Ouvrir le menu principal
Arsenal Toula
Logo du Arsenal Toula
Généralités
Nom complet Профессиональный футбольный клуб «Арсенал» Тула
(Professionalny futbolny klub «Arsenal» Toula)
Surnoms Kanoniry (les Canonniers)[1]
Pouchkari (les Artilleurs)
Oroujeïniki (les Armuriers)
Noms précédents Zénith (1946-1958)
Troud (1959-1961)
Chakhtior (1962-1963)
Metallourg (1964-1974)
Machinostroïtel (1975-1979)
TOZ (1980-1983)
Fondation
Statut professionnel
-
-
Couleurs Rouge et jaune
Stade Stade Arsenal
(20 074 places)
Championnat actuel Première Ligue russe
Propriétaire Drapeau : Russie Rostec
Président Drapeau : Russie Gouram Adjoïev
Entraîneur Drapeau : Tadjikistan Igor Tcherevtchenko
Joueur le plus capé Drapeau : Russie Anatoli Semionov (422)
Meilleur buteur Drapeau : URSS Pavel Chichkine (97)
Site web (ru) arsenaltula.ru

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Russie de football 2019-2020
0

L’Arsenal Toula (en russe : «Арсенал» Тула) est un club de football russe basé à Toula.

Fondé en 1946 sous le nom Zénith, il intègre cette même année la troisième division soviétique, où il évolue en alternance avec quelques passages au deuxième échelon jusqu'à la chute de l'Union soviétique en 1991. Entrant dans le troisième échelon russe en 1992, il y évolue jusqu'à la saison 1997 qui le voit remporter son groupe et accéder à la deuxième division. Après des débuts prometteurs, les performances de l'équipe retombent progressivement, amenant à sa relégation en 2001. Après deux années en troisième division, le club fait son retour au deuxième niveau en 2004 mais est obligé de se retirer à l'issue de la saison pour des raisons financières. Ces mêmes problèmes amènent à sa disparition en 2006 puis à sa refondation en championnat amateur l'année suivante.

Retrouvant les divisions professionnelles en 2012, l'Arsenal connaît une remontée fulgurante, remportant son groupe de troisième division en 2013 avant d'atteindre la deuxième place de deuxième division l'année suivante. Il découvre ainsi la première division russe pour la première fois de son histoire lors de la saison 2014-2015, étant cependant relégué directement à l'issue de la saison. Promus à nouveau dès la saison suivante, le club se maintient à l'issue de la saison 2016-2017 et atteint la septième place la saison suivante.

L'Arsenal évolue dans le stade éponyme, d'une capacité de 20 074 places depuis la fin des années 1950. Ses couleurs habituelles sont le rouge et le jaune. Son nom actuel provient du Toulski Oroujeïny Zavod, c'est-à-dire l'arsenal de Toula. Ses joueurs sont notamment surnommés les Kanoniry (les Canonniers), les Pouchkari (les Artilleurs) ou encore les Oroujeïniki (les Armuriers)

HistoireModifier

Premières années (1946-2012)Modifier

Fondé en 1946 sous le nom Zénith, le club se produit dans un premier temps en troisième division soviétique, atteignant la cinquième place du groupe Centre avant de se retirer lors des deux saisons suivantes. Après un bref retour en deuxième division lors de la saison 1949, l'équipe évolue au niveau amateur jusqu'en 1959, année qui le voit retrouver à nouveau la deuxième division sous le nom Troud. Elle se maintient par la suite entre la deuxième et la troisième division jusqu'à la disparition de l'Union soviétique à l'issue de la saison 1991, adoptant successivement les noms Chakhtior (1962-1963), Metallourg (1964-1974), Machinostroïtel (1975-1979), TOZ (1980-1983) avant de prendre finalement l'appellation Arsenal à partir de la saison 1984[2].

Intégré à la nouvelle troisième division russe en 1992, l'Arsenal évolue à cet échelon durant six saisons avant de remporter le groupe Ouest en 1997 et d'accéder à la deuxième division. La première saison est très réussie, l'équipe étant notamment portée par le buteur brésilien Andradina qui inscrit 27 buts en championnat et permet au club d'atteindre la cinquième place. Cette performance n'est cependant pas répétée par la suite, les Canonniers terminant neuvième l'année suivante avant de chuter progressivement jusqu'à leur relégation à l'issue de la saison 2001 après avoir fini seizième.

Pour son retour au troisième échelon, l'Arsenal atteint la deuxième place du groupe Ouest avec près de trente-et-un points de retard sur le Baltika Kaliningrad qui domine complètement les débats avec un total de 108 points. Avec la montée du Baltika, le club domine à son tour le groupe lors de la saison 2003, terminant premier avec 83 points, soit vingt d'avance sur son dauphin le Dinamo Vologda, et retrouve le deuxième échelon. Terminant treizième en 2004, le club est cependant confronté à des difficultés financières qui le poussent à être volontairement rétrogradé en troisième division. Ses ennuis se poursuit par la suite et l'équipe est dissoute à l'issue de la saison 2006. Elle est par la suite reformée en quatrième division, prenant part au groupe Tchernozem jusqu'en 2012[2].

Montée en première division (depuis 2012)Modifier

 
Les supporters de l'Arsenal en août 2014.

L'Arsenal obtient en juin 2012 une licence professionnelle lui permettant de retrouver la troisième division pour la saison 2012-2013 en intégrant le groupe Centre. Emmené par l'entraîneur Dmitri Alenitchev, l'équipe termine facilement première à l'issue de la saison, obtenant 73 points en trente journées, dix de plus que son dauphin le Fakel Voronej et n'étant battu qu'une seule fois. Elle continue sur sa lancée la saison suivante en terminant deuxième de la deuxième division à l'issue de la saison 2013-2014, lui permettant d'être promu en première division pour la première fois de son histoire[2]. Son premier passage dans l'élite est cependant très difficile, l'Arsenal passant la saison dans les places de relégation et finissant dernier avec vingt-cinq points[3], tandis qu'Alenitchev quitte le club à l'issue de la saison pour rejoindre le Spartak Moscou[4].

De retour en deuxième division, le club remonte très vite la pente, terminant à nouveau second à l'issue de la saison 2015-2016 et retrouvant immédiatement la première division[5]. Luttant une nouvelle fois pour son maintien, l'Arsenal parvient cette fois à terminer quatorzième et à se qualifier pour les barrages de relégation. Opposé au Ienisseï Krasnoïarsk, les Canonniers sont dans un premier temps battu à Krasnoïarsk sur le score de 2-1 avant de l'emporter chez eux 1-0, assurant leur maintien par la règle des buts marqués à l'extérieur. Entraîné par le Monténégrin Miodrag Božović pour la saison 2017-2018, et notamment renforcé par la suite par le prêt d'Artyom Dziouba en deuxième moitié de championnat, le club réalise une très bonne saison qui le voit assurer aisément son maintien et même lutter pour les places européennes, terminant septième à un point d'une éventuelle qualification en Ligue Europa.

Après le retrait de Božović à l'issue de la saison[6], il est remplacé par Oleg Kononov pour l'exercice 2018-2019[7], qui quitte lui aussi l'équipe en novembre 2018 pour rejoindre le Spartak Moscou[8]. Sa place est alors prise par Igor Tcherevtchenko[9], qui amène quelques mois plus tard l'équipe en demi-finale de la Coupe de Russie pour la première fois de son histoire[10], bien qu'elle soit finalement battue à ce stade par l'Oural Iekaterinbourg. En parallèle en championnat, il amène l'équipe à une série de onze matchs sans défaites entre décembre 2018 et mai 2019 qui lui permet d'accrocher la sixième place du classement en fin de saison[11]. La victoire du Lokomotiv Moscou en coupe permet ensuite à cette position de devenir éligible à la Ligue Europa 2019-2020, permettant à l'Arsenal de se qualifier pour la première compétition européenne de son histoire[12].

Bilan sportifModifier

PalmarèsModifier

Classements en championnatModifier

La frise ci-dessous résume les classements successifs du club en championnat d'URSS de 1949 à 1991.

Championnat d'URSS de football D2Championnat d'URSS de football D2 
Championnat d'URSS de football D3Championnat d'URSS de football D2Championnat d'URSS de football D3 
Championnat d'URSS de football D4Championnat d'URSS de football D3 

La frise ci-dessous résume les classements successifs du club en championnat de Russie depuis 1992.

Championnat de Russie de football D3Championnat de Russie de football D2Championnat de Russie de football D3Championnat de Russie de football D2Championnat de Russie de football D3 
Championnat de Russie de football D1Championnat de Russie de football D2Championnat de Russie de football D1Championnat de Russie de football D2Championnat de Russie de football D3Championnat de Russie de football D4 

Bilan par saisonModifier

Légende
  • Promotion en division supérieure
  • Relégation en division inférieure

Période soviétiqueModifier

Bilan par saison[13]
Saison Championnat Coupe de Russie
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff
1949 2e Russie 4 13e 17 26 6 5 15 36 66 -30 Premier tour Q
1950-1958 Championnat régional
1959 2e Zone 2 13e 18 28 5 8 15 26 44 -18 N/A
1960 2e Zone 1 8e 28 30 11 6 13 39 43 -4 Deuxième tour Q
1961 6e 28 24 11 6 7 36 22 +14 Premier tour Q
1962 10e 30 32 11 8 13 32 45 -13 Premier tour Q
1963 3e Russie 1 11e 26 30 9 8 13 30 35 -5 Premier tour Q
1964 3e Russie 2 12e 28 32 8 12 12 31 38 -7 Quatrième tour Q
1965 3e Russie 1 9e 35 34 11 13 10 38 24 +14 N/A
1966 2e 43 32 15 13 4 33 15 +18 Deuxième tour Q
1967 2e Groupe 2 13e 36 38 9 18 11 26 35 -9 Troisième tour Q
1968 2e Groupe 1 14e 34 40 9 16 15 31 40 -9 Premier tour
1969 5e 43 38 12 19 7 36 25 +11 Premier tour
1970 3e Zone 2 4e 53 42 21 11 10 80 38 +42 Seizièmes de finale
1971 2e 77 38 23 8 7 58 28 +30 N/A
1972 12e 46 38 12 10 16 47 51 -4
1973 3e Zone 3 16e 19 34 7 8 19 37 61 -24
1974 3e Zone 2 10e 41 40 15 11 14 42 51 -9
1975 3e Zone 3 19e 28 38 9 10 19 29 51 -22
1976 18e 24 40 6 12 22 26 57 -31
1977 3e Zone 1 10e 41 40 16 9 15 51 34 +17
1978 3e Zone 3 24e 27 46 8 11 27 39 70 -31
1979 3e Zone 1 19e 34 46 8 18 20 41 72 -29
1980 8e 43 36 19 5 12 66 43 +23
1981 17e 13 32 4 5 23 25 67 -42
1982 15e 18 30 6 6 18 24 56 -32
1983 11e 27 30 9 9 12 27 31 -4
1984 3e 43 32 19 5 8 56 29 +27
1985 4e 42 32 15 12 5 50 34 +16
1986 2e 41 30 17 7 6 39 19 +20 Deuxième tour
1987 12e 25 32 8 9 15 29 40 -11 Premier tour
1988 16e 31 38 12 7 19 56 61 -5 Premier tour
1989 15e 36 42 15 6 21 41 46 -5 N/A
1990 4e Zone 5 15e 24 32 8 8 16 31 48 -17
1991 12e 45 42 19 7 16 54 41 +13

Période russeModifier

Bilan par saison[14]
Saison Championnat Coupe de Russie
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff
1992 3e Zone 2 7e 51 42 22 7 13 56 45 +11 N/A
1993 3e Zone 3 2e 49 34 21 7 6 58 15 +43 Seizièmes de finale
1994 3e Centre 9e 35 32 14 7 11 47 33 +14 Seizièmes de finale
1995 6e 67 40 19 10 11 61 43 +18 Seizièmes de finale
1996 4e 92 42 29 5 8 79 38 +41 Premier tour
1997 3e Ouest 1er 84 42 26 6 10 80 41 +39 Premier tour
1998 2e 5e 65 42 18 11 13 65 53 +12 Huitièmes de finale
1999 9e 64 42 19 7 16 61 51 +10 Quarts de finale
2000 11e 52 38 13 13 12 45 39 +6 Seizièmes de finale
2001 16e 40 34 10 10 14 27 35 -8 Deuxième tour
2002 3e Ouest 2e 77 38 23 8 7 66 29 +37 Seizièmes de finale
2003 1er 83 36 26 5 5 83 18 +65 Deuxième tour
2004 2e 13e 58 42 15 13 14 39 32 +7 Seizièmes de finale
2005 3e Ouest 13e 32 32 8 8 16 26 31 -5 Seizièmes de finale
2006 18e 25 34 7 4 23 26 58 -32 Troisième tour
2007[15] 4e Tchernozem 2e 63 30 18 9 5 71 21 +50 Premier tour
2008[16] 5e 71 34 21 8 5 75 27 +48 N/A
2009[17] 7e 39 24 12 3 9 40 24 +16
2010[18] 5e 35 22 11 2 9 27 25 +2
2011-2012[19] 8e 64 42 18 10 14 58 43 +15
2012-2013 3e Centre 1er 73 30 22 7 1 74 20 +54 Premier tour
2013-2014 2e 2e 69 36 21 6 9 62 39 +23 Quatrième tour
2014-2015 1re 16e 25 30 7 4 19 20 46 -26 Quarts de finale
2015-2016 2e 2e 82 38 25 7 6 64 36 +28 Quatrième tour
2016-2017 1re 14e 28 30 7 7 16 18 40 -22 Seizièmes de finale
2017-2018 7e 42 30 12 6 12 35 41 -6 Seizièmes de finale
2018-2019 6e 46 30 12 10 8 40 33 +7 Demi-finales
2019-2020 à venir Huitièmes de finale

Bilan européenModifier

L'Arsenal prend part à une compétition européenne pour la première fois de son histoire en se qualifiant pour la Ligue Europa 2019-2020 à la faveur d'une sixième place dans le championnat russe 2018-2019. Il y fait son entrée lors du deuxième tour de qualification face à l'équipe azérie du Neftchi Bakou, où il est cependant très vite éliminé après avoir concédé une défaite 1-0 à domicile suivi d'un autre revers plus large à l'extérieur sur le score de 3-0..

Note : dans les résultats ci-dessous, le score du club est toujours donné en premier.

Saison Compétition Tour Adversaire Domicile Extérieur Total
2019-2020 Ligue Europa Deuxième tour Q   Neftchi Bakou 0 - 1 0 - 3 0 - 4
Légende
  • Victoire ou qualification pour le tour suivant
  • Match nul
  • Défaite ou élimination de la compétition

Personnalités du clubModifier

EntraîneursModifier

La liste suivante présente les différents entraîneurs du club depuis 1949 :

  •   Vladimir Ieriomitchev (1949-1950)
  •   N. G. Kamenski (1951)
  •   Vladimir Ieriomitchev (1952-1954)
  •   Dmitri Smirnov (1959)
  •   Viktor Sokolov (juillet 1959-1960)
  •   Vladimir Pobrikov (1961-septembre 1962)
  •   Guennadi Zaïtsev (septembre 1962-juillet 1964)
  •   Alekseï Vodiaguine (juillet 1964-août 1968)
  •   Vladimir Bolotov (août 1968-1972)
  •   Anatoli Nikitchik (1973-juillet 1974)
  •   Gueorgui Mazanov (juillet 1974-juillet 1975)
  •   Iouri Lopatchiov (juillet 1975-juillet 1978)
  •   Vladimir Aliokhine (juillet 1978-novembre 1978)
  •   Veniamine Krylov (1979-juillet 1981)
  •   Vladimir Bolotov (juillet 1981-juillet 1983)
  •   Ivan Zolotoukhine (juillet 1983-juillet 1987)
  •   Leonid Lipovoï (juillet 1987-1988)
  •   Viktor Papaïev (janvier 1989-juillet 1989)
  •   Sergueï Igoumine (juillet 1989-décembre 1989)
  •   Viktor Loukachenko (janvier 1990-août 1990)
  •   Vladimir Aliokhine (août 1990-1992)
  •   Alekseï Petrouchine (1993-septembre 1994)
  •   Vladimir Babanov (octobre 1994-décembre 1994)
  •   Anatoli Polossine (janvier 1995-août 1995)
  •   Valeri Nenenko (septembre 1995-décembre 1995)
  •   Guennadi Kostylev (janvier 1996-septembre 1996)
  •   Vladimir Babanov (septembre 1996-décembre 1996)
  •   Yevhen Kucherevskyi (1997-mai 1999)
  •   Vladimir Afonski (juin 1999)
  •   Leonid Buryak (juin 1999-septembre 1999)
  •   Vladimir Afonski (septembre 1999-novembre 1999)
  •   Vladimir Iourine (novembre 1999-mars 2000)
  •   Valeri Tretiakov (mars 2000-mai 2001)
  •   Vladimir Fedotov (mai 2001-décembre 2001)
  •   Valeri Tretiakov (janvier 2002-décembre 2003)
  •   Boris Soutkalov (décembre 2003-décembre 2004)
  •   Vladimir Babanov (décembre 2004-avril 2005)
  •   Iouri Tcherevski (avril 2005-décembre 2006)
  •   Vladimir Dorofeïev (février 2007-avril 2007)
  •   Valeri Khmykine (avril 2007-décembre 2007)
  •   Aleksandr Tchimbiriov (2008-février 2011)
  •   Vladimir Babanov (février 2011-novembre 2011)
  •   Dmitri Alenitchev (novembre 2011-juin 2015)
  •   Viktor Boulatov (juin 2015-février 2016)
  •   Sergueï Pavlov (février 2016-octobre 2016)
  •   Sergueï Kiriakov (octobre 2016-mai 2017)
  •   Miodrag Božović (juin 2017-mai 2018)
  •   Oleg Kononov (mai 2018-novembre 2018)
  •   Igor Tcherevtchenko (novembre 2018-)

Effectif actuelModifier

À jour au 11 août 2019

No. Nat. Position Nom du joueur
1   G Artur Nigmatoulline
5   D Aleksandr Dovbnia
6   D Maksim Beliaïev
7   M Kantemir Berkhamov
8   D Gia Grigalava
9   D Kirill Kombarov
10   A Evans Kangwa
11   M Sergueï Tkatchiov
13   D Maksim Volodko
14   D Anri Khagush
17   A Gouram Adjoïev
20   M Goran Čaušić
21   D Víctor Álvarez
22   M Danil Lessovoï (prêt du Zénith Saint-Pétersbourg)
No. Nat. Position Nom du joueur
23   M Igor Gorbatenko
25   M Kings Kangwa
26   D Bakary Koné
27   M Aleksandr Lomovitski (prêt du Spartak Moscou)
28   M Vladislav Panteleïev
29   M Lameck Banda
30   A Alexandru Tudorie
36   G Mikhaïl Levachov
48   A Ievgueni Loutsenko
50   G Iegor Chamov
70   M Georgi Kostadinov
71   D Aleksandr Denissov
80   M Iaroslav Ivakine

Joueurs emblématiquesModifier

Les joueurs internationaux suivants ont joué pour le club. Ceux ayant évolué en équipe nationale lors de leur passage à l'Arsenal sont marqués en gras.

Notes et référencesModifier

  1. (ru) « КАНОНИРЫ В НОВОГОРСКЕ », sur arsenaltula.ru,‎ (consulté le 24 décembre 2018)
  2. a b et c (ru) « ИСТОРИЯ КЛУБА », sur arsenaltula.ru (consulté le 24 décembre 2018)
  3. (ru) « ФК "Арсенал" (Тула) проиграл "Кубани" и вылетел в первенство ФНЛ », sur ria.ru,‎ (consulté le 24 décembre 2018)
  4. (ru) « Аленичева проводили из «Арсенала» и ждут в «Спартаке» », sur kp.ru,‎ (consulté le 24 décembre 2018)
  5. (ru) « «Арсенал» вернулся в премьер-лигу на глазах Аленичева. Репортаж из Сокольников », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 24 décembre 2018)
  6. (ru) « СПАСИБО, МИОДРАГ! », sur arsenaltula.ru,‎ (consulté le 23 mai 2018)
  7. (ru) « ОЛЕГ КОНОНОВ, ДОБРО ПОЖАЛОВАТЬ В «АРСЕНАЛ»! », sur arsenaltula.ru,‎ (consulté le 1er juin 2018)
  8. « Russie : Oleg Kononov nouvel entraîneur du Spartak Moscou », sur lequipe.fr, (consulté le 12 novembre 2018)
  9. (ru) « Игорь Черевченко возглавил тульский "Арсенал" », sur tass.ru,‎ (consulté le 13 novembre 2018)
  10. (ru) « Тульский "Арсенал" впервые в истории вышел в полуфинал Олимп - Кубка России по футболу », sur tass.ru,‎ (consulté le 6 mars 2019)
  11. (ru) « Футболисты "Краснодара" впервые сыграют в Лиге чемпионов благодаря победе над "Арсеналом" », sur tass.ru,‎ (consulté le 20 mai 2019)
  12. (ru) « Тульский «Арсенал» впервые сыграет в Лиге Европы », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 22 mai 2019)
  13. (ru) « Statistiques de la période soviétique », sur wildstat.ru (consulté le 15 avril 2019)
  14. (ru) « Statistiques de la période russe », sur wildstat.ru (consulté le 15 avril 2019)
  15. (en) « Russia 2007 Fourth Level », sur rsssf.com (consulté le 17 août 2017)
  16. (en) « Russia 2008 Fourth Level », sur rsssf.com (consulté le 17 août 2017)
  17. (en) « Russia 2009 Fourth Level », sur rsssf.com (consulté le 17 août 2017)
  18. (en) « Russia 2010 », sur rsssf.com (consulté le 17 août 2017)
  19. (en) « Russia 2011-2012 », sur rsssf.com (consulté le 17 août 2017)

Liens externesModifier