Ouvrir le menu principal
Anton Vorobyev
Quaregnon - Le Samyn des Dames & Le Samyn, 2 mars 2016, départ (D104).JPG
Anton Vorobyev lors du départ du Samyn 2016 à Quaregnon.
Informations
Nom court
Антон ВоробьёвVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
08.2010-12.2010Itera-Katusha (stagiaire)
2011-2012Itera-Katusha
2018Moscow Region
Équipes professionnelles
Principales victoires

Anton Vorobyev, né le à Dmitrov, est un coureur cycliste russe, membre de l'équipe Gazprom-Rusvelo. En 2012, il devient champion du monde du contre-la-montre espoirs sur un parcours vallonné[1].

BiographieModifier

Jeunesse et carrière amateurModifier

Anton Vorobyev naît le à Dmitrov dans l'Union des républiques socialistes soviétiques[2].

Stagiaire d'Itera-Katusha d'août à décembre 2010, il y est membre à part entière de 2011 à 2012. D'août à décembre 2012, il est stagiaire chez Katusha et y devient membre à part entière à partir de 2013[2].

En 2012, il remporte les deux titres de champion de Russie espoirs, en contre-la-montre et course en ligne. Après une quatrième place plutôt décevante au championnat d'Europe du contre-la-montre espoirs début août, il intègre l'équipe professionnelle Katusha en tant que stagiaire au Tour du Danemark. Il prend la huitième place de l'étape contre-la-montre. En septembre, il devient champion du monde du contre-la-montre espoirs, en devançant Rohan Dennis de 44 secondes.

Carrière professionnelleModifier

 
Anton Vorobyev sur le podium à la suite de sa victoire sur le contre-la-montre individuel du prologue des Trois jours de Flandre-Occidentale 2015 à Middelkerke.

Anton Vorobyev devient professionnel en 2013 au sein de l'équipe Katusha, qui l'engage pour deux ans[3]. Durant ses premiers mois avec cette équipe, il se montre régulier en contre-la-montre. Il remporte le contre-la-montre par équipes de la Semaine internationale Coppi et Bartali, puis prend la deuxième place du contre-la-montre individuel de cette course. Cinq jours plus tard, il est deuxième du contre-la-montre des Trois Jours de La Panne. Début avril, il est huitième du contre-la-montre du Circuit de la Sarthe. Blessé, il ne court plus durant le reste de la saison[4].

En juin 2014, il remporte le championnat de Russie contre-la-montre. Trois mois plus tard, il dispute ses premiers championnats du monde élite. Il prend la huitième place du contre-la-montre, à une minute et demie du vainqueur Bradley Wiggins. En août, le contrat qui le lie à Katusha est prolongé de deux saisons[5].

En 2015, il remporte à Middelkerke le prologue des Trois jours de Flandre-Occidentale[2]. Il termine deuxième du classement général de cette course. En mai, il est au départ du Tour d'Italie, son premier grand tour. Il doit cependant abandonner après deux étapes à cause d'une gastro-entérite[6]. En juin, il participe aux premiers Jeux européens. Il prend la sixième place du contre-la-montre.

Fin juillet 2019, il est sélectionné pour représenter son pays aux championnats d'Europe de cyclisme sur route[7]. Il s'adjuge à cette occasion la sixième place du relais mixte[8] et la vingt-deuxième place du contre-la-montre individuel[9].


PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'ItalieModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015
UCI World Tour nc[10] nc[11] nc[12]
UCI Europe Tour 478e[13] 225e[14] nc[15]
Légende : nc = non classé

Notes et référencesModifier

  1. Cyclisme - ChM (Hommes) : Le jour J pour Vorobyev Cyclisme - ChM (Hommes) : Le jour J pour Vorobyev
  2. a b c et d « Fiche d’Anton Vorobyev », sur http://www.siteducyclisme.net/
  3. (en) « Holczer hails Vorobyev's Worlds win », sur cyclingnews.com, (consulté le 14 juillet 2015)
  4. « Explosion attendue en 2015 : Les rouleurs », sur velochrono.fr, (consulté le 14 juillet 2015)
  5. « Vorobyev et Chernetski prolongent », sur lequipe.fr, (consulté le 14 juillet 2015)
  6. « Giro : Revue d'effectif après cinq jours de course », sur cyclingpro.net, (consulté le 14 juillet 2015)
  7. Quentin Rouillé, « Championnat d’Europe Alkmaar 2019 : Les différentes présélections », sur cyclingpro.net, (consulté le 1er aout 2019)
  8. Nicolas Mabyle, « Championnat d'Europe - Relais mixte : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 9 aout 2019)
  9. Nicolas Mabyle, « Championnat d'Europe - CLM Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 9 aout 2019)
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :