Ouvrir le menu principal

Christina Aguilera

chanteuse et actrice américaine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aguilera.
Christina Aguilera
Description de cette image, également commentée ci-après
Christina Aguilera pendant sa tournée Liberation Tour à Denver en octobre 2018.
Informations générales
Surnom Xtina
Nom de naissance Christina María Aguilera
Naissance (38 ans)
Staten Island, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Auteure-compositrice-interprète, femme d'affaires, actrice, philanthrope
Genre musical Pop, dance-pop, electropop, pop latino, RnB, soul
Instruments Voix
Années actives Depuis 1993
Labels RCA Records (depuis 1998)
Site officiel christinaaguilera.com
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Christina Aguilera.

Christina María Aguilera, née le à Staten Island à New York[1], est une chanteuse auteur-compositeur-interprète, femme d'affaires, actrice et philanthrope américaine. En 1993, à seulement 12 ans, elle lance sa carrière dans The Mickey Mouse Club. Six ans plus tard, elle sort son premier album, Christina Aguilera, dont les trois premiers singles (Genie In a Bottle, What A Girl Wants et Come On Over) sont en tête des palmarès aux États-Unis. Cependant, ses deux autres albums, Mi Reflejo et My Kind of Christmas (2000), n'ont pas le succès escompté et, durant la promotion, Christina est catégorisée comme « chanteuse bubblegum pop ». N'aimant pas cette image, Christina s'investit davantage dans la création de son quatrième album, Stripped (2002) - qui démontre un côté davantage soul, hip-hop et rock. Dans son cinquième album, Back to Basics (2006), elle intègre des genres musicaux des années 1920 et 1940 tels que le blues, la soul et le jazz.

En 2010, elle sort son sixième album, Bionic, qui illustre un côté très electropop. Cette même année, elle tourne dans le film Burlesque, aux côtés de la chanteuse Cher. En 2012, elle sort son septième album, Lotus. De 2011 à 2016, Christina Aguilera fait partie des coachs de l'émission The Voice. En plus de sa carrière de chanteuse et d'actrice, Christina est une philanthrope ; elle est d'ailleurs l'ambassadrice de l'organisation Programme alimentaire mondial[2].

Au fil de sa carrière, Christina Aguilera reçoit de nombreux prix tels que les Grammy Awards ou encore les Latin Grammy Awards. Elle a également sa propre étoile sur le Walk of Fame de Hollywood depuis 2010.

En 2012, le nombre de ventes de ses albums est estimé à plus de 35 millions aux États-Unis[3] et 60 millions de disques dans le monde entier, depuis le début de sa carrière[4]. Elle fait partie de la liste des « 100 plus grands chanteurs » établie en 2008 par le magazine musical Rolling Stone où elle est classée à la 58e position, devant BjörkMariah Carey ou encore Patti LaBelle[5]. Elle est également mentionnée en 2013 par le magazine américain TIME parmi les personnalités les plus influentes au monde[6].

En parallèle, elle s'est illustrée dans plusieurs productions filmiques telles que : Gang de requins (2004), Shine a Light (2008), American Trip (2010), Burlesque (2010), Pitch Perfect 2 (2015), Le Monde secret des Emojis (2017), Mère incontrôlable à la fac (2018) et Zoe (2018)[7].

Sommaire

BiographieModifier

Enfance et débuts (1980-1998)Modifier

Christina María Aguilera est née le 18 décembre 1980 à New York, plus précisément sur l’île de Staten Island. Sa mère est Shelly Loraine Kearns (née Fidler), musicienne[8],[1], et son père Fausto Xavier Aguilera, soldat de l'Armée de Terre des États-Unis[9]. Son père est d’origine équatorienne[10], alors que sa mère a des origines allemande, irlandaise, galloise et néerlandaise[11].

La famille déménage fréquemment durant la jeunesse de Christina, à cause du service militaire de son père. La famille a pu vivre dans des endroits tels que le New Jersey, le Texas, New York et même dans un autre pays comme le Japon[12]. Christina Aguilera et sa mère ont plusieurs fois déclaré que Fausto Aguilera était physiquement et émotionnellement violent, ce que ce dernier a toujours nié, en déclarant même « Je n'ai jamais été violent envers elle ou sa mère. Et elles le savent. ». Après plusieurs années d'éloignement, Christina a exprimé en 2012 sa volonté de se réconcilier avec son père[13]. Christina Aguilera a très souvent utilisé la musique comme une forme d'évasion de son foyer considéré comme turbulent et bancal[14]. Après le divorce de ses parents lorsqu'elle avait six ans[10], Christina, sa jeune sœur Rachel (née le ) et sa mère (qui se remaria plus tard avec Jim Kearns et donna naissance à un autre enfant, Michael 'Mikey' Kearns) emménagent dans la maison de sa grand-mère[10] à Pittsburgh, dans la banlieue de Rochester en Pennsylvanie. À la suite du mariage de sa mère avec Jim Kearns, Christina a une demi-sœur et un demi-frère, Stephanie et Casey, issus du premier mariage de Jim.

En grandissant, Christina Aguilera est connue localement comme étant « la petite fille à la grande voix »[15], aspirant à être une artiste, chantant dans des spectacles de talents locaux et des compétitions. Elle remporte son premier concours de chant à l'âge de 8 ans, dans lequel elle interprète le morceau I Wanna Dance with Somebody (Who Loves Me) de Whitney Houston[12]. En 1990, elle apparaît dans l’émission Star Search en chantant A Sunday Kind of Love mais est éliminée lors des demi-finales[16]. Elle réinterprétera plus tard cette même chanson lors d'une apparition dans l’émission Wake Up de KDKA-TV de Pittsburgh avec Larry Richert. Tout au long de sa jeunesse à Pittsburgh, Christina chantera plusieurs fois l’hymne national américain The Star-Spangled Banner avant des matchs entre les Penguins de Pittsburgh, les Pittsburgh Steelers et les matchs de baseball des Pittsburgh Pirates, en plus des finales de la Coupe Stanley de 1992[17].

Elle fréquente le Rochester Area School District à Rochester et la Marshall Middle School près de Wexford. Elle a également fréquenté brièvement la North Allegheny Intermediate High School avant d'être scolarisée depuis chez elle en raison de l'intimidation qu’elle pouvait connaître auprès de ses camarades[18]. En 1991, elle auditionne pour un poste au Mickey Mouse Club, bien qu'elle n’avait pas l’âge réglementaire exigé par Disney. Elle rejoint l’émission télévisée deux ans plus tard. Elle réalise des numéros musicaux et des sketchs comiques jusqu'à son annulation en 1994[19]. Ses co-stars étaient Ryan Gosling, Keri Russell, Britney Spears ou encore Justin Timberlake[1]. Après la fin de l'émission, elle voyage outre-mer pour enrichir ses talents vocaux.

À quatorze ans, Christina Aguilera enregistre sa première chanson, le duo All I Wanna Do avec le chanteur japonais Keizo Nakanishi. Elle envoie ensuite sa version de la chanson de Whitney Houston Run to You à Walt Disney Pictures, dans l'espoir d'être sélectionnée pour enregistrer la chanson Reflection pour le film d'animation Mulan (1998)[20]. Disney prend contact avec elle pour lui annoncer qu'elle chantera le morceau. Reflection sera classée numéro 19 au Billboard Adult Contemporary Chart aux États-Unis[21].

RCA signe un contrat avec la chanteuse, et commence l'enregistrement de son premier album, Christina Aguilera, qui se vendra à 16 millions d'exemplaires à travers le monde[22].

De Christina Aguilera à My Kind of Christmas (1999-2001)Modifier

Après l'enregistrement de Reflection, Christina Aguilera attire l'attention de RCA Records, A&R Ron Fair et signe avec le label[23]. RCA commence très rapidement à présenter des pistes à Christina pour enregistrer et créer les bases de son premier album. Initialement destiné à créer les premières années de l'artiste comme « les débuts d'une immense chanteuse » comme Barbra Streisand, RCA doit finalement changer ses plans rapidement suite à l’arrivée de la vague pop-teen impliquant le succès inattendu de Britney Spears. La maison de disques précipite le processus de production pour un thème à tendance pop adolescente[24]. Ils décident que le premier single de l'album serait Genie in a Bottle, un morceau pop et R&B à la mode et sort en juin 1999[25]. Le single est un succès commercial majeur, atteignant la première place du Billboard Hot 100 aux États-Unis[26] et créant des records dans 20 autres pays[27]. Finalement, le titre s'est vendu à plus de 7 millions d'exemplaires, devenant l'un des singles les plus vendus dans le monde entier[25].

Suite au succès du single, le premier album éponyme Christina Aguilera sort en août 1999 et devient un succès commercial, culminant à la première place du Billboard 200 et est certifié huit fois disque de platine par la RIAA[28]. En France, l'album sera classé à la 44e position des meilleurs ventes d'albums pendant une semaine en 2000[29]. Il est vendu à 14 millions d'exemplaires dans le monde et trois autres singles en seront extraits, dont deux numéros un au Billboard Hot 100 ; What a Girl Wants et Come On Over Baby (All I want is You) et une reprise du groupe All-4-One I Turn to You[21]. La chanson du film Mulan "Reflection" fait aussi partie de la liste des chansons présentes sur cet album. Cet opus permet à Christina Aguilera de remporter le Grammy Award du meilleur nouvel artiste (Best New Artist) lors de la cérémonie en 2000[30].

Les deux albums suivants de la chanteuse, Mi Reflejo et My Kind of Christmas, sortent à la fin de l'année 2000. Le premier termine en tête du Billboard Top Latin pendant dix-neuf semaines consécutives[31] et est certifié six fois disque de platine dans la section « latin » de la RIAA[32]. Il remporte également le Latin Grammy Award du meilleur album vocal féminin en 2001[33]. Avec ces albums, Christina Aguilera entame sa première tournée de concerts avec le nom « Christina Aguilera in concert » au milieu de l’année 2000 et jusqu’au début de l'année 2001. Elle visite l'Amérique du Nord, l'Europe, l'Amérique du Sud et le Japon[34],[35]. Pendant ce temps, Christina s’engage dans une relation amoureuse avec son danseur Jorge Santos, qui se terminera finalement en septembre 2001[36]. En dépit de son succès précoce, Christina n’est pas satisfaite de sa musique et de l'image que son manager de l’époque Steve Kurtz lui impose, se sentant incapable de contrôler sa propre image[37].

Le point de vue d'Aguilera sur l'influence de Kurtz en ce qui concerne sa direction créative, son rôle de gestionnaire personnel exclusif et la surcharge de travail amène la chanteuse à chercher des moyens légaux et met fin à son contrat. En octobre 2000, Aguilera dépose une action en justice pour manquement à l'obligation fiduciaire contre Kurtz pour influence inappropriée, indue et inappropriée sur ses activités professionnelles, ainsi que pour fraude. Après avoir mis fin aux services de Kurtz, Irving Azoff est embauché comme son nouveau manager[38]. La première action de Christina sur le contrôle artistique de sa carrière s’exprime dès 2001 pour la chanson du film Moulin Rouge!, Lady Marmalade (reprise du classique de Pattie LaBelle), avec la présence de P!nk, Mya et Lil’ Kim. Initialement refusée par les cadres de RCA car « trop urbain » et « trop Rockwilder et Missy », Christina insiste pour tout de même enregistrer la chanson[37]. Lady Marmalade se classe premier au Billboard Hot 100 pendant cinq semaines en se basant uniquement sur les diffusions à la radio, devenant ainsi le premier morceau de l'histoire à rester sur la première place du classement pendant plus d'une semaine[39],[40]. La chanson reçoit un Grammy Award pour la meilleure collaboration pop voix en 2002[41].

Plus tard en 2001, un album intitulé Just Be Free contenant des morceaux de démo enregistrés par Christina Aguilera en 1994 et 1995 est publié par Warlock Records sans la permission de la chanteuse. Elle dépose plainte contre Warlock Records et les producteurs de l'album pour stopper sa vente. Les deux parties parviennent à un accord confidentiel pour la distribution de l'album, dans lequel Christina prête son nom et son image pour un montant inconnu[24].

Stripped et nouvelle image (2002-2005)Modifier

 
Christina Aguilera en concert pour le Stripped World Tour en .

Lors de la planification de son quatrième album studio, Christina Aguilera se dirige vers une nouvelle direction artistique qui, selon elle, a plus de profondeur musicale et lyrique[42]. Elle nomme l'album Stripped qui sort le 29 octobre 2002 et explique que le titre représente « un nouveau départ, une réintroduction d’elle-même en tant que nouvelle artiste, en un certain sens »[43].

Pour cet album, elle est elle-même le producteur exécutif et co-écrit la plupart des chansons (avec différentes collaborations, notamment Linda Perry ou Scott Storch)[44]. Le premier single de l’album est "Dirrty" avec le rappeur Redman, choisi par la chanteuse pour se débarrasser de son image pop et pour exprimer sa sexualité et son agressivité[45]. Le clip du morceau, réalisé par David LaChapelle suscite la controverse car il dépeint un univers trop sexuel. La nouvelle image de Christina présente dans le clip commence à éclipser sa musique, générant des critiques généralisées de ses pairs, y compris Shakira et Jessica Simpson en plus du grand public[46].

Christina Aguilera défend pourtant sa nouvelle image, expliquant être « dans une position de pouvoir, dans le contrôle absolu de tout et de tout le monde autour d’elle, c’est aussi ça qui montre que l’on est un vrai artiste »[46].

La version finale de "Stripped" intègre divers genres musicaux comme du R&B, de la pop, du rock, du latino et a comme thématique principale l'estime de soi, tout en mettant en avant l’égalité des sexes et plus généralement la sexualité[44].

Jancee Dunn du magazine Rolling Stone encense dans sa critique les capacités vocales de Christina Aguilera mais trouve que l’album manque de « concentration musicale »[47]. L'album est néanmoins un succès commercial, culminant à la deuxième place du Top 200 de Billboard et se vend  à plus de 4,3 millions d'exemplaires aux États-Unis[48].

L'album devient un succès majeur au Royaume-Uni, après avoir vendu 2 millions d'exemplaires et devient le deuxième album le plus vendu par une artiste américaine des années 2000, derrière Norah Jones avec Come Away With Me[49]. "Stripped" se vend à plus de 12 millions d'exemplaires dans le monde entier, dont 150 000 exemplaires en France[50].

4 singles seront extraits de l’album suite à "Dirrty" : "Beautiful", "Fighter", "Can’t Hold Us Down" avec Lil' Kim, et "The Voice Within". "Beautiful" obtient une reconnaissance universelle pour la représentation positive de la communauté LGBT et devient le single le plus vendu de l'album, culminant à la deuxième place du Billboard Hot 100[51]. Le titre sera également classé no 1 en Europe et en Australie. Il permet à la chanteuse d’obtenir un Grammy Award pour la meilleure performance vocale féminine lors de la cérémonie de 2004[52]. La chanson est plus tard classée numéro 52 parmi les 100 meilleures chansons des années 2000 par le magazine Rolling Stone en 2011[53].

Au cours de la promotion de "Stripped", Christina Aguilera cultive sa nouvelle image en utilisant le pseudo de "Xtina", en teignant ses cheveux en noir et en arborant plusieurs tatouages et piercings[54],[55]. Elle partage la tournée "Justified and Stripped Tour" aux côtés de Justin Timberlake de juin à septembre 2003 aux États-Unis[56],[57]. Elle lance sa tournée seule, le Stripped Tour, le . Elle donne un concert en France à Paris le 24 octobre en France au Zénith de Paris. Sa tournée européenne s'achève au mois de novembre avec 10 spectacles au Royaume-Uni, après 29 dates en Europe. La tournée Stripped World Tour génère la somme de 75 millions de dollars[58].

Christina Aguilera attire l'attention des médias après avoir été sur la scène des MTV Video Music Awards en août 2003, où elle et Britney Spears embrassent Madonna lors de leur performance de "Like a Virgin" et "Hollywood"[59],[60]. Plus tard cette même année, elle devient l'hôte des MTV Europe Music Awards 2003, où elle remporte un prix pour la meilleure artiste féminine[61]. Billboard la consacre également comme le « Top Pop Act » de 2003.

En juin 2004, la chanteuse publie la chanson Hello en partenariat avec la marque Mercedes-Benz[62], puis elle enregistre deux nouvelles collaborations : Car Wash, une version revisitée du morceau de Rose Royce avec Missy Elliott pour le film d'animation Gang de Requins[63] et [[Tilt Ya Head Back]] avec le rappeur Nelly présenté lors des MTV Video Music Awards 2004 et présent dans l'album Sweat du chanteur[64]. Elle sort également le DVD de sa tournée intitulé Stripped, Live in the UK et enregistré au Royaume-Uni[65].

Elle se tourne provisoirement vers un style plus jazzy et blues, en participant à la reprise de la chanson de Leon Russell A Song for You avec le pianiste Herbie Hancock pour l’album Possibilities de ce dernier. Le morceau est nommé pour un Grammy Award dans la catégorie "Meilleure collaboration pop avec voix" lors de la 48e cérémonie[66].

Elle collabore également avec Andrea Bocelli sur le titre Somos Novios.

Back to Basics et Keeps Gettin' Better - A Decade of Hits (2006-2009)Modifier

 
Christina Aguilera en .

Christina commence à travailler sur son nouvel album studio, s’inspirant aussi bien au niveau musical que du look des personnalités de la "vieille époque glamour d'Hollywood" comme Marilyn Monroe, Marlene Dietrich et Mary Pickford, en arborant des cheveux blond platine frisés et un maquillage aux airs rétro[64],[67].

Le cinquième album de Christina Aguilera, Back to Basics (en français : "Retour aux Sources") sort en France le 14 août 2006. Ce double album est selon elle "un retour au jazz, au blues et à la musique soul des années 1920-1930-1940., mais avec un mélange de musique moderne"[68].

Pendant le processus d'enregistrement, Christina Aguilera s’inspire beaucoup d’œuvres de chanteurs classiques de blues et de soul, dont Otis Redding, Millie Jackson et Nina Simone, qu'elle décrit comme "une musique qui avait vraiment du cœur"[69].

L'album est accueilli assez positivement par la critique, avec des compliments concernant les styles musicaux rétro-orientés et sa puissance vocale[70]. Back to Basics fait ses débuts à la première position du top Billboard 200 aux États-Unis et se classe no 10 lors de sa première semaine en France[71],[72]. Dans le monde entier, 615 000 albums se vendent en une semaine, atteignant au total plus de 5 millions d'exemplaires, dont 100 000 en France et 1,7 million aux États-Unis[73].

Le premier single extrait du double album est Ain’t No Other Man et atteint la sixième position du Billboard Hot 100[74]. Le vidéoclip de la chanson, réalisé par Bryan Barber, nous montre l’alter-ego de la chanteuse durant toute la période de son album : Baby Jane[75],[76]. Ce single remporte le Grammy Award dans la catégorie "Meilleure performance vocale féminine" en 2007[77]. Lors de cette cérémonie, Christina Aguilera interprète It's Man's Man's Man's World en hommage à James Brown disparu quelques mois plus tôt. En France, elle remporte également 2 NRJ Music Awards : Artiste féminine internationale et Album international avec Back to Basics.[78]

Deux autres singles, Hurt et Candyman, viennent également assurer la promotion de l’album Back to Basics. La ballade Hurt connait un grand succès en Europe et se classe no 3 en France avec plus de 100 000 exemplaires[79], tandis que Candyman propose un style rétro jazz. Le single Slow Down Baby sort uniquement en Australie en tant que quatrième single et Oh Mother uniquement en Europe[80].

À la suite de la sortie de l’album Back to Basics, Christina Aguilera démarre la tournée Back to Basics Tour, qui débute en novembre 2006 en Europe et passe par l’Amérique du Nord l’Asie et l’Océanie[81],[82],[83]. Elle passe par Paris le 6 décembre 2006 au Palais Omnisport de Paris-Bercy. Elle se produit également en octobre 2008 aux Émirats arabes unis[84]. Elle profite de son passage en Australie pour filmer cette tournée (elle apprend le même moment qu'elle est enceinte[85]) et sort en février 2008 le DVD live Back to Basics: Live and Down Under. Le Back to Basics Tour est la tournée féminine solo la plus lucrative de 2007 avec un gain de 48,1 millions de dollars selon Billboard Boxscore[86].

Durant la même période, elle collabore avec le rappeur P. Diddy, sur le titre Tell Me pour l’album du chanteur, Press Play.

En 2006, avec 60 millions de dollars, Christina Aguilera est classée 19e femme du show-business la plus riche du monde par le magazine Forbes[87]. À la fin de l'année 2006, sa statue de cire entre au musée Madame Tussauds à Londres, où elle est mise en scène dans un décor des années rétro, vêtue d'une longue robe dorée pailletée[88].

Cette même année, elle participe au documentaire Shine a Light réalisé par Martin Scorsese qui retrace pendant 2 jours un concert des Rolling Stones au Beacon Theatre de New York, dans lequel elle chante Live with Me aux côtés du chanteur Mick Jagger[89].

Pour fêter ses 10 ans de carrière dans l'industrie de la musique, Christina Aguilera sort un best-of de ses plus grands succès intitulé Keeps Gettin' Better - a Decade of Hits en novembre 2008[90]. En plus de ses précédents singles, cette compilation comprend quatre nouvelles chansons aux sonorités électro, dont deux sont des nouvelles versions de ses anciens singles : Beautiful (avec You Are What You Are) et Genie In A Bottle (avec Genie 2.0)[91],[92]. Christina décrit que les morceaux récemment enregistrés présentent "un son robotique très futuriste" et servent d’aperçu de la vision pour son prochain album studio[93],[94].

Lors de sa sortie, Keeps Gettin' Better: A Decade of Hits est classé no 9 au Billboard 200 aux États-Unis, tandis que son single Keeps Gettin' Better est classé no 7 au Billboard Hot 100[95]. En 2009, Billboard distingue Christina Aguilera comme la 20e artiste la plus populaire des années 2000[96].

Bionic (2010)Modifier

 
Christina Aguilera à l'avant-première de Burlesque en .

Le 22 janvier 2010, la chanteuse se mobilise aux côtés d'autres artistes pour venir en aide aux victimes du séisme en Haïti, en interprétant Lift Me Up. Deux mois plus tard, sort le single Not Myself Tonight, premier extrait de son sixième album. Le single se classe à la 23e place dans les charts américains, mais se retrouve quand même no 1 du Billboard Hot Dance au bout de quelques semaines. Mondialement, le single connait un succès mitigé. L'album Bionic sort le 8 juin. Sa sortie est retardée en raison du tournage du film Burlesque, qui débute le 9 novembre 2009, dans lequel Christina Aguilera joue l’un des rôles principaux, et participe à la bande originale du film. Linda Perry, Sia Furler, Ladytron[97], Christopher Stewart, Hill & Switch, Focus, Polow da Don, M.I.A. et Santigold participent à ce nouveau projet. Son nouveau surnom pour cet album, après Baby Jane, serait Xtina ou Madam X. La première semaine, l'album se classe à la troisième place des classements américains, avec 110 000 exemplaires vendus. Cependant, ces ventes sont relativement inférieures à celles de ses précédents albums.

Le second single You Lost Me paraît en juillet 2010. Malgré l'échec, le remix de la chanson atteint la 1re place du Billboard Hot Dance, devenant le cinquième single d'Aguilera à être no 1 de ce classement. Une tournée de promotion pour l'album (initialement nommée Bionic Tour) était prévue, mais a été finalement annulée en raison de l'échec de son album et de la promotion de son film Burlesque.

Burlesque et The Voice (2010-2011)Modifier

Alors que l'album Bionic est un échec commercial (1 150 000 exemplaires) vendus[98], la promotion de Burlesque commence vers septembre 2010. Ce film raconte l'histoire d'une jeune fille, Ali (Christina Aguilera) devenant une star grâce à sa patronne, Tess (Cher). Il s'agit du premier film d'Aguilera en tant qu'actrice. Les critiques saluent le retour de la chanteuse dans un style plus rétro et moins moderne, et le film rencontre un joli succès dans le monde entier, tandis que la bande originale du film ne rencontre qu'un succès mitigé. Après la sortie de Burlesque, elle collabore avec le rappeur T.I. sur la chanson Castle Walls, incluse sur son album No Mercy.

 
Christina Aguilera à New York, en .

Le , elle chante l'hymne américain à l'occasion de la finale du XLV opposant les Steelers de Pittsburgh aux Packers de Green Bay, mais se trompe dans les paroles, et est huée par le public. Elle s'excusera par la suite[99]. La semaine suivante, elle participe pour l'ouverture de la 53e cérémonie des Grammy Awards à un hommage à Aretha Franklin sur la chanson Ain't No Way. Elle fait partie du jury en tant que « coach » de la nouvelle émission de NBC The Voice, diffusée aux États-Unis à partir de la fin du mois d'avril 2011[100]. En mai 2011, elle déclare enregistrer un nouvel album[101]. Pendant cette période, un morceau fait son apparition sur la toile, Nasty, en duo avec le chanteur Cee Lo Green ; aucune information officielle sur l'origine du titre n’est donnée[102]. Le 21 juin 2011, sort le nouveau single de Maroon 5, Moves Like Jagger, duo entre la chanteuse et Adam Levine, le leader du groupe qu'elle a rencontré dans The Voice[103]. La chanson est un succès et se classe no 1 aux États-Unis et dans de nombreux pays (Finlande, Irlande, Norvège, Canada, Autriche…), no 2 au Royaume-Uni, Allemagne, Russie, Italie et Australie, et dans le top 3 des ventes en France et en Espagne. Moves Like Jagger est le 5e single no 1 de la chanteuse aux États-Unis, après Genie in a Bottle, What a Girl Wants, Come On Over (All I Want Is You) et Lady Marmalade. Le 8 octobre 2011, elle se rend au concert-hommage à Michael Jackson, Michael Forever Tribute, au Royaume-Uni devant 50 000 personnes. Elle interprète Smile et Dirty Diana, et reçoit des critiques positives pour sa performance, mais ces dernières déplorent son physique, critiquant ses rondeurs à cause de ses derniers excès[104]. Le 20 novembre 2011, Christina Aguilera et Adam Levine se rendent au American Music Awards pour interpréter leur tube Moves Like Jagger.

Lotus, second enfant et projets télévisuels (2012-2016)Modifier

Le 28 janvier 2012, lors des funérailles de la chanteuse Etta James, Chritina Aguilera lui rend un hommage musical en interprétant At Last devant l'église City of Refuge à Gardena en Californie. Elle témoigne de son admiration pour Etta James, rappelant que depuis dix ans elle chante At Last à chacun de ses concerts[105]. Le 5 février 2012, elle revient dans le jury de The Voice saison 2 aux États-Unis. Le 8 mai 2012, elle enregistre une nouvelle chanson en studio, plus précisément une reprise The Prayer avec le chanteur Chris Mann (finaliste de The Voice 2) qu'ils interprètent également en live lors de l'émission. Le 14 septembre 2012, quelques jours après le début de la troisième saison de l'émission The Voice, son nouveau single Your Body, extrait de son septième album Lotus, est diffusé sur les radios américaines. Ce nouvel album, recevant des critiques partagées, est beaucoup moins « en avance sur son temps » que Bionic[réf. nécessaire]. Après le flop de l'album précédent et ses difficultés personnelles (divorce), Lotus marque le début d'une nouvelle ère pour la chanteuse.

Charts in France attribue à l'album une note de 3 sur 5, expliquant : « À l'image de Christina Aguilera, Lotus est contradictoire. La chanteuse s'y place en victime, attaque, se veut incassable sans vraiment se remettre en question, tout en livrant une collection de titres qui confirme qu'elle a voulu mettre toutes les chances de son côté pour renouer avec le succès. Malheureusement, pas sûr que cet opus solide suffise. » Entre-temps, elle est invitée à co-interpréter la chanson traditionnelle Baby, It's Cold Outside, sur l'album Cee-Lo's Magic Moment de Cee-Lo Green[106]. Elle enregistre également un duo avec le rappeur cubano-américain Pitbull intitulé Feel This Moment sur le septième album studio du rappeur Global Warming, où Aguilera chante uniquement sur les refrains[107]. Au même moment, elle est aussi invitée sur le titre Steppin’ Out With My Baby pour le troisième album de duos Viva Duets du crooner Tony Bennett[108].

Lotus, le cinquième album international de Christina Aguilera sort le 12 novembre 2012[109]. Le premier single extrait de l'album s'intitule Your Body, produit par Max Martin. Lotus s'avère être l'opus d'Aguilera qui obtient le moins de succès commercial[110]. Elle ne participe pas à la quatrième saison de The Voice et est donc remplacée par Shakira (Cee Lo Green, également absent au cours de cette saison, est lui remplacé par le chanteur américain Usher)[111].

Le 10 janvier 2013, Christina Aguilera chante la ballade Blank Page aux Peoples Choice Awards et reçoit un prix d'honneur[112]. En avril 2013, Christina Aguilera fait partie de la liste des 100 personnalités les plus influentes au monde du magazine Time. C'est la chanteuse Céline Dion qui est choisie pour rendre hommage à Christina Aguilera dans le magazine[6]. Le , le chanteur Alejandro Fernandez l'invite à chanter sur le single Hoy Tango Ganas De Ti, qui s'érige à la première place du classement au Mexique avec plus de 65 000 ventes digitales[113]. Le 26 septembre, Christina Aguilera interprète We Remain pour la bande originale de Hunger Games : L'Embrasement[114]. Quelques mois plus tard, elle enregistre, avec le groupe A Great Big World, une version duo de leur titre Say Something[115], dont le vidéoclip est dévoilé sur la plateforme Vevo le 20 novembre 2013. Le titre s'érige à la quatrième place du Billboard Hot 100[116]. Le 17 décembre 2013, lors de la finale de The Voice, Xtina rejoint sur scène Lady Gaga sur la chanson Do What U Want dans l'émission The Voice dont elle en est jurée et coach. Cette prestation créant l'événement, Christina Aguilera enregistre alors sa performance en studio sur le remix du titre Do What U Want en duo avec Lady Gaga[117].

En avril 2014, elle annonce qu'elle travaille actuellement sur son huitième opus studio[118]. Dans un même temps, elle obtient le rôle récurrent de Jade St. John dans la 3e saison de la série à succès Nashville[119],[120]. Elle a également annoncé qu'elle sortirait pas un, mais deux opus consécutifs : un en anglais et un autre en espagnol et collabore avec Pharell Williams[121].

En février 2015, le titre Say Something de A Great Big World dont elle est l’invitée, remporte un Grammy Awards pour le meilleur duo ou prestation pour un groupe lors de la 57e cérémonie des Grammy Awards[122]. La même année, elle apparait dans le film à succès Pitch Perfect 2[123].

En 2016, elle publie le single Change, qui rend hommage aux victimes de la Fusillade du 12 juin 2016 à Orlando et dont les bénéfices du single vont directement à l’association des familles des victimes[124]. En aout 2016, elle commercialise le single Telepathy en featuring avec Nile Rodgers, écrit et co-produit par Sia Furler et Stargate, qui officie en tant que bande originale de la série de Netflix : The Get Down[125]. Christina Aguilera Telepathy b.o. de la série The Get Down de Netflix sur youtube.com

En 2016, sa fortune est estimée à 160 millions de dollars[126].

Album Liberation et films (2017-Présent)Modifier

Le , elle prête sa voix au personnage Akiko Glitter dans le film d'animation Le Monde secret des Emojis, qui comprend en vedettes T. J. Miller, Anna Faris, Jennifer Coolidge et Patrick Stewart[127]. Le film obtient un accueil largement négatif de la part des critiques professionnelles, totalisant 125 367 352 millions de dollars dans le monde entier[128].

Le , elle publie le single Accelerate en featuring Ty Dolla $ign et 2 Chainz, puis le , un second titre Twice[129]. Le même jour, elle est à l'affiche du film de Mère incontrôlable à la fac, ayant pour vedette Melissa McCarthy, qui sort le aux États-Unis et le en VOD en France[130]. Le film obtient de bonnes critiques et atteint 65,7 millions de dollars de recettes mondiales. Le , la chanteuse sort son troisième extrait Fall in Line, en duo avec l'artiste Demi Lovato[131]. Le , Christina Aguilera présente la quatrième chanson Like I Do, en fetauring GoldLink[132]. Le , elle dévoile son huitième opus Liberation[133], qui reçoit des critiques positives et devient l'album de la chanteuse ayant le meilleur score sur le site Metacritic[134]. Il est un succès, en débutant à la 6e place du US Billboard 200, en se vendant à 274 000 exemplaires dans le monde, dès sa 1re semaine de sortie[135].

Le , le film Zoe, dont elle partage l'affiche avec Ewan McGregor et Léa Seydoux, sort en France sur la plateforme Netflix[136]. Le film obtient de bonnes critiques[137],[138].

En , elle est choisie par la marque de supermarché Lidl, afin de confectionner une ligne d’accessoires et de fers à cheveux à prix mini, qui est disponible le et dont elle est également l'égerie[139],[140],[141].

Engagement caritatifModifier

 
Christina Aguilera est la porte-parole de l'association Programme alimentaire mondial, contre la faim dans le monde.

Au cours de sa carrière, Christina Aguilera s'engage auprès de plusieurs associations. Début juillet 2003, elle a été saluée d'une récompense par l'Alliance américaine gay et lesbienne contre la diffamation (GLAAD) pour avoir intégré des homosexuels et des transgenres dans sa vidéo Beautiful. En acceptant la récompense, elle déclare : « Ma vidéo capture la réalité que les homosexuels et les transgenres sont beaux, bien que des préjugés et la discrimination contre eux existent toujours[142]. » En 2004, elle se mobilise pour les fondations d’Elton John[143] et aux côtés de M.A.C Aids Fund qui luttent toutes les deux contre le SIDA[144]. Toujours en 2004, lors de l’élection présidentielle américaine de 2004, Christina Aguilera apparaît dans les publicités d’incitation à voter Only You Can Silence Yourself et Declare Yourself. Les vidéos, réalisées par David LaChapelle, montrent Aguilera avec la bouche cousue, symbolisant les effets du non-vote. Elle est apparue dans le Oprah Winfrey Show pour discuter de l'importance du vote.

En 2005, elle est apparue sur une compilation, Love Rocks, dont les revenus sont utilisés dans la Campagne des Droits de l'homme, un combat pour l'égalité des droits des homosexuels, lesbiennes, bisexuels et transgenres. Au mois d'avril 2007, la chanteuse se mobilise aux côtés de Nicole Kidman dans la lutte contre la violence conjugale. D'autres femmes se sont jointes à elles pour ce mouvement humanitaire. Elle a filmé une campagne publicitaire afin de faire agir les personnes dans la lutte contre la violence contre les femmes. Ce spot est diffusé lors de sa tournée Back To Basics Tour et sur les télévisions américaines. La chanteuse avait écrit une chanson, Oh Mother (dans l'album Back To Basics), qui remercie le courage dont sa maman a fait preuve en tant que survivante de ce drame, et I'm Ok (dans l'album Stripped) qui relate les épreuves qu'elle a vécues lorsque son père les battait, elle et sa mère. En 2007, elle fait partie des artistes participant au projet Instant Karma, un album de 20 reprises du chanteur John Lennon, et reprend à cette occasion Mother. Les benéfices des ventes de cet album, sorti le 12 juin 2007, devaient permettre de venir en aide aux populations touchées par le génocide qui frappe la région du Darfour. En 2009, elle est nommée ambassadrice mondiale, porte parole de l'association World Hunger Relief. Elle tourne une publicité intitulée From Hunger To Hope. En 2010, Aguilera vend aux enchères des billets pour sa prochain tournée; Christie's, une Offre pour Sauver la Terre. Les revenus en seront reversés à plusieurs ONG écologistes, dont Oceana, au Conseil de Défense de Ressources naturelles ou utilisés pour la Conservation de Central Park[145].

Vie privéeModifier

En , Christina commence à fréquenter, Jordan Bratman - rencontré lors de l'enregistrement de Stripped. Après s'être fiancés en [146], ils se marient le dans le comté de Napa en Californie[147]. Le , elle donne naissance à leur premier enfant, un garçon prénommé Max Liron Bratman[148]. Après leur séparation en , Christina demande le divorce en [148]. Celui-ci est prononcé le [149].

Depuis , Christina est en couple avec Matthew « Matt » Rutler, un réalisateur de six ans son cadet - rencontré sur le tournage de Burlesque. Ils se fiancent le [150]. Le , Christina donne naissance à son deuxième enfant, une fille prénommée Summer Rain Rutler[151].

PublicitésModifier

En 12 ans de carrière, Christina Aguilera fut l'égerie de nombreuses marques.

DiscographieModifier

Article détaillé : Discographie de Christina Aguilera.

Albums studioModifier

Best-ofModifier

TournéesModifier

TournéesModifier

Année(s) Nom Dates Commentaire
2000 - 2001 Christina Aguilera in Concert 81
  • La tournée commence le et se termine le .
  • La tournée génère plus de 450 millions de dollars.
  • La première partie de ses spectacles est réalisée par différents chanteurs ou groupes, avec entre autres les Destiny's Child.
  • Les sponsors de la tournée comprenaient plusieurs entreprises de renom dont Levi's ou encore Pioneer.
2003 Justified and Stripped Tour 45
  • La tournée commence le et se termine le .
  • La tournée réunit les deux artistes américains Christina Aguilera et Justin Timberlake pour soutenir leur album respectif.
  • Il engendre 16 millions de dollars de recette.
  • La première partie de la tournée est réalisée par les Black Eyed Peas.
2003 The Stripped Tour 37
  • La tournée commence le et se termine le .
  • Il s'agit de sa première tournée mondiale.
  • La tournée attire 800 000 de spectateurs et a généré la somme de 75 millions de dollars.
  • Toutes les dates passant par l'Amérique du Nord sont annulées.
  • C'est la deuxième fois que les Black Eyed Peas assurent la première partie d'une tournée pour la chanteuse.
2006 - 2007 Back to Basics Tour 81
  • La tournée commence le et se termine le .
  • Il s'agit de sa deuxième tournée mondiale.
  • La tournée attire près de 1,4 millions de spectateurs et génère 90 millions de dollars de recette.
  • La tournée devient la plus rentable réalisée par une artiste féminine aux Etats-Unis en 2007 avec des recettes de 48,1 millions de dollars américains.
2010 The Bionic Tour 20
  • La tournée aurait dû commencer le et se terminer le .
  • Le , la chanteuse annonce la promotion de son sixième album studio Bionic avec sa 5ème tournée.
  • Le , elle déclare finalement avoir besoin de plus de temps pour se concentrer sur son premier long métrage Burlesque, annulant sa série de concerts.
  • Elle annonce plus tard que la tournée sera reportée à 2011 mais cela n'a jamais été fait.
2018 Liberation Tour 18
  • La tournée commence le et se termine le .
  • La tournée passe seulement dans les pays de l'Amérique du Nord.
  • Il s’agit de la première tournée de la chanteuse depuis plus de 10 ans.
  • Le Liberation Tour est nommé dans la catégorie de la meilleur série de concerts en 2018 par le Billboard aux Etats-Unis.
2019 The X Tour 15
  • La tournée commence le et se termine le .
  • Il s'agit de la deuxième tournée soutenant son huitième album studio, Liberation.
  • La tournée passe uniquement dans les pays de l'Europe.
  • 13 ans ont passé depuis la tournée de 2006 pour pouvoir entendre chanter la l'artiste en Europe.
2019 The Xperience 16
  • La résidence commence le et se termine le .
  • Il s'agit de sa première résidence à Las Vegas.
  • Elle attire près de 25 000 spectateurs et réalise 4 millions de dollars de recette en 8 spectacles.
  • Le spectacle présente des chansons du catalogue de musique de la chanteuse depuis ses débuts en 1999.

DVDModifier

  • 2000 : Genie Gets Her Wish
  • 2001 : My Reflection
  • 2004 : Stripped Live in the UK
  • 2008 : Back To Basics: Live And Down Under

Clips vidéoModifier

Chanson Album Sortie Directeur
"Reflection" Mulan Soundtrack 1998 Tony Bancroft
"Genie in a Bottle / Genio Atrapado" Christina Aguilera 1999 Diane Martel
"What a Girl Wants"
"I Turn to You / Por Siempre Tu" 2000 Joseph Kahn
"Come on Over Baby / Ven Conmigo" Paul Hunter
"The Christmas Song" My Kind of Christmas Doug Biro & Clare Davies
"Christmas Time" Lawrence Jordan
"Pero Me Acuerdo De Tí" Mi Reflejo Kevin G. Bray
"Falsas esperanzas" 2001 Lawrence Jordan
"Nobody Wants to Be Lonely" Sound Loaded Wayne Isham
"What's Going On?" All Star Tribute - What's Going On? Jake Scoot
"El Ultimo adiós (The Last Goodbye)" El Ultimo adiós (The Last Goodbye)
"Lady Marmalade" Moulin Rouge! Music from Baz Luhrmann's Film Paul Hunter
"Dirrty" Stripped 2002 David LaChapelle
"Beautiful" Jonas Åkerlund
"Fighter" 2003 Floria Sigismondi
"Can't Hold Us Down" (feat. Lil'Kim) David LaChapelle
"The Voice Within"
"Walk Away" Julia Knowles
" Car Wash" (feat. Missy Elliott) Shark Tale Soundtrack 2004 Rich Newey
"Tilt Ya Head Back" (feat. Nelly) Sweat Little X
"Tell Me" (feat. P.Diddy) Press Play 2006 Erik White
"Ain't No Other Man" Back to Basics Bryan Barber
"Hurt" Floria Sigismondi & Christina Aguilera
"Candyman" 2007 Matthew Rolston & Christina Aguilera
"Oh Mother" Hamish Hamilton & Jamie King
"Save Me from Myself" 2008 Christina Aguilera
"Keeps Gettin' Better" Keeps Gettin' Better: A Decade of Hits Peter Berg
"Not Myself Tonight" Bionic 2010 Hype Williams
"You Lost Me" Anthony Mandler
"Moves Like Jagger" (avec Maroon 5) Hands All Over 2011 Jonas Åkerlund
"Your Body" Lotus 2012 Melina Matsoukas
"Feel This Moment" (feat. Pitbull) Global Warming David Rousseau
"Hoy Tengo Ganas de Ti" (avec Alejandro Fernández) Confidencias 2013 Simón Brand
"Say Something" (avec A Great Big World) Is Anybody Out There? Christopher Sims
"Change" / 2016
"Accelerate" (feat. Ty Dolla $ign & 2Chainz) Liberation 2018 Zoey Grossman
"Fall in Line" (feat. Demi Lovato) Luke Gilford

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

DistinctionsModifier

En douze ans de carrière, Christina Aguilera gagne 21 récompenses à travers le monde, dont les principales sont : cinq Grammy Awards, un Latin Grammy Award, deux MTV Europe Music Awards, deux MTV Music Awards, un Billboard Music Awards, deux Latin Billboard Awards, deux World Music Awards, quatre Rolling Stone Music Awards, et deux NRJ Music Awards.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) « Songwriter, Singer, Television Personality (1980–) » (consulté le 15 septembre 2013).
  2. (en) « Christina and the World Food Programme » (consulté le 2 avril 2015).
  3. (en) Gary Thrust, « Ask Billboard: Who's The Hot 100's King? Elvis Presley Vs. Lil Wayne », sur Billboard, (consulté le 2 avril 2015).
  4. (en) « ACM awards 2015: veteran country acts (barely) redeem haphazard show. Staged in the Dallas Cowboys’ stadium, the 50th Academy of Country Music awards were noisy, glitzy and messy and did a disservice to the awards’ legacy », sur The Guardian, (consulté le 2 avril 2015).
  5. (en) « 58 Christina Aguilera », sur Rolling Stone (consulté le 13 septembre 2013).
  6. a et b (en) Céline Dion, « Christina Aguilera. Singer, 32. », sur Time, (consulté le 15 septembre 2013).
  7. Christina Aguilera filmographie officielle sur imdb
  8. (en) « Christina Aguilera Kiss, Kiss, Kiss » (consulté le 15 septembre 2013).
  9. (en-US) « Christina Aguilera », sur Biography (consulté le 3 juin 2018)
  10. a b et c (en) « Uncorking the Genie », sur PEOPLE, (consulté le 15 septembre 2013).
  11. (en) « Christina Aguilera: What A Woman Wants », sur Time (consulté le 18 octobre 2012).
  12. a et b (es) « Encuentran cuerpo de periodista secuestrado » (consulté le 15 mars 2015).
  13. (en) « 'It's time': Christina Aguilera reveals she would like lunch with her estranged father... who she last saw in 1999 », Mail Online (consulté le 3 juin 2018)
  14. (es) « La Procuraduría estatal informó que una vecina contactó a sicarios para plagiar y posteriormente matar a Gregorio Jiménez de la Cruz; hay cuatro detenidos. », (consulté le 15 mars 2015).
  15. (en) « Christina Aguilera Comes of Age », Newsweek,‎ (lire en ligne, consulté le 3 juin 2018)
  16. (en) Lynn Hirschberg, « From the Vaults: The Fall & Rise of Christina Aguilera », W Magazine (consulté le 3 juin 2018)
  17. (en-US) John Grupp, « Anthem singer fires up Mellon crowd », sur TribLIVE.com (consulté le 3 juin 2018)
  18. « Christina Aguilera Biography - Yahoo Movies Canada », (consulté le 3 juin 2018)
  19. « Dreaming Of Genie », (consulté le 3 juin 2018)
  20. « Club Kid | EW.com », (consulté le 3 juin 2018)
  21. a et b (en) « Christina Aguilera - Chart history | Billboard », sur www.billboard.com (consulté le 3 juin 2018)
  22. (en) « Aguilera highly successful self-tilted debut album went on to sell over 16 million copies » (consulté le 4 mars 2015).
  23. (en) « The Christina Aguilera Story (So Far) », Rolling Stone (consulté le 10 juin 2018)
  24. a et b Dominguez, Pier., Christina Aguilera : a star is made : the unauthorized biography, Colossus Books, (ISBN 0970222459 et 9780970222459, OCLC 51177427, lire en ligne)
  25. a et b « L'histoire d'un tube : Genie in a Bottle de Christina Aguilera fête ses 15 ans », sur chartsinfrance.net (consulté le 10 juin 2018)
  26. (en) « Christina Aguilera Genie In A Bottle Chart History », Billboard (consulté le 10 juin 2018)
  27. (en) « Christina Aguilera », Billboard (consulté le 10 juin 2018)
  28. (en-US) « Gold & Platinum - RIAA », RIAA (consulté le 10 juin 2018)
  29. « Christina Aguilera - Christina Aguilera », sur www.chartsinfrance.net (consulté le 10 juin 2018)
  30. (en) « Christina Aguilera Wins Best New Artist », GRAMMY.com, (consulté le 10 juin 2018)
  31. (en) « Christina Aguilera Mi Reflejo Chart History », Billboard (consulté le 10 juin 2018)
  32. AL_GOMES, « Christina's Latin CD 'Mi Reflejo' Makes History », sur www.bignoisenow.com (consulté le 10 juin 2018)
  33. (en) « 19a Entrega Anual del Latin GRAMMY », sur Latin GRAMMYs (consulté le 10 juin 2018)
  34. (en) « Aguilera To Play Prom In Augusta, Georgia », MTV News (consulté le 10 juin 2018)
  35. « Christina Live in Japan », (consulté le 10 juin 2018)
  36. (en-US) « Christina Aguilera Confirms Breakup With Dancer Jorge Santos | popdirt.com », sur popdirt.com (consulté le 10 juin 2018)
  37. a et b « MTV.com: Christina Aguilera: Not Your Puppet », (consulté le 10 juin 2018)
  38. (en) A. B. C. News, « Aguilera's Ex-Manager Fires Back », sur ABC News, (consulté le 10 juin 2018)
  39. « Lady Marmalade - Christina Aguilera, Missy Elliott, Mya, P!nk | Songs, Reviews, Credits | AllMusic », sur AllMusic (consulté le 10 juin 2018)
  40. (en) « Christina Aguilera Lady Marmalade Chart History », Billboard (consulté le 10 juin 2018)
  41. (en) « "Lady Marmalade" Wins Best Pop Collaboration With Vocals », GRAMMY.com,‎ (lire en ligne, consulté le 10 juin 2018)
  42. « USATODAY.com - Aguilera's image is 'Stripped' », (consulté le 14 juillet 2018)
  43. (en) « Christina Stands Up For The Ladies, Discusses Father's Abuse », MTV News, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2018)
  44. a et b (en-CA) « 15 Years After Christina Aguilera's ‘Stripped,’ We’re Still Nowhere Near Gender Equality », Noisey,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2018)
  45. (en) Lola Ogunnaike, « Aguilera aims for edgy, but richer, sound - Arts & Leisure - International Herald Tribune », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2018)
  46. a et b « The Good, the Bad and the Dirrty - Blender », (consulté le 14 juillet 2018)
  47. (en-US) Jancee Dunn, « Stripped », Rolling Stone,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2018)
  48. « Ask Billboard: Taylor Swift Out-'Shake's Mariah Carey », Billboard, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2018)
  49. (en) « Chart Flashback: Xtina's Dirrty was Number 1 15 years ago this week », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2018)
  50. « Scott Storch's Outrageous Fortune : Rolling Stone », (consulté le 14 juillet 2018)
  51. « GLAAD: Eric McCormack, Todd Haynes, Christina Aguilera, "The Hours", "Six Feet Under" Honored at 14th Annual GLAAD Media Awards Presented by Absolut Vodka in Los Angeles », sur web.archive.org (consulté le 14 juillet 2018)
  52. (en) « The Grammy Award Winners of 2004 », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2018)
  53. (en-US) Rolling Stone, « 100 Best Songs of the 2000s », Rolling Stone,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2018)
  54. « Christina Aguilera's Top 10 Biggest Career Moments », Billboard, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2018)
  55. « Christina Aguilera : People.com », (consulté le 14 juillet 2018)
  56. (en-US) Jancee Dunn, « Justin Timberlake and Christina Aguilera: Double Trouble », Rolling Stone,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2018)
  57. « The Frontier Touring Company - », (consulté le 14 juillet 2018)
  58. (en) « Aguilera international, The Stripped World Tour, grossed $75 million », (consulté le 15 septembre 2013).
  59. (en-US) « Madonna: Why People Don't Talk About Christina Aguilera Kiss? | popdirt.com », sur popdirt.com (consulté le 14 juillet 2018)
  60. (en) « Madonna Magic At MTV Awards », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2018)
  61. (en) « It's Justin's Night As Christina, Kelly Osbourne Fight At MTV Europe Awards », MTV News, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2018)
  62. (en-GB) « ** Christina Aguilera says an exclusive "Hello" to the new A-Class ** », sur www.baby-benz.com (consulté le 14 juillet 2018)
  63. (en) Jennifer Vineyard, « Christina Aguilera Is Poisonous In Video With Missy Elliott », sur MTV News (consulté le 2 juin 2019)
  64. a et b (en) « Highlights of the 2004 MTV Video Music Awards », sur EW.com (consulté le 2 juin 2019)
  65. Bill Crooks, Julia Knowles et Paul Kirkland, Christina Aguilera: Stripped Live in the UK, (lire en ligne)
  66. (en) « 48th Annual GRAMMY Awards », sur GRAMMY.com, (consulté le 2 juin 2019)
  67. « Christina turns Hollywood pin-up in latest shoot », sur www.hellomagazine.com (consulté le 2 juin 2019)
  68. (en) Archive-Corey-Moss, « Christina Makes Her Comeback Twice As Nice By Expanding Basics Into Double LP », sur MTV News (consulté le 2 juin 2019)
  69. (en) Nielsen Business Media Inc, Billboard, Nielsen Business Media, Inc., (lire en ligne)
  70. (en) Back To Basics by Christina Aguilera (lire en ligne)
  71. « Christina Aguilera Back To Basics Chart History », sur Billboard (consulté le 2 juin 2019)
  72. « Christina Aguilera - Back To Basics », sur www.chartsinfrance.net (consulté le 2 juin 2019)
  73. Davis, Clive., The soundtrack of my life, Simon & Schuster, (ISBN 1476714789, 9781476714783 et 9781476714806, OCLC 1014247655, lire en ligne)
  74. « Christina Aguilera Ain't No Other Man Chart History », sur Billboard (consulté le 2 juin 2019)
  75. (en) Jennifer Vineyard, « 'Ain't No Other Man' Video Has Christina Singing The Blues », sur MTV News (consulté le 2 juin 2019)
  76. (en) Remember The Record, « The 10 Best Xtina Performances From the 'Back to Basics' Era », sur Fuse (consulté le 2 juin 2019)
  77. (en) « 49th Annual GRAMMY Awards », sur GRAMMY.com, (consulté le 2 juin 2019)
  78. leblogtvnews.com, « Gagnants des NRJ Music Awards : Christina Aguilera, Diam's, M Pokora favoris pour le palmares. Samedi sur TF1. », sur Leblogtvnews.com (consulté le 2 juin 2019)
  79. « Christina Aguilera - Hurt (single) », sur www.chartsinfrance.net (consulté le 2 juin 2019)
  80. « Christina Aguilera - Oh Mother », sur Discogs (consulté le 2 juin 2019)
  81. (en-US) « Christina Aguilera “Back to Basics” World Tour », sur LightSoundJournal.com, (consulté le 2 juin 2019)
  82. (en) « Christina Aguilera Shows Off Impressive Vocals », sur koreatimes, (consulté le 2 juin 2019)
  83. « StackPath », sur www.frontiertouring.com (consulté le 2 juin 2019)
  84. (en) « Aguilera set for Middle East debut », sur The National (consulté le 2 juin 2019)
  85. (en) Msnbc com Staff et News Service Reports, « Christina Aguilera reportedly pregnant », sur TODAY.com, (consulté le 2 juin 2019)
  86. « The Police Score Top-Grossing Tour Of '07 », sur Billboard (consulté le 2 juin 2019)
  87. (en) Lea Goldman and Kiri Blakeley, « In Pictures: The Richest 20 Women In Entertainment », sur Forbes (consulté le 2 juin 2019)
  88. B, « Houses of Wax: News- Christina Aguilera Figure at Madame Tussaud's », sur Houses of Wax, (consulté le 2 juin 2019)
  89. « "Shine a Light" : sexagénaires and rock'n'roll », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne, consulté le 2 juin 2019)
  90. (en-US) NME, « Christina Aguilera to release greatest hits », sur NME, (consulté le 2 juin 2019)
  91. « Space girl Christina Aguilera makes a sizzling return to the music scene », sur Mail Online (consulté le 2 juin 2019)
  92. Aidin Vaziri, « CD: Christina Aguilera, 'Keeps Gettin' Better' », sur SFGate, (consulté le 2 juin 2019)
  93. « Christina Aguilera: Better And 'Better' », sur Billboard (consulté le 2 juin 2019)
  94. (en-US) « Five minutes with Xtina: Christina Aguilera takes a look back at a decade on top », sur LA Times Blogs - Pop & Hiss, (consulté le 2 juin 2019)
  95. « Christina Aguilera Keeps Gettin' Better Chart History », sur Billboard (consulté le 2 juin 2019)
  96. « Artists of the Decade », sur Billboard (consulté le 2 juin 2019)
  97. « ACTU – Christina Aguilera fait ses débuts au ciné », sur musique.repmiere, (consulté le 15 septembre 2013).
  98. (en) « Business Matters: How Much Will Irving Azoff Be Missed on Live Nation's Bottom Line? », sur Billboard, (consulté le 15 septembre 2013).
  99. « Christina Aguilera huée lors de la finale du SuperBall », sur Yahoo! (consulté le 15 septembre 2013).
  100. « [MAJ] The Voice débarque sur NBC le mardi 26 avril », (consulté le 15 septembre 2013)
  101. (en) « Music - Christina Aguilera Talks The Voice With Regis & Kelly », sur That Grapejuice, (consulté le 15 septembre 2013).
  102. « Christina Aguilera et Cee Lo Green sont Nasty », sur Charts in France, (consulté le 15 septembre 2013).
  103. « Christina Aguilera & Adam Levine en duo : Moves Like Jagger », sur Charts in France (consulté le 15 septembre 2013).
  104. (en) « NS Christina Aguilera : Méconnaissable au concert hommage de Michael Jackson » (consulté le 15 mars 2015).
  105. « Christina Aguilera chante pour Etta James », sur jeuxactu.musique (consulté le 13 juin 2015).
  106. (en) « Cee-Lo Green - Magic Moment », sur AllMusic (consulté le 13 juin 2015).
  107. (en) « Pitbull -Global Warning », sur AllMusic (consulté le 13 juin 2015).
  108. (en) « Tony Bennett - Viva Duets », sur AllMusic (consulté le 13 juin 2015).
  109. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Christina Aguilera - Lotus », sur AllMusic (consulté le 13 juin 2015).
  110. (en) Nick Levine, « What happened to Christina Aguilera ? », Digital Spy (consulté le 21 novembre 2012).
  111. (en) « The Voice : Shakira et Usher, duo de choc pour remplacer Christina Aguilera et Cee Lo Green », sur puretrend.com, (consulté le 15 septembre 2013).
  112. « Christina Aguilera prend sa revanche avec Blank Page aux People Choice Awards 2013 », sur Charts in France, (consulté le 15 septembre 2013).
  113. [1]
  114. (en) « The Hunger Games: Catching Fire [Original Motion Picture Soundtrack] », sur AllMusic (consulté le 15 septembre 2013).
  115. (en) « A Great Big World - Is There Anybody Out There? », sur AllMusic (consulté le 15 septembre 2013).
  116. (en) « A Great Big World Say Something Feat Christina Aguilera single Charts », sur Billboard (consulté le 15 septembre 2013).
  117. (en) « Lady Gaga Do & Christina Aguilera - Do What You Want », sur AllMusic (consulté le 15 septembre 2013).
  118. (en) Jason Lipshutz, « Christina Aguilera Working On New Album », Billboard, (consulté le 24 avril 2014).
  119. « Christina Aguilera releases new 'Nashville' track 'Shotgun' – listen », NME, (consulté le 1er mai 2015)
  120. Eliza Berman, « Watch Christina Aguilera Vamp It Up on a Sneak Peak From Nashville », Time,‎ (lire en ligne)
  121. Jason Lipshutz, « Christina Aguilera Talks Next Album, Working with Pharrell Williams on New Music », Billboard, Prometheus Global Media,‎ (lire en ligne)
  122. (en-US) « Grammys 2015: Complete list of winners and nominees », Los Angeles Times, (consulté le 10 février 2015)
  123. (en-US) Mariah Haas, « Video: Watch Pitch Perfect 2's Surprise Scene: Adam DeVine's Voice Audition », People, Time Warner, (consulté le 10 septembre 2015)
  124. https://www.rollingstone.com/music/news/watch-christina-aguilera-belt-orlando-tribute-change-on-kimmel-20160624
  125. http://popcrush.com/christina-aguilera-telepathy-nile-rodgers-the-get-down-soundtrack-song/
  126. Fortune de Christina Aguilera
  127. (en-US) Garth Franklin, « "Dark Tower" & "Emoji Movie" Swap Dates - Dark Horizons », sur www.darkhorizons.com (consulté le 23 avril 2017)
  128. (en) « The Emoji Movie (2017) », sur Metacritic (consulté le 3 août 2017)
  129. (en) « Christina Aguilera Releases "Twice" - RCA Records », sur RCA Records (consulté le 28 mai 2018)
  130. (en) Borys Kit, « Melissa McCarthy, Ben Falcone Teaming Up for New Comedy 'Life of the Party' », sur The Hollywood Reporter,
  131. (en) « Christina Aguilera Releases New Song "Fall In Line" Feat. Demi Lovato Along With Lyric Video - RCA Records », sur RCA Records (consulté le 28 mai 2018)
  132. Christina Aguilera est de retour avec le single Accelerate sur chartsinfrance.net
  133. Liberation par Christina Aguilera, (lire en ligne)
  134. Liberation by Christina Aguilera (lire en ligne)
  135. Keith Caulfield, « 5 Seconds of Summer Earn Third No. 1 Album on Billboard 200 Chart With 'Youngblood' », Billboard, (consulté le 25 juin 2018)
  136. TV News Desk, « Amazon Prime Video to Exclusively Launch ZOE Starring Ewan McGregor and Lea Seydoux on July 20 », sur Broadway World, (consulté le 21 juin 2018)
  137. « Zoe (2018) », Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 14 septembre 2018)
  138. « Zoe Reviews », Metacritic, CBS Interactive (consulté le 9 mai 2018)
  139. Christina Aguilera pub Lidl sur ladepche.fr
  140. Christina Aguilera pub Lidl sur puretrend.com
  141. Christina Aguilera pub Lidl sur lsa.conso.fr
  142. (en) « Christina Aguilera Video Recognized By Gay & Lesbian Alliance », sur Yahoo! (consulté le 15 mars 2015).
  143. (en) « Elton Curating Fashion Rocks, Busy With New CD », (consulté le 13 juin 2015).
  144. (en) « Images Charties » (consulté le 16 juin 2013).
  145. (en) « Christie's celeb-studded Earth Day auction », sur MNN, (consulté le 13 septembre 2013).
  146. (en) « Singer Christina Aguilera to wed », sur BBC, (consulté le 15 septembre 2013).
  147. (en) « Christina Aguilera Marries », sur PEOPLE, (consulté le 15 septembre 2013).
  148. a et b (en) « Happy Birthday, Max Bratman! Christina Aguilera’s Adorable Son Turns Six », sur Wet Paint (consulté le 15 septembre 2013).
  149. (en) « Christina Aguilera, Jordan Bratman Finalize Their Divorce », sur US Mag, (consulté le 15 septembre 2013).
  150. (en) « Christina Aguilera : Un mariage imminent ? », (consulté le 15 septembre 2013).
  151. (en) Myriam Coleman, « Christina Aguilera Gives Birth to Baby Girl », sur Rolling Stone, (consulté le 5 septembre 2013).
  152. (en) « For The Record: Quick News On Christina Aguilera shoots ad for Pepsi », sur MTV (consulté le 15 septembre 2013).
  153. (en) « Christina Aguilera By Night » (consulté le 15 septembre 2013).
  154. (en) « Christina Aguilera Fragrance Direct » (consulté le 15 septembre 2013).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :