Ouvrir le menu principal

Championnat de Russie de football D2 2019-2020

FNL
2019-2020
Description de l'image FNL 2019-20 logo.png.
Généralités
Sport Football
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) Ligue nationale de football (ru)
Édition 28e
Lieu(x) Drapeau de la Russie Russie
Date du
au
Participants 20 équipes
Matchs joués 250
Site web officiel 1fnl.ru
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Premier-Liga 2019-2020
Niveau inférieur PFL 2019-2020

Palmarès
Tenant du titre FK Tambov
Promu(s) en début de saison Neftekhimik Nijnekamsk
Tchaïka Pestchanokopskoïe
Tekstilchtchik Ivanovo
Torpedo Moscou
Relégué(s) en début de saison Ienisseï Krasnoïarsk
Buts 603 (2,41 par match)

Navigation

Localisation des équipes issues de la partie occidentale de la Russie.
Localisation des équipes issues de la partie orientale de la Russie.

La saison 2019-2020 de la FNL est la vingt-huitième édition de la deuxième division russe. C'est la huitième édition qui se déroule sous forme de championnat d'hiver, suivant le calendrier utilisé dans la majorité des championnats des pays d'Europe de l'Ouest. Elle prend place entre le 7 juillet 2019 et le 16 mai 2020, et comprend une trêve hivernale entre le 23 novembre 2019 et le 9 mars 2020.

Pour cette édition, vingt clubs du pays sont regroupés au sein d'une poule unique où ils s'affrontent à deux reprises, à domicile et à l'extérieur, pour un total de 380 matchs, soit trente-huit chacun.

En fin de saison, les cinq derniers du classement sont relégués en troisième division tandis que les deux premiers sont directement promus en première division. Le troisième et le quatrième sont quant à eux qualifiés pour le barrage de promotion face au treizième et quatorzième de la première division afin de déterminer les deux derniers participants de ces deux compétitions pour la saison 2020-2021.

Clubs participantsModifier

Vingt équipes prennent part à la compétition, quinze d'entre elles étant déjà présentes la saison précédente, auxquelles s'ajoutent un relégué de première division, le Ienisseï Krasnoïarsk, et quatre promus de troisième division qui sont le Neftekhimik Nijnekamsk, le Tchaïka Pestchanokopskoïe, le Tekstilchtchik Ivanovo et le Torpedo Moscou qui remplacent les promus et relégués de l'édition précédente[1].

Parmi ces clubs, le Baltika Kaliningrad est celui présent depuis le plus longtemps avec une participation ininterrompue en deuxième division depuis la saison 2006. Il est suivi du Chinnik Iaroslavl, présent depuis 2009, et du Luch Vladivostok, qui n'a pas quitté cet échelon depuis 2013.

Bien que remportant le groupe Est de la troisième division 2018-2019, le Sakhaline Ioujno-Sakhalinsk refuse de prendre part à la deuxième division, ce qui amène au repêchage du Baltika Kaliningrad, seizième la saison précédente[2]. Dans la foulée, l'Anji Makhatchkala, relégué de première division, n'obtient pas la licence nécessaire pour participer au championnat, le Fakel Voronej étant alors repêché pour le remplacer[3]. Au cours du mois de juin, le Sakhaline se voit infliger une pénalité de trois points en championnat, le faisant passer en deuxième position derrière l'Irtych Omsk qui n'est cependant pas autorisé à monter en deuxième division[4].

Légende des couleurs
Club D2 depuis Classement
2018-2019
Entraîneur Stade Capacité
théorique
Ienisseï Krasnoïarsk 2019 16 (D1)   Iouri Gazzaïev Stade central 15 000
Tom Tomsk 2017 3   Vassili Baskakov Stade Troud 10 028
FK Nijni Novgorod 2017 4   Robert Ievdokimov Stade de Nijni Novgorod 45 253
Tchertanovo Moscou 2018 5   Igor Osinkine Village sportif Loujniki 2 640
Chinnik Iaroslavl 2009 6   Aleksandr Pobegalov Stade Chinnik 22 900
SKA-Khabarovsk 2018 7   Alekseï Poddoubski Stade Lénine 15 200
Avangard Koursk 2017 8   Oleg Vassilenko Stade Trudovyé rezervy 11 329
FK Khimki 2016 9   Andreï Talalaïev Arena Khimki 18 636
FK Krasnodar-2 2018 10   Artiom Koulikov Stade de l'académie de Krasnodar 3 500
Rotor Volgograd 2017 11   vacant Volgograd Arena 45 568
Luch Vladivostok 2013 12   Valeri Petrakov Stade Dinamo 10 200
Spartak-2 Moscou 2015 13   Viktor Boulatov Stade Fiodor Tcherenkov 3 077
Mordovia Saransk 2018 14   Rouslan Moukhametchine (intérim) Mordovia Arena 43 958
FK Armavir 2018 15   Arsen Papikian Stade Iounost 5 700
Baltika Kaliningrad 2006 16   Ievgueni Kalechine Baltika Arena 35 000
Fakel Voronej 2015 17   Vladimir Bestchastnykh Stade central 32 750
Torpedo Moscou 2019 1 (D3, Centre)   Sergueï Ignachevitch Stade Eduard Streltsov 13 450
Tekstilchtchik Ivanovo 2019 1 (D3, Ouest)   Denis Boïarintsev Stade Tekstilchtchik 9 565
Neftekhimik Nijnekamsk 2019 1 (D3, Oural Privoljié)   Iouri Outkoulbaïev Stade Neftekhimik 3 200
Tchaïka Pestchanokopskoïe 2019 1 (D3, Sud)   Magomed Adiev Rostov Arena 43 472

Changements d'entraîneurModifier

Club Entraîneur partant Date de départ Position Entraîneur arrivant Date d'arrivée
Ienisseï Krasnoïarsk   Dmitri Alenitchev [5] Pré-saison   Aleksandr Alekseïev [6]
Torpedo Moscou   Igor Kolyvanov [7]   Sergueï Ignachevitch [8]
Avangard Koursk   Igor Beliaïev   Mourat Iskakov [9]
Fakel Voronej   Sergueï Boulatov   Sergueï Oborine [10]
Tchaïka Pestchanokopskoïe   Vitali Semakine   Dmitri Voïetski [11]
Ienisseï Krasnoïarsk   Aleksandr Alekseïev 19e   Iouri Gazzaïev [12]
Avangard Koursk   Mourat Iskakov [13] 14e   Oleg Vassilenko
Fakel Voronej   Sergueï Oborine 20e   Vladimir Bestchastnykh
FK Nijni Novgorod   Dmitri Cheryshev 11e   Robert Ievdokimov
Luch Vladivostok   Roustem Khouzine 13e   Valeri Petrakov
Mordovia Saransk   Marat Moustafine 19e   Rouslan Moukhametchine (intérim)
Tchaïka Pestchanokopskoïe   Dmitri Voïetski 11e   Magomed Adiev
FK Krasnodar-2   Oleg Fomenko 16e   Artiom Koulikov
Rotor Volgograd   Igor Menchtchikov 1er  

CalendrierModifier

Le calendrier de la deuxième division est publié le par la FNL[14]. Il s'agît de la huitième édition de la compétition suivant un calendrier « automne-printemps » à cheval sur deux années, format adopté par la fédération russe pour tous ses championnats professionnels en 2010[15]. La compétition démarre ainsi officiellement le pour s'achever le . En raison de l'hiver russe très rugueux, celle-ci est entrecoupée d'une trêve hivernale allant du au [16]. Les matchs de championnat se jouent généralement durant le week-end, bien que quelques journées soient placées en cours de semaine.

Peu après la fin du championnat sont disputés les barrages de promotion entre les deux premiers non-promus de FNL et les deux derniers non-relégués de première division, qui prennent place les et .

Le tableau suivant récapitule le calendrier prévisionnel de la deuxième division pour la saison 2019-2020. Les tours de la coupe de Russie auxquels des clubs de FNL participent sont également indiqués.

Résumé de la saisonModifier

Prévisions d'avant-saisonModifier

Le club vu comme principal favori à la montée est le FK Nijni Novgorod, quatrième et barragiste la saison précédente. Parmi les autres prétendants attendus sont également cités le Chinnik Iaroslavl, le Rotor Volgograd, le Torpedo Moscou, le FK Khimki, l'Avangard Koursk ou encore le Ienisseï Krasnoïarsk, bien que la plupart des participants soient considérées d'un niveau suffisamment homogène pour que d'autres équipes se joignent à la lutte pour la montée au cours de la saison[18],[19],[20].

Le Ienisseï Krasnoïarsk, le Luch Vladivostok ou encore le Torpedo Moscou sont vues comme des équipes imprévisibles avant le début de la saison, pouvant finir tout aussi bien en haut qu'en bas de classement. Le FK Krasnodar-2, le FK Armavir et le Tom Tomsk sont quant à eux attendus dans le milieu de tableau. Parmi les clubs potentiellement en difficultés sont cités le SKA-Khabarovsk, le Tchertanovo Moscou et le Baltika Kaliningrad, qui ont connus des périodes de transfert compliquées ou des pré-saisons décevantes[21].

Les promus Neftekhimik Nijnekamsk, Tekstilchtchik Ivanovo et Tchaïka Pestchanokopskoïe, ainsi que le Fakel Voronej, le Mordovia Saransk et le Spartak-2 Moscou sont cités parmi les plus menacés par la relégation[22].

Première partie de saisonModifier

Le départ canon du FK Khimki - Journées 1 à 5Modifier

Démarrant le 7 juillet 2019, la première partie de saison s'étend à partir de là jusqu'à la trêve hivernale qui démarre à l'issue de la vingt-cinquième journée disputée aux alentours du 23 novembre 2019. Jusqu'à cette date, le championnat se dispute sans interruption chaque week-end, à l'exception des quatrième, huitième, dix-neuvième et vingt-troisième journées qui sont quant à elles placées en cours de semaine.

La saison démarre officiellement par les rencontres SKA-Khabarovsk-Chinnik Iaroslavl et Luch Vladivostok-FK Khimki, en raison du décalage horaire dans les régions de l'Extrême-Orient russe plaçant ces matchs à une heure matinale du point de vue des régions européennes. Ces rencontres se concluent par des victoires des deux équipes visiteuses qui l'emportent respectivement 2-1 et 5-2. Le reste de la première journée est marquée par neuf victoires à l'extérieur sur dix matchs, les plus notables étant le 3-0 du Rotor Volgograd sur la pelouse de l'Avangard Koursk et le 2-0 du Tom Tomsk sur celle du FK Nijni Novgorod[23],[24]. La dernière rencontre jouée le 9 juillet se termine quant à elle sur la seule victoire à domicile, le FK Armavir l'emportant 2-1 contre le FK Krasnodar-2.

La deuxième journée voit Khimki enregistrer une nouvelle large victoire 3-0 face à l'Avangard Koursk tandis que le Rotor Volgograd, le Tom Tomsk, le Chinnik Iaroslavl, le Torpedo Moscou et le Tchertanovo Moscou remportent eux aussi leur deuxième match de championnat[25],[26]. Tomsk et le Tchertanovo achèvent cette série lors de la journée suivante avec chacun un match nul face au Luch Vladivostok et au Fakel Voronej tandis que le Rotor et Khimki l'emportent largement à l'extérieur contre le Ienisseï Krasnoïarsk (3-0) et le Tekstilchtchik Ivanovo (4-1). Le Chinnik et le Torpedo poursuivent également sur leur lancée en gagnant eux aussi à l'extérieur contre Nijni Novgorod (3-1) et le SKA-Khabarovsk (1-0)[27],[28].

Disputée en milieu de semaine le 24 juillet, la quatrième journée est marquée par la défaite 1-0 du Rotor Volgograd sur la pelouse du Tchertanovo Moscou tandis que le Torpedo Moscou et le Chinnik Iaroslavl concèdent le match nul face au Mordovia Saransk et au FK Armavir. Seul le FK Khimki parvient à poursuivre sa série grâce à une large victoire 4-0 contre le Ienisseï Krasnoïarsk, affichant ainsi un bilan de quatre victoires en quatre matchs et de seize buts inscrits, constituant un des meilleurs débuts de saison de l'histoire de la compétition. Dans le même temps, le FK Nijni Novgorod, un des favoris à la montée connaît un début de saison difficile avec seulement un point inscrit en quatre rencontres après une nouvelle défaite chez le Spartak-2 Moscou[29],[30].

La série de Khimki s'achève finalement dès la journée suivante avec un match nul 1-1 sur la pelouse du Rotor Volgograd. Dans le même temps les victoires du Tom Tomsk face au Tekstilchtchik Ivanovo (2-1) et du Tchertanovo Moscou contre le Baltika Kaliningrad (2-1) les voient rejoindre Khimki en tête du championnat avec un total de 13 points chacun. S'ensuit un autre trio de poursuivants pointant à 10 points : le Rotor Volgograd, le Chinnik Iaroslavl et le Torpedo Moscou, qui complètent ainsi les six premières places. En bas de classement, Nijni Novgorod remporte sa première victoire de la saison contre le Torpedo (2-1), de même pour l'Avangard Koursk qui fait tomber le Neftekhimik Nijnekamsk (1-0). À ce stade seuls le Tekstilchtchik Ivanovo et le Fakel Voronej ne comptent aucune victoire à l'issue des cinq premières journées. Avec un bilan de quatre défaite pour une seule victoire le Baltika Kaliningrad et le Ienisseï Krasnoïarsk font également partie des équipes en difficulté à ce stade de la saison[31],[32].

Un leadership instable - Journées 6 à 10Modifier

La principale affiche de la sixième journée voit le Tchertanovo Moscou recevoir le FK Khimki le 3 août. Celle-ci s'achève sur un match nul et vierge, tandis que le Tom Tomsk obtient un résultat similaire à domicile face au Ienisseï Krasnoïarsk. Dans le même temps, le Rotor Volgograd et le Torpedo Moscou l'emportent respectivement contre le FK Krasnodar-2 (1-0) et le FK Armavir (2-1), remontant ainsi à un point du podium, tandis que le Chinnik Iaroslavl chute à domicile face à l'Avangard Koursk (1-3). Le Fakel Voronej et le Tekstilchtchik Ivanovo remportent quant à eux leur première victoire de la saison, respectivement face au Mordovia Saransk (2-1) et au Neftekhimik Nijnekamsk (2-1)[33],[34],[35],[36].

La journée suivante contient elle aussi une confrontation de haut de classement avec la réception du Rotor Volgograd par Tomsk une semaine plus tard, une rencontre qui voit cette fois l'équipe visiteuse l'emporter en fin de match sur le score de 1-0. En parallèle, le Tchertanovo Moscou enchaîne un deuxième match nul d'affilée sur la pelouse du SKA-Khabarovsk tandis que le Torpedo Moscou à Vladivostok (1-0) et que le FK Khimki retrouve le chemin de la victoire à domicile face au FK Krasnodar-2 (3-0). Ces résultats ont ainsi pour conséquence le retour de Khimki comme unique leader du championnat, suivi de près par le Rotor et le Torpedo, alors que le Tchertanovo complète le quatuor de tête et que Tomsk sort des places de promotions. En bas de classement, les victoires du FK Nijni Novgorod et du Baltika Kaliningrad face au Fakel Voronej (2-1) et au Mordovia Saransk (3-0) leur permettent de sortir de la zone de relégation, alors que le Ienisseï Krasnoïarsk pointe en dernière position avec cinq points[37],[38],[39],[40].

Concédant le match nul sur la pelouse du Tom Tomsk (0-0) le 14 août, le FK Khimki perd sa première position pour la première fois de la saison à l'issue de la huitième journée, étant dépassé par le Rotor Volgograd, vainqueur du Neftekhimik Nijnekamsk et nouveau leader (2-1), et le Torpedo Moscou qui bat quant à lui l'Avangard Koursk (3-1). Le Tchertanovo Moscou concède quant à lui la défaite sur sa pelouse face au FK Krasnodar-2 (1-2) et retombe à la cinquième place derrière Tomsk. Les bons résultats de la plupart des autres équipes de bas de classement relèguent le Fakel Voronej à la dernière place du championnat à l'issue de la journée. Une autre rencontre notable est l'opposition entre le Baltika Kaliningrad et le FK Nijni Novgorod, deux équipes connaissant un début de saison plus décevant qu'attendu. Celle-ci se conclut sur une victoire 2-1 du Baltika qui fait retomber son adversaire du jour dans la zone des relégables[41],[42]. Pointant à l'avant-dernière position après un match nul et vierge sur la pelouse du Chinnik Iaroslavl, le Ienisseï Krasnoïarsk est la première équipe à changer d'entraîneur, Iouri Gazzaïev prenant la place d'Aleksandr Alekseïev à la tête de l'équipe, tandis que ce dernier reste en tant qu'adjoint[12].

Le leadership du Rotor Volgograd s'avère de très courte durée, les Volgogradois étant défaits chez eux dès le 18 août lors de la neuvième journée par le Chinnik Iaroslavl (2-3), un résultat qui profite au Torpedo Moscou et à Khimki, vainqueurs du Tekstilchtchik Ivanovo (3-1) et du Neftekhimik Nijnekamsk (3-2), qui sont les occupants des deux premières position en fin de journée. Les poursuivants Tomsk et le Tchertanovo Moscou remportent également leurs rencontres respectives contre Krasnodar-2 (1-0) et le Mordovia Saransk (3-2) et se maintiennent à quatre points de la première place. Défait largement 3-0 à Vladivostok, le Fakel Voronej confirme quant à lui sa dernière place au classement[43],[44],[45]. Peu après la fin de la journée, l'Avangard Koursk, quatorzième, annonce la démission de son entraîneur Mourat Iskakov et son remplacement par Oleg Vassilenko[13]. Tirant profit du match nul 1-1 entre le Tchertanovo et Tomsk lors de la dixième journée, les équipes du trio de tête remportent quant à elles leurs rencontres respectives et accroient leur avance au classement, le Torpedo comptant 25 points à ce stade de la compétition suivi de Khimki avec 24 et du Rotor qui pointe à 22 points[46],[47],[48].

Échappée du duo de tête - Journées 11 à 14Modifier

Théâtre d'une nouvelle confrontation entre les équipes du haut de classement, la onzième journée du championnat voit le Rotor Volgograd recevoir le Torpedo Moscou le 31 août, un match qui s'achève sur la victoire de ce dernier sur le score de 2-0. Ce résultat combiné à la victoire de Khimki face au Spartak-2 permet aux deux premiers de conforter leur avance sur leurs poursuivants. Le Tom Tomsk et le Tchertanovo Moscou enchaînent quant à eux un deuxième match sans victoire, l'un concédant la défaite sur sa pelouse face au Neftekhimik Nijnekamsk (0-1) tandis que l'autre fait match nul sur la pelouse de Nijni Novgorod (0-0). Vainqueur du Luch Vladivostok dans le cadre du derby de l'Extrême-Orient (2-0), le SKA-Khabarovsk revient à deux points de la quatrième place occupée par le Tchertanovo. En bas de classement, le Ienisseï Krasnoïarsk et le Tekstilchtchik Ivanovo sont lourdement battus par le Tchaïka Pestchanokopskoïe (1-3) et le Fakel Voronej (1-4) et relégués aux deux dernières positions, à respectivement cinq et trois points de la zone de maintien. Restant invaincu à ce stade de la compétition, le FK Khimki bat par ailleurs le record d'invincibilité de début de saison en FNL établit par l'Arsenal Toula lors de la saison 2013-2014[49],[50].

La principale rencontre de la douzième journée est l'opposition entre les deux leaders du championnat, avec la réception du FK Khimki par le Torpedo Moscou le 8 septembre, qui se conclut par la défaite des visiteurs dont la série d'invincibilité s'achève et qui permettent à leurs adversaires de creuser l'écart à la tête du classement, ceux-ci prenant une avance de quatre points sur la deuxième place et neuf points sur la troisième position[51]. Dans le même temps, le SKA-Khabarovsk profite quant à lui des nouveaux faux-pas du Tchertanovo et de Tomsk pour s'adjuger la quatrième place du classement après une troisième victoire d'affilée face à l'Avangard Koursk (1-0) et fait ainsi son entrée dans les places de promotion, revenant à un point du Rotor Volgograd, qui a été battu sur la pelouse du Tchaïka Pestchanokopskoïe (1-2). Défait par le Chinnik Iaroslavl (1-2), le Tom Tomsk sort quant à lui du top 5 pour la première fois de la saison. Dans le bas de classement, le Ienisseï Krasnoïarsk enchaîne un onzième match d'affilée sans victoire après son match nul sur la pelouse du Fakel Voronej (1-1) tandis que le Tekstilchtchik Ivanovo connaît sa quatrième défaite de suite en étant largement vaincu à domicile par le Baltika Kaliningrad (1-5)[52],[53].

Le Torpedo remporte le 14 septembre sa huitième victoire d'affilée en championnat aux dépens du FK Krasnodar-2 (2-1), établissant un nouveau record en FNL. Pendant ce temps les deux autres occupants du podium remportent également leurs rencontres respectives tandis que le SKA-Khabarovsk est battu sur la pelouse du Tekstilchtchik Ivanovo, qui met un terme à sa série noire (3-1). Cette contre-performance profite au Tchertanovo Moscou, qui reprend la quatrième place après son match nul à Armavir (1-1). Le Ienisseï Krasnoïarsk passe lui aussi très près de remporter sa première victoire depuis la première journée, mais concède finalement le match nul dans les derniers instants de la rencontre face au Baltika Kaliningrad (2-2)[54],[55],[56]. Vainqueur respectivement du Tom Tomsk (2-1) et du Fakel Voronej (3-0), le duo de tête poursuit sur sa lancée lors de la quatorzième journée, tandis que le Rotor Volgograd est vaincu en fin de rencontre sur la pelouse du Baltika Kaliningrad, qui enchaîne pour sa part un huitième match de suite sans défaite et passe en neuvième position (1-2). Le Tchertanovo Moscou tombe quant à lui à domicile face au Chinnik Iaroslavl et chute en sixième position, concédant une nouvelle fois la quatrième place au SKA-Khabarovsk, vainqueur du Ienisseï Krasnoïarsk (2-0), tandis que le Chinnik passe cinquième[57],[58],[59].

Ainsi, à cinq journées de la fin de la phase aller, le duo de tête Torpedo-Khimki enregistre une avance confortable sur ses poursuivants, pointant respectivement à 37 et 33 points, tandis que le Rotor Volgograd complète le podium avec 25 unités, n'ayant pris que trois points en quatre rencontres. Ce dernier est par ailleurs menacé par la remontée du SKA, qui ne compte qu'un seul point de retard, tandis que le Chinnik et le Tchertanovo sont également à moins de trois unités de la troisième place. À l'autre bout du classement, le Ienisseï reste sur une série de treize matchs sans victoire et pointe en dernière position avec 8 points. Comptant 10 et 11 unités chacun, le Fakel Voronej et le Tekstilchtchik Ivanovo sont les deux autres équipes ancrées dans la zone de relégation, bien qu'elles ne comptent que trois et deux points de retard sur le maintien, symbolisé par le trio Avangard Koursk, Mordovia Saransk et Krasnodar-2 qui complète le groupe de relégables, tandis que ce dernier constitue le premier non-relégable[57].

La lutte serrée pour la quatrième position - Journées 15 à 19Modifier

Théâtre d'un duel de barragistes, la rencontre de la quinzième journée entre le Rotor Volgograd et le SKA-Khabarovsk le 29 septembre est l'une des plus prolifiques de la saison, pas moins de huit buts étant marqués tandis que les Volgogradois s'imposent chez eux sur le score de 5 buts à 3 et conservent leur troisième position. Ce résultat profite également au Chinnik Iaroslavl et au Tchertanovo Moscou, vainqueurs respectifs du Mordovia Saransk (3-2) et du Luch Vladivostok (1-0), qui relèguent ainsi le SKA en sixième position. Les deux leaders s'inclinent pendant ce temps, le Neftekhimik Nijnekamsk mettant un terme à la série de neuf victoires consécutives du Torpedo Moscou (1-0) tandis que le Baltika Kaliningrad s'impose sur la pelouse de Khimki (1-0). Le Ienisseï Krasnoïarsk profite quant à lui de ce tour pour mettre un terme à sa série sans succès face au Mordovia Saransk (2-1) et revient au niveau du duo Voronej-Ivanovo à quatre points du premier non-relégable[60],[61],[62],[63].

La journée suivant voit le Torpedo Moscou retrouver le chemin de la victoire en triomphant du Chinnik Iaroslavl sur sa pelouse (2-0), ce qui n'est pas le cas de son dauphin Khimki, qui concède le match nul à Khabarovsk (1-1) et n'affiche plus qu'une avance de trois points sur le Rotor Volgograd, vainqueur du Mordovia Saransk (1-0). Au niveau de la lutte pour les barrages, en plus de la défaite de Iaroslavl et du match nul du SKA, le Tchertanovo concède lui aussi le nul face au Spartak-2 (2-2), ce groupe de trois étant rattrapé par le Neftekhimik Nijnekamsk, vainqueur du Tchaïka Pestchanokopskoïe (2-0) qui revient au niveau de la quatrième place occupée par le Chinnik, ainsi que le Baltika Kaliningrad qui signe un nouveau succès chez lui face à Krasnodar-2 (4-1) et revient à un point de la quatrième position. Dans le bas de classement, le Ienisseï Krasnoïarsk enchaîne un deuxième succès consécutif sur la pelouse de Nijni Novgorod (2-1) et remonte en dix-septième position. Défait 2-0 par Armavir, le Tekstilchtchik Ivanovo est la nouvelle lanterne rouge du championnat avec onze points[64],[65],[66].

Le dix-septième tour est marqué par la victoire de l'intégralité du trio de tête, avec notamment la large victoire 4-0 de Khimki contre le Mordovia Saransk (4-0). Plus bas au classement, le Chinnik Iaroslavl est défait sur ses terres par le Tchaïka Pestchanokopskoïe (2-3) et doit céder la quatrième position au Neftekhimik Nijnekamsk, vainqueur quant à lui du Fakel Voronej (1-0), tandis que le Tchertanovo Moscou s'impose à Avangard Koursk (1-0) et passe cinquième. Tenus en échec à l'extérieur par Tom Tomsk (0-0) et Krasnodar-2 (2-2), le Baltika Kaliningrad et le SKA-Khabarovsk forment avec le Chinnik un trio qui se place à trois points du nouveau quatrième. Vainqueur d'une prolifique confrontation face au Luch Vladivostok (4-3), le Tekstilchtchik Ivanovo laisse la dernière place au Fakel Voronej[67],[68],[69]. Ce dernier club voit dans la foulée le départ de son entraîneur Sergueï Oborine, qui est remplacé par Vladimir Bestchastnykh le 16 octobre[70], tandis que le FK Nijni Novgorod, qui se classe onzième malgré des ambitions de montée en début d'exercice, remplace le même jour Dmitri Cheryshev par Robert Ievdokimov[71].

À l'inverse du tour précédent, la dix-huitième journée voit cette fois les trois premiers échouer à s'imposer, le Torpedo Moscou étant vaincu chez lui par le Tchertanovo Moscou (0-1), de même pour Khimki sur la pelouse du FK Nijni Novgorod (0-1) tandis que le Rotor Volgograd concède le match nul à Armavir (0-0). Profitant par ailleurs de la défaite du Neftekhimik Nijnekamsk à Kaliningrad (0-1), le Tchertanovo s'adjuge ainsi la quatrième position et revient à trois points du troisième, tandis que le Baltika revient à égalité avec Neftekhimik. Le Chinnik Iaroslavl rejoint lui aussi ce duo après sa large victoire à Voronej (4-0), tandis que le SKA-Khabarovsk et le Tom Tomsk se neutralisent (1-1). Large vainqueur du Mordovia Saransk (3-0), le FK Krasnodar-2 sort de la zone de relégation où il est remplacé par le Spartak-2, défait sur le terrain du Tchaïka Pestchanokopskoïe (1-2). Le Ienisseï Krasnoïarsk remporte quant à lui sa troisième victoire en quatre matchs sur la pelouse du Luch Vladivostok (1-0) et revient à égalité avec le premier non-relégable[72],[73]. Classé quatorzième à un point de la relégation à l'issue de ce tour, l'entraîneur du Luch Roustem Khouzine annonce sa démission dans la foulée de la défaite face au Ienisseï[74].

Marquant la fin de la phase aller, le dix-neuvième tour est marqué par la large victoire du Spartak-2 qui domine le Fakel Voronej sur le score de 7 buts à 2 et sort de la zone de relégation. Parmi les relégables, le Mordovia Saransk est battu à Tomsk tandis que Krasnodar-2, le Ienisseï Krasnoïarsk et le Tekstilchtchik Ivanovo font tous les trois matchs nuls. En haut du classement, l'intégralité du quatuor de tête s'impose. De même pour le Baltika Kaliningrad qui l'emporte à Iaroslavl (2-0) et distance dans la foulée cette dernière équipe ainsi que le Neftekhimik Nijnekamsk, tenu quant à lui en échec par le SKA-Khabarovsk (2-2)[75],[76]. L'entraîneur du Mordovia Saransk Marat Moustafine quitte par ailleurs son poste le 25 octobre, incapable de poursuivre pour des raisons de santé, et est remplacé par son adjoint Rouslan Moukhametchine jusqu'à la trêve hivernale[77]

Alors que la moitié des matchs de la saison ont été joués, le Torpedo Moscou maintient ainsi son leadership acquit depuis la neuvième journée avec un total de 46 points, soit une avance de six unités sur Khimki, qui affiche lui même deux longueurs d'avance sur le Rotor Volgograd, troisième et premier barragiste avec 38 points, ce trio de tête n'ayant lui non plus pas changé depuis la neuvième journée. Quatrième, le Tchertanovo Moscou complète les places de barragistes avec 35 unités. Il est suivi du Baltika Kaliningrad, invaincu depuis le sixième tour et restant sur treize matchs sans défaite, qui compte 32 points. Derrière, le Neftekhimik Nijnekamsk ainsi que le duo Chinnik Iaroslavl-Tom Tomsk pointent respectivement à deux et trois longueurs du Baltika. Le SKA-Khabarovsk, Nijni Novgorod et le Tchaïka Pestchanokopskoïe sont solidement ancrés en milieu de classement avec 28 à 24 points. Au niveau de la lutte pour le maintien, l'Avangard Koursk pointe à la douzième place avec 21 points, suivi du Spartak-2 Moscou et du FK Armavir à une unité derrière. Le Luch Vladivostok est le premier non-relégable avec 19 points, soit autant que le Ienisseï Krasnoïarsk et le Krasnodar-2 qui sont classés derrière en position de relégables en raison de leurs résultats lors des confrontations directes. Classé dix-huitième, le Tekstilchtchik Ivanovo compte cinq points de retard sur ce trio, soit un point de plus que le Mordovia Saransk et deux de plus que le Fakel Voronej, dernier du championnat avec 12 points et n'ayant plus connu la victoire depuis huit rencontres.

Le Rotor Volgograd prend la tête avant la trêve - Journées 20 à 25Modifier

Premier tour de la phase retour, la vingtième journée voit le Torpedo Moscou et le Baltika Kaliningrad se neutraliser sur la pelouse de ce dernier (1-1), tandis que le reste du top 4 s'impose, avec notamment une victoire 3-0 de Khimki à Koursk tandis que le Tchertanovo Moscou profiter de sa victoire contre le Ienisseï Krasnoïarsk (2-0) pour marquer une avance de cinq points sur le Baltika. Le Neftekhimik Nijnekamsk s'impose quant à lui à Nijni Novgorod (1-0) et revient au niveau de la cinquième place. En bas de classement, le Fakel Voronej met un terme à sa série sans succès sur la pelouse du Tchaïka Pestchanokopskoïe (1-0) et laisse la dernière place au Mordovia Saransk, tenu en échec par le Chinnik Iaroslavl (1-1)[78],[79]. Cette journée voit par ailleurs le départ d'Oleg Fomenko du FK Krasnodar-2, remplacé par Artiom Koulikov le 31 octobre[80], tandis que l'entraîneur du Tchaïka Dmitri Voïetski est renvoyé après sa défaite contre Voronej, alors que le promu se classe onzième du championnat[81].

Le tour suivant voit l'intégralité du top 4 s'imposer, avec notamment la victoire 4-0 du Tchertanovo Moscou contre le Fakel Voronej, tandis que la série de quatorze matchs sans défaite du Baltika Kaliningrad s'achève avec un revers sur la pelouse du Tchaïka Pestchanokopskoïe (0-1), un résultat profitant au Neftekhimik Nijnekamsk qui prend la cinquième place avec sa victoire contre Armavir (2-1). Tom Tomsk enregistre l'autre large victoire de la journée en triomphant du Luch Vladivostok sur le score de 4-0. Vainqueur de l'Avangard Koursk (1-0), Krasnodar-2 sort de la zone de relégation aux dépens du Luch, tandis que les autres relégables sont tous défaits[82],[83].

Vaincu sur la pelouse du Ienisseï Krasnoïarsk (0-1), Khimki voit son retard sur la première place passer à cinq points à l'issue de la vingt-deuxième journée après le match nul du Torpedo Moscou à Mordovia Saransk (1-1), tandis que son avance sur la troisième position n'est plus que d'un seul point, le Rotor Volgograd ayant été tenu en échec par le Tchertanovo Moscou (1-1). Remportant une troisième victoire de suite contre le Luch Vladivostok, le Neftekhimik Nijnekamsk revient quant à lui à trois points de la quatrième position. À l'autre bout du classement, la victoire du Ienisseï lui permet de sortir de la zone de relégation pour la première fois depuis le quatrième tour aux dépens du FK Armavir[84],[85]. À l'issue de cette journée, Valeri Petrakov est nommé à la tête du Luch Vladivostok le 11 novembre[86].

Défait sur ses terres par le Rotor Volgograd lors du vingt-troisième tour le 13 novembre (0-2), le FK Khimki concède finalement sa deuxième position à son adversaire du jour, qui revient de plus à trois unités du Torpedo Moscou, lui aussi vaincu chez lui par le FK Nijni Novgorod (0-2). Dans le même temps le Tchertanovo Moscou s'impose face au Baltika Kaliningrad (3-1) et accroît son avance sur le Neftekhimik Nijnekamsk, tenu en échec par l'Avangard Koursk (1-1). Lourdement battu par Krasnodar-2 (0-4), le Ienisseï Krasnoïarsk retourne quant à lui dans la zone de relégation, étant dépassé par Armavir qui s'est imposé sur la pelouse du Spartak-2 (3-1)[87],[88]. Peu après ce tour, le Tchaïka Pestchanokopskoïe annonce la nomination de Magomed Adiev au poste d'entraîneur[89].

Connaissant la défaite pour la deuxième fois de suite sur la pelouse d'Armavir (1-2), le Torpedo Moscou voit son avance retomber à deux points sur la troisième position lors de la journée suivante après le match nul du Rotor Volgograd contre Krasnodar-2 (0-0) et la victoire de Khimki face au Tchertanovo Moscou (3-1), ce dernier retombant par ailleurs à la portée du Neftekhimik Nijnekamsk, vainqueur du Tekstilchtchik Ivanovo (2-1), qui revient à deux points de la quatrième position. Dans le bas de classement, le Ienisseï Krasnoïarsk s'impose contre Tom Tomsk (3-0) et laisse sa place de relégable au Spartak-2, battu chez lui par le Luch Vladivostok (0-2)[90],[91].

Disputé le samedi 23 novembre et constituant le dernier tour joué lors de l'année 2019, la vingt-cinquième journée est marquée par la troisième défaite consécutive du Torpedo Moscou, qui s'incline chez lui contre le Luch Vladivostok (0-2), et cède ainsi sa place de leader au Rotor Volgograd, vainqueur quant à lui du Tom Tomsk (2-0), pour la première fois depuis le neuvième tour. Dans le même temps, Khimki concède le match nul à Krasnodar (2-2) tandis que le Tchertanovo Moscou et le Neftekhimik Nijnekamsk s'imposent tous les deux. La victoire du Luch permet par ailleurs à ce dernier de sortir de la zone de relégation. Vainqueur sur la pelouse du Baltika Kaliningrad (2-0), le Mordovia Saransk remporte son premier match depuis le mois de septembre et laisse sa dernière position au Fakel Voronej[92],[93].

Classement à la trêve hivernaleModifier

Alors que le championnat entame une longue trêve hivernale de près de trois mois et demi s'étalant jusqu'au mois de mars 2020, le classement à l'issue de cette première phase de la compétition est dominé par le Rotor Volgograd, leader avec 52 points, qui a dépassé le Torpedo Moscou qui perd la première place pour la première fois depuis la neuvième journée et se classe à présent second avec un point de retard, tandis que le FK Khimki complète le podium avec 50 unités. Quatrième et deuxième barragiste, le Tchertanovo Moscou se place à deux points de Khimki mais compte une avance de deux points sur le Neftekhimik Nijnekamsk, cinquième et premier non-barragiste avec 46 points.

Les équipes classées entre la sixième et la onzième position avec 40 à 35 points constituent quant à elles le milieu de classement, étant trop loin des premières place pour prétendre à la promotion dans l'immédiat et trop en avance sur la relégation pour être considérées comme candidates au maintien, ce groupe contenant le Chinnik Iaroslavl, le Baltika Kaliningrad, le SKA-Khabarovsk, le promu Tchaïka Pestchanokopskoïe, le Tom Tomsk ainsi que le FK Nijni Novgorod.

Placé en douzième place, le FK Krasnodar-2 compte trois points d'avance sur le premier relégable avec 28 unités et est suivi par le duo Armavir-Avangard Koursk à un point derrière. Le Luch Vladivostok complète quant à lui le groupe des non-relégables avec 26 points. À une unité de ce dernier, le Spartak-2 Moscou et le Ienisseï Krasnoïarsk se placent dans la zone de relégation mais forment eux-même un groupe à part dans celle-ci, le fond du classement étant occupé par le trio Mordovia Saransk-Tekstilchtchik Ivanovo-Fakel Voronej dénombrant 19 à 16 points, soit 7 à 10 unités de retard sur le maintien à treize journées de la fin.

Classement à la trêve hivernale[93]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Rotor Volgograd 52 25 16 4 5 39 20 +19
2 Torpedo Moscou P 51 25 16 3 6 37 23 +14
3 FK Khimki 50 25 15 5 5 45 17 +28
4 Tchertanovo Moscou 48 25 13 9 3 32 18 +14
5 Neftekhimik Nijnekamsk P 46 25 13 7 5 35 22 +13
6 Chinnik Iaroslavl 40 25 11 7 7 40 33 +7
7 Baltika Kaliningrad 39 25 11 6 8 32 23 +9
8 SKA-Khabarovsk 37 25 10 7 8 37 28 +9
9 Tchaïka Pestchanokopskoïe P 36 25 10 6 9 29 27 +2
10 Tom Tomsk 36 25 9 9 7 30 22 +8
11 FK Nijni Novgorod 35 25 9 8 8 28 27 +1
12 FK Krasnodar-2 28 25 6 10 9 30 30 0
13 FK Armavir 27 25 6 9 10 22 27 -5
14 Avangard Koursk 27 25 5 12 8 26 36 -10
15 Luch Vladivostok 26 25 6 8 11 27 38 -11
16 Spartak-2 Moscou 25 25 6 7 12 37 43 -6
17 Ienisseï Krasnoïarsk R 25 25 6 7 12 21 37 -16
18 Mordovia Saransk 19 25 4 7 14 19 38 -19
19 Tekstilchtchik Ivanovo P 17 25 5 2 18 24 51 -27
20 Fakel Voronej 16 25 3 7 15 13 43 -30

Deuxième partie de saisonModifier

En trêve pendant près de trois mois et demi, le championnat de deuxième division reprend officiellement lors de la vingt-sixième journée disputée le 9 mars 2020 et retrouve à partir de là un rythme hebdomadaire le week-end, à l'exception des trente-et-unième et trente-sixième journées qui sont disputées en cours de semaine. La compétition s'achève définitivement à l'issue de la trente-huitième journée jouée le 16 mai 2020, après quoi sont disputés les barrages de promotion contre les équipes de première division qui marquent la fin de la saison russe.

La trêve hivernale voit notamment le départ de l'entraîneur du Rotor Volgograd Igor Menchtchikov[94].

CompétitionModifier

RèglementModifier

Le championnat de la FNL se compose de vingt équipes professionnelles qui s'affrontent chacune deux fois, à domicile et à l'extérieur, pour un total de trente-huit matchs disputés pour chaque équipe. À l'issue de la saison, les deux premiers au classement sont automatiquement promus en première division russe tandis que le troisième et le quatrième sont qualifiés pour les barrages de promotion, où ils affrontent le treizième et le quatorzième de la division supérieure pour une place dans celle-ci. Les cinq derniers au classement sont quant à eux directement relégués en troisième division. Les équipes réserves peuvent être reléguées, mais en aucun cas être promues. Si une de ces équipes termine la saison dans les places de promotion, l'équipe non-réserviste suivante au classement se voit attribuer la qualification à la promotion ou aux barrages. Les autres équipes sont quant à elles maintenues et qualifiées pour prendre part à l'édition 2020-2021 de la compétition, sauf décision administrative contraire[95].

Si une équipe prenant part au championnat se retire avant la fin de la première moitié de la compétition, l'intégralité de ses résultats sont annulés. Si elle se retire après, l'intégralité de ses résultats restants sont comptés comme des défaites sur tapis vert sur le score de 3-0, tandis que les équipes qui auraient dues être affrontées se voient attribuer une victoire sur le même score. Dans les deux cas, l'équipe qui se retire est automatiquement comptée comme une équipe reléguée et ne peut prendre part à l'édition suivante de la compétition, qu'elle termine parmi les équipes reléguées ou non dans le classement final. Si ce deuxième cas, pouvant concerner les retraits de plusieurs équipes, se présente, les repêchages concernent en priorité les équipes relégables dans l'ordre de leur classement final[95].

Critères de départageModifier

Les équipes sont classées selon leur nombre de points. Ils se répartissent sur la base de trois points pour une victoire, un pour un match nul et zéro pour une défaite. Pour départager les équipes à égalité de points, les critères suivants sont utilisés :

  1. Nombre de matchs gagnés ;
  2. Résultats lors des confrontations directes (points, matchs gagnés, différence de buts, buts marqués, buts marqués à l'extérieur) ;
  3. Différence de buts générale ;
  4. Buts marqués ;
  5. Buts marqués à l'extérieur ;

En cas d'égalité absolue entre deux équipes, même après application de ces critères de départage, deux situations se présentent :

  1. Si la promotion, la relégation, ou le titre de champion sont en jeu, un match d'appui sur terrain neutre est disputé ;
  2. Dans les autres cas, les deux équipes sont départagées par un tirage au sort.

Tout comme la troisième division, la deuxième division privilégie le nombre de matchs remportés par-rapport aux résultats lors des confrontations directes afin de départager les équipes à égalité, contrairement à la première division qui privilégie ce dernier critère dans son classement, le nombre de victoires passant comme deuxième critère de départage.

Classement et résultatsModifier

ClassementModifier

Classement — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Rotor Volgograd 52 25 16 4 5 39 20 +19
2 Torpedo Moscou P 51 25 16 3 6 37 23 +14
3 FK Khimki 50 25 15 5 5 45 17 +28
4 Tchertanovo Moscou 48 25 13 9 3 32 18 +14
5 Neftekhimik Nijnekamsk P 46 25 13 7 5 35 22 +13
6 Chinnik Iaroslavl 40 25 11 7 7 40 33 +7
7 Baltika Kaliningrad 39 25 11 6 8 32 23 +9
8 SKA-Khabarovsk 37 25 10 7 8 37 28 +9
9 Tchaïka Pestchanokopskoïe P 36 25 10 6 9 29 27 +2
10 Tom Tomsk 36 25 9 9 7 30 22 +8
11 FK Nijni Novgorod 35 25 9 8 8 28 27 +1
12 FK Krasnodar-2 28 25 6 10 9 30 30 0
13 FK Armavir 27 25 6 9 10 22 27 -5
14 Avangard Koursk 27 25 5 12 8 26 36 -10
15 Luch Vladivostok 26 25 6 8 11 27 38 -11
16 Spartak-2 Moscou 25 25 6 7 12 37 43 -6
17 Ienisseï Krasnoïarsk R 25 25 6 7 12 21 37 -16
18 Mordovia Saransk 19 25 4 7 14 19 38 -19
19 Tekstilchtchik Ivanovo P 17 25 5 2 18 24 51 -27
20 Fakel Voronej 16 25 3 7 15 13 43 -30
Promotion en première division
  • 1er et 2e : promotion
  • 3e et 4e : barrage de promotion
Relégation en troisième division
  • 16e à 20e : relégation
Abréviations

RésultatsModifier

Tableau de résultats — mise à jour :
Résultats (▼dom., ►ext.) ARM AVA BAL CHI FAK IEN KHI KRA LUC MOR NEF NIJ ROT SKA SPA TPE TCH TEK TOM TOR
FK Armavir J33 1-1 0-1 J26 J35 J37 2-1 0-0 0-0 0-2 J30 0-0 J28 1-1 2-1 1-1 2-0 1-1 2-1
Avangard Koursk 2-1 0-0 2-2 J28 J37 0-3 1-1 J34 2-2 1-0 J32 0-3 J30 2-2 1-1 0-1 2-1 3-2 J26
Baltika Kaliningrad J27 J29 J37 3-0 J31 J33 4-1 0-0 0-2 1-0 2-1 2-1 1-0 0-1 0-1 1-2 J30 J35 1-1
Chinnik Iaroslavl 1-1 1-3 0-2 J36 0-0 0-1 J29 3-1 1-0 J31 1-3 J27 J38 3-2 2-3 J32 3-0 2-1 J34
Fakel Voronej 0-2 0-0 1-2 0-4 1-1 0-3 J33 J27 2-1 J35 0-2 J31 0-2 J37 0-0 0-0 J29 0-0 0-1
Ienisseï Krasnoïarsk 1-1 1-1 2-2 J26 J30 1-0 0-1 J36 2-1 2-2 J34 0-3 J32 J27 1-3 0-2 J38 3-0 J28
FK Khimki 1-0 3-0 0-1 J28 J32 4-0 3-0 J38 4-0 3-2 J36 0-2 J34 1-0 1-0 3-1 2-1 J26 J30
FK Krasnodar-2 J38 1-0 J34 2-2 0-0 4-0 2-2 1-2 J36 J28 2-2 0-1 2-2 J30 J32 J26 1-1 0-1 J31
Luch Vladivostok J32 2-2 J28 2-1 3-0 0-1 2-5 1-1 J30 0-2 0-0 J37 0-2 2-4 1-1 0-1 J35 1-1 0-1
Mordovia Saransk J29 J31 0-3 1-1 1-1 J33 J35 0-3 1-2 0-1 0-1 0-1 J26 1-0 0-0 2-3 1-0 J37 1-1
Neftekhimik Nijnekamsk 2-1 1-1 J36 2-2 1-0 1-0 J27 1-0 1-1 J38 1-1 1-2 2-2 J32 J34 J30 1-2 J29 1-0
FK Nijni Novgorod 1-0 1-1 J26 1-3 2-1 1-3 1-0 J37 J31 J28 0-1 J35 1-1 2-2 1-2 0-0 J33 0-1 2-1
Rotor Volgograd J36 J38 J32 2-3 2-0 2-1 1-1 0-0 2-0 J34 J26 2-1 5-3 J28 J30 1-1 3-2 2-0 0-2
SKA-Khabarovsk 3-0 1-0 2-0 1-2 1-0 2-0 1-1 J35 J29 1-2 J37 J27 J33 3-0 3-2 0-0 J31 1-1 0-1
Spartak-2 Moscou 1-3 1-1 J38 J33 7-2 2-0 J29 0-3 0-2 2-0 0-3 2-0 0-1 2-2 J36 J34 1-2 J31 2-3
Tchaïka Pestchanokopskoïe 1-0 J27 1-0 J35 0-1 J29 J31 1-1 J26 3-1 0-2 0-0 2-1 0-2 2-1 0-1 3-0 J33 J37
Tchertanovo Moscou J31 J35 3-1 0-1 4-0 2-1 0-0 1-2 J33 J27 2-2 J29 1-0 1-0 2-2 J38 1-0 1-1 J36
Tekstilchtchik Ivanovo J34 J36 1-5 1-1 1-4 0-1 1-4 1-0 4-3 J32 1-2 0-2 0-1 3-1 J26 J28 J37 0-2 J27
Tom Tomsk 2-0 2-0 0-0 J30 J34 0-0 0-0 J27 4-0 2-0 0-1 J38 0-1 J36 2-2 3-1 J28 2-1 J32
Torpedo Moscou 2-1 3-1 2-0 2-0 J38 2-0 1-0 2-1 0-2 2-2 J33 0-2 J29 2-1 J35 2-1 0-1 3-1 2-1
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Barrages de promotionModifier

Le troisième et le quatrième du championnat affrontent respectivement le quatorzième et le treizième de la première division à la fin de la saison dans le cadre d'un barrage aller-retour. Les équipes jouant à domicile et à l'extérieur sont déterminées peu avant la fin de saison par tirage au sort.

Club Match
aller
Total Match
retour
Club
- - -
- - -

StatistiquesModifier

Leader par journéeModifier

La frise suivante montre l'évolution des équipes ayant successivement occupé la première place :

FK Rotor VolgogradFK Torpedo MoscouFK Rotor VolgogradFK Khimki 

Dernier par journéeModifier

La frise suivante montre l'évolution des équipes ayant successivement occupé la dernière place :

FK Fakel VoronejFK Mordovia SaranskFK Fakel VoronejFK Tekstilchtchik IvanovoFK Fakel VoronejFK Ienisseï KrasnoïarskFK Fakel VoronejFK Ienisseï KrasnoïarskFK Baltika KaliningradFK Tekstilchtchik IvanovoFK Avangard KourskFK Tekstilchtchik IvanovoFK Avangard Koursk 

Domicile et extérieurModifier

Classement à domicile
Classement — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Torpedo Moscou 34 15 11 1 3 25 14 +11
2 FK Khimki 30 12 10 0 2 25 7 +18
3 SKA-Khabarovsk 24 13 7 3 3 19 9 +10
4 Rotor Volgograd 24 12 7 3 2 22 14 +8
5 Tom Tomsk 22 12 6 4 2 17 6 +11
6 Tchertanovo Moscou 22 12 6 4 2 18 10 +8
7 Baltika Kaliningrad 20 12 6 2 4 15 10 +5
8 Tchaïka Pestchanokopskoïe 20 12 6 2 4 13 10 +3
9 Neftekhimik Nijnekamsk 20 12 5 5 2 15 12 +3
10 FK Armavir 19 13 4 7 2 12 10 +2
11 Avangard Koursk 18 13 4 6 3 16 19 -3
12 Chinnik Iaroslavl 17 12 5 2 5 17 17 0
13 FK Nijni Novgorod 16 13 4 4 5 13 17 -4
14 Spartak-2 Moscou 14 13 4 2 7 20 22 -2
15 Ienisseï Krasnoïarsk 13 11 3 4 4 13 16 -3
16 FK Krasnodar-2 12 11 2 6 3 15 13 +2
17 Luch Vladivostok 11 14 2 5 7 14 22 -8
18 Tekstilchtchik Ivanovo 10 12 3 1 8 13 26 -13
19 Mordovia Saransk 10 13 2 4 7 8 17 -9
20 Fakel Voronej 8 13 1 5 7 4 18 -14
Classement à l'extérieur
Classement — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Rotor Volgograd 28 13 9 1 3 17 6 +11
2 Neftekhimik Nijnekamsk 26 13 8 2 3 20 10 +10
3 Tchertanovo Moscou 26 13 7 5 1 14 8 +6
4 Chinnik Iaroslavl 23 13 6 5 2 23 16 +7
5 FK Khimki 20 13 5 5 3 20 10 +10
6 FK Nijni Novgorod 19 12 5 4 3 15 10 +5
7 Baltika Kaliningrad 19 13 5 4 4 17 13 +4
8 Torpedo Moscou 17 10 5 2 3 12 9 +3
9 Tchaïka Pestchanokopskoïe 16 13 4 4 5 16 17 -1
10 FK Krasnodar-2 16 14 4 4 6 15 17 -2
11 Luch Vladivostok 15 11 4 3 4 13 16 -3
12 Tom Tomsk 14 13 3 5 5 13 16 -3
13 SKA-Khabarovsk 13 12 3 4 5 18 19 -1
14 Ienisseï Krasnoïarsk 12 14 3 3 8 8 21 -13
15 Spartak-2 Moscou 11 12 2 5 5 17 21 -4
16 Mordovia Saransk 9 12 2 3 7 11 21 -10
17 Avangard Koursk 9 12 1 6 5 10 17 -7
18 FK Armavir 8 12 2 2 8 10 17 -7
19 Fakel Voronej 8 12 2 2 8 9 25 -16
20 Tekstilchtchik Ivanovo 7 13 2 1 10 11 25 -14

Évolution du classementModifier

Le tableau suivant récapitule le classement au terme de chacune des journées définies par le calendrier officiel.

Journées → 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 Prom. Barr. Rel.









































Armavir 5 10 12 13 14 16 10 9 10 11 12 14 14 14 15 12 13 13 14 13 15 16 15 12 13 1
Avangard 20 20 18 20 16 11 13 17 14 15 15 16 16 17 14 15 15 12 12 12 14 13 13 14 14 9
Baltika 15 19 19 14 17 20 14 10 11 13 14 13 13 9 9 8 6 5 5 5 6 6 7 6 7 4
Chinnik 4 5 3 3 5 8 8 7 7 8 7 6 6 5 4 4 8 7 7 8 9 8 8 7 6 5
Fakel 13 13 14 17 19 15 16 20 20 19 16 17 18 19 20 19 20 20 20 18 18 19 19 19 20 24
Ienisseï 6 9 13 15 18 19 20 19 19 20 20 20 20 20 19 17 17 16 17 17 17 15 16 15 17 19
Khimki 1 1 1 1 1 1 1 3 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 3 3 3 20 4
Krasnodar-2 11 17 15 16 11 13 18 14 18 17 17 15 15 15 16 16 16 15 16 16 13 14 12 13 12 11
Luch 19 11 10 9 9 10 11 12 9 9 11 10 10 10 12 11 12 14 15 15 16 17 17 17 15 5
Mordovia 14 18 11 11 12 14 19 15 17 16 18 18 19 16 17 18 19 19 19 20 20 20 20 20 18 21
Neftekhimik 7 8 6 7 8 9 9 11 12 10 9 9 9 7 7 5 4 6 6 6 5 5 5 5 5
Nijni Novgorod 18 15 17 19 15 17 12 16 13 12 13 11 11 11 10 10 11 11 10 10 10 10 10 11 11 5
Rotor 2 2 2 6 4 4 2 1 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 2 2 1 8 16
SKA 12 12 16 10 10 7 7 8 8 6 6 4 5 4 6 7 7 8 9 7 8 7 6 8 8 1 1
Spartak-2 8 7 8 8 7 6 6 6 6 7 8 12 12 13 13 14 14 17 13 14 12 12 14 16 16 3
Tchaïka 16 14 9 12 13 12 15 18 15 14 10 8 8 12 11 13 10 10 11 11 11 11 11 10 9 2
Tchertanovo 9 6 7 5 3 3 4 5 5 5 4 5 4 6 5 6 5 4 4 4 4 4 4 4 4 13
Tekstilchtchik 17 16 20 18 20 18 17 13 16 18 19 19 17 18 18 20 18 18 18 19 19 18 18 18 19 26
Tomsk 3 3 5 2 2 2 5 4 4 4 5 7 7 8 8 9 9 9 8 9 7 9 9 9 10 3 5
Torpedo 10 4 4 4 6 5 3 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 18 4

Les équipes comptant au moins un match en retard sont indiquées en gras et italiques.

Meilleurs buteursModifier

Classement des buteurs (au )[96]
Rang Joueur Club Buts Pen.
1   Ivan Sergueïev Torpedo Moscou 13 1
2   Aleksandr Roudenko Spartak-2 Moscou 13 2
3   Denis Makarov Neftekhimik Nijnekamsk 11 2
4   Merabi Ouridia Neftekhimik Nijnekamsk 10 3
5   German Onougkha FK Krasnodar-2 10 3
6   Sergueï Samodine Chinnik Iaroslavl 9 0
  Vladislav Sarveli Tchertanovo Moscou
8   Adlan Katsaïev (en) SKA-Khabarovsk 9 3
  Mikhaïl Markine Baltika Kaliningrad
10   Moukhammad Soultonov Rotor Volgograd 9 5

Meilleurs passeursModifier

Classement des passeurs (au )[97]
Rang Joueur Club Passes
1   Artem Polyarus (en) FK Khimki 8
2   Aleksandr Ryazantsev Torpedo Moscou 7
3   Nikita Bezlikhotnov FK Armavir 5
  Andreï Ivachine FK Krasnodar-2
  Sylvanus Nimely (en) Spartak-2 Moscou
  Moukhammad Soultonov Rotor Volgograd

Récompenses mensuellesModifier

Chaque mois, la FNL désigne un entraîneur et un joueur du mois. Le tableau suivant récapitule les différents vainqueurs de ces deux titres honorifiques. Le prix n'est pas attribué pour les mois de décembre à février en raison de la trêve hivernale.

Mois Joueur du mois Entraîneur du mois
Joueur Club Entraîneur Club
Juillet   Ivan Sergueïev[98] Torpedo Moscou   Andreï Talalaïev[99] FK Khimki
Août   Denis Makarov[100] Neftekhimik Nijnekamsk   Nikolaï Savitchev[101],[n 1] Torpedo Moscou
Septembre   Mladen Kašćelan[102] Baltika Kaliningrad   Ievgueni Kalechine[103] Baltika Kaliningrad
Octobre   Sergueï Goloubev[104] Neftekhimik Nijnekamsk   Igor Osinkine[105] Tchertanovo Moscou
Novembre   Igor Bezdenejnykh[106] Tchaïka Pestchanokopskoïe   Iouri Outkoubaïev[107] Neftekhimik Nijnekamsk
Mars
Avril
Mai
  1. Bien que Sergueï Ignachevitch soit dans les faits l'entraîneur principal, c'est Nikolaï Savitchev qui est inscrit à ce poste auprès de la FNL, en raison du manque de diplôme d'Ignachevitch, et donc lui qui remporte le prix.

Parcours en Coupe de RussieModifier

Dix-huit des vingt clubs de la FNL prennent part à la Coupe de Russie 2019-2020, les deux équipes réserves du championnat n'étant pas autorisées à y participer. Ils sont exempts des trois premiers tours et font leur entrée dans la compétition au quatrième tour au cours du mois d'août 2019. Pour l'emporter, une équipe doit donc passer six tours : le quatrième tour, les seizièmes de finale, les huitièmes de finale, les quarts de finale, les demi-finales et la finale. La saison précédente avait vue l'intégralité des équipes de la deuxième division être éliminées dès le stade des huitièmes de finale[108].

Le quatrième tour est marqué par l'élimination de cinq équipes, dont trois face à des clubs de la troisième division, tandis que les deux autres sont vaincus à l'issue de confrontations face à d'autres équipes du deuxième échelon. Uniquement confrontés à des clubs de la première division lors des seizièmes de finale, sept clubs parviennent à l'emporter, le FK Nijni Novgorod éliminant notamment le FK Krasnodar tandis que le Baltika Kaliningrad parvient à se défaire du Lokomotiv Moscou, tenant du titre de la compétition[109].

En huitièmes de finale, quatre de ces équipes sont éliminées, deux par des clubs de première division tandis que les autres sont battus au cours des deux confrontations entre équipes du deuxième échelon. Au stade des quarts de finale se retrouve donc le Torpedo Moscou, vainqueur du Baltika Kaliningrad, qui se voit opposer au FK Khimki qui a éliminé le FK Orenbourg, assurant de ce fait l'accession d'au moins une équipe de division inférieure au dernier carré de la compétition. Le troisième et dernier participant de deuxième division est le Chinnik Iaroslavl, tombeur du FK Nijni Novgorod et opposé à l'Oural Iekaterinbourg.

Nombre d'engagés par tour.
Manche Quatrième tour Seizièmes de finale Huitièmes de finale Quarts de finale Demi-finales Finale
Clubs engagés 18 (32) 13 (32) 7 (16) 3 (8) ≥1 (4) - (2)

Entre parenthèses, le nombre total de clubs engagés à chaque tour

Notes et référencesModifier

  1. (ru) « Определились все участники ФНЛ сезона 2019/2020 », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 3 juin 2019)
  2. (ru) « «Сахалин» стал победителем Группы «Восток»! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 28 mai 2019)
  3. (ru) « «Анжи» отозвал апелляцию на отказ в получении лицензии. «Факел» может остаться в ФНЛ », sur sports.ru,‎ (consulté le 30 mai 2019)
  4. (ru) « "Иртыша" в ФНЛ не будет », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 26 juin 2019)
  5. (ru) « Аленичев объявил об уходе с поста главного тренера ФК "Енисей" », sur tass.ru,‎ (consulté le 26 mai 2019)
  6. (ru) « Алексеев назначен главным тренером ФК "Енисей" », sur tass.ru,‎ (consulté le 17 juin 2019)
  7. (ru) « "Торпедо" после выхода в ФНЛ не продлило контракт с Колывановым », sur sport-express.ru,‎ (consulté le 3 juin 2019)
  8. (ru) « Игнашевич назначен на пост главного тренера ФК "Торпедо" », sur tass.ru,‎ (consulté le 4 juin 2019)
  9. (ru) « Искаков назначен главным тренером «Авангарда» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 6 juin 2019)
  10. (ru) « Оборин назначен главным тренером футбольного клуба "Факел" », sur tass.ru,‎ (consulté le 12 juin 2019)
  11. (ru) « «Чайка» определилась с новым главным тренером », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 17 juin 2019)
  12. a et b (ru) « Юрий Газзаев назначен главным тренером ФК "Енисей" », sur tass.ru,‎ (consulté le 16 août 2019)
  13. a et b (ru) « Главный тренер «Авангарда» покинул команду », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 25 août 2019)
  14. (ru) « В первом туре «Нижний Новгород» принимает «Томь», «Торпедо Москва» летит в Воронеж », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 5 juin 2018)
  15. « Nouveau calendrier pour le championnat russe », sur UEFA.com, (consulté le 19 mars 2011)
  16. (ru) « Олимп-Первенство ФНЛ-2019/20 может начаться 7 июля », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 25 mai 2019)
  17. « Календарь игр 2019/2020 », sur 1fnl.ru (consulté le 7 juin 2019)
  18. (ru) « Главное - правильно собрать пазл. Часть 1 », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 4 juillet 2019)
  19. (ru) « Новый сезон Футбольной национальной лиги стартует в воскресенье », sur tass.ru,‎ (consulté le 8 juillet 2019)
  20. (ru) « ФНЛ-2019/20: «Нижний» — фаворит. Больше ничего не ясно », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 4 juillet 2019)
  21. (ru) « Главное - правильно собрать пазл. Часть 2 », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 8 juillet 2019)
  22. (ru) « Главное - правильно собрать пазл. Часть 3 », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 8 juillet 2019)
  23. (ru) « Везение Игнашевича, огнемет Талалаева и провал «Нижнего». ФНЛ стартует с рекорда », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 30 juillet 2019)
  24. (ru) « Дикие гости. Обзор 1-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  25. (ru) « Фанаты и банкиры, второй триумф Талалаева и три безумные развязки », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 30 juillet 2019)
  26. (ru) « "Химки" в огне. Обзор 2-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  27. (ru) « Рекорд Талалаева, бетон Игнашевича и невероятный гол в Армавире со своей половины поля », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 30 juillet 2019)
  28. (ru) « Четыре лидера. Обзор 3-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  29. (ru) « Талалаев разрывает ФНЛ, Игнашевич упускает победу с 2:0, Черышев все ближе к отставке », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 29 juillet 2019)
  30. (ru) « Эту машину под названием "Химки" не остановить. Обзор 4-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  31. (ru) « Черышев одолел Игнашевича, Побегалов в День ВМФ пострадал от судей », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 30 juillet 2019)
  32. (ru) « "Химки" - без рекорда. Обзор 5-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  33. (ru) « Первые победы Оборина и Бояринцева », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 3 août 2019)
  34. (ru) « Талалаев с Баскаковым троллят арбитров, друг Неймара отдает голевую », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 5 août 2019)
  35. « #1 La gazette de l'est », sur footballski.fr, (consulté le 22 septembre 2019)
  36. (ru) « Трио лидеров не забивает ни разу. Обзор 6-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  37. (ru) « «Химки» вновь единоличные лидеры! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 10 août 2019)
  38. (ru) « Везение Игнашевича и казнь «Томи» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 10 août 2019)
  39. « #2 La gazette de l'est », sur footballski.fr, (consulté le 22 septembre 2019)
  40. (ru) « "Химки" возвращаются к победам. Обзор 7-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  41. (ru) « Новый лидер, стрельцовский шедевр, изгнание аксакала и водное поло », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 15 août 2019)
  42. (ru) « Шедевральный гол Сергеева и лидерство "Ротора". Обзор 8-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  43. (ru) « Лидерство Игнашевича, 34 тысячи в Волгограде и ужасная травма игрока «Луча» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 19 août 2019)
  44. « #3 La gazette de l'est », sur footballski.fr, (consulté le 22 septembre 2019)
  45. (ru) « "Торпедо" выходит на первое место. Обзор 9-го тура ФНЛ. », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  46. (ru) « Игнашевич и Талалаев убегают. В премьер-лигу? », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 26 août 2019)
  47. (ru) « «Ротор» победил «Спартак-2» и вышел на 3-место в ФНЛ », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 26 août 2019)
  48. (ru) « "Химки" повторяют рекорд Аленичева. Обзор 10-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  49. (ru) « Талалаев бьет рекорд, Игнашевич побеждает при 36 тысячах, в Красноярске кричат: «Позор!» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 1er septembre 2019)
  50. (ru) « Рекорд "Химок" и победа "Торпедо" на глазах 36 тысяч зрителей. Обзор 11-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  51. (ru) « "Химки" потерпели первое поражение в Олимп-ФНЛ, уступив "Торпедо" », sur tass.ru,‎ (consulté le 8 septembre 2019)
  52. (ru) « Новое «класико» ФНЛ, праздник на селе и бразильский хет-трик », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 9 septembre 2019)
  53. (ru) « Дуэль лидеров остается за "Торпедо". Обзор 12-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  54. (ru) « «Торпедо» переписало историю, защитник «Балтики» сыграл, как Каладзе », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 15 septembre 2019)
  55. « #6 La gazette de l'est », sur footballski.fr, (consulté le 22 septembre 2019)
  56. (ru) « "Торпедо" Игнашевича обновляет рекорд. Обзор 13-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  57. a et b (ru) « «Балтика» — как «Манчестер Юнайтед», «Спартак» унижают всюду », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 22 septembre 2019)
  58. « #7 La gazette de l'est », sur footballski.fr, (consulté le 30 septembre 2019)
  59. (ru) « Дуэт лидеров наращивает отрыв. Обзор 14-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  60. (ru) « Голевые феерии на волжских берегах », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 29 septembre 2019)
  61. (ru) « Крушение лидеров, 7 голов за тайм и «судья-ребенок» в кроссовках », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 29 septembre 2019)
  62. « #8 La gazette de l'est », sur footballski.fr, (consulté le 6 octobre 2019)
  63. (ru) « Синхронные осечки лидеров и голевая феерия в Волгограде. Обзор 15-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  64. (ru) « Балтийский ветер все свежее », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 5 octobre 2019)
  65. (ru) « Застрельщик Рязанцев, вратарь-камикадзе «Спартака-2» и подъем Красноярска », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 5 octobre 2019)
  66. (ru) « "Торпедо" увеличивает отрыв, борьба за четверку обостряется. Обзор 16-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  67. (ru) « Чертова дюжина «Балтики» и ивановский триллер », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  68. (ru) « «Торпедо» побеждает «Спартак», приехав на такси, «Балтика» повторяет рекорд 60-летней давности и чудо от Бояринцева », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  69. (ru) « "Торпедо" дожимает "Спартак-2" на "Открытие-Арене", конкуренты добиваются синхронных побед. Обзор 17-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 13 octobre 2019)
  70. (ru) « Бесчастных возглавил воронежский ФК "Факел" », sur tass.ru,‎ (consulté le 16 octobre 2019)
  71. (ru) « Евдокимов сменил Черышева на посту главного тренера ФК "Нижний Новгород" », sur tass.ru,‎ (consulté le 16 octobre 2019)
  72. (ru) « Резня лидеров, шпилька Егорову и очередной конфуз «Спартака-2» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 19 octobre 2019)
  73. (ru) « Первая домашняя осечка "Торпедо" и историческая серия "Балтики". Обзор 18-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 20 octobre 2019)
  74. (ru) « Хузин покинул «Луч» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 19 octobre 2019)
  75. (ru) « Два спартаковских хет-трика, голевой пас японца, кровоизлияние и вал судейских скандалов », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 24 octobre 2019)
  76. (ru) « Рекорд "Спартака-2" и синхронные победы лидеров. Обзор 19-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 24 octobre 2019)
  77. (ru) « Мухаметшин назначен исполняющим обязанности главного тренера "Мордовии" », sur ria.ru,‎ (consulté le 3 novembre 2019)
  78. (ru) « Стиляги из «Чертаново», «рабона» в Хабаровске и пенальти-фантом в ворота «Торпедо» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 27 octobre 2019)
  79. (ru) « "Торпедо" притормаживает в Калининграде. Обзор 20-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 28 octobre 2019)
  80. (ru) « Главным тренером «Краснодара-2» назначен Артем Куликов », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 3 novembre 2019)
  81. (ru) « В «Чайке» сняли весь тренерский штаб после поражения от аутсайдера ФНЛ », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 17 novembre 2019)
  82. (ru) « «Бог им судья!» В ФНЛ — один судейский скандал за другим », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 4 novembre 2019)
  83. (ru) « Первая четверка осечек не допускает. Обзор 21-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 4 novembre 2019)
  84. (ru) « Курская «Боруссия», подвиг «Мордовии» и черный день лидеров », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 9 novembre 2019)
  85. (ru) « Подарками не пользуется никто. Обзор 22-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 10 novembre 2019)
  86. (ru) « Валерий Петраков назначен на пост главного тренера ФК "Луч" », sur tass.ru,‎ (consulté le 12 novembre 2019)
  87. (ru) « Талалаев поздравляет «Ротор» с выходом в РПЛ, Игнашевич бессилен перед «Нижним» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 14 novembre 2019)
  88. (ru) « Рокировка в борьбе за Премьер-лигу. Обзор 23-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 14 novembre 2019)
  89. (ru) « Бывший тренер «Анжи» Адиев возглавил «Чайку» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 17 novembre 2019)
  90. (ru) « Шедевр чеченского Неймара, провальный «тройник» Игнашевича и шаг в пропасть «Спартака-2» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 17 novembre 2019)
  91. (ru) « "Торпедо" и "Ротор" теряют очки. Обзор 24-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 18 novembre 2019)
  92. (ru) « Жуткий ноябрь Игнашевича: «Ротор» — осенний чемпион! », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 23 novembre 2019)
  93. a et b (ru) « "Ротор" - осенний чемпион. Обзор 25-го тура ФНЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 24 novembre 2019)
  94. (ru) « Меньщиков покинул пост главного тренера ФК "Ротор" », sur tass.ru,‎ (consulté le 11 décembre 2019)
  95. a et b (ru) « Технический регламент Олимп-Первенства ФНЛ 2019-2020 » [PDF], sur 1fnl.ru (consulté le 14 novembre 2018)
  96. (ru) « Бомбардиры », sur championat.com (consulté le 30 juillet 2019)
  97. (ru) « Classement général », sur 1fnl.ru (consulté le 30 juillet 2019)
  98. (ru) « Иван Сергеев и Адлан Кацаев – лучшие футболисты июля в Олимп-ФНЛ! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 10 août 2019)
  99. (ru) « Андрей Талалаев и Игорь Меньщиков – лучшие тренеры Олимп- ФНЛ в июле! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 7 août 2019)
  100. (ru) « Денис Макаров и Адлан Кацаев – лучшие футболисты августа! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 15 septembre 2019)
  101. (ru) « Николай Савичев и Дмитрий Воецкий – лучшие тренеры Олимп- ФНЛ в августе! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 15 septembre 2019)
  102. (ru) « Младен Кашчелан и Денис Ткачук – лучшие в сентябре! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 12 octobre 2019)
  103. (ru) « Евгений Калешин и Игорь Меньщиков – лучшие тренеры сентября! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 5 octobre 2019)
  104. (ru) « Андрей Голубев и Максим Матюша – лучшие в октябре! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 18 novembre 2019)
  105. (ru) « Игорь Осинькин и Игорь Меньщиков – лучшие тренеры Олимп-ФНЛ в октябре! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 3 novembre 2019)
  106. (ru) « Игорь Безденежных и Мухаммад Султонов – лучшие в ноябре! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 4 décembre 2019)
  107. (ru) « Юрий Уткульбаев и Игорь Меньщиков – лучшие тренеры ноября в Олимп-ФНЛ », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 4 décembre 2019)
  108. (ru) « Все клубы ФНЛ выбыли из Кубка России. В матчах 1/4 финала сыграют команды РПЛ », sur business-gazeta.ru,‎ (consulté le 13 juillet 2019)
  109. (ru) « В финале Кубка будет максимум один гранд. ФНЛ высадила почти половину РПЛ », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 12 octobre 2019)