Ouvrir le menu principal

Championnat d'URSS de football D2

Première ligue
Pervaïa liga
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1936
Disparition 1991
Autre(s) nom(s) Groupe B (1936-1940)
Deuxième groupe (1945-1949)
Classe B (1950-1962)
Deuxième groupe (1963-1969)
Premier groupe (1970)
Première Ligue (1971-1991)
Organisateur(s) Fédération d'Union soviétique
Éditions 52
Périodicité Annuelle
Nations Drapeau de l'URSS Union soviétique
Hiérarchie
Hiérarchie 2e niveau
Niveau supérieur Vyschaïa liga (D1)
Niveau inférieur Vtoraïa liga (D3)

Palmarès
Plus titré(s) Krylia Sovetov Kouïbychev (5)

Le championnat d'URSS de football de deuxième division, aussi appelé Première ligue d'URSS (en russe : Первая лига СССР) à partir de 1971, est une compétition de football constituant le deuxième échelon du football professionnel en Union soviétique. Il est actif de 1936 à 1991, avec des interruptions en 1938 puis entre 1941 et 1944.

Démarrant à l'origine comme une compétition à une poule unique en 1936, il adopte entre 1946 et 1969 un système par groupes, bien que revenant à un groupe unique lors de certaines éditions, avec un nombre extrêmement variable de participants. Le début des années 1970 le voit revenir de manière quasi-définitive à une organisation à poule unique de 20 à 24 équipes qu'il conserve jusqu'à sa disparition en 1991 après la dissolution de l'Union soviétique.

HistoireModifier

La première édition de la compétition, qui se nomme alors Groupe B, a lieu au printemps 1936. Suivant alors le schéma de la première division, la première édition se déroule strictement au printemps 1936. Le championnat compte alors huit participants, descendant ensuite à sept avec le retrait du Dinamo Kharkov en cours de saison, qui s'affrontent une seule fois. Le Dinamo Tbilissi termine vainqueur de cette première édition et devient la première équipe à être promue dans l'élite soviétique pour le championnat d'automne. Il est suivi quelques mois plus tard par le Serp i Molot Moscou qui remporte l'édition d'automne. Passant à un format par année à partir de 1937, la compétition disparaît brièvement l'année suivante à la suite de l'absorption de l'intégralité des divisions professionnelles au sein de la première division. Cela ne tient cependant qu'une saison et la deuxième division est remise en place dès 1939, comptant cette fois 23 puis 14 participants.

Interrompue à nouveau entre 1941 et 1944 en raison de la Seconde Guerre mondiale, la compétition reprend ses droits sous le nom Deuxième groupe en 1945 avant de connaître un changement majeur de format l'année suivante avec la mise en place d'une division par groupes pour compenser le nombre croissant de clubs participants. Selon ce nouveau système, les participants de chaque groupe s'affrontent entre eux tandis que les vainqueurs respectifs se qualifient pour la phase finale où est alors déterminé le ou les clubs promus en première division. Avec ce nouveau format, le nombre de participants connaît une croissance très rapide, passant de 26 sur deux groupes en 1946 à 84 sur six groupes trois ans plus tard.

Renommé Class B et repassant à un format à une poule unique de 14 puis 18 équipes en 1950 et 1951, le championnat se divise à nouveau par groupes à partir de 1952 avec une nouvelle croissance du nombre de participants qui dépasse la barre des 100 lors de l'édition 1959 pour atteindre son pic lors de la saison 1962 qui voit pas moins de 150 équipes réparties en 10 groupes disputer le championnat. À l'issue de cette dernière édition, les organisateurs décident de la mise en place d'une troisième division où la grande majorité des participants sont envoyés, ne laissant plus qu'un groupe de 18 en 1963 tandis que le deuxième échelon devient le Deuxième groupe de la Classe A. La compétition est cependant progressivement divisée une nouvelle fois dès l'année suivante, un phénomène qui se poursuit jusqu'en 1969 où 87 équipes sont réparties en quatre groupes.

Le championnat connaît alors son dernier changement majeur de format en 1970 qui la voit adopter de manière quasi-définitive une organisation à un seul groupe composé de 20 à 24 équipes avec deux promotions par saison ainsi que son appellation définitive de Première Ligue à partir de 1971. La saison 1985 voit un bref retour d'une division par groupes tandis qu'aucune équipe n'est finalement promue du fait de la réduction des participants au premier échelon. À partir de 1989, les équipes de plusieurs des républiques soviétiques telles que la Géorgie ou les pays baltes se retirent progressivement de la compétition qui disparaît finalement en 1991 après la disparition de l'URSS. Le dernier vainqueur de la Première Ligue est le Rotor Volgograd.

Pas moins de 267 équipes différentes ont pris part à la deuxième division au cours de son existence[1], dont notamment le Chinnik Iaroslavl, le Kopetdag Achkhabad, le Kouban Krasnodar, le Kouzbass Kemerovo, le Metallourg Zaporojié, le Nistru Kichinev, le Pamir Douchanbé ainsi que le Tekstilchtchik Ivanovo qui y ont tous joué pendant au moins trente saisons[2]. Le Krylia Sovetov Kouïbychev est par ailleurs l'équipe la plus titrée de la compétition avec cinq championnats remportés[3].

PalmarèsModifier

Palmarès de la compétition[4]
Édition Clubs Vainqueur Club(s) promu(s)
1936
(printemps)
8 Dinamo Tbilissi Dinamo Tbilissi
1936
(automne)
8 Serp i Molot Moscou Serp i Molot Moscou
1937 7 Spartak Léningrad Dinamo Rostov
Spartak Léningrad
Stalinets Moscou
Stalinets Léningrad
Temp Bakou
Torpedo Moscou[n 1]
1938 Non-jouée
1939 23 Krylia Sovetov Moscou Krylia Sovetov Moscou
Lokomotiv Tbilissi
1940 14 Elektrosila Léningrad Dinamo Minsk
Elektrosila Léningrad
Spartak Kharkov
Spartak Odessa
1941-1944 Non-jouée
1945 18 Krylia Sovetov Kouïbychev Krylia Sovetov Kouïbychev
1946 26 Sud VVS Moscou VVS Moscou
Est Pichtchevik Moscou
Finale VVS Moscou
1947 67 Centre Lokomotiv Moscou Lokomotiv Moscou
Russie 1 Torpedo Gorki
Russie 2 Dzerjinets Tcheliabinsk
Ukraine Lokomotiv Kharkov
Caucase ODO Tbilissi
Asie centrale Dinamo Stalinabad
Finale Lokomotiv Moscou
1948 75 Centre Metallourg Moscou Daugava Riga
Dinamo Erevan
Lokomotiv Kharkov
Neftianik Bakou
Chakhtior Stalino
Russie 1 Dinamo Kazan
Russie 2 Dzerjinets Tcheliabinsk
Ukraine Lokomotiv Kharkov
Sud Dinamo Erevan
Asie centrale ODO Tachkent
Finale Lokomotiv Kharkov
1949 84 Centre Spartak Tbilissi Spartak Tbilissi
Russie 1 Dinamo Rostov
Russie 2 DO Sverdlovsk
Russie 3 Soudostroïtel Léningrad
Russie 4 Kalinine Kaliningrad
Ukraine Pichtchevik Odessa
Finale Spartak Tbilissi
1950 14 VMS Moscou Torpedo Gorki
VMS Moscou
1951 18 SK Kalinine Dinamo Minsk
Lokomotiv Moscou
SK Kalinine
1952 17 Kharkov Spartak Vilnius Lokomotiv Kharkov
Spartak Vilnius
Ivanovo DO Tbilissi
Bakou Neftianik Bakou
Finale Lokomotiv Kharkov
1953 31 Zone 1 Spartak Tbilissi Dinamo Minsk
Torpedo Gorki
Zone 2 Znamia Ivanovo
Zone 3 Chakhtior Stalino
Finale Dinamo Minsk
1954 36 Zone 1 Spartak Erevan Chakhtior Stalino
Zone 2 Zénith Moscou
Zone 3 Chakhtior Stalino
Finale Chakhtior Stalino
1955 32 Zone 1 Bourevestnik Kichinev Bourevestnik Kichinev
ODO Sverdlovsk
Zone 2 ODO Sverdlovsk
1956 36 Zone 1 Spartak Minsk Krylia Sovetov Kouïbychev
Spartak Minsk
Zone 2 Krylia Sovetov Kouïbychev
1957 64 Zone 1 Avangard Léningrad Avangard Léningrad
Zone 2 Spartak Ivano-Frankivsk
Zone 3 SKVO Tbilissi
Extrême-Orient SKVO Khabarovsk
Finale Avangard Léningrad
1958 94 Zone 1 SKVO Odessa SKVO Rostov
Zone 2 SKCF Sébastopol
Zone 3 SKVO Lvov
Zone 4 SKVO Rostov
Zone 5 SKVO Sverdlovsk
Zone 6 SKVO Khabarovsk
Finale SKVO Rostov
1959 101 Zone 1 Troud Voronej Admiralteïets Léningrad
Ararat Erevan
Avangard Kharkov
Belarus Minsk
Daugava Riga
Kaïrat Almaty
Kalev Tallinn
Neftchi Bakou
Pakhtakor Tachkent
Spartak Vilnius
Zone 2 Troudovyé Rezervy Léningrad
Zone 3 Spartak Erevan
Zone 4 Lokomotiv Vinnitsa
Zone 5 Admiralteïets Léningrad
Zone 6 Pamir Léninabad
Zone 7 SKVO Sverdlovsk
Finale Russie Admiralteïets Léningrad
1960 142 Russie 1 Troud Voronej Aucun
Russie 2 Volga Kalinine
Russie 3 Spartak Erevan
Russie 4 Terek Grozny
Russie 5 Metallourg Nijni Taguil
Finale Russie Troud Voronej
Ukraine 1 Soudostroïtel Nikolaïev
Ukraine 2 Metallourg Zaporojié
Finale Ukraine Metallourg Zaporojié
Républiques 1 Lokomotiv Tbilissi
Républiques 2 Torpedo Koutaïssi
Finale Républiques Torpedo Koutaïssi
1961 147 Russie 1 Volga Kalinine Torpedo Koutaïssi
Russie 2 Dinamo Kirov
Russie 3 Krylia Sovetov Kouïbychev
Russie 4 Terek Grozny
Russie 5 Lokomotiv Tcheliabinsk
Russie 6 SKA-Khabarovsk
Finale Russie Krylia Sovetov Kouïbychev
Ukraine 1 Tchernomorets Odessa
Ukraine 2 SKA Odessa
Finale Ukraine Tchernomorets Odessa
Républiques 1 Lokomotiv Tbilissi
Républiques 2 Torpedo Koutaïssi
1962 150 Russie 1 Chinnik Iaroslavl Aucun
Russie 2 Fakel Voronej
Russie 3 Spartak Krasnodar
Russie 4 Ouralmach Sverdlovsk
Russie 5 SKA Novossibirsk
Finale Russie Spartak Krasnodar
Ukraine 1 Tchernomorets Odessa
Ukraine 2 SKA Odessa
Ukraine 3 Troudovyé Rezervy Lougansk
Finale Ukraine Troudovyé Rezervy Lougansk
Républiques 1 Lokomotiv Gomel
Républiques 2 Chakhtior Karaganda
Finale Républiques Chakhtior Karaganda
1963 18 Chinnik Iaroslavl Chinnik Iaroslavl
Torpedo Gorki
1964 27 Groupe 1 Avangard Kharkov Lokomotiv Moscou
Pakhtakor Tachkent
SKA Odessa
Tchernomorets Odessa
Groupe 2 SKA Odessa
Finale Lokomotiv Moscou
1965 32 Groupe 1 Tekstilchtchik Ivanovo Ararat Erevan
Kaïrat Almaty
Groupe 2 Chinnik Iaroslavl
Finale Ararat Erevan
1966 53 Groupe 1 Žalgiris Vilnius Zaria Lougansk
Groupe 2 Zaria Lougansk
Groupe 3 Politdel Tachkent
Finale Zaria Lougansk
1967 59 Groupe 1 Dinamo Kirovabad Dinamo Kirovabad
Groupe 2 SKA Kiev
Groupe 3 Chakhtior Karaganda
Finale Dinamo Kirovabad
1968 84 Groupe 1 Karpaty Lvov Ouralmach Sverdlovsk
Groupe 2 Soudostroïtel Nikolaïev
Groupe 3 Ouralmach Sverdlovsk
Groupe 4 Irtych Omsk
Finale Ouralmach Sverdlovsk
1969 87 Groupe 1 Spartak Ordjonikidzé Spartak Ordjonikidzé
Groupe 2 SKA-Khabarovsk
Groupe 3 Dniepr Dniepropetrovsk
Groupe 4 Žalgiris Vilnius
Finale Spartak Ordjonikidzé
1970 22 Karpaty Lvov Kaïrat Almaty
Karpaty Lvov
1971 22 Dniepr Dniepropetrovsk Dniepr Dniepropetrovsk
Lokomotiv Moscou
1972 20 Pakhtakor Tachkent Chakhtior Donetsk
Pakhtakor Tachkent
1973 20 Tchernomorets Odessa Nistru Kichenev
Tchernomorets Odessa
1974 20 Lokomotiv Moscou Lokomotiv Moscou
SKA Rostov
1975 20 Krylia Sovetov Kouïbychev Dinamo Minsk
Krylia Sovetov Kouïbychev
1976 20 Kaïrat Almaty Kaïrat Almaty
Neftchi Bakou
1977 20 Spartak Moscou Pakhtakor Tachkent
Spartak Moscou
1978 20 Krylia Sovetov Kouïbychev Dinamo Minsk
Krylia Sovetov Kouïbychev
SKA Rostov
1979 24 Karpay Lvov Karpay Lvov
Kouban Krasnodar
1980 24 Tavria Simferopol Dniepr Dniepropetrovsk
Tavria Simferopol
1981 24 Metallist Kharkov Metallist Kharkov
Torpedo Koutaïssi
1982 22 Žalgiris Vilnius Nistru Kichenev
Žalgiris Vilnius
1983 22 Kaïrat Almaty Kaïrat Almaty
SKA Rostov
1984 22 Fakel Voronej Fakel Voronej
Torpedo Koutaïssi
1985 22 Ouest Daugava Riga Aucun
Est Chinnik Iaroslavl
Finale Daugava Riga
1986 24 CSKA Moscou CSKA Moscou
Guria Lanchkhuti
1987 22 Tchernomorets Odessa Lokomotiv Moscou
Tchernomorets Odessa
1988 22 Pamir Douchanbé Pamir Douchanbé
Rotor Volgograd
1989 22 CSKA Moscou CSKA Moscou[n 2]
1990 20 Spartak Vladikavkaz Lokomotiv Moscou
Metallourg Zaporojié
Pakhtakor Tachkent
Spartak Vladikavkaz
1991 22 Rotor Volgograd Dissolution
  1. L'intégralité des équipes de la deuxième division, à l'exception du Dinamo Kazan, sont promues en première division pour la saison 1938 tandis que le deuxième niveau disparaît pour une année.
  2. Deuxième en 1989, le Guria Lanchkhuti est sportivement promu en première division mais décide de se retirer de la compétition en même temps que la plupart des autres équipes de Géorgie et des pays baltes.

Notes et référencesModifier

  1. (ru) « Чемпионат СССР, первая лига - Суммарная таблица за все годы », sur wildstat.ru (consulté le 24 mars 2019)
  2. (ru) « Чемпионат СССР D2 - ОБЩАЯ СТАТИСТИКА », sur footballfacts.ru (consulté le 24 mars 2019)
  3. (ru) « Чемпионат СССР D2 - ЛАУРЕАТЫ », sur footballfacts.ru (consulté le 24 mars 2019)
  4. (ru) « Чемпионат СССР D2 - ТУРНИРЫ », sur footballfacts.ru (consulté le 24 mars 2019)

Liens externesModifier