Ouvrir le menu principal

Championnat de Russie de football D2 2018-2019

FNL
2018-2019
Description de l'image FNL 2018-19 logo.png.
Généralités
Sport Football
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) Ligue nationale de football (ru)
Édition 27e
Lieu(x) Drapeau de la Russie Russie
Date du
au
Participants 20
Matchs joués 380
Affluence 1 490 299 (3 922 par match)
Site web officiel 1fnl.ru
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Premier-Liga 2018-2019
Niveau inférieur PFL 2018-2019

Palmarès
Tenant du titre FK Orenbourg
Promu(s) en début de saison FK Armavir
FK Krasnodar-2
Mordovia Saransk
Tchertanovo Moscou
Relégué(s) en début de saison SKA-Khabarovsk
Vainqueur FK Tambov
Promu(s) FK Sotchi
FK Tambov
Relégué(s) Sibir Novossibirsk
FK Tioumen
Zénith-2 Saint-Pétersbourg
Buts 834 (2,19 par match)
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Russie Maksim Barsov (19)
Meilleur(s) passeur(s) Drapeau : Russie Vladislav Sarveli (14)

Navigation

Localisation des équipes issues de la partie occidentale de la Russie.
Localisation des équipes issues de la partie orientale de la Russie.

La saison 2018-2019 de la FNL est la vingt-septième édition de la deuxième division russe. C'est la septième édition qui se déroule sous forme de championnat d'hiver, suivant le calendrier utilisé dans la majorité des championnats des pays d'Europe de l'Ouest. Elle prend place entre le 17 juillet 2018 et le 25 mai 2019, et comprend une trêve hivernale entre le 24 novembre 2018 et le 3 mars 2019.

Pour cette édition, vingt clubs du pays sont regroupés au sein d'une poule unique où ils s'affrontent à deux reprises, à domicile et à l'extérieur, pour un total de 380 matchs, soit trente-huit chacun.

En fin de saison, les cinq derniers du classement sont relégués en troisième division tandis que les deux premiers sont directement promus en première division. Le troisième et le quatrième sont quant à eux qualifiés pour le barrage de promotion face au treizième et quatorzième de la première division afin de déterminer les deux derniers participants de ces deux compétitions pour la saison 2019-2020.

La compétition est remportée par le FK Tambov, qui l'emporte pour la première fois de son histoire. Il est suivi du FK Sotchi, tout juste fondé cette saison-là. Les deux barragistes sont le FK Nijni Novgorod et le Tom Tomsk, qui échouent tous deux à la promotion, étant vaincus respectivement par le Krylia Sovetov Samara et le FK Oufa à l'issue des barrages.

À l'autre bout du classement, le FK Tioumen termine l'exercice en dernière position, ayant notamment écopé d'une pénalité de six points en cours de saison. Les autres relégués sont le Sibir Novossibirsk et le Zénith-2 Saint-Pétersbourg. Le Baltika Kaliningrad et le Fakel Voronej, originellement relégables, sont quant à eux repêchés administrativement par la suite.

Le joueur du FK Sotchi Maksim Barsov termine meilleur buteur de la compétition avec dix-neuf buts inscrits tandis que Vladislav Sarveli du Tchertanovo Moscou se démarque comme le meilleur passeur du championnat avec quatorze passes décisives délivrées.

Clubs participantsModifier

Vingt équipes prennent part à la compétition, quinze d'entre elles étant déjà présentes la saison précédente, auxquelles s'ajoutent un relégué de première division, le SKA-Khabarovsk, et quatre promus de troisième division qui sont le FK Armavir, le FK Krasnodar-2, le Mordovia Saransk et le Tchertanovo Moscou qui remplacent les promus et relégués de l'édition précédente.

Parmi ces clubs, le Baltika Kaliningrad est celui présent depuis le plus longtemps avec une participation ininterrompue en deuxième division depuis la saison 2006. Il est suivi du Chinnik Iaroslavl, présent depuis 2009, et du Sibir Novossibirsk, qui n'a pas quitté cet échelon depuis 2011.

La pré-saison est notamment marquée par les retraits du Kouban Krasnodar et du Volgar Astrakhan, respectivement neuvième et dixième la saison précédente, qui se voient retirer leurs licences de deuxième division en mai 2018 pour des raisons financières[1],[2]. Dans le même temps, le FK Tosno, initialement relégué de première division, se voit également refuser une licence, étant dissous par la suite en juin 2018[1]. Ces retraits successifs, couplés aux non-promotions de l'Ararat Moscou et du Sakhaline Ioujno-Sakhalinsk, amènent au repêchage de l'intégralité des équipes ayant finies relégables à l'issue de la saison 2017-2018, une première dans l'histoire de la compétition[3],[4]. L'Anji Makhatchkala, initialement relégué de première division, est quant à lui finalement repêché après la disparition de l'Amkar Perm[5]. Sa place est par la suite réattribuée au FK Krasnodar-2, qui avait fini quatrième du groupe Sud de la troisième division[6],[7].

Le Dinamo Saint-Pétersbourg annonce quant à lui sa relocation à Sotchi au début du mois de juin 2018[8] et devient le FK Sotchi[9]. À la fin du même mois, l'Olimpiets Nijni Novgorod est renommé en FK Nijni Novgorod[10] tandis que le Luch-Energia Vladivostok redevient le Luch à la mi-juillet[11].

Légende des couleurs
Club D2 depuis Classement
2017-2018
Entraîneur Stade Capacité
théorique
SKA-Khabarovsk 2018 16 (D1)   Alekseï Poddoubski Stade Lénine 15 200
FK Tambov 2016 4   Aleksandr Grigoryan Stade Spartak 5 000
Baltika Kaliningrad 2006 5   Ievgueni Kalechine Baltika Arena 35 000
FK Sotchi 2017 6   Aleksandr Totchiline Stade olympique Ficht 45 000
Sibir Novossibirsk 2011 7   Igor Tchougaïnov Stade Spartak 12 500
Chinnik Iaroslavl 2009 8   Aleksandr Pobegalov Stade Chinnik 22 900
Avangard Koursk 2017 11   Igor Beliaïev Stade Trudovyé rezervy 11 329
FK Nijni Novgorod 2017 12   Dmitri Cheryshev Stade de Nijni Novgorod 45 000
FK Khimki 2016 13   Andreï Talalaïev Stade Novye Khimki 3 066
Spartak-2 Moscou 2015 14   Viktor Boulatov Stade Fiodor Tcherenkov 2 700
Tom Tomsk 2017 15   Vassili Baskakov Stade Troud 10 028
Zénith-2 Saint-Pétersbourg 2015 16   Vladislav Radimov MSA Petrovski 2 835
Rotor Volgograd 2017 17   Igor Menchtchikov Volgograd Arena 45 000
Luch Vladivostok 2013 18   Roustem Khouzine Stade Dinamo 10 200
FK Tioumen 2014 19   Goran Aleksić Stade Geolog 13 057
Fakel Voronej 2015 20   Sergueï Boulatov Stade central 32 750
Tchertanovo Moscou 2018 1 (D3, Ouest)   Igor Osinkine Stade Avangard 6 000
Mordovia Saransk 2018 1 (D3, Oural-Privoljié)   Marat Moustafine Mordovia Arena 45 000
FK Armavir 2018 1 (D3, Sud)   Arsen Papikiane Stade Iounost 5 700
FK Krasnodar-2 2018 4 (D3, Sud)   Aleksandr Nagorny Stade de l'académie de Krasnodar 3 500

Changements d'entraîneurModifier

Club Entraîneur partant Motif du départ Date de départ Position Entraîneur arrivant Date d'arrivée
FK Tioumen   Vladimir Maminov Fin de contrat [12] Pré-saison   Goran Aleksić [13]
Baltika Kaliningrad   Igor Tcherevtchenko [14]   Valeri Nepomniachi [15]
Rotor Volgograd   Sergueï Pavlov [16]   Robert Ievdokimov [17]
FK Tambov   Andreï Talalaïev [18]   Timour Chipchev [19]
Avangard Koursk   Khasanbi Bidjiev [20]   Igor Beliaïev [20]
Fakel Voronej   Pavel Goussev [21]   Sergueï Volguine [22]
Spartak-2 Moscou   Dmitri Gounko [23]   Viktor Boulatov [24]
FK Khimki   Iouri Krasnojan [25]   Igor Chalimov [26]
Zénith-2 Saint-Pétersbourg   Konstantine Zyrianov   Oleksandr Horshkov [27]
FK Nijni Novgorod   Nikolaï Pissarev Renvoi   Dmitri Cheryshev [28]
SKA-Khabarovsk   Sergueï Perednia [29] 9e   Vadim Ievseïev [30]
Zénith-2 Saint-Pétersbourg   Oleksandr Horshkov [31] 19e   Vladislav Radimov
Sibir Novossibirsk   Sergueï Kirssanov [32] 16e   Igor Tchougaïnov [33]
Baltika Kaliningrad   Valeri Nepomniachi [34] 17e   Igor Lediakhov [35]
Rotor Volgograd   Robert Ievdokimov [36] 15e   Igor Menchtchikov [37]
Baltika Kaliningrad   Igor Lediakhov [38] 16e   Ievgueni Kalechine [39]
FK Tambov   Timour Chipchev Devient entraîneur adjoint 1er   Mourat Iskakov [40]
Fakel Voronej   Sergueï Volguine 14e   Igor Pyvine [41]
SKA-Khabarovsk   Vadim Ievseïev Départ pour le FK Oufa [42] 9e   Alekseï Poddoubski
Fakel Voronej   Igor Pyvine Renvoi [43] 16e   Sergueï Boulatov [44]
FK Khimki   Igor Chalimov [45] 14e   Andreï Talalaïev [46]
FK Tambov   Mourat Iskakov 1er   Aleksandr Grigoryan [47]

CalendrierModifier

Le calendrier de la deuxième division est publié le par la FNL[48]. Il s'agît de la septième édition de la compétition suivant un calendrier « automne-printemps » à cheval sur deux années, format adopté par la fédération russe pour tous ses championnats professionnels en 2010[49]. La compétition démarre ainsi officiellement le pour s'achever le . En raison de l'hiver russe très rugueux, celle-ci est entrecoupée d'une trêve hivernale allant de la fin de la vingt-quatrième journée le au . Les matchs de championnat se jouent généralement durant le week-end, bien que quelques journées soient placées en cours de semaine.

Peu après la fin du championnat sont disputés les barrages de promotion entre les deux premiers non-promus de FNL et les deux derniers non-relégués de première division, qui prennent place le et le .

Le tableau suivant récapitule le calendrier de la deuxième division pour la saison 2018-2019. Les tours de la coupe de Russie auxquels des clubs de FNL participent sont également indiqués.

Résumé de la saisonModifier

Objectifs des clubsModifier

Durant la pré-saison, les principaux prétendants attendus à la montée sont le Baltika Kaliningrad, le Rotor Volgograd[51], le SKA-Khabarovsk et le FK Tambov[52],[53]. L'Avangard Koursk, le Chinnik Iaroslavl, le FK Nijni Novgorod ainsi que le FK Sotchi[54] sont également cités parmi les outsiders potentiels[55],[56],[57].

Les trois équipes réserves de la compétition, le FK Krasnodar-2, le Spartak-2 Moscou et le Zénith-2 Saint-Pétersbourg, ne pouvant de toute façon pas être promues en première division, ont avant tout pour objectif le maintien au deuxième échelon et la formation de jeunes joueurs pour les équipes premières de leurs clubs respectifs[56]. De même pour le Tchertanovo Moscou, dont le but est avant tout éducatif[57],[58],[59],[60]. Le FK Khimki, le Sibir Novossibirsk et Tom Tomsk sont quant à eux attendus en milieu de tableau[57].

En bas de classement, le Fakel Voronej, dernier de l'édition précédente avant d'être repêché, cherche avant tout à se maintenir sportivement[61]. C'est le cas également pour les promus Armavir et le Mordovia Saransk, qui souhaitent éviter la relégation et se consolider pour les saisons suivantes[56]. Le Luch Vladivostok, le FK Tioumen ainsi que le Zénith-2 sont également cités parmi les principaux prétendants au maintien[57].

Première partie de saisonModifier

La première moitié de la saison voit le Tom Tomsk, pourtant déstabilisé par des problèmes internes[62], se démarquer rapidement comme un prétendant sérieux à la montée, entrant dans les deux premières places dès la deuxième journée. Il est accompagné par le FK Tambov, considéré comme l'un des grands favoris à la montée[62], avec qui il domine la première partie de championnat en occupant perpétuellement les deux premières places à partir de la dixième journée. Ce dernier termine par ailleurs champion d'automne à l'issue de la vingt-quatrième journée avec un total de 47 points[63], un des décomptes les plus faibles pour le premier du championnat à ce stade[64]. Au moment de la trêve hivernale, les deux comptent respectivement quatre et cinq points d'avance sur l'Avangard Koursk, solide troisième. La dernière place de barragiste est occupée par le Tchertanovo Moscou, qui est une des révélations de la première partie de saison[62] et l'équipe la plus prolifique avec 45 buts marqués à la trêve[65]. Il est alors à égalité de points avec le FK Nijni Novgorod et le FK Sotchi, deux prétendants annoncés à la promotion[62],[66], et a un point d'avance sur le Chinnik Iaroslavl.

En milieu de tableau se trouvent les équipes réserves du FK Krasnodar-2 et du Spartak-2 Moscou qui connaissent tous les deux un début de saison très positif et font partie des équipes les plus attrayantes de la première moitié de saison[62], Krasnodar occupant notamment la première place entre la sixième et la neuvième journée tandis que le Spartak occupe régulièrement le podium durant la première partie de la saison. Les deux connaissent cependant un coup d'arrêt avant la trêve et occupent la huitième et la neuvième place à la fin de l'année 2018. Derrière se trouvent le Luch Vladivostok et le promu Mordovia Saransk, prétendants au maintien qui comptent dix et neuf points d'avant sur les places de relégation à la trêve. Ils sont suivis du SKA-Khabarovsk, prétendant à la montée directe mais relégué à la douzième place par son mauvais début de saison, à cinq points du Tchertanovo. Khimki et le Fakel Voronej se placent quant à eux relativement loin de la relégation et de la promotion.

Le premier non-relégable est le Rotor Volgograd, qui se retrouve quinzième malgré des objectifs ambitieux en début de saison. C'est également le cas du Baltika Kaliningrad qui se classe quant à lui premier relégable en seizième position[62]. Les autres relégables à la trêve sont le promu Armavir, le FK Tioumen et le Sibir Novossibirsk tandis que le Zénith-2 est quant à lui complètement décroché en dernière position avec seulement huit points en vingt-quatre journées, ayant notamment perdu ses huit premiers matchs de suite[67], soit douze de retard sur le dix-neuvième et vingt sur le Rotor[62]. Elle est à l'origine accompagnée par Armavir, qui connaît lui aussi un début de saison très compliqué, ne comptant que deux points après les dix premiers matchs[68], avant de connaître un regain de forme à partir de la mi-septembre lui permettant de revenir à trois points du maintien[62].

Deuxième partie de saisonModifier

Au cours de la trêve hivernale, entre décembre 2018 et mars 2019, l'Avangard Koursk, troisième de la compétition à ce moment-là, se voit confronté à de grandes difficultés financières[69],[70], de même que le Luch Vladivostok, dixième[71]. La compétition reprend le 3 mars 2019 lors de la vingt-cinquième journée[72]. Le 20 mars, peu après la vingt-septième journée, le FK Tioumen se voit infliger une pénalité de six points par la fédération russe pour ne pas avoir réglé une amende infligée au club par le Tribunal arbitral du sport en début d'année en raison de dettes impayées envers plusieurs anciens joueurs[73]. Ce retrait ferait passer le total de points de l'équipe de vingt-six à vingt, la faisant descendre à la dix-neuvième place. Les dirigeants du club décident cependant de faire appel de cette décision[74]. La pénalité est finalement maintenue et appliquée le 29 mars, à l'aube de la vingt-neuvième journée[75].

À la mi-avril, à sept journées de la fin de la compétition, le FK Tambov occupe toujours la tête du championnat, se plaçant comme grand favori à la victoire finale et à la promotion tandis que l'équipe compte alors une avance de cinq points sur le Tom Tomsk, qui voit quant à lui son avance sur les places de barrages se réduire à seulement un point devant le FK Sotchi, qui entame à la reprise une série victorieuse contrastant avec les méformes relatives du Tom ainsi que de l'Avangard Koursk qui se trouve quant à lui quatrième à six points de la promotion directe, bien que comptant un match de retard, juste devant le FK Nijni Novgorod mais également le SKA-Khabarovsk qui connaît lui aussi une montée en puissance marquée après la trêve hivernale, le voyant passer de la douzième à la sixième place. Ils sont ensuite suivis par le Tchertanovo Moscou et le Chinnik Iaroslavl, qui stagnent quant à eux au classement tandis que le Rotor Volgograd connaît lui aussi une remontée marquée le voyant passer de la lutte pour le maintien à celle pour la promotion, se classant alors neuvième avec cinq points de retard sur les barrages. Ces neuf équipes sont ainsi considérées comme les principaux candidats à la promotion pour la fin de saison[76]. En bas de classement, le Zénith-2 et le FK Tioumen comptent respectivement dix-sept et quatorze points de retard sur le maintien tandis qu'il en reste seulement vingt-et-un à jouer, les plaçant comme quasi-assurés de finir relégable en fin d'exercice. Le Sibir Novossibirsk se place lui aussi en situation difficile à dix points du maintien tandis que le FK Armavir en compte quant à lui seulement six. Premier relégable, le Baltika Kaliningrad ne compte quant à lui qu'un point de retard sur le Fakel Voronej, qui est le premier non-relégable. Le Spartak-2, le Luch Vladivostok, le Mordovia Saransk et le FK Khimki, placés à moins de trois ou quatre points de la relégation, s'affichent quant à eux comme les autres équipes potentiellement menacées en fin de saison.

Le FK Sotchi parvient finalement à dépasser le Tom Tomsk dès la trente-deuxième journée à la faveur d'une victoire contre le Tchertanovo Moscou tandis que le Tom enchaîne un troisième match nul d'affilée contre le Luch Vladivostok, amenant à sa sortie des places de promotion directe pour la première fois depuis la fin de la deuxième journée[77],[78]. L'écart se creuse ensuite dès la journée suivante, Sotchi enchaînant une nouvelle fois contre le SKA-Khabarovsk tandis que le Tom est vaincu sur la pelouse du Sibir Novossibirsk lors du derby sibérien[79]. Cette journée voit par ailleurs le Zénith-2 être mathématiquement relégué, comptant dix-huit points de retard sur le maintien à cinq journées de la fin du championnat, de même pour le FK Tioumen qui en compte quinze mais ne peut refaire son retard en raison des confrontations entre les autres relégables[80].

La trente-quatrième journée voit Sotchi recevoir le Tom Tomsk pour la dernière confrontation directe entre les équipes occupant les trois premières places. Bien que réduits à dix peu après l'heure de jeu, les locaux parviennent finalement à l'emporter 3-1 contre les Sibériens, ce qui leur permet de porter leur avance au classement à sept points à quatre journées de la fin du championnat. Ce résultat permet également aux Sotchiens de revenir à deux points de Tambov, ainsi que de quasiment assurer la montée directe aux deux équipes[81],[82]. Victorieux face au Sibir Novossibirsk, Sotchi parvient à prendre dès la journée suivante la place de leader au FK Tambov, qui concède quant à lui le match nul à domicile face au Fakel Voronej. Ce résultat, couplé à la victoire du FK Armavir contre le FK Nijni Novgorod, voit le Sibir être officiellement relégué à l'issue de la trente-cinquième journée, tandis qu'Armavir sort de la zone des relégables pour la première fois de la saison[83],[84]. La défaite de Tomsk à Iaroslavl lors de la trente-sixième journée permet à Sotchi et Tambov d'assurer leur montée en première division à deux journées de la fin du championnat[85].

À l'aube de la dernière journée, le podium du championnat est déjà quasiment fixé après la victoire de Tom Tomsk contre le Spartak-2 qui lui permet d'assurer la troisième place, tandis que Sotchi et Tambov peuvent encore prétendre au titre de champion, ce dernier étant alors en tête. La quatrième place, synonyme de barrages, reste quant à elle très contestée, avec l'avantage à son occupant le FK Nijni Novgorod qui est suivi par quatre autres équipes se trouvant à trois points ou moins derrière lui pouvant prétendre à cette position : le Tchertanovo, le SKA-Khabarovsk, le Chinnik et l'Avangard[86]. À l'autre bout du classement, trois équipes concourent afin de déterminer les deux dernières places de relégation : Armavir, le Fakel Voronej et le Baltika Kaliningrad, ce dernier étant alors le mieux placé pour se maintenir.

La dernière journée voit finalement peu de changement en haut de classement, Tambov assurant sa victoire finale avec une victoire contre le Zénith-2 tandis que Sotchi fait match nul sur la pelouse du Spartak-2. La dernière place de barragiste reste quant à elle entre les mains du FK Nijni Novgorod qui l'emporte 3-1 contre le Mordovia Saransk[87]. Dans le bas de classement en revanche, c'est le FK Armavir qui parvient à accrocher la quinzième position grâce à sa victoire 2-0 contre le SKA, profitant ainsi des matchs nuls du Baltika et du Fakel, face à Tioumen et Tomsk respectivement, qui occupent donc les deux dernières places de relégables[88]. Le Baltika est cependant repêché quelques jours plus tard en raison de la non-promotion du Sakhaline Ioujno-Sakhalinsk, vainqueur du groupe Est de la troisième division[89] tandis que le Fakel profite de la non-participation de l'Anji Makhatchkala, relégué de première division pour être repêché lui aussi[90].

CompétitionModifier

RèglementModifier

Le championnat de la FNL se compose de vingt équipes professionnelles qui s'affrontent chacune deux fois, à domicile et à l'extérieur, pour un total de trente-huit matchs disputés pour chaque équipe. À l'issue de la saison, les deux premiers au classement sont automatiquement promus en première division russe tandis que le troisième et le quatrième sont qualifiés pour les barrages de promotion, où ils affrontent le treizième et le quatorzième de la division supérieure pour une place dans celle-ci. Les cinq derniers au classement sont quant à eux directement relégués en troisième division. Les équipes réserves peuvent être reléguées, mais en aucun cas être promues. Si une de ces équipes termine la saison dans les places de promotion, l'équipe non-réserviste suivante au classement se voit attribuer la qualification à la promotion ou aux barrages. Les autres équipes sont quant à elles maintenues et qualifiées pour prendre part à l'édition 2019-2020 de la compétition, sauf décision administrative contraire[91].

Si une équipe prenant part au championnat se retire avant la fin de la première moitié de la compétition, l'intégralité de ses résultats sont annulés. Si elle se retire après, l'intégralité de ses résultats restants sont comptés comme des défaites sur tapis vert sur le score de 3-0, tandis que les équipes qui auraient dues être affrontées se voient attribuer une victoire sur le même score. Dans les deux cas, l'équipe qui se retire est automatiquement comptée comme une équipe reléguée et ne peut prendre part à l'édition suivante de la compétition, qu'elle termine parmi les équipes reléguées ou non dans le classement final. Si ce deuxième cas, pouvant concerner les retraits de plusieurs équipes, se présente, les repêchages concernent en priorité les équipes relégables dans l'ordre de leur classement final[91].

Critères de départageModifier

Les équipes sont classées selon leur nombre de points. Ils se répartissent sur la base de trois points pour une victoire, un pour un match nul et zéro pour une défaite. Pour départager les équipes à égalité de points, les critères suivants sont utilisés[91] :

  1. Nombre de matchs gagnés ;
  2. Résultats lors des confrontations directes (points, matchs gagnés, différence de buts, buts marqués, buts marqués à l'extérieur) ;
  3. Différence de buts générale ;
  4. Buts marqués ;
  5. Buts marqués à l'extérieur ;

En cas d'égalité absolue entre deux équipes, même après application de ces critères de départage, deux situations se présentent :

  1. Si la promotion, la relégation, ou le titre de champion sont en jeu, un match d'appui sur terrain neutre est disputé ;
  2. Dans les autres cas, les deux équipes sont départagées par un tirage au sort.

Tout comme la troisième division, la deuxième division privilégie le nombre de matchs remportés par-rapport aux résultats lors des confrontations directes afin de départager les équipes à égalité, contrairement à la première division qui privilégie ce dernier critère dans son classement, le nombre de victoires passant comme deuxième critère de départage.

Classement et résultatsModifier

ClassementModifier

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 FK Tambov 73 38 21 10 7 55 35 +20
2 FK Sotchi 69 38 19 12 7 63 34 +29
3 Tom Tomsk 64 38 17 13 8 40 25 +15
4 FK Nijni Novgorod 62 38 18 8 12 41 31 +10
5 Tchertanovo Moscou P 61 38 17 10 11 65 53 +12
6 Chinnik Iaroslavl 60 38 16 12 10 42 31 +11
7 SKA-Khabarovsk R 58 38 15 13 10 46 41 +5
8 Avangard Koursk 56 38 16 8 14 48 42 +6
9 FK Khimki 53 38 14 11 13 47 49 -2
10 FK Krasnodar-2 P 51 38 12 15 11 45 52 -7
11 Rotor Volgograd 50 38 12 14 12 34 36 -2
12 Luch Vladivostok 47 38 10 17 11 29 28 +1
13 Spartak-2 Moscou 46 38 12 10 16 45 47 -2
14 Mordovia Saransk P [n 1] 44-3 38 12 11 15 37 46 -9
15 FK Armavir P 44 38 10 14 14 32 44 -12
16 Baltika Kaliningrad [n 2] 42 38 10 12 16 38 52 -14
17 Fakel Voronej [n 3] 41 38 9 14 15 36 40 -4
18 Sibir Novossibirsk 37 38 8 13 17 28 45 -17
19 Zénith-2 Saint-Pétersbourg 28 38 7 7 24 33 57 -24
20 FK Tioumen [n 4] 25-6 38 5 16 17 30 46 -16
Promotion en première division
  • 1er et 2e : promotion
  • 3e et 4e : barrage de promotion
Relégation en troisième division
  • 16e et 17e : repêchage
  • 18e à 20e : relégation
Abréviations
  1. Le Mordovia Saransk se voit retirer trois points à la fin de la saison pour ne pas avoir appliqué une décision de la chambre du règlement des litiges de la fédération russe datant du 9 août 2018, le faisant passer de la douzième à la quatorzième place[92].
  2. La non-promotion du Sakhaline Ioujno-Sakhalinsk, vainqueur du groupe Est de la troisième division, amène au repêchage du Baltika Kaliningrad[89].
  3. La non-participation de l'Anji Makhatchkala, relégué de première division, amène au repêchage du Fakel Voronej[90].
  4. Le FK Tioumen se voit retirer six points au classement le 29 mars 2019 en raison de dettes impayés envers certains de ses anciens joueurs[75].

RésultatsModifier

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) ARM AVA BAL CHI FAK KHI KRA LUC MOR NIJ ROT SIB SKA SOT SPA TAM TCH TIO TOM ZEN
FK Armavir 0-0 2-2 0-0 4-1 0-2 3-3 1-1 0-1 2-1 2-2 0-1 2-0 0-3 0-0 1-3 1-3 1-0 0-0 1-0
Avangard Koursk 1-0 0-2 1-2 1-0 4-0 1-1 2-2 2-0 1-1 1-0 3-2 1-1 2-1 3-2 0-0 2-1 2-0 0-0 2-1
Baltika Kaliningrad 1-1 2-1 1-0 0-2 2-1 1-4 0-2 1-0 1-2 1-1 1-1 1-0 2-2 2-0 1-2 2-0 1-1 1-0 0-2
Chinnik Iaroslavl 0-0 4-2 1-0 1-0 0-1 2-2 0-0 1-2 1-0 0-0 2-1 1-1 1-1 1-1 3-0 3-3 1-0 1-0 1-0
Fakel Voronej 0-0 3-2 1-1 3-0 2-0 0-0 1-1 1-2 1-0 0-0 0-1 1-3 1-2 3-0 0-0 1-1 1-1 0-0 2-2
FK Khimki 2-3 3-1 3-3 1-0 1-1 3-0 2-1 1-1 0-2 1-1 1-1 0-0 0-0 1-3 2-0 3-2 2-1 0-1 3-0
FK Krasnodar-2 0-0 0-2 2-1 1-1 1-2 4-2 2-1 1-2 0-2 0-0 1-1 1-1 0-2 0-3 2-0 3-1 0-0 1-1 2-1
Luch Vladivostok 3-0 1-0 0-0 0-2 1-0 0-1 0-1 0-1 1-0 1-0 1-0 0-2 0-1 2-0 0-1 0-0 1-1 2-2 1-0
Mordovia Saransk 2-1 1-4 1-0 0-0 1-1 1-1 1-2 0-0 2-2 1-0 3-0 0-1 0-2 0-1 1-3 1-2 1-1 0-1 1-0
FK Nijni Novgorod 1-0 0-1 0-0 0-1 1-0 1-1 3-0 0-0 3-1 1-3 1-0 0-1 0-0 3-1 1-0 2-1 2-1 2-1 1-0
Rotor Volgograd 0-1 1-0 1-0 1-3 1-2 1-0 1-0 1-0 1-1 2-1 2-0 2-2 1-1 0-0 1-2 1-2 2-1 0-0 1-1
Sibir Novossibirsk 0-1 1-0 2-1 0-2 2-0 1-2 0-0 0-0 0-0 0-0 1-1 1-1 0-1 1-0 0-2 1-2 2-0 1-0 0-1
SKA-Khabarovsk 3-0 1-0 1-1 1-0 2-1 0-1 2-2 0-0 2-1 1-0 0-1 1-1 2-2 1-0 1-2 1-3 2-1 1-0 3-1
FK Sotchi 1-0 1-0 4-1 0-0 0-2 3-2 1-1 2-2 0-2 0-1 4-2 4-1 2-0 0-1 0-0 2-1 1-1 3-1 2-0
Spartak-2 Moscou 1-2 0-0 2-1 1-4 2-1 0-1 2-3 2-2 4-0 1-2 2-0 3-0 2-1 1-1 2-2 0-2 0-0 1-1 1-1
FK Tambov 0-1 3-1 2-0 1-0 0-0 3-0 1-2 2-1 2-2 0-0 1-0 3-1 3-2 0-3 2-0 2-2 1-1 3-0 2-1
Tchertanovo Moscou 1-1 3-2 3-1 0-1 2-1 2-1 3-0 1-1 0-2 3-1 1-1 2-1 2-2 2-6 1-0 0-1 4-0 1-1 4-0
FK Tioumen 1-0 0-1 4-1 3-2 1-1 0-0 0-1 0-0 1-1 2-1 0-1 0-0 1-1 2-1 1-2 1-3 1-1 1-2 1-2
Tom Tomsk 3-0 1-0 1-1 2-0 2-0 2-0 0-0 0-0 1-0 0-1 2-0 1-1 4-1 1-0 2-1 1-1 3-1 1-0 1-0
Zénith-2 Saint-Pétersbourg 1-1 1-2 0-1 1-0 1-0 2-2 5-2 0-1 3-1 1-2 0-1 2-2 0-1 1-4 0-3 1-2 1-2 0-0 0-1
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Barrages de promotionModifier

Le troisième et le quatrième du championnat affrontent respectivement le quatorzième et le treizième de la première division à la fin de la saison dans le cadre d'un barrage aller-retour. Les deux équipes de deuxième division échouent à la promotion à l'issue de ces barrages, le Tom Tomsk étant vaincu par le FK Oufa sur le score de 2-1 sur l'ensemble des deux matchs tandis que le FK Nijni Novgorod perd 3-2 contre le Krylia Sovetov Samara.

Club Match
aller
Total Match
retour
Club
FK Oufa (D1) 2 - 0 2 - 1 0 - 1 (D2) Tom Tomsk
FK Nijni Novgorod (D2) 1 - 3 2 - 3 1 - 0 (D1) Krylia Sovetov Samara

StatistiquesModifier

Leader par journéeModifier

La frise suivante montre l'évolution des équipes ayant successivement occupé la première place :

FK TambovFK SotchiFK TambovTom TomskFK TambovTom TomskFK TambovTom TomskFK Krasnodar-2Tom TomskFK Chinnik IaroslavlFK Tioumen 

Dernier par journéeModifier

La frise suivante montre l'évolution des équipes ayant successivement occupé la dernière place :

FK TioumenZénith-2 Saint-PétersbourgFK ArmavirZénith Saint-PétersbourgFK ArmavirFK Baltika KaliningradFK Armavir 

Domicile et extérieurModifier

Classement à domicile
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Tom Tomsk 44 19 13 5 1 28 7 +21
2 Avangard Koursk 39 19 11 6 2 29 16 +13
3 FK Tambov 38 19 11 5 3 31 17 +14
4 FK Nijni Novgorod 37 19 11 4 4 22 12 +10
5 Tchertanovo Moscou 35 19 10 5 4 35 23 +12
6 FK Sotchi 35 19 10 5 4 30 18 +12
7 SKA-Khabarovsk 35 19 10 5 4 25 17 +8
8 Chinnik Iaroslavl 35 19 9 8 2 24 14 +10
9 FK Khimki 31 19 8 7 4 29 21 +8
10 Rotor Volgograd 30 19 8 6 5 20 17 +3
11 Baltika Kaliningrad 29 19 8 5 6 21 22 -1
12 Luch Vladivostok 28 19 8 4 7 14 12 +2
13 Spartak-2 Moscou 25 19 6 7 6 27 24 +3
14 FK Krasnodar-2 25 19 6 7 6 21 23 -2
15 Fakel Voronej 25 19 5 10 4 21 16 +5
16 Sibir Novossibirsk 24 19 6 6 7 13 14 -1
17 FK Armavir 23 19 5 8 6 20 23 -3
18 FK Tioumen 22 19 5 7 7 20 21 -1
19 Mordovia Saransk 21 19 5 6 8 17 22 -5
20 Zénith-2 Saint-Pétersbourg 16 19 4 4 11 20 28 -8
Classement à l'extérieur
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 FK Tambov 35 19 9 5 4 24 18 +6
2 FK Sotchi 34 19 9 7 3 33 16 +17
3 Tchertanovo Moscou 26 19 7 5 7 30 30 0
4 Mordovia Saransk 26 19 7 5 7 20 24 -4
5 FK Krasnodar-2 26 19 6 8 5 24 29 -5
6 Chinnik Iaroslavl 25 19 7 4 8 18 17 +1
7 FK Nijni Novgorod 25 19 7 4 8 19 19 0
8 SKA-Khabarovsk 23 19 5 8 6 21 24 -3
9 FK Khimki 22 19 6 4 9 18 28 -10
10 Spartak-2 Moscou 21 19 6 3 10 18 23 -5
11 FK Armavir 21 19 5 6 8 12 21 -9
12 Rotor Volgograd 20 19 4 8 7 14 19 -5
13 Tom Tomsk 20 19 4 8 7 12 18 -6
14 Luch Vladivostok 19 19 2 13 4 15 16 -1
15 Avangard Koursk 17 19 5 2 12 19 26 -7
16 Fakel Voronej 16 19 4 4 11 15 24 -9
17 Baltika Kaliningrad 13 19 2 7 10 17 30 -13
18 Sibir Novossibirsk 13 19 2 7 10 15 31 -16
19 Zénith-2 Saint-Pétersbourg 12 19 3 3 13 13 29 -16
20 FK Tioumen 9 19 0 9 10 10 25 -15

Évolution du classementModifier

Le tableau suivant récapitule le classement au terme de chacune des journées définies par le calendrier officiel.

Journées → 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 Prom. Barr. Rel.









































Armavir 20 20 19 20 19 19 19 19 20 20 19 19 18 19 19 19 19 17 18 18 18 18 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 15 17 16 15 36
Avangard 14 14 12 16 13 7 8 7 5 4 4 4 4 4 4 4 4 5 3 3 3 3 3 3 3 3 4 4[r 1] 7 5 4 5 5 5 8 6 8 8 20 1
Baltika 19 19 20 18 18 18 17 16 15 17 16 16 14 16 18 18 18 18 17 17 17 17 16 16 16 16 16 16 15 15 16 16 16 16 17 15 15 16 32
Chinnik 4 1 3 8 12 14 7 10 9 9 10 8 11 11 9 7 8 10 10 10 11 10 9 7 8 6 5 5 6 7 8 7 8 8 7 5 7 6 1 2
Fakel 18 18 18 17 17 17 16 12 13 11 8 9 9 10 12 13 15 15 15 15 15 15 13 14 14 14 15 15 16 16 15 15 15 15 16 16 17 17 12
Khimki 6 12 14 10 5 8 10 8 10 10 12 11 12 13 13 14 11 13 12 13 13 13 14 13 13 13 13 13 14 14 11 11 10 10 10 9 9 9 1
Krasnodar-2 12 13 8 5 2 1 1 1 4 5 5 6 5 5 6 5 5 6 6 6 4 4 4 8 6 8 8 8[r 1] 9 9 10 10 11 12 9 11 11 10
Luch 16 17 15 15 14 12 15 14 14 14 14 15 13 15 16 12 14 14 14 12 12 11 10 10 10 12 12 12 13 13 13 13 14 14 14 14 13 13 3
Mordovia 8 6 11 14 10 10 11 13 11 12 11 12 8 9 7 8 10 9 9 8 9 12 11 11 11 10 10 10 12 12 12 14 13 13 13 13 12 14[r 2]
Nijni Novgorod 9 5 9 4 7 4 3 5 8 6 7 7 7 6 5 6 6 3 4 4 5 8 5 5 5 7 7 6 4 4 5 4 4 4 4 4 4 4 1 22
Rotor 11 8 13 13 15 16 18 18 18 18 18 18 17 17 15 11 12 11 13 14 14 14 15 15 15 15 14 14 10 10 9 9 9 9 11 10 10 11 9
Sibir 10 15 16 12 16 15 14 17 17 16 17 17 19 18 17 17 17 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 33
SKA 2 4 7 3 6 9 9 11 12 13 13 13 15 12 11 16 13 12 11 11 10 9 12 12 12 11 9 9 8 8 6 6 6 6 5 8 6 7 1 2 1
Sotchi 17 11 6 7 3 5 6 6 6 7 9 10 10 7 8 9 7 7 7 9 8 7 8 6 7 4 3 3 3 3 3 2 2 2 1 1 2 2 8 10 1
Spartak-2 7 9 10 11 9 6 4 2 2 3 3 3 3 3 3 3 3 4 5 5 7 6 7 9 9 9 11 11 11 11 14 12 12 11 12 12 14 14
Tambov 5 3 4 2 4 3 5 4 3 2 2 1 2 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 1 1 33 4
Tchertanovo 13 7 2 6 8 13 13 9 7 8 6 5 6 8 10 10 9 8 8 7 6 5 6 4 4 5 6 7 5 6 7 8 7 7 6 7 5 5 1 6
Tioumen 1 10 5 9 11 11 12 15 16 15 15 14 16 14 14 15 16 16 16 16 16 16 18 18 18 18 18 18 19[r 3] 19 19 19 19 19 19 20 20 20 1 24
Tomsk 3 2 1 1 1 2 2 3 1 1 1 2 1 2 2 2 2 2 2 2 2 1 1 2 2 2 2 2 2 2 2 3 3 3 3 3 3 3 30 6
Zénith-2 15 16 17 19 20 20 20 20 19 19 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 19 19 19 37

Les équipes comptant au moins un match en retard sont indiquées en gras et italiques.

  1. a et b Le match de la 28e journée entre l'Avangard et Krasnodar-2 est reporté entre la 36e et la 37e journée[93].
  2. Le Mordovia Saransk se voit retirer trois points peu après la fin de la saison, le faisant passer de la douzième à la quatorzième place.
  3. Le FK Tioumen se voit retirer six points peu avant le début de la vingt-neuvième journée, le faisant passer de la dix-huitième à la dix-neuvième place.

Meilleurs buteursModifier

Classement des buteurs[94]
Rang Joueur Club Buts Pen.
1   Maksim Barsov FK Sotchi 19 5
2   Igor Lebedenko (en) Fakel Voronej 14 0
3   Vladimir Oboukhov Mordovia Saransk
FK Tambov
13 3
4   Maksim Glouchenkov Tchertanovo Moscou
Spartak-2 Moscou
12 0
5   Vladislav Sarveli Tchertanovo Moscou 12 1
6   Anton Zinkovski Tchertanovo Moscou 11 5
7   Roman Akbachev Avangard Koursk 10 0
  Ilia Koukhartchouk Tom Tomsk
9   Danil Outkine FK Krasnodar-2 10 3
  Vladislav Panteleïev Spartak-2 Moscou

Meilleurs passeursModifier

Classement des passeurs[94]
Rang Joueur Club Passes
1   Vladislav Sarveli Tchertanovo Moscou 14
2   Maksim Glouchenkov Tchertanovo Moscou
Spartak-2 Moscou
8
3   Khyzyr Appaïev FK Tambov 7
  Nikita Bourmistrov FK Sotchi
4   Roman Akbachev Avangard Koursk 6
  Soltmourad Bakaïev Spartak-2 Moscou
  Maksim Barsov FK Sotchi
  Maksim Kouzmine Fakel Voronej
  Artiom Makartchouk Fakel Voronej
  Vladislav Panteleïev Spartak-2 Moscou

Récompenses mensuellesModifier

Chaque mois, la FNL désigne un entraîneur et un joueur du mois. Le tableau suivant récapitule les différents vainqueurs de ces deux titres honorifiques. Le prix n'est pas attribué pour les mois de décembre à février en raison de la trêve hivernale.

Mois Joueur du mois Entraîneur du mois
Joueur Club Entraîneur Club
Juillet   Islam Tloupov[95] Tom Tomsk   Vassili Baskakov[96] Tom Tomsk
Août   Danil Outkine[97] FK Krasnodar-2   Aleksandr Nagorny[98] FK Krasnodar-2
Septembre   Roman Abkachev[99] Avangard Koursk   Igor Beliaïev[100] Avangard Koursk
Octobre   Maksim Glouchenkov[101] Tchertanovo Moscou   Dmitri Cheryshev[102] FK Nijni Novgorod
Novembre   Mikhaïl Afanasiev[103] Fakel Voronej   Roustem Khouzine[104] Luch Vladivostok
Mars   Aleksandr Saplinov[105] Baltika Kaliningrad   Aleksandr Totchiline[106] FK Sotchi
Avril   Ievgueni Pesserov[107] FK Sotchi   Aleksandr Totchiline[108] FK Sotchi
Mai   Vladislav Sarveli[109] Tchertanovo Moscou   Aleksandr Pobegalov[110] Chinnik Iaroslavl

Parcours en Coupe de RussieModifier

Dix-sept des vingt clubs de la FNL prennent part à la Coupe de Russie 2018-2019, les trois équipes réserves du championnat n'étant pas autorisées à y participer. Ils sont exempts des trois premiers tours et font leur entrée dans la compétition au quatrième tour. Pour l'emporter, une équipe doit donc passer six tours : le quatrième tour, les seizièmes de finale, les huitièmes de finale, les quarts de finale, les demi-finales et la finale. La saison précédente avait notamment vue pas moins de quatre équipes de deuxième division atteindre les quarts de finale, puis deux les demi-finales et une la finale avec l'Avangard Koursk, une première depuis 2011[111].

Les clubs du deuxième échelon font cette saison une entrée difficile dans la compétition, avec l'élimination de dix des dix-sept engagés dès leur entrée en lice face aux équipes de troisième division[112]. Le bilan s'alourdit encore lors des seizièmes de finale où seulement deux équipes parviennent à se qualifier face aux équipes de première division : le FK Nijni Novgorod, vainqueur du FK Oufa, et le FK Tioumen, qui l'emporte face au CSKA Moscou, dans les deux cas par le biais des tirs au but. Leurs parcours s'arrêtent dès les huitièmes de finale, respectivement contre l'Oural Iekaterinbourg et le FK Orenbourg[113]. Les quarts de finale se jouent donc sans aucun représentent de la FNL pour la première fois depuis l'édition 2015-2016[114].

Nombre d'engagés par tour.
Manches Quatrième tour Seizièmes de finale Huitièmes de finale Quarts de finale Demi-finales Finale
Clubs engagés 17 (32) 7 (32) 2 (16) aucune équipe

Légende : (32) : nombre de clubs engagés au total

Notes et référencesModifier

  1. a et b (ru) « "Кубань" и "Тосно" не подавали апелляций на получение лицензий РФС », sur tass.ru,‎ (consulté le 30 mai 2018)
  2. (ru) «Волгарь» не будет играть в ФНЛ, его может заменить «Ротор-Волгоград», sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 29 mai 2018)
  3. « Coupe du Monde 2018 – Russie : Le financement des clubs russes, un système obsolète », sur footballski.fr, (consulté le 22 juin 2018)
  4. (ru) « ФНЛ – лига, из которой невозможно вылететь », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 9 novembre 2018)
  5. (ru) « РФПЛ утвердила участие "Анжи" в следующем сезоне вместо "Амкара" », sur tass.ru,‎ (consulté le 22 juin 2018)
  6. (ru) « "Краснодар-2" заменит "Анжи" в ФНЛ в сезоне-2018/19 », sur tass.ru,‎ (consulté le 26 juin 2018)
  7. (ru) « «Краснодар-2» заменит «Анжи» в Первенстве ФНЛ-2018/19 », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 26 juin 2018)
  8. (ru) « Петербургское «Динамо» официально переехало в Сочи », sur news.sportbox.ru,‎ (consulté le 13 juin 2018)
  9. (ru) « Петербургское «Динамо» будет переименовано в ФК «Сочи» », sur sports.ru,‎ (consulté le 23 juin 2018)
  10. (ru) « Олимпиец переименован в Нижний Новгород », sur fcolimpiec.ru,‎ (consulté le 30 juin 2018)
  11. (ru) «Луч-Энергия» переименован в «Луч», sur championat.com,‎ (consulté le 23 juillet 2018)
  12. (ru) « Директор "Тюмени": У нас есть желание выступать в ФНЛ, если будет такая возможность », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 21 août 2018)
  13. (ru) « Экс-тренер «Амкара» Алексич вошел в тренерский штаб «Тюмени» », sur sports.ru,‎ (consulté le 23 août 2018)
  14. (ru) « Игорь Черевченко: Пока возьму паузу », sur sovsport.ru,‎ (consulté le 26 août 2018)
  15. (ru) « Валерий Непомнящий возглавит футбольный клуб "Балтика" », sur rsport.ria.ru,‎ (consulté le 23 août 2018)
  16. (ru) « Павлов покинул пост главного тренера футбольного клуба "Ротор-Волгоград" », sur tass.ru,‎ (consulté le 21 août 2018)
  17. (ru) « Главным тренером РОТОРа назначен Роберт Евдокимов », sur rotor-volgograd.ru,‎ (consulté le 21 août 2018)
  18. (ru) « Андрей Талалаев покидает "Тамбов" », sur fc-tambov.ru,‎ (consulté le 21 août 2018)
  19. (ru) « Тимур Шипшев будет главным тренером клуба ФНЛ "Тамбов" », sur rsport.ria.ru,‎ (consulté le 21 août 2018)
  20. a et b (ru) « Биджиев покинул «Авангард», новым главным тренером назначен Беляев », sur rfpl.org,‎ (consulté le 13 juin 2018)
  21. (ru) « Гусев расстался с «Факелом» », sur news.sportbox.ru,‎ (consulté le 21 août 2018)
  22. (ru) « Сергей Волгин стал главным тренером ФК "Факел", руководить командой будет Игорь Пывин », sur rsport.ria.ru,‎ (consulté le 21 août 2018)
  23. (ru) « Гунько покинул пост главного тренера ФК "Спартак-2" », sur tass.ru,‎ (consulté le 21 août 2018)
  24. « Федун назвал нового главного тренера «Спартака-2» », sur sport24.ru,‎ (consulté le 21 août 2018)
  25. (ru) « Красножан покинул «Химки» », sur sports.ru,‎ (consulté le 21 août 2018)
  26. « Игорь Шалимов стал главным тренером клуба ФНЛ "Химки" », sur tass.ru,‎ (consulté le 21 août 2018)
  27. (ru) « АЛЕКСАНДР ГОРШКОВ ВОЗГЛАВИЛ "ЗЕНИТ-2" », sur sport-express.ru,‎ (consulté le 21 août 2018)
  28. (ru) « Дмитрий Черышев возглавил «Нижний Новгород» », sur sports.ru,‎ (consulté le 21 août 2018)
  29. (ru) « Гендир "СКА-Хабаровска": причина отставки Передни – результаты в последних матчах », sur rsport.ria.ru,‎ (consulté le 21 août 2018)
  30. (ru) « Клуб ФНЛ "СКА-Хабаровск" объявил о назначении Евсеева на пост главного тренера », sur tass.ru,‎ (consulté le 21 août 2018)
  31. (ru) « Радимов сменил Горшкова на посту старшего тренера ФК "Зенит-2" », sur tass.ru,‎ (consulté le 5 septembre 2018)
  32. (ru) « Главный тренер "Сибири" ушел в отставку », sur sport-express.ru,‎ (consulté le 20 septembre 2018)
  33. (ru) « «Сибирью» будет руководить Игорь Чугайнов », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 29 septembre 2018)
  34. (ru) « Непомнящий покинул пост главного тренера «Балтики», его может сменить Ледяхов », sur sports.ru,‎ (consulté le 20 septembre 2018)
  35. (ru) « Ледяхов стал главным тренером футбольного клуба "Балтика" », sur tass.ru,‎ (consulté le 21 septembre 2018)
  36. (ru) « Главный тренер волгоградского "Ротора" Евдокимов уволен после поражения от "Шинника" », sur tass.ru,‎ (consulté le 24 novembre 2018)
  37. (ru) « «Ротор» определился с кандидатурой главного тренера », sur rotor-volgograd.ru,‎ (consulté le 2 mars 2019)
  38. (ru) « «Балтика» объявила об уходе Ледяхова с поста главного тренера », sur championat.com,‎ (consulté le 19 décembre 2018)
  39. (ru) « Евгений Калешин возглавил ФК "Балтика" », sur site=tass.ru,‎ (consulté le 11 janvier 2019)
  40. (ru) « Лидер ФНЛ поменяет в заявке главного тренера », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 19 janvier 2019)
  41. (ru) « В «ФАКЕЛЕ» ПРОИЗОШЛА ФОРМАЛЬНАЯ СМЕНА ГЛАВНОГО ТРЕНЕРА », sur sport-igrok.ru,‎ (consulté le 15 mars 2019)
  42. (ru) « Тренер "СКА-Хабаровска" Евсеев покинул пост в связи с предложением от клуба РПЛ », sur tass.ru,‎ (consulté le 31 mars 2019)
  43. (ru) « Игорь Пывин покинул «Факел» », sur fakelfc.ru,‎ (consulté le 7 avril 2019)
  44. (ru) « «Факел» подтвердил назначение Булатова главным тренером », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 7 avril 2019)
  45. (ru) « Шалимов покинул «Химки» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 12 avril 2019)
  46. (ru) « Андрей Талалаев: «Химки» находятся не на своем месте» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 12 avril 2019)
  47. (ru) « Григорян сменит Искакова на посту главного тренера «Тамбова» », sur matchtv.ru,‎ (consulté le 24 avril 2019)
  48. (ru) « В первом туре «Анжи» сыграет с «Сибирью», «Факел» едет в гости к «Томи» », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 5 juin 2018)
  49. « Nouveau calendrier pour le championnat russe », sur UEFA.com, (consulté le 19 mars 2011)
  50. « Календарь игр 2018/2019 », sur 1fnl.ru (consulté le 15 novembre 2018)
  51. (ru) « Андрей РЕКЕЧИНСКИЙ ("Ротор"): Задача команды занять место в первой восьмерке ФНЛ », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 24 novembre 2018)
  52. (ru) « Мурат ИСКАКОВ: "Тамбову" реально бороться за высокие места », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 24 novembre 2018)
  53. (ru) « Кто пойдет в Премьер-лигу? », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 24 novembre 2018)
  54. (ru) « Александр ТОЧИЛИН: "Сочи" в этом сезоне приложит максимум усилий для выхода в РФПЛ », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 24 novembre 2018)
  55. (ru) « ФНЛ-2018/19. Фавориты - «Ротор», «Тамбов», «Балтика», СКА... », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 24 novembre 2018)
  56. a b et c (ru) « Крепкие середняки и не только », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 24 novembre 2018)
  57. a b c et d (ru) « Ключ на старт! », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 24 novembre 2018)
  58. (ru) « Николай Ларин: В ФНЛ звать варягов не будем », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 24 novembre 2018)
  59. (ru) « Олег ВАСИЛЕНКО: У "Чертаново" путь схож с "Аяксом" », sur onedivision.ru (consulté le 24 novembre 2018)
  60. (en) « An Interview with Chertanovo Director Nikolay Larin: “This is a unique project not only for Russia, but for all of Europe” », sur russianfootballnews.com, (consulté le 1er janvier 2019)
  61. (ru) « Игорь ПЫВИН: Минимальной целью для "Факела" должно стать сохранение места в ФНЛ », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 24 novembre 2018)
  62. a b c d e f g et h (ru) « Лидер без «говнюков», суперэффект ЧМ и молодежная волна », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 24 novembre 2018)
  63. (ru) « "Тамбов" лидирует в турнирной таблице первенства Олимп-ФНЛ перед зимней паузой », sur tass.ru,‎ (consulté le 24 novembre 2018)
  64. (ru) « Черышев и Евсеев определят осеннего чемпиона », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 24 novembre 2018)
  65. (ru) « Суперсерия «Тамбова», питерский антирекорд и наследие ЧМ-2018 », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 27 novembre 2018)
  66. (ru) « ФК "Сочи" намерен попасть в премьер-лигу по итогам сезона », sur tass.ru,‎ (consulté le 24 février 2019)
  67. (ru) « Рекорды посещаемости и самый злой турнир в истории », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 27 mai 2019)
  68. (ru) « Смена лидера, болотный футбол и черная серия Евсеева », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 10 décembre 2018)
  69. (ru) « Кирилл Гоцук: «Терпение лопнуло! «Авангард» может исчезнуть» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 13 janvier 2019)
  70. (ru) « На дворе — зима, в ФНЛ — жара », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 19 janvier 2019)
  71. (ru) « СМИ: «Луч» может быть признан банкротом », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 19 janvier 2019)
  72. (ru) « Кто наверх с «Тамбовом»? Эксперты о раскладе сил в ФНЛ », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 3 mars 2019)
  73. (ru) « С "Тюмени" снято шесть очков в чемпионате Футбольной национальной лиги », sur tass.ru,‎ (consulté le 24 mars 2019)
  74. (ru) « Заместитель директора «Тюмени»: «Будем подавать апелляцию» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 24 mars 2019)
  75. a et b (ru) « С «Тюмени» официально сняли 6 очков », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 7 avril 2019)
  76. (ru) « ФНЛ в огне. На выход в РПЛ — девять претендентов! », sur sportbox.ru,‎
  77. (ru) « «Сухой лист» в Сочи, эликсир Астерикса в Химках и тоска о VAR в Воронеже », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 24 avril 2019)
  78. (ru) « Песегов вписывает себя в историю и поднимает «Сочи» на второе место », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 24 avril 2019)
  79. (ru) « Григорян начинает с победы, «Сочи» укрепляется на втором месте », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 24 avril 2019)
  80. (ru) « «Зенит-2» и «Тюмень» покидают ФНЛ », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 24 avril 2019)
  81. (ru) «Сочи» наступает на пятки «Тамбову», sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 24 avril 2019)
  82. (ru) « Два пенальти — мало! 3:0 — мало! Одиннадцать против десяти — мало! Безумный день в ФНЛ », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 29 avril 2019)
  83. (ru) « «Сибирь» покидает ФНЛ », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 4 mai 2019)
  84. (ru) «Факел» отменяет праздник в Тамбове, Томску надоело слышать о «сливе», sur sportbox.ru,‎ (consulté le 5 mai 2019)
  85. (ru) « Футбольные клубы "Сочи" и "Тамбов" досрочно вышли в Российскую премьер-лигу », sur tass.ru,‎ (consulté le 11 mai 2019)
  86. (ru) « На четвертое место сразу пять претендентов! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 20 mai 2019)
  87. (ru) « «Тамбов» стал победителем первенства ФНЛ, «Нижний Новгород» сыграет в стыковых матчах », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 25 mai 2019)
  88. (ru) « «Армавир» сохранил прописку в ФНЛ, «Балтика» и «Факел» — нет », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 25 mai 2019)
  89. a et b (ru) « «Сахалин» стал победителем Группы «Восток»! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 28 mai 2019)
  90. a et b (ru) « «Анжи» отозвал апелляцию на отказ в получении лицензии. «Факел» может остаться в ФНЛ », sur sports.ru,‎ (consulté le 30 mai 2019)
  91. a b et c (ru) « Регламент Олимп-Первенства ФНЛ 2018-2019 » [PDF], sur 1fnl.ru (consulté le 14 novembre 2018)
  92. (ru) « "Мордовия" лишена трех очков по итогам сезона-2018/19 в ФНЛ », sur ria.ru,‎ (consulté le 22 juin 2019)
  93. (ru) « Перенесены пять матчей Олимп-Первенства ФНЛ », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 27 février 2019)
  94. a et b (ru) « Classement général », sur 1fnl.ru (consulté le 25 novembre 2018)
  95. (ru) « Ислам Тлупов и Илья Кухарчук – лучшие игроки июля! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 25 novembre 2018)
  96. (ru) « Василий Баскаков и Мурат Искаков – лучшие тренеры июля! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 25 novembre 2018)
  97. (ru) « ниил Уткин и Игорь Лебеденко – лучшие футболисты августа! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 25 novembre 2018)
  98. (ru) « Александр Нагорный и Дмитрий Черышев – лучшие тренеры августа! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 25 novembre 2018)
  99. (ru) « Роман Акбашев и Олег Николаев – лучшие футболисты Олимп-Первенства ФНЛ в сентябре! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 25 novembre 2018)
  100. (ru) « Игорь Беляев - лучший тренер сентября! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 25 novembre 2018)
  101. (ru) « Максим Глушенков и Камиль Муллин – лучшие в октябре! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 25 novembre 2018)
  102. (ru) « Дмитрий Черышев и Роберт Евдокимов - лучшие тренеры октября », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 25 novembre 2018)
  103. (ru) « Михаил Афанасьев и Павел Игнатович - лучшие игроки ноября! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 10 décembre 2018)
  104. (ru) « Рустем Хузин и Игорь Беляев – лучшие тренеры ноября », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 10 décembre 2018)
  105. (ru) « Александр Саплинов и Мирослав Лобанцев – лучшие футболисты марта! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 24 avril 2019)
  106. (ru) « Александр Точилин и Мурат Искаков – лучшие тренеры в марте! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 7 avril 2019)
  107. (ru) « Евгений Песегов и Мухаммад Султонов – лучшие футболисты апреля! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 4 mai 2019)
  108. (ru) « Александр Точилин и Алексей Поддубский – лучшие тренеры Олимп-Первенства ФНЛ в апреле! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 4 mai 2019)
  109. (ru) « Владислав Сарвели и Мухаммад Султонов – лучшие футболисты мая! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 7 juin 2019)
  110. (ru) « Александр Побегалов и Игорь Осинькин – лучшие тренеры Олимп-Первенства ФНЛ в мае! », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 3 juin 2019)
  111. (ru) « Клуб ФНЛ впервые с 2011 года сыграет в финале Кубка России », sur iz.ru,‎ (consulté le 18 novembre 2018)
  112. (ru) « В 1/16 финала Кубка России прошли 9 клубов ПФЛ – это рекорд », sur rusfootball.info,‎ (consulté le 18 novembre 2018)
  113. (ru) « Не помешал даже гол-фантом. "Урал" выбил из Кубка России последний клуб ФНЛ », sur life.ru,‎ (consulté le 18 novembre 2018)
  114. (ru) « Все клубы ФНЛ выбыли из Кубка России. В матчах 1/4 финала сыграют команды РПЛ », sur business-gazeta.ru,‎ (consulté le 18 novembre 2018)