Ouvrir le menu principal
Tom Tomsk
Logo du Tom Tomsk
Généralités
Nom complet Футбольный клуб «Томь» Томск
Futbolny klub «Tom» Tomsk
Surnoms Sibiriaki (les Sibériens)
Tomitchi
Noms précédents Bourevestnik (1957)
Tomitch (1958, 1961-1963)
Sibelektromotor (1959-1960)
Torpedo (1964-1967, 1974-1978)
Tomles (1968-1973)
Manometr (1979-1987)
Fondation (62 ans)
Statut professionnel depuis
Couleurs Vert et blanc
Stade Troud
(10 028 places)
Siège Oul. Belinskogo, 15/1
634050 Tomsk
Championnat actuel Deuxième division russe
Propriétaire Drapeau : Russie Oblast de Tomsk
Président Drapeau : Russie Sergueï Jvatchkine
Entraîneur Drapeau : Russie Vassili Baskakov
Joueur le plus capé Drapeau : Russie Sergueï Krasnoslobodtsev (452)
Meilleur buteur Drapeau : Russie Viktor Sebelev (84)
Site web (ru) fctomtomsk.ru

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Russie de football D2 2019-2020
0

Le Tom Tomsk (en russe : «Томь» Томск) est un club de football russe basé à Tomsk.

Acteur régulier des divisions inférieures soviétiques dans ses premières années, le club connaît une ascension notable après la mise en place des championnats russes, en particulier à partir du début des années 2000 qui le voit devenant un habitué du haut de classement de la deuxième division avant d'être finalement promu au premier échelon pour la saison 2005. Il y évolue continuellement jusqu'à sa relégation en 2012, effectuant par la suite deux brefs retours en 2013-2014 puis en 2016-2017. Après cette dernière relégation, il évolue en deuxième division depuis la saison 2017-2018.

HistoireModifier

Période soviétiqueModifier

Fondé au mois de mars 1957 sous le nom Bourevestnik, le club connaît de multiples noms durant les premières années de son existence, enchaînant notamment les appellations Tomitch, Sibelektromotor et Torpedo entre 1958 et 1967. Il prend par la suite le nom Tomles de 1968 à 1973 avant de reprendre celui de Torpedo entre 1974 et 1978. Après s'être nommé Manometr durant une grande partie des années 1980, le club adopte finalement son nom actuel Tom à partir de 1988.

À sa création, le club est intégré directement au sein de la zone extrême-orientale du championnat soviétique de deuxième division, où il termine troisième pour sa première saison derrière le Dinamo Vladivostok et le SKVO Khabarovsk. Il se classe deuxième l'année suivante derrière ce dernier club. Le premier grand fait d'armes de l'équipe intervient en 1959, année qui le voit atteindre les huitièmes de finale de la Coupe d'Union soviétique en éliminant notamment le Dynamo Kiev avant de tomber face au Torpedo Moscou, futur vainqueur de la compétition[1]. La fin des années 1950 voit cependant une mise en priorité de la pratique du ski par le comité local du PCUS, amenant à une baisse drastique du financement de l'équipe qui végète à partir de là dans le milieu de classement entre la deuxième et la troisième division[1].

Période russeModifier

Après la disparition de l'Union soviétique en 1991, le Tom est assigné au sein du groupe Est de la nouvelle deuxième division russe l'année suivante. Se classant septième pour sa première année, il est cependant relégué en 1993 du fait de la réduction du nombre d'équipes dans la division. Le club passe par la suite quatre années au sein du troisième échelon, se classant régulièrement dans les premières places avant de finalement remporter le groupe Est à l'issue de la saison 1997[1].

Pour son retour au deuxième niveau, le club se maintient dans un premier temps en milieu de classement, se classant entre la quatorzième et la dixième place entre 1998 et 2000. Après une septième place en 2001, l'équipe fait son entrée sur le podium dès l'année suivante en se classant troisième. Elle se maintient par la suite comme une prétendante récurrente à la montée, reprenant la troisième position en 2003 avant de finalement terminer deuxième à l'issue de la saison 2004, lui permettant d'être promue en première division pour la première fois de son histoire[1]. L'équipe promue compte alors des joueurs tels qu'Aleksandr Antipenko, Denis Kiseliov, Ievgueni Kalechine, Oleg Șișchin, Sergueï Skobliakov ou encore Tomáš Vychodil.

 
Photo d'équipe du Tom en avril 2012.

Les débuts du Tom dans l'élite le voit se maintenir confortablement, terminant dixième avec quatorze points d'avance sur la relégation. Il continue sur sa lancée la saison suivante en terminant cette fois huitième, à cinq points d'une éventuelle qualification en Coupe Intertoto. Les performances de l'équipe retombent cependant par la suite, avec une onzième puis une treizième place lors des deux années suivantes. L'arrivée de Valeri Nepomniachi permet une amélioration relative des résultats pour les saisons 2009 et en 2010, où le club se maintient confortablement. L'exercice 2011-2012 s'avère cependant fatale, le Tom terminant avant-dernier à l'issue de la saison et étant relégué en deuxième division après sept années dans l'élite[1].

Le club se remet rapidement de cette descente et termine deuxième de deuxième division dès la saison suivante, terminant à trois points de l'Oural Iekaterinbourg et avec quinze d'avance sur les places de barragiste. Retrouvant donc la première division dès l'exercice 2013-2014, l'équipe lutte une fois de plus pour son maintien, terminant treizième et barragiste à l'issue de la saison. Opposés au FK Oufa en barrage de relégation, les Sibériens subissent une lourde défaite 5-1 lors du match aller à l'extérieur. Ils ne parviennent pas à refaire leur retard au match retour malgré une victoire 3-1 et retombent directement en deuxième division[2].

Terminant quatrième la saison suivante, le club échoue cependant à la promotion, étant battu par l'Oural Iekaterinbourg à l'issue des barrages. La saison 2015-2016 le voit atteindre une nouvelle fois les places de barrage, cette fois en tant que troisième. Opposé à cette occasion au Kouban Krasnodar, les Tomskiens perdent dans un premier temps le match aller à Krasnodar sur le score de 1-0. Ils se rattrapent cependant lors du match retour et l'emportent 2-0, leur permettant d'assurer une nouvelle fois leur promotion au premier échelon[1].

Le troisième passage du Tom en première division s'avère cependant tout aussi bref que le précédent, l'équipe étant cette fois-ci rapidement larguée au classement et terminant largement dernière avec seulement quatorze points en trente matchs. Elle poursuit sur sa lancée lors de la saison 2017-2018 qui la voit une nouvelle fois lutter pour le maintien en deuxième division. Bien que passant une grande partie de son temps en position de relégable, l'équipe parvient finalement à se maintenir en terminant quinzième à l'issue de l'exercice.

Alors attendu pour une place en milieu de classement[3] et souffrant par ailleurs de problèmes financiers à l'aube de l'exercice 2018-2019, le Tom connaît un début de saison très positif qui le voit se placer très vite parmi les deux premières places synonymes de montée directe[4]. Cette bonne forme retombe cependant après la trêve hivernale qui voit une partie de l'équipe quitter le club, et il doit finalement concéder sa deuxième position vers la fin de saison, mais accroche tout de même la troisième place qualificative pour les barrages de promotion dans l'élite[5], où il échoue finalement face au FK Oufa, perdant le match aller 2-0 avant de l'emporter 1-0 à domicile au match retour, ce qui ne suffit pas à l'emporter[6].

Bilan sportifModifier

PalmarèsModifier

Classements en championnatModifier

La frise ci-dessous résume les classements successifs du club en championnat d'Union soviétique de 1957 à 1991.

Championnat d'URSS de football D3Championnat d'URSS de football D2Championnat d'URSS de football D3Championnat d'URSS de football D2 
Championnat d'URSS de football D4Championnat d'URSS de football D3 

La frise ci-dessous résume les classements successifs du club en championnat de Russie depuis 1992.

Championnat de Russie de footballChampionnat de Russie de football D2Championnat de Russie de football D3Championnat de Russie de football D2 
Championnat de Russie de football D2Championnat de Russie de football D1Championnat de Russie de football D2Championnat de Russie de football D1Championnat de Russie de football D2Championnat de Russie de football 

Bilan par saisonModifier

Légende
  • Promotion en division supérieure
  • Relégation en division inférieure

Période soviétiqueModifier

Bilan par saison[7]
Saison Championnat Coupe d'URSS
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff
1957 2e Extrême-Orient 3e 28 22 11 6 5 49 29 +20 Premier tour Q
1958 2e Zone 6 2e 33 26 13 7 6 47 29 +18 Deuxième tour Q
1959 2e Zone 7 9e 24 26 9 6 11 41 50 -9 N/A
1960 2e Russie 5 3e 37 26 17 3 6 45 22 +33 Huitièmes de finale
1961 2e Russie 6 6e 29 24 11 7 6 36 29 +7 Deuxième tour Q
1962 2e Russie 5 13e 20 28 6 8 14 22 40 -18 Premier tour Q
1963 3e Russie 5 7e 29 28 12 5 11 37 36 +1 Premier tour Q
1964 3e Russie 6 3e 43 34 17 9 8 40 22 +18 Troisième tour Q
1965 2e 47 36 19 9 8 56 26 +30 N/A
1966 2e Groupe 3 14e 30 34 11 8 15 27 35 -8 Premier tour
1967 14e 31 36 8 15 13 24 44 -20 Deuxième tour
1968 2e Groupe 4 7e 44 40 16 12 12 45 36 +9 Troisième tour
1969 2e Groupe 2 9e 19 22 6 7 9 17 22 -5 Deuxième tour
1970 3e Zone 3 4e 50 42 17 16 9 36 28 +8 Deuxième tour
1971 3e Zone 6 2e 74 38 21 11 6 45 20 +25 N/A
1972 7e 55 36 14 13 9 33 23 +10
1973 3e Zone 7 11e 25 30 12 7 11 22 23 -1
1974 3e Zone 5 14e 28 34 11 6 17 28 54 -26
1975 16e 31 34 11 9 14 33 42 -9
1976 18e 21 34 7 7 20 23 61 -38
1977 3e Zone 6 18e 26 38 7 12 19 38 59 -21
1978 20e 28 40 8 12 20 46 71 -25
1979 17e 32 40 12 8 20 37 55 -18
1980 3e Zone 4 12e 28 44 12 4 28 31 64 -33
1981 7e 35 32 15 5 12 51 38 +13
1982 9e 28 28 10 8 10 34 34 0
1983 8e 26 26 10 6 10 25 33 -8
1984 4e 31 26 13 5 8 36 29 +7
1985 8e 29 26 11 7 8 40 31 +9
1986 12e 19 26 6 7 13 20 27 -7
1987 10e 24 28 8 8 12 18 21 -3
1988 12e 25 30 8 9 13 25 32 -7
1989 10e 39 36 16 7 13 39 34 +5
1990 4e Zone 10 6e 33 28 14 5 9 29 17 +12
1991 6e 41 34 16 9 9 43 29 +14

Période russeModifier

Bilan par saison[8]
Saison Championnat Coupe de Russie
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff
1992 2e Est 7e 32 30 11 10 9 29 24 +5 N/A
1993 12e 25 30 9 7 14 41 40 +1 Premier tour
1994 3e Sibérie 2e 30 22 12 6 4 47 15 +32 Premier tour
1995 3e Est 8e 53 34 15 8 11 54 25 +29 Premier tour
1996 2e 63 30 19 6 5 48 24 +24 Deuxième tour
1997 1er 83 34 26 5 3 82 20 +62 Seizièmes de finale
1998 2e 14e 56 42 15 11 16 54 45 +9 Huitièmes de finale
1999 12e 58 42 17 7 18 48 54 -6 Huitièmes de finale
2000 10e 52 38 14 10 14 36 28 +8 Seizièmes de finale
2001 7e 47 34 12 11 11 31 28 +3 Seizièmes de finale
2002 3e 61 34 17 10 7 51 23 +28 Seizièmes de finale
2003 3e 85 42 25 10 7 55 23 +32 Huitièmes de finale
2004 2e 69 28 22 3 3 80 23 +57 Huitièmes de finale
2005 1re 10e 37 30 9 10 11 28 33 -5 Seizièmes de finale
2006 8e 41 30 11 8 11 35 33 +2 Seizièmes de finale
2007 11e 35 30 8 11 11 37 35 +2 Huitièmes de finale
2008 13e 29 30 7 8 15 23 35 -12 Demi-finales
2009 9e 41 30 11 8 11 31 39 -8 Quarts de finale
2010 8e 37 30 10 7 13 35 43 -8 Seizièmes de finale
2011-2012 15e 37 44 8 13 23 30 70 -40 Seizièmes de finale
Huitièmes de finale
2012-2013 2e 2e 65 32 19 8 5 57 34 +23 Seizièmes de finale
2013-2014 1re 13e 31 30 8 7 15 23 39 -16 Quarts de finale
2014-2015 2e 4e 64 34 19 10 6 57 34 +23 Quatrième tour
2015-2016 3e 74 38 22 8 8 58 35 +23 Quatrième tour
2016-2017 1re 16e 14 30 3 5 22 17 64 -47 Seizièmes de finale
2017-2018 2e 15e 41 38 10 11 17 36 56 -20 Huitièmes de finale
2018-2019 3e 64 38 17 13 8 40 25 +15 Quatrième tour
2019-2020 à venir à venir

Identité visuelleModifier

PersonnalitésModifier

EntraîneursModifier

La liste suivante présente les différents entraîneurs du club[9].

Joueurs emblématiquesModifier

Article connexe : Catégorie:Joueur du Tom Tomsk.

Les joueurs internationaux suivants ont joué pour le club. Ceux ayant évolué en équipe nationale lors de leur passage au Tom sont marqués en gras.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f (ru) « История », sur fctomtomsk.ru (consulté le 16 février 2019)
  2. (ru) « Футбольный клуб "Уфа" вышел в РФПЛ, обыграв по сумме двух стыковых матчей "Томь" », sur tass.ru,‎ (consulté le 4 mars 2018)
  3. (ru) « Ключ на старт! », sur onedivision.ru,‎ (consulté le 24 novembre 2018)
  4. (ru) « Лидер без «говнюков», суперэффект ЧМ и молодежная волна », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 24 novembre 2018)
  5. (ru) « «Тамбов» стал победителем первенства ФНЛ, «Нижний Новгород» сыграет в стыковых матчах », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 25 mai 2019)
  6. (ru) « "Уфа" проиграла "Томи" во втором переходном матче, но сохранила место в премьер-лиге », sur tass.ru,‎ (consulté le 2 juin 2019)
  7. (ru) « Statistiques de la période soviétique », sur wildstat.ru (consulté le 15 avril 2019)
  8. (ru) « Statistiques de la période russe », sur wildstat.ru (consulté le 15 avril 2019)
  9. (ru) « ТРЕНЕРЫ », sur footballfacts.ru (consulté le 21 mars 2019)

Liens externesModifier