Ouvrir le menu principal

Contre-la-montre masculin aux championnats du monde de cyclisme sur route 2016

Contre-la-montre masculin aux championnats du monde de cyclisme sur route 2016 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course23e Championnat du monde de cyclisme contre-la-montre masculin
CompétitionChampionnats du monde de cyclisme sur route 2016
Date12 octobre 2016
Distance40 km
PaysQAT Qatar
Lieu de départLusail
Lieu d'arrivéeThe Pearl
Vitesse moyenne53,691 km/h
Résultats
VainqueurGER Tony Martin (Allemagne)
DeuxièmeBLR Vasil Kiryienka (Biélorussie)
TroisièmeESP Jonathan Castroviejo (Espagne)
◀ 20152017 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

Le contre-la-montre masculin aux championnats du monde de cyclisme sur route 2016 a lieu le à Doha, au Qatar, sur un parcours plat de 40 km.

ParcoursModifier

La course commence au complexe de Lusail Sport et se termine sur l'archipel d'îles artificielles The Pearl à Doha. Le parcours tracé sur 40 kilomètres, est très technique et totalement plat[1].

ParticipationModifier

Système de sélectionModifier

Toutes les fédérations peuvent inscrire deux coureurs au départ de l'épreuve[2]. Un quota supplémentaire est attribué au champion du monde sortant Vasil Kiryienka.

FavorisModifier

Tom Dumoulin et Rohan Dennis sont considérés comme les favoris de l'épreuve. Le Néerlandais a déçu lors de l'édition précédente après un Tour d'Espagne exigeant, mais il reste un coureur majeur de la discipline (trois victoires cette saison). Il n'a pas encore gagné de titre mondial, mais a pris la deuxième place des Jeux olympiques de Rio derrière Fabian Cancellara. Le coureur suisse a pris sa retraite et n'est donc pas présent à Doha.

Rohan Dennis est cité comme l'un des coureurs à suivre. L'Australien compte également trois victoires en 2016 dans la spécialité. Un ennui mécanique l'a privé d'une médaille aux Jeux olympiques (finalement 4e du contre-la-montre), son objectif de la saison, il a alors décidé de reporter toutes ses ambitions sur les mondiaux.

Triple champion du monde du contre-la-montre et récemment titré par équipe avec Etixx-Quick Step, Tony Martin est également l'un des prétendants au titre. Il a notamment remporté l'épreuve chronométrée du Tour de Grande-Bretagne. D'autres coureurs, comme le premier champion d'Europe Jonathan Castroviejo ou le tenant du titre Vasil Kiryienka sont considérés comme des vainqueurs potentiels[1],[3]. On retrouve aussi parmi les outsiders Taylor Phinney, Nelson Oliveira et Primož Roglič[4].

Déroulement de la courseModifier

ClassementModifier

Coureur Pays Temps
1   Tony Martin   Allemagne 44 min 42 s 99
2   Vasil Kiryienka   Biélorussie + 45 s 05
3   Jonathan Castroviejo   Espagne + min 10 s 91
4 Maciej Bodnar   Pologne + min 16 s 77
5 Ryan Mullen   Irlande + min 21 s 75
6 Rohan Dennis   Australie + min 27 s 12
7 Yves Lampaert   Belgique + min 45 s 11
8 Jos van Emden   Pays-Bas + min 45 s 41
9 Reto Hollenstein   Suisse + min 51 s 51
10 Bob Jungels   Luxembourg + min 56 s 59

Liste des participantsModifier

La liste de participants est la suivante[5]

No. Coureur Pays
1 Vasil Kiryienka   Biélorussie
2 Tom Dumoulin   Pays-Bas
3 Rohan Dennis   Australie
4 Tony Martin   Allemagne
5 Jonathan Castroviejo   Espagne
6 Maciej Bodnar   Pologne
7 Nélson Oliveira   Portugal
8 Bob Jungels   Luxembourg
9 Johan Le Bon   France
10 Victor Campenaerts   Belgique
11 Edvald Boasson Hagen   Norvège
12 Taylor Phinney   États-Unis
13 Walter Vargas   Colombie
14 Alex Dowsett   Grande-Bretagne
15 Stefan Küng   Suisse
16 Martin Madsen   Danemark
17 Manuel Quinziato   Italie
18 Anton Vorobyev   Russie
19 Daniel Turek   République tchèque
20 Nicolas Roche   Irlande
21 Primož Roglič   Slovénie
22 Andriy Vasylyuk   Ukraine
23 Dmitriy Gruzdev   Kazakhstan
24 Ryan Roth   Canada
25 Luke Durbridge   Australie
26 Jack Bauer   Nouvelle-Zélande
27 Ramūnas Navardauskas   Lituanie
28 Stephen Cummings   Grande-Bretagne
29 Yves Lampaert   Belgique
30 Hugo Houle   Canada
31 Gatis Smukulis   Lettonie
32 Ho Burr   Hong Kong
33 Elchin Asadov   Azerbaïdjan
34 Kanstantsin Siutsou   Biélorussie
35 Polychrónis Tzortzákis   Grèce
36 Matti Manninen   Finlande
37 Eugert Zhupa   Albanie
38 Saied Jafer Al Ali   Koweït
39 Muradian Khalmuratov   Ouzbékistan
40 Alban Nuha   Kosovo
41 Sultan Asiri   Arabie saoudite
42 Naveen John   Inde
43 Hafiz Mahmood   Pakistan
44 Mansoor Jawad   Bahreïn
45 Afif Abdullah   Qatar
46 Branislau Samoilau   Biélorussie
47 Jos van Emden   Pays-Bas
48 Mekseb Debesay   Érythrée
49 Jasha Sütterlin   Allemagne
50 Imanol Erviti   Espagne
51 Marcin Białobłocki   Pologne
52 Jérémy Roy   France
53 Vegard Stake Laengen   Norvège
54 Alexey Vermeulen   États-Unis
55 Reto Hollenstein   Suisse
56 Søren Kragh Andersen   Danemark
57 Maxim Belkov   Russie
58 Ryan Mullen   Irlande
59 Andriy Grivko   Ukraine
60 Zhandos Bizhigitov   Kazakhstan
61 Gediminas Bagdonas   Lituanie
62 Meron Teshome   Érythrée
63 Maksym Averin   Azerbaïdjan
64 Redi Halilaj   Albanie
65 Salman Alsaffar   Koweït
66 Arvind Panwar   Inde
67 Mohsin Khan   Pakistan
68 Sayed Ahmed Alawi   Bahreïn
69 Bonaventure Uwizeyimana   Rwanda
70 Soufiane Haddi   Maroc

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier