Il rejoint donc dans la foulée l'Anji Makhatchkala où il devient adjoint de Magomed Adiev en [14]. Il n'occupe cependant cette position que pendant deux mois avant de rejoindre en août le SKA-Khabarovsk en deuxième division en tant qu'entraîneur principal, s'engageant jusqu'à la fin de la saison 2018-2019[15]. Son passage se termine cependant plus tôt que prévu, Ievseïev étant appelé dès la fin du mois de à la tête du FK Oufa afin d'aider le club à se maintenir en première division[16]. Affichant un bilan de deux victoires et quatre matchs nuls en dix matchs, il parvient à sortir l'équipe de la zone de relégation directe et à accrocher la quatorzième place synonyme de barrage contre le Tom Tomsk[17], finalement remporté sur le score de 2 buts à 1 pour maintenir le club en première division[18].

Il amène ensuite le club à neuvième place du championnat lors de la saison 2019-2020 mais doit quitter ses fonctions au début du mois d'octobre 2020 après des débuts décevant durant l'exercice suivant qui voient alors Oufa se placer avant-dernier après dix matchs joués[19].

StatistiquesModifier

Statistiques de joueurModifier

Statistiques de Vadim Ievseïev
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
1993   Spartak-d Moscou D3 36 3 - - - - - 36 3
1994   Spartak-d Moscou D4 44 12 - - - - - 44 12
1995   Spartak-d Moscou D4 42 6 - - - - - 42 6
1997   Spartak-d Moscou D4 7 0 - - - - - 7 0
1998   Spartak-d Moscou D3 6 1 - - - - - 6 1
1999   Spartak-d Moscou D3 3 1 - - - - - 3 1
Sous-total 138 23 - - - - - 138 23
1996   Spartak Moscou D1 27 2 3 1 C1+C3 2+5 0 37 3
1997   Spartak Moscou D1 18 0 1 0 C1+C3 2+4 0 25 0
1998   Spartak Moscou D1 6 0 1 0 C3 3 0 10 0
1999   Spartak Moscou D1 11 1 1 1 C1+C3 3+1 0 16 2
Sous-total 62 3 6 2 - 20 0 88 5
1998   Torpedo Moscou (prêt) D1 10 0 1 0 - - - 11 0
Sous-total 10 0 1 0 - - - 11 0
2000   Lokomotiv Moscou D1 29 2 4 0 C1+C3 2+6 0 41 2
2001   Lokomotiv Moscou D1 13 0 3 1 - - - 16 1
2002   Lokomotiv Moscou D1 24 7 1 0 C1 10 2 35 9
2003   Lokomotiv Moscou D1 23 4 2 0 C1+C1 3+6 0 34 4
2004   Lokomotiv Moscou D1 27 4 5 0 C1 2 0 34 4
2005   Lokomotiv Moscou D1 21 2 1 0 C1+C3 4+4 0 30 2
2006   Lokomotiv Moscou D1 24 0 4 0 C3 2 0 30 0
Sous-total 161 19 19 1 - 39 2 219 22
2007   Torpedo Moscou D2 20 4 3 0 - - - 23 4
Sous-total 20 4 3 0 - - - 23 4
2007   Saturn Ramenskoïe D1 8 1 1 0 - - - 9 1
2008   Saturn Ramenskoïe D1 8 0 1 0 CI 3 0 12 0
2009   Saturn Ramenskoïe D1 12 1 - - - - - 12 1
2010   Saturn Ramenskoïe D1 20 1 1 0 - - - 21 1
Sous-total 48 3 3 0 - 3 0 54 3
2011   Torpedo Jodzina D1 25 4 - - - - - 25 4
2011-2012   Arsenal Toula D4 5 1 - - - - - 5 1
2012   Olimpik Mytichtchi D4 5 0 - - - - - 5 0
Sous-total 35 5 - - - - - 35 5
Total sur la carrière 336 34 32 3 - 62 2 430 39

Statistiques d'entraîneurModifier

Statistiques d'entraîneur de Vadim Ievseïev au
Club Début Fin Résultats
M V N D V. %
  Tekstilchtchik Ivanovo 19 15 3 1 78,9
  Amkar Perm 12 6 2 4 50,0
  SKA-Khabarovsk 23 8 8 7 34,8
  FK Oufa 55 14 21 20 25,5
Total 109 43 34 32 39,4

PalmarèsModifier

  Spartak Moscou
  Lokomotiv Moscou

Notes et référencesModifier

  1. (ru) « Fiche de Vadim Ievseïev », sur rusteam.permian.ru (consulté le 29 septembre 2020)
  2. (ru) « Liste des matchs de Vadim Ievseïev », sur footballfacts.ru (consulté le 29 septembre 2020)
  3. (ru) « Евсеев принял решение завершить карьеру », sur championat.com,‎ (consulté le 29 septembre 2020)
  4. (ru) « Закончился прощальный матч Вадима Евсеева: сборная мира обыграла россиян », sur mk.ru,‎ (consulté le 29 septembre 2020)
  5. « Vadim Ievseïev avec la Russie espoirs », sur transfermarkt.fr (consulté le 29 septembre 2020)
  6. « Feuille du match Russie - Andorre », sur transfermarkt.fr, (consulté le 29 septembre 2020)
  7. (ru) « "Я просто сказал им, что на Евро они не поедут" », sur championat.com,‎ (consulté le 29 septembre 2020)
  8. « Vadim Ievseïev avec la Russie », sur transfermarkt.fr (consulté le 29 septembre 2020)
  9. (ru) « Тренерам ивановского «Текстильщика»предстоит сдавать экзамен », sur imenno.ru,‎ (consulté le 6 mai 2019)
  10. (ru) « Евсеев и Каряка стали ассистентами Гаджиева в «Амкаре» », sur championat.com,‎ (consulté le 6 mai 2019)
  11. (ru) « Евсеев уйдёт из «Амкара» и возглавит «Текстильщик» », sur championat.com,‎ (consulté le 6 mai 2019)
  12. (ru) « ВАДИМ ЕВСЕЕВ ВОЗВРАЩАЕТСЯ В ПЕРМЬ », sur fc-amkar.org,‎ (consulté le 6 mai 2019)
  13. (ru) « ВАДИМ ЕВСЕЕВ УТВЕРЖДЁН НА ПОСТУ ГЛАВНОГО ТРЕНЕРА «АМКАРА» », sur fc-amkar.org
  14. (ru) « Евсеев вошел в тренерский штаб «Анжи» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 6 mai 2019)
  15. (ru) « Евсеев возглавил «СКА-Хабаровск» до конца нынешнего сезона », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 6 mai 2019)
  16. (ru) « Вадим Евсеев стал новым главным тренером футбольного клуба "Уфа" », sur tass.ru,‎ (consulté le 31 mars 2019)
  17. (ru) « "Крылья Советов" в стыковых матчах за право сыграть в РПЛ встретятся с "Нижним Новгородом" », sur tass.ru,‎ (consulté le 26 mai 2019)
  18. (ru) « "Уфа" проиграла "Томи" во втором переходном матче, но сохранила место в премьер-лиге », sur tass.ru,‎ (consulté le 2 juin 2019)
  19. (ru) « Вадим Евсеев покинул пост главного тренера футбольного клуба "Уфа" », sur tass.ru,‎ (consulté le 8 octobre 2020)

Liens externesModifier