Championnat de Russie de football 2019-2020

Premier-Liga
2019-2020
Description de l'image Russian Premier League Logo.png.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Première Ligue russe de football (ru)
Édition 28e
Lieu(x) Drapeau de la Russie Russie
Date du
au
Participants 16 équipes
Site web officiel premierliga.ru
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur FNL 2019-2020

Palmarès
Tenant du titre Zénith Saint-Pétersbourg
Promu(s) en début de saison FK Sotchi
FK Tambov

Navigation

La saison 2019-2020 de Premier-Liga est la vingt-huitième édition de la première division russe. C'est la huitième édition qui se déroule sous forme de championnat d'hiver, suivant le calendrier utilisé dans la majorité des championnats des pays d'Europe de l'Ouest. Elle prend place entre le 12 juillet 2019 et le 30 mai 2020, et comprendra une trêve hivernale entre décembre 2019 et mars 2020.

Les seize meilleurs clubs du pays sont regroupés au sein d'une poule unique où ils s'affrontent à deux reprises, à domicile et à l'extérieur, pour un total de 240 matchs.

En fin de saison, le premier au classement est sacré champion de Russie et se qualifie directement pour la phase de groupes de la Ligue des champions 2020-2021, accompagné par son dauphin tandis que le troisième obtient une place dans le troisième tour de qualification de la compétition. Le vainqueur de la Coupe de Russie 2019-2020 est quant à lui qualifié pour la phase de groupes de la Ligue Europa 2020-2021, tandis que le quatrième et le cinquième du championnat se qualifient respectivement pour le troisième et le deuxième tour de qualification de la compétition. Si le vainqueur de la Coupe est déjà qualifié pour une compétition européenne d'une autre manière, sa place est redistribuée en championnat et la sixième place devient également qualificative pour la Ligue Europa. Dans le même temps, les deux derniers du classement sont directement relégués en deuxième division tandis que le treizième et le quatorzième doivent disputer un barrage de relégation face au troisième et au quatrième de cette même division.

ParticipantsModifier

Un total de seize équipes participent au championnat, quatorze d'entre elles étant déjà présentes la saison précédente, auxquelles s'ajoutent deux promus de deuxième division que sont le FK Sotchi et le FK Tambov, qui remplacent l'Anji Makhatchkala et le Ienisseï Krasnoïarsk.

Parmi ces clubs, trois d'entre eux n'ont jamais quitté le championnat depuis sa fondation en 1992 : les trois équipes moscovites du CSKA, du Lokomotiv et du Spartak. En dehors de ceux-là, le Zénith Saint-Pétersbourg évolue continuellement dans l'élite depuis la saison 1996 tandis que le Rubin Kazan (2003), l'Akhmat Grozny (2008) et le FK Rostov (2009) sont présents depuis les années 2000.

Légende des couleurs
Club Présent
depuis
Classement
2018-2019
Entraîneur Stade Capacité
théorique
Zénith Saint-Pétersbourg 1996 1   Sergueï Semak Stade Krestovski 64 287
Lokomotiv Moscou 1992[n 1] 2   Iouri Siomine Stade Lokomotiv 28 800
FK Krasnodar 2011 3   Mourad Moussaïev Stade de Krasnodar 34 291
CSKA Moscou 1992[n 1] 4   Viktor Goncharenko VEB Arena 30 000
Spartak Moscou 1992[n 1] 5   Domenico Tedesco Otkrytie Arena 42 000
Arsenal Toula 2016 6   Igor Tcherevtchenko Stade Arsenal 20 048
FK Orenbourg 2018 7   Konstantin Iemelianov (en) Stade Gazovik 7 500
Akhmat Grozny 2008 8   Igor Chalimov Akhmad Arena 30 597
FK Rostov 2009 9   Valeri Karpine Rostov Arena 43 472
Oural Iekaterinbourg 2014 10   Dmytro Parfenov Stade central 25 000
Rubin Kazan 2003 11   Leonid Sloutski Kazan Arena 45 379
Dynamo Moscou 2017 12   Kirill Novikov VTB Arena 26 700
Krylia Sovetov Samara 2018 13   Miodrag Božović Cosmos Arena 44 918
FK Oufa 2014 14   Vadim Ievseïev Stade Neftianik 15 234
FK Tambov 2019 1 (D2)   Sergueï Pervouchine Stade Spartak 15 000
FK Sotchi 2019 2 (D2)   Vladimir Fedotov Stade olympique Ficht 45 000
  1. a b et c N'est ici comptée que la période depuis la fondation du championnat russe en 1992, indépendamment de l'éventuelle présence dans l'ancien championnat soviétique dont il est le successeur.

Changements d'entraîneurModifier

Club Entraîneur partant Date de départ Position Entraîneur arrivant Date d'arrivée
Rubin Kazan   Kurban Berdyev [1] Pré-saison   Roman Charonov [2]
Spartak Moscou   Oleg Kononov 9e   Domenico Tedesco
Akhmat Grozny   Rashid Rahimov 15e   Igor Chalimov
Dynamo Moscou   Dmitri Khokhlov 15e   Kirill Novikov
FK Tambov   Aleksandr Grigoryan 16e   Sergueï Pervouchine
FK Sotchi   Aleksandr Totchiline 16e   Vladimir Fedotov
FK Orenbourg   Vladimir Fedotov 14e   Konstantin Iemelianov (en)
Rubin Kazan   Roman Charonov 13e   Leonid Sloutski

CalendrierModifier

Le calendrier de la Premier-Liga est publié le par la RPL[3]. Il s'agît de la huitième édition de la compétition suivant un calendrier « automne-printemps » à cheval sur deux années, format adopté par la fédération russe pour tous ses championnats professionnels en 2010[4]. La compétition démarre ainsi officiellement le pour s'achever le . En raison de l'hiver russe très rugueux, celle-ci est entrecoupée d'une trêve hivernale allant du au . Les matchs de championnat se jouent généralement durant le week-end, bien que quelques journées soient placées en cours de semaine, tandis que les rencontres d'une journée sont généralement répartis sur une période de trois à quatre jours.

Peu après la fin du championnat sont disputés les barrages de promotion entre les deux derniers non-relégués de la première division et les deux premiers non-promus de la deuxième division, qui prennent place les et .

Le tableau suivant récapitule le calendrier prévisionnel du championnat pour la saison 2019-2020. Les tours de la coupe de Russie, de Ligue des champions et de Ligue Europa auxquels des clubs de Premier-Liga participent sont également indiqués.

Résumé de la saisonModifier

Première partie de saisonModifier

Vers une domination du Zénith - Journées 1 à 5Modifier

Démarrant officiellement le 12 juillet 2019, la première partie de saison s'étend à partir de là jusqu'à la trêve hivernale qui démarre à l'issue de la dix-neuvième journée disputée aux alentours du 10 décembre 2019. Jusqu'à cette date, le championnat se dispute les week-end de façon hebdomadaire, n'étant interrompu qu'à l'occasion des trêves internationales des mois de septembre, octobre et novembre.

La saison démarre avec la réception du Dynamo Moscou par l'Arsenal Toula, une rencontre qui se conclut sur un match nul un partout. Le reste de la première journée voit six matchs sur huit s'achever sur une victoire de l'équipe à domicile tandis que les deux autres se terminent sur des matchs nuls. Les résultats les plus notables sont la victoire 2-0 du Krylia Sovetov Samara à domicile face au CSKA Moscou, lui permettant de prendre la tête du classement, tandis que le FK Krasnodar chute sur la pelouse de l'Akhmat Grozny (0-1). Le Zénith Saint-Pétersbourg et le Spartak Moscou entament quant à eux la saison sur une victoire chacun face aux deux promus Tambov (2-1) et Sotchi (1-0), de même pour le FK Rostov et l'Oural Iekaterinbourg, vainqueurs d'Orenbourg (2-1) et d'Oufa (3-2), tandis que le Lokomotiv Moscou et le Rubin Kazan se neutralisent (1-1)[6].

La deuxième journée est notamment marquée par la large victoire 3-0 de l'Oural Iekaterinbourg face à l'Akhmat Grozny, qui lui permet de devenir le nouveau leader au classement à l'issue de la journée, ne dépassant le Zénith, victorieux du FK Sotchi (2-0) qu'à la différence de buts. Dans le même temps, le Krylia Sovetov chute à domicile face à l'Arsenal Toula tandis que le FK Krasnodar parvient à remonter un déficit de deux buts pour l'emporter sur la pelouse du FK Oufa. Le Lokomotiv et le CSKA Moscou ainsi que le Rubin Kazan l'emportent quant à eux contre Tambov (2-1), Orenbourg (2-1) et le Dynamo Moscou (1-0) tandis que le Spartak Moscou concède le match nul à Rostov (2-2)[7].

Vainqueur 2-0 à Orenbourg tandis que l'Oural chute sur la pelouse du Dynamo Moscou sur le même score, le Zénith Saint-Pétersbourg prend la première position à l'issue de la troisième journée du championnat. Il est suivi du FK Rostov et du Rubin Kazan, qui l'ont quant à eux emporté face à l'Arsenal Toula (3-2) et l'Akhmat Grozny (1-0). L'emportant largement 3-0 à domicile contre Sotchi, Krasnodar se place quant à lui quatrième tandis que le CSKA Moscou remporte le derby moscovite de semaine devant le Lokomotiv (1-0). La journée est également marquée par la première victoire du FK Tambov dans l'élite, qui parvient à se défaire du Spartak Moscou à domicile sur le score de 2-0[8].

La principale affiche de la quatrième journée est la réception du FK Krasnodar par le Zénith Saint-Pétersbourg, deux des principaux favoris au titre de champion, le 3 août. Alors que les deux équipes se neutralisent pendant une grande partie de la rencontre, les visiteurs parviennent finalement à ouvrir la marque par le biais d'un but contre son camp à la 80e minute avant qu'Artyom Dziouba ne permette au Zénith d'obtenir le match nul dans les derniers instants de la rencontre et de conserver sa place de leader (1-1). Pendant ce temps, le derby entre le Spartak et le Dynamo Moscou accouche d'un match nul et vierge tandis que le CSKA Moscou prend la deuxième position après sa victoire sur la pelouse du Rubin Kazan[9].

Victorieux sur la pelouse du Dynamo Moscou (2-0), le Zénith conserve sa première place à l'issue de la cinquième journée et profite du match nul du CSKA face au FK Sotchi pour accroître son avance au classement. Vainqueur du Krylia Sovetov (1-0), le FK Rostov prend quant à lui la deuxième position. S'ensuit quatre équipes pointant à 10 points : le CSKA Moscou, le Lokomotiv Moscou, large vainqueur de l'Oural Iekaterinbourg (4-0) ainsi que le FK Krasnodar et l'Arsenal Toula qui ont respectivement fait tomber le Rubin Kazan (1-0) et le FK Oufa (1-0). En bas de classement, le FK Orenbourg concède le match nul 2-2 à domicile face au FK Tambov et occupe la dernière position avec un seul point en cinq matchs, restant la seule équipe avec le FK Sotchi à n'avoir remportée aucune rencontre[10].

Un peloton de tête très serré - Journées 6 à 10Modifier

La sixième journée démarre par une confrontation de bas de classement entre Orenbourg et Sotchi le 16 août, qui se conclut sur un match nul un but partout. Profitant du match nul du Zénith face à l'Akhmat Grozny (0-0) ainsi que de la défaite de Rostov sur la pelouse du FK Oufa (0-2), le FK Krasnodar et le Lokomotiv Moscou battent respectivement le FK Tambov (2-0) et le Dynamo Moscou (2-1) pour monter sur le podium et revenir à un point du leader. Le deuxième derby moscovite de la journée voit quant à lui le Spartak battre le CSKA sur le score de 2-1 et remonter en quatrième position[11].

Dernière équipe encore invaincue, le Zénith tombe pour la première fois de la saison sur la pelouse du FK Oufa le 24 août lors de la septième journée (0-1). Ce revers est suivi de la confrontation entre le FK Krasnodar et le Lokomotiv Moscou qui se conclut par un match nul un partout, classant ainsi les trois équipes à égalité de points avec 14 pour chacune, Krasnodar prenant l'avantage grâce aux autres critères de départage. Elles sont par la suite rejointes par le FK Rostov et le Spartak Moscou, vainqueurs du Rubin Kazan (2-1) et du Krylia Sovetov (2-1), qui placent ainsi cinq équipes à égalité de points en tête du classement tandis que le CSKA Moscou et l'Arsenal Toula qui l'emportent à domicile face à l'Akhmat Grozny (3-0) et le FK Orenbourg (2-1) complètent un top 7 séparé par un seul point au terme de la journée[12],[13],[14].

Cette situation se décante dès la journée suivante, qui voit notamment six de ces sept équipes s'affronter entre elles. Vainqueurs respectivement de l'Oural Iekaterinbourg (4-2), du Spartak Moscou (1-0) et du Lokomotiv Moscou (2-1), Krasnodar, le Zénith Saint-Pétersbourg et Rostov composent dans cet ordre le nouveau podium à l'issue de la huitième journée, tandis que le CSKA Moscou l'emporte sur la pelouse de l'Arsenal Toula et se place à la quatrième place avec un point de retard. Dans le bas de classement, le FK Orenbourg et le FK Sotchi remportent quant à eux leurs premières victoires de la saison, respectivement face au FK Oufa (2-1) et au Rubin Kazan (3-0)[15],[16]. La neuvième journée ne voit que peu de changement en haut de classement, les cinq équipes du top 5 s'imposant tandis que le Spartak Moscou et l'Arsenal Toula connaissent une deuxième défaite d'affilée et décrochent du peloton de tête. Orenbourg enchaîne quant à lui une deuxième victoire d'affilée face au Rubin Kazan (2-1) et passe barragiste[17].

Démarrant par la victoire 1-0 du FK Oufa face au Spartak Moscou, qui subit sa troisième défaite d'affilée, la dixième journée est également marquée par la large victoire du Zénith Saint-Pétersbourg contre le Rubin Kazan (5-0), tandis que le Lokomotiv Moscou l'emporte sur la pelouse du FK Orenbourg (3-2) et que le FK Rostov chute à Tambov (1-2). Le grand choc de cette journée est la rencontre entre le CSKA Moscou et le FK Krasnodar le 22 septembre qui se conclut par la victoire des Moscovites sur le score de 3-2. Les autres matchs de ce tour voient le FK Sotchi l'emporter sur la pelouse du Dynamo Moscou (3-2) tandis que l'Arsenal Toula et l'Oural Iekaterinbourg (1-1) ainsi que l'Akhmat Grozny et le Krylia Sovetov Samara (1-1) se neutralisent[18],[19].

Marquant la fin du premier tiers du championnat, la dixième journée affiche ainsi un classement divisé en trois grands groupes resserrés, le premier étant le celui des cinq premiers avec le Zénith comme leader avec 23 points, suivi du CSKA Moscou qui compte 22 unités tandis que Rostov, Krasnodar et le Lokomotiv Moscou complètent le top 5 avec 20 points chacun. Le groupe de milieu de classement voit quant à lui l'Oural Iekaterinbourg, l'Arsenal Toula, Oufa et le Spartak Moscou pointer à un total de 14 points entre la sixième et la neuvième place. Le dernier groupe comporte les sept dernières équipes du championnat qui s'affrontent alors pour le maintien, le Rubin Kazan et le Dynamo Moscou dominant celui-ci avec 10 points, s'ensuit le FK Sotchi et l'Akhmat Grozny qui comptent 9 unités tandis que le Krylia Sovetov, Orenbourg et Tambov complètent le bas du classement avec 8 points tous les trois[18].

Le Zénith prend la tête - Journées 11 à 15Modifier

La principale rencontre de la onzième journée est la réception du Zénith Saint-Pétersbourg par le Lokomotiv Moscou le 28 septembre. Celle-ci se conclut par une victoire 1-0 des Moscovites qui reviennent ainsi au niveau de leur adversaire du jour. Ce résultat profite également aux trois autres équipes du top 5, le CSKA Moscou ne ratant pas l'opportunité de prendre la tête du championnat après sa victoire 3-0 à Iekaterinbourg tandis que Rostov et Krasnodar l'emportent à domicile respectivement face au Dynamo Moscou (3-0) et l'Arsenal Toula (2-0) et reviennent au niveau du Zénith et du Lokomotiv. Vainqueur du Spartak Moscou (2-1), Orenbourg sort des places de relégables, de même pour le Krylia Sovetov et Sotchi qui l'emportent quant à eux face à Tambov (2-0) et l'Akhmat Grozny (2-0). Le dernier résultat de la journée voit le Rubin Kazan enchaîner un cinquième match sans victoire en concédant le nul sur sa pelouse face à Oufa (0-0)[20],[21],[22]. Ce tour voit également les premiers départs d'entraîneurs de la saison, Oleg Kononov du Spartak annonçant sa démission après avoir concédé une quatrième défaite d'affilée[23], de même pour Rashid Rahimov qui quitte son poste à l'Akhmat Grozny alors qu'une série de sept rencontres sans succès laisse le club en avant-dernière position[24]. Ce dernier est remplacé dans la foulée par Igor Chalimov[25].

Le douzième tour du championnat débute le 5 octobre par les matchs des équipes de bas de classement, l'Akhmat Grozny mettant notamment un terme à sa série sans victoires sur la pelouse d'Oufa (1-0) tandis que le Rubin Kazan l'emporte chez lui contre Tambov et que le Krylia Sovetov Samara s'impose à Sotchi (2-0). Battu quant à lui 2-0 à Orenbourg, le Dynamo Moscou est le théâtre du troisième départ d'entraîneur en une semaine, Dmitri Khokhlov démissionnant de son poste alors que l'équipe moscovite est tombée en avant-dernière position avec dix points au compteur[26]. Le lendemain voit cette fois les équipes du haut de classement s'affronter, et voit la fin du bref leadership du CSKA Moscou, qui est largement battu sur son terrain par Rostov sur le score de 3-1, tandis que le Zénith Saint-Pétersbourg s'impose sur le même score face à l'Oural Iekaterinbourg. Krasnodar bat quant à lui le Spartak Moscou (2-1), de même pour le Lokomotiv Moscou, qui l'emporte face à l'Arsenal Toula (2-1) et prend la tête du championnat pour la première fois de la saison[27]. En raison de la trêve internationale, aucun match de championnat n'est joué la semaine suivante, tandis que le Spartak Moscou annonce la nomination de l'Allemand Domenico Tedesco au poste d'entraîneur[28].

La compétition reprend le 18 octobre sur la victoire du Lokomotiv Moscou sur la pelouse de l'Akhmat Grozny (2-0), lui permettant de conserver la première place à l'issue de la treizième journée. Le lendemain est marqué par le confrontation entre le Zénith Saint-Pétersbourg et le FK Rostov, qui se solde sur une large victoire des Pétersbourgeois sur le score de 6 buts à 1 et les place en deuxième position, profitant en effet des matchs nuls du FK Krasnodar et du CSKA Moscou sur les pelouses du Dynamo Moscou (1-1) et du FK Oufa (1-1) pour prendre une avance de deux points sur la troisième place. En deuxième partie de classement, le Spartak Moscou enchaîne un sixième match sans victoire en championnat en concédant le nul face au Rubin Kazan (0-0) tandis que le Krylia Sovetov Samara s'impose à Orenbourg (1-0) et remonte en sixième position. Battu 2-1 sur sa pelouse par l'Oural Iekaterinbourg, le dernier Tambov voit quant à lui le départ de son entraîneur Aleksandr Grigoryan[29], tandis que l'Arsenal Toula concède le match nul contre Sotchi (1-1)[30].

Le tour suivant est marqué par deux derbys moscovites qui sont joués le 27 octobre, avec la réception du Spartak par le Lokomotiv et du Dynamo par le CSKA. Ce sont les deux équipes à l'extérieur, et les plus mal classées, qui sortent vainqueurs de ces confrontations, l'une l'emportant 3-0 contre le leader tandis que l'autre s'impose 1-0 et sort des places de relégation directe. Le Zénith Saint-Pétersbourg tire profit de la défaite du Lokomotiv en gagnant sur la pelouse du Krylia Sovetov (2-0) pour reprendre la première place, tandis que Rostov l'emporte contre Sotchi (2-0) et s'adjuge la deuxième position. Krasnodar concède quant à lui un deuxième match nul consécutif contre Orenbourg (1-1) et stagne à la quatrième place. Les autres résultats de la journée voient la lanterne rouge Tambov l'emporter contre Oufa (3-0) tandis que l'Akhmat Grozny est tenu en échec par l'Arsenal Toula (1-1) et que la rencontre entre le Rubin Kazan et l'Oural Iekaterinbourg débouche sur un match nul 0-0[31].

Marquant la fin de la phase aller, la quinzième journée voit l'intégralité du top 5 être tenu en échec, le Zénith Saint-Pétersbourg étant accroché par le CSKA Moscou (1-1) tandis que Krasnodar et Rostov se neutralisent (2-2) et que le Lokomotiv Moscou concède le nul à Oufa (1-1). Vainqueur sur la pelouse de Sotchi (2-1), Tambov quitte la dernière position aux dépens de son adversaire du jour et passer devant l'Akhmat Grozny, tenu en échec par le Dynamo Moscou, pour s'installer en place de barragiste. Les autres rencontres de la journée voient Orenbourg l'emporter à Iekaterinbourg (2-1), de même pour l'Arsenal Toula face au Spartak Moscou (1-0) tandis que Samara et Kazan font match nul (0-0)[32].

Alors que la moitié des matchs de la saison ont été joués, le Zénith Saint-Pétersbourg se classe en première position avec 33 points, soit trois de plus que le duo Rostov-Lokomotiv Moscou qui occupent le reste du podium. Krasnodar s'établit en quatrième place avec 29 points tandis que le CSKA Moscou complète le peloton de tête avec 27 unités. Avec sept longueurs de retard sur la cinquième place, l'Arsenal Toula se place sixième avec 19 points, soit une unité de plus que le quatuor Krylia Sovetov Samara-Orenbourg-Spartak Moscou-Oural Iekaterinbourg, tandis qu'Oufa et le Rubin Kazan occupent les dernière places non-relégables avec 17 points. Le Dynamo Moscou est le premier relégable avec 15 unités, suivi du duo Tambov-Akhmat Grozny à une longueur derrière, tandis que le FK Sotchi est la lanterne rouge du championnat avec 13 points.

L'échappée du Zénith - Journées 16 à 19Modifier

La première journée de la phase retour voit le Zénith Saint-Pétersbourg renforcer sa position en tête du classement avec une victoire sur la pelouse de l'Arsenal Toula (1-0), profitant de la défaite de Rostov contre FK Tambov (1-2) et du match nul entre le Lokomotiv Moscou et Krasnodar (1-1) pour prendre une avance de cinq points sur la deuxième place occupée par le Lokomotiv. Dans le même temps, le CSKA Moscou s'impose à Sotchi (3-2) et revient au niveau du duo Krasnodar-Rostov. Vaincu par le Dynamo Moscou (0-1), le Rubin Kazan tombe dans la zone de relégation tandis que l'Akhmat Grozny concède le match nul contre l'Oural Iekaterinbourg (0-0). Les autres matchs du tour s'achèvent sur un match nul et vierge entre Orenbourg et Oufa tandis que le Spartak Moscou s'impose contre le Krylia Sovetov Samara (2-0). Tandis que le championnat n'est pas joué en raison de la trêve internationale, l'entraîneur de Sotchi Aleksandr Totchiline est démis de ses fonctions le 20 novembre[33].

Le dix-septième tour voit le Zénith continuer sur sa lancée en l'emportant sur la pelouse du Rubin Kazan (2-1), tandis que le Lokomotiv s'impose lui aussi à l'extérieur chez Tambov (3-2). Défait par le Dynamo Moscou et enchaînant un troisième match sans victoire (1-2), le FK Rostov passe en cinquième position après les victoires du CSKA Moscou et du FK Krasnodar face au Krylia Sovetov (1-0) et à l'Arsenal Toula (2-1) respectivement. Dans le bas de classement, l'Akhmat Grozny l'emporte à Orenbourg (2-1) tandis que le FK Sotchi fait match nul sur la pelouse d'Oufa (1-1). L'autre rencontre de la journée est le match nul et vierge entre l'Oural Iekaterinbourg et le Spartak Moscou.

La journée suivante est marquée par une nouvelle victoire du Zénith Saint-Pétersbourg, qui se défait du Spartak Moscou sur le score de 1-0, ce qui lui permet de profiter des faux pas de tout le reste du top 5, le Lokomotiv Moscou chutant à domicile contre le Dynamo Moscou (1-2), de même pour le CSKA Moscou contre l'Arsenal Toula (0-1), tandis que Krasnodar et Rostov sont tenus en échec par Tambov (0-0) et l'Oural Iekaterinbourg (0-0). Le Zénith accroît ainsi son avance sur la deuxième position à huit points à l'issue de ce tour[34]. À noter par ailleurs le report de la rencontre entre le FK Sotchi et le FK Orenbourg à l'origine prévu au 1er décembre avant d'être finalement déplacé au 23 février 2020 en raison d'une épidémie d'amygdalite ayant touchée une grande partie de l'effectif du club sotchien après le match de la semaine précédente à Oufa[35],[36].

Concluant l'année 2019, le dix-neuvième tour disputé les 6 et 8 décembre voit le Zénith remporter une quatrième victoire d'affilée contre le Dynamo Moscou (3-0) et profiter ainsi des faux pas d'une grande partie de ses poursuivants, Krasnodar et le CSKA Moscou se tenant tous les deux en échec (1-1) tandis que le Lokomotiv Moscou est lourdement battu sur la pelouse de l'Arsenal Toula (0-4). Rostov est le seul autre club du top 5 à s'imposer en l'emportant contre le Spartak Moscou (4-1). En bas de classement, Sotchi et le Rubin Kazan se tiennent en échec (1-1) tandis qu'Oufa l'emporte sur la pelouse de l'Akhmat Grozny (1-0). Enfin, le Krylia Sovetov et Orenbourg sont battus respectivement par l'Oural Iekaterinbourg (2-3) et Tambov (0-3), ce dernier club profitant de ce résultat pour sortir de la zone de relégation pour la première fois depuis la cinquième journée. À l'issue de ce tour, Sotchi annonce par ailleurs la nomination de Vladimir Fedotov, entraîneur d'Orenbourg, à sa tête le 8 décembre[37], celui-ci étant lui-même remplacé par son assistant Konstantin Iemelianov (en) le même jour[38].

Classement à la trêve hivernaleModifier

Alors que le championnat entame sa trêve hivernale de près de trois mois jusqu'au mois de mars 2020 et qu'il reste onze journées à jouer, le classement à l'issue de la première phase de la compétition est largement dominé Zénith Saint-Pétersbourg avec un total de 45 points, soit dix de plus que son dauphin le FK Krasnodar tandis que la troisième place est occupée par le FK Rostov qui cumule 34 unités, soit autant que le CSKA Moscou et le Lokomotiv Moscou qui complètent le top 5. Le sixième, l'Arsenal Toula compte quant à lui 25 points à ce stade de la compétition et domine le milieu de classement avec le FK Oufa, tandis que le Dynamo Moscou et le Oural Iekaterinbourg se placent tous les deux à une unité derrière. Le Spartak Moscou et le FK Tambov cumulent quant à eux 22 et 21 points respectivement, ce qui les placent à trois unités ou moins de la zone de relégation où se trouvent le trio Akhmat Grozny-FK Orenbourg-Rubin Kazan dénombrant chacun 19 points, tandis que ces deux derniers occupent les deux places de barragiste. Enfin, dans les places de relégation directe, le Krylia Sovetov Samara est classé avant-dernier avec 18 points tandis que le FK Sotchi est la lanterne rouge de la compétition au moment de la trêve avec 15 points, bien que comptant un match en moins[39].

Classement à la trêve hivernale
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Zénith Saint-Pétersbourg T 45 19 14 3 2 37 9 +28
2 FK Krasnodar 35 19 9 8 2 33 20 +13
3 FK Rostov 34 19 10 4 5 34 28 +6
4 CSKA Moscou 34 19 10 4 5 26 18 +8
5 Lokomotiv Moscou 34 19 10 4 5 28 24 +4
6 Arsenal Toula 25 19 7 4 8 23 23 0
7 FK Oufa 25 19 6 7 6 16 17 -1
8 Dynamo Moscou 24 19 6 6 7 16 21 -5
9 Oural Iekaterinbourg 24 19 6 6 7 24 31 -7
10 Spartak Moscou 22 19 6 4 9 19 21 -2
11 FK Tambov P 21 19 6 3 10 23 26 -3
12 Akhmat Grozny 19 19 4 7 9 13 24 -11
13 Rubin Kazan 19 19 4 7 8 11 21 -10
14 FK Orenbourg 19 18 5 4 9 21 27 -6
15 Krylia Sovetov Samara 18 19 5 3 11 20 25 -5
16 FK Sotchi P 15 18 3 6 9 16 25 -9

Deuxième partie de saisonModifier

Trêve hivernaleModifier

En trêve pendant un peu moins trois mois, le championnat de première division reprend officiellement lors de la vingtième journée qui démarre le 28 février 2020. La compétition retrouve à partir de là un rythme hebdomadaire le week-end, bien que comptant une dernière interruption lors de la trêve internationale de la fin du mois de mars. La compétition s'achève définitivement à l'issue de la trentième journée jouée le 17 mai 2020, après quoi sont disputés les barrages de relégation contre les équipes de deuxième division qui marquent la fin de la saison russe. Alors que la course pour le titre est considérée comme quasiment décidée en raison de la domination du Zénith Saint-Pétersbourg, les principaux points d'intérêt de la deuxième partie de saison sont la lutte pour les places en Ligue des champions, qui concerne alors le reste du top 5, ainsi que celle pour le maintien[40],[41].

La trêve voit notamment le départ de Roman Charonov de son poste d'entraîneur du Rubin Kazan, treizième, durant le mois de décembre 2019[42] et son remplacement par Leonid Sloutski[43]. En parallèle, le match en retard de la dix-huitième journée entre Sotchi et Orenbourg est dans un premier temps programmé au 23 février 2020[36], avant d'être reporté à nouveau au 11 mars[44].

Journées 20 à 24Modifier

La compétition reprend avec la rencontre entre le Krylia Sovetov Samara et le FK Orenbourg le 28 février 2020, qui se conclut sur un match nul 1-1[45]. Parmi les autres rencontres de bas de classement, le FK Tambov et le Rubin Kazan se quittent sur un match nul et vierge tandis que l'Akhmat Grozny obtient également un résultat nul face à Rostov. Le FK Sotchi est quant à lui vaincu à domicile par l'Arsenal Toula (1-2). Dans le haut de classement, en plus du résultat de Rostov, le Zénith Saint-Pétersbourg et le Lokomotiv Moscou se neutralisent (0-0), de même pour le CSKA Moscou contre l'Oural Iekaterinbourg (1-1). Krasnodar est la seule équipe du top 5 à s'impose face au FK Oufa (2-0) et prend ainsi la deuxième place. Enfin, le vingtième tour est également le théâtre d'un derby moscovite entre le Dynamo et le Spartak, dont ce dernier sort vainqueur sur le score de 2-0[46].

La journée suivante voit Sotchi mettre fin à une série de six matchs sans victoire en l'emportant à domicile face à l'Oural Iekaterinbourg (2-0), ce qui lui permet de revenir à porté de l'Akhmat Grozny et du Rubin Kazan, battus respectivement par le Lokomotiv Moscou (0-1) et le Krylia Sovetov Samara (0-1). Cette dernière équipe profite par ailleurs de ce résultat pour rompre lui aussi une série sans victoire de sept rencontres et pour sortir de la zone de relégation aux dépens de Tambov, défait par le Dynamo Moscou (0-1). Orenbourg fait également sa sortie du groupe des relégables en l'emportant contre l'Arsenal Toula (2-0). Dans le haut de classement, la principale confrontation du tour voit Rostov l'emporter sur ses terres face au CSKA Moscou (3-2), ce dernier enchaînant alors un quatrième match sans victoire. Dans le même temps, Krasnodar s'impose sur la pelouse du Spartak Moscou (1-0) tandis que le Zénith Saint-Pétersbourg concède un deuxième match nul d'affilée face à Oufa (0-0) et voit son avance au classement être réduite à six points[47].

Disputée le 11 mars durant l'entre-deux-tours la rencontre en retard de la dix-huitième journée entre le FK Sotchi et le FK Orenbourg voit les Sotchiens remporter une deuxième victoire d'affilée sur le large score de 5-1, ce qui leur permet de remonter à la quatorzième position, laissant la dernière position à l'Akhmat Grozny[48]. Cette série passe à trois victoires en une semaine quelques jours plus tard grâce à un succès 2-0 face à Krasnodar, qui leur permet de sortir de toutes positions relégables pour la première fois depuis la onzième journée. Dans le même temps, le FK Tambov s'impose largement face au Krylia Sovetov Samara (3-0) et sort lui aussi de la zone rouge tandis que le Rubin Kazan l'emporte contre l'Arsenal Toula (1-0) et remonte dans les places de barrages. Vaincu par le Dynamo Moscou (2-3), l'Akhmat Grozny reste dernier tandis qu'Orenbourg retombe dans la zone de relégation après sa défaite contre le Spartak Moscou (1-3). Dans le haut de classement, le Zénith Saint-Pétersbourg s'impose très largement contre l'Oural Iekaterinbourg sur le score de 7 buts à 1 et profite de la défaite de Krasnodar pour reprendre de l'avance au classement. La deuxième place est par ailleurs prise par le Lokomotiv Moscou qui s'impose sur la pelouse du FK Rostov (3-1) tandis que le CSKA Moscou connaît un cinquième match sans succès contre Oufa (0-0). Le championnat est suspendu quelques jours plus tard jusqu'au 10 avril 2020 en raison de la pandémie mondiale de maladie à coronavirus qui affecte alors également la Russie[49].

CompétitionModifier

FormatModifier

Le championnat se compose de seize équipes professionnelles qui s'affrontent chacune deux fois, à domicile et à l'extérieur, pour un total de trente matchs disputés pour chaque équipe. À l'issue de la saison, le premier au classement remporte la compétition et est désigné champion de Russie. Il obtient dans la foulée une place pour la phase de groupes de la Ligue des champions 2020-2021, de même pour le deuxième tandis que le troisième se qualifie pour le troisième de qualification de cette compétition. Le quatrième au classement devient quant à lui éligible pour une place dans le troisième tour de qualification de la Ligue Europa 2020-2021 tandis que le cinquième se qualifie pour le deuxième tour de qualification. Le vainqueur de la Coupe de Russie 2019-2020 se voit quant à lui attribuée une place directe pour la phase de groupes de la Ligue Europa. Si celui-ci est déjà qualifié pour une coupe d'Europe par un autre biais, sa place est réattribuée au quatrième du championnat, dont la qualification est réattribuée au cinquième tandis que la sixième position devient également qualificative.

De l'autre côté du classement, les deux derniers à l'issue de la saison sont directement relégués en deuxième division, tandis que le treizième et le quatorzième sont qualifiés pour les barrages de relégation, où ils affrontent le troisième et le quatrième de la division inférieure dans le cadre de confrontations en deux manches afin de déterminer les deux derniers participants à la saison 2020-2021.

Critères de départageModifier

Les équipes sont classées selon leur nombre de points. Ils se répartissent sur la base de trois points pour une victoire, un pour un match nul et zéro pour une défaite. Pour départager les équipes à égalité de points, les critères suivants sont utilisés :

  1. Résultats lors des confrontations directes (points, matchs gagnés, différence de buts, buts marqués, buts marqués à l'extérieur) ;
  2. Nombre de matchs gagnés ;
  3. Différence de buts générale ;
  4. Buts marqués ;
  5. Buts marqués à l'extérieur ;

En cas d'égalité absolue entre deux équipes, même après application de ces critères de départage, deux situations se présentent :

  1. Si la le titre de champion, une place en coupe d'Europe ou la relégation sont en jeu, un match d'appui sur terrain neutre est disputé ;
  2. Dans les autres cas, les deux équipes sont départagées par un tirage au sort.

Contrairement aux divisions inférieures, ce sont ici les confrontations directes qui priment dans le départage des équipes à égalité, là où le nombre de victoires est le critère principal dans les échelons inférieurs.

Classement et résultatsModifier

ClassementModifier

Classement — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Zénith Saint-Pétersbourg T 50 22 15 5 2 44 10 +34
2 Lokomotiv Moscou 41 22 12 5 5 32 25 +7
3 FK Krasnodar 41 22 11 8 3 36 22 +14
4 FK Rostov 38 22 11 5 6 39 34 +5
5 CSKA Moscou 36 22 10 6 6 29 22 +7
6 Dynamo Moscou 30 22 8 6 8 20 25 -5
7 Arsenal Toula 28 22 8 4 10 25 27 -2
8 Spartak Moscou 28 22 8 4 10 24 23 +1
9 FK Oufa 27 22 6 9 7 16 19 -3
10 Oural Iekaterinbourg 25 22 6 7 9 26 41 -15
11 FK Tambov P 25 22 7 4 11 26 27 -1
12 FK Sotchi P 24 22 6 6 10 26 28 -2
13 FK Orenbourg 23 22 6 5 11 26 36 -10
14 Rubin Kazan[n 1] 23 22 5 8 9 12 22 -10
15 Krylia Sovetov Samara 22 22 6 4 12 22 29 -7
16 Akhmat Grozny 20 22 4 8 11 16 29 -13
Qualifications européennes
Relégation en deuxième division
  • 13e et 14e : barrage de relégation
  • 15e et 16e : relégation
Abréviations
  1. Le Rubin Kazan est suspendu de toutes compétitions européennes pour la saison suivante à la suite d'une sanction de l'UEFA[50].

RésultatsModifier

Tableau de résultats — mise à jour :
Résultats (▼dom., ►ext.) AKH ARS CSK DYN KRA KRY LOK ORE OUF OUR ROS RUB SOT SPA TAM ZEN
Akhmat Grozny 1-1 J26 2-3 1-0 1-1 0-2 2-1 0-1 0-0 1-1 1-1 J24 1-3 1-1 J28
Arsenal Toula J25 1-2 1-1 1-2 J27 4-0 2-1 1-0 1-1 2-3 0-1 1-1 J23 J28 0-1
CSKA Moscou 3-0 0-1 0-1 3-2 1-0 1-0 2-1 0-0 1-1 1-3 J28 0-0 J25 J30 J23
Dynamo Moscou 1-1 J26 J24 1-1 J28 1-2 J30 0-0 2-0 2-1 0-1 2-3 0-2 1-0 0-2
FK Krasnodar J30 2-0 1-1 J23 4-2 1-1 1-1 2-0 J28 2-2 1-0 3-0 2-1 0-0 J26
Krylia Sovetov Samara J23 2-3 2-0 0-0 J29 1-2 1-1 0-1 2-3 J26 0-0 J30 1-2 2-0 0-2
Lokomotiv Moscou 1-0 2-1 J29 1-2 1-1 J25 J23 J28 4-0 1-2 1-1 J26 0-3 2-1 1-0
FK Orenbourg 1-2 2-0 J27 2-0 J24 0-1 2-3 0-0 J25 J28 2-1 1-1 1-3 2-2 0-2
FK Oufa 0-1 J30 1-1 J29 2-3 2-1 1-1 1-2 J26 2-0 J25 1-1 1-0 J23 1-0
Oural Iekaterinbourg 3-0 J29 0-3 J27 2-4 1-3 J30 1-2 3-2 2-2 J23 3-1 0-0 J24 1-3
FK Rostov 2-1 J24 3-2 3-0 J25 1-0 1-3 2-1 J27 0-0 2-1 2-0 2-2 1-2 J30
Rubin Kazan 1-0 1-0 0-1 0-1 J27 0-1 J24 J26 0-0 0-0 J29 0-3 J30 2-1 1-2
FK Sotchi 2-0 1-2 2-3 J25 2-0 0-2 0-1 5-1 0-0 2-0 J23 1-1 J28 1-2 0-2
Spartak Moscou J29 0-1 2-1 0-0 0-1 2-0 J27 1-2 J24 1-2 1-4 0-0 1-0 J26 0-1
FK Tambov J27 0-1 0-2 0-2 0-2 3-0 2-3 3-0 3-0 1-2 2-1 0-0 J29 2-0 J25
Zénith Saint-Pétersbourg 0-0 3-1 1-1 3-0 1-1 J24 0-0 J29 0-0 7-1 6-1 5-0 J27 1-0 2-1
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Barrages de relégationModifier

Le treizième et le quatorzième du championnat affrontent respectivement le quatrième et le troisième de la deuxième division à la fin de la saison dans le cadre d'un barrage aller-retour.

Club Aller Total Retour Club
- - -
- - -

StatistiquesModifier

Leader par journéeModifier

La frise suivante montre l'évolution des équipes ayant successivement occupé la première place :

Zénith Saint-PétersbourgLokomotiv Moscou (football)CSKA Moscou (football)Zénith Saint-PétersbourgFK KrasnodarZénith Saint-PétersbourgFK Oural IekaterinbourgKrylia Sovetov Samara 

Lanterne rouge par journéeModifier

La frise suivante montre l'évolution des équipes ayant successivement occupé la dernière place :

Akhmat GroznyFK SotchiFK TambovKrylia Sovetov SamaraFK TambovFK OrenbourgFK SotchiCSKA Moscou (football) 

Domicile et extérieurModifier

Classement à domicile
Classement — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Zénith Saint-Pétersbourg 26 12 7 5 0 29 6 +23
2 FK Rostov 23 11 7 2 2 19 12 +7
3 FK Krasnodar 23 11 6 5 0 19 8 +11
4 CSKA Moscou 18 11 5 3 3 12 9 +3
5 Lokomotiv Moscou 17 10 5 2 3 14 11 +3
6 FK Tambov 16 12 5 1 6 16 13 +3
7 FK Oufa 15 10 4 3 3 12 10 +2
8 FK Sotchi 14 12 4 2 6 16 14 +2
9 Arsenal Toula 12 11 3 3 5 14 13 +1
10 FK Orenbourg 12 11 3 3 5 13 15 -2
11 Dynamo Moscou 12 11 3 3 5 10 13 -3
12 Akhmat Grozny 12 12 2 6 4 11 15 -4
13 Spartak Moscou 11 11 3 2 6 8 12 -4
14 Oural Iekaterinbourg 11 10 3 2 5 16 20 -4
15 Rubin Kazan 11 10 3 2 5 5 9 -4
16 Krylia Sovetov Samara 9 11 3 2 6 11 14 -3
Classement à l'extérieur
Classement — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Zénith Saint-Pétersbourg 24 10 8 0 2 15 4 +11
2 Lokomotiv Moscou 24 12 7 3 2 18 14 +4
3 CSKA Moscou 18 11 5 3 3 17 13 +4
4 FK Krasnodar 18 11 5 3 3 17 14 +3
5 Dynamo Moscou 18 11 5 3 3 10 12 -2
6 Spartak Moscou 17 11 5 2 4 16 11 +5
7 Arsenal Toula 16 11 5 1 5 11 14 -3
8 FK Rostov 15 11 4 3 4 20 22 -2
9 Oural Iekaterinbourg 14 12 3 5 4 10 21 -11
10 Krylia Sovetov Samara 13 11 4 1 6 11 15 -4
11 FK Oufa 12 12 2 6 4 4 9 -5
12 Rubin Kazan 12 12 2 6 4 7 13 -6
13 FK Orenbourg 11 11 3 2 6 13 21 -8
14 FK Sotchi 10 10 2 4 4 10 14 -4
15 FK Tambov 9 10 2 3 5 10 14 -4
16 Akhmat Grozny 8 10 2 2 6 5 14 -9

Évolution du classementModifier

Le tableau suivant récapitule le classement au terme de chacune des journées définies par le calendrier officiel, les matchs joués en retard sont pris en compte la journée suivante. Les équipes ayant un ou plusieurs matchs en retard sont indiqués en gras et italique.

Journées → 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
[n 1]
19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 1er Barr. Rel.
Akhmat 6 11 14 9 10 11 12 12 12 13 15 14 14 15 15 15 13 11 12 12 15 16 5 6
Arsenal 10 3 8 6 5 8 7 7 7 7 8 7 11 10 6 7 9 7 6 6 6 7
CSKA 16 10 6 2 3 6 6 4 4 2 1 5 5 5 5 4 3 4 4 4 5 5 1 1
Dynamo 8 12 7 10 11 13 11 11 11 11 14 15 15 13 13 11 7 6 8 10 7 6 3 2
Krasnodar 14 9 4 4 4 3 1 1 1 4 4 3 3 4 4 5 4 3 2 2 2 3 3 1
Krylia 1 8 11 13 14 12 13 13 14 16 11 10 6 8 7 12 12 13 15 15 12 15 1 6 4
Lokomotiv 9 6 9 7 6 2 4 5 5 5 2 1 1 3 3 2 2 2 5 5 4 2 2
Orenbourg 12 14 15 16 16 16 16 15 13 14 12 8 12 12 8 8 10 12 14 14 11 13 6 6
Oufa 11 13 13 12 13 10 10 10 9 8 6 6 8 11 11 10 11 8 7 8 8 9 3
Oural 2 1 5 5 9 9 8 8 8 6 7 9 7 6 10 9 8 10 9 7 9 10 1
Rostov 3 4 2 3 2 5 3 3 3 3 3 2 4 2 2 3 5 5 3 3 3 4
Rubin 7 7 3 8 8 7 9 9 10 10 13 11 9 9 12 13 14 14 13 13 14 14 8
Sotchi 15 16 16 15 15 15 15 14 15 12 10 13 13 14 16 16 16 16 16 16 16 12 4 15
Spartak 5 5 10 11 7 4 2 6 6 9 9 12 10 7 9 6 6 9 10 9 10 8
Tambov 13 15 12 14 12 14 14 16 16 15 16 16 16 16 14 14 15 15 11 11 13 11 7 10
Zénith 4 2 1 1 1 1 5 2 2 1 5 4 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 15
  1. Le match de la dix-huitième journée entre le FK Sotchi et le FK Orenbourg est reporté en raison d'une épidémie d'amygdalite ayant affecté l'effectif du club sotchien. La rencontre sera rattrapée entre la vingt-et-unième et la vingt-deuxième journée.

Meilleurs buteursModifier

Classement des buteurs (au )[51]
Rang Joueur Club Buts Pen.
1   Artyom Dziouba Zénith Saint-Pétersbourg 13 4
2   Eldor Shomurodov FK Rostov 11 0
3   Sardar Azmoun Zénith Saint-Pétersbourg 10 1
4   Aleksandr Sobolev Krylia Sovetov Samara
Spartak Moscou
10 2
5   Ievgueni Loutsenko Arsenal Toula 9 0
6   Grzegorz Krychowiak Lokomotiv Moscou 8 0
7   Đorđe Despotović FK Orenbourg 8 1
8   Nikola Vlašić CSKA Moscou 7 2
9   Maximilian Philipp Dynamo Moscou 7 3
10   Ari FK Krasnodar 6 3

Meilleurs passeursModifier

Récompenses mensuellesModifier

Mois Joueur du mois Entraîneur du mois
Joueur Club Entraîneur Club
Juillet[52]   Aleksandr Sobolev Krylia Sovetov Samara   Valeri Karpine FK Rostov
Août[53]   Eldor Shomurodov FK Rostov   Valeri Karpine FK Rostov
Septembre[54]   Grzegorz Krychowiak Lokomotiv Moscou   Viktor Goncharenko CSKA Moscou
Octobre[55]   Artyom Dziouba Zénith Saint-Pétersbourg   Sergueï Semak Zénith Saint-Pétersbourg
Novembre[56]   Vladimir Oboukhov FK Tambov   Sergueï Pervouchine FK Tambov
Décembre[57]   Ievgueni Loutsenko Arsenal Toula   Igor Tcherevtchenko Arsenal Toula
Mars
Avril
Mai

Notes et référencesModifier

  1. (ru) « Курбан Бердыев покинул пост главного тренера ФК "Рубин" », sur tass.ru,‎ (consulté le 5 juin 2019)
  2. (ru) « РОМАН ШАРОНОВ – ИСПОЛНЯЮЩИЙ ОБЯЗАННОСТИ ГЛАВНОГО ТРЕНЕРА ФК «РУБИН» », sur rubin-kazan.ru,‎ (consulté le 19 juillet 2019)
  3. (ru) « «Зенит» и «Спартак» поприветствуют новичков РПЛ в 1-м туре. «Матч ТВ» представляет календарь сезона-2019/2020 », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 10 juin 2018)
  4. « Nouveau calendrier pour le championnat russe », sur UEFA.com, (consulté le 19 mars 2011)
  5. (ru) « Календарь игр Российской Премьер-Лиги », sur premierliga.ru (consulté le 10 juin 2019)
  6. (ru) « Вот это начало! Чем запомнится старт чемпионата России », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 11 août 2019)
  7. « Retour sur la journée 2 de RPL 2019/2020 », sur footballski.fr, (consulté le 11 août 2019)
  8. (ru) « Стандарты по-тамбовски, краснодарский выдох и первый VAR-пенальти. Чем запомнится 3-й тур РПЛ », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 11 août 2019)
  9. (ru) « Прагматизм взял верх. Команды показали малорезультативный футбол в четвертом туре РПЛ », sur tass.ru,‎ (consulté le 11 août 2019)
  10. (ru) « Скандалы на десерт. Завершился пятый тур чемпионата России по футболу », sur tass.ru,‎ (consulté le 13 août 2019)
  11. (ru) « Герой Жиго, голеадор Филипп, сюрприз от «Уфы»... Чем запомнится 6-й тур РПЛ », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 20 août 2019)
  12. (ru) « Пять команд лидирующей группы РПЛ набрали одинаковое количество очков », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 26 août 2019)
  13. (ru) « "Арсенал" впервые обыграл "Оренбург" в чемпионате России по футболу », sur tass.ru,‎ (consulté le 26 août 2019)
  14. (ru) « «Краснодар» — лидер, «Спартак» — второй. Уникальная ситуация в таблице », sur sport-express.ru,‎ (consulté le 26 août 2019)
  15. (ru) « Без VAR все могло быть иначе. "Зенит" обыграл "Спартак" в матче РПЛ », sur tass.ru,‎ (consulté le 16 septembre 2019)
  16. « #5 La gazette de l'est », sur footballski.fr, (consulté le 22 septembre 2019)
  17. « #6 La gazette de l'est », sur footballski.fr, (consulté le 22 septembre 2019)
  18. a et b (ru) « "Зенит" - единоличный лидер. Завершился десятый тур чемпионата России по футболу », sur tass.ru,‎ (consulté le 23 septembre 2019)
  19. « #7 La gazette de l'est », sur footballski.fr, (consulté le 6 octobre 2019)
  20. (ru) « Неумолимый «Локо», лидер ЦСКА и «Спартак» без Кононова. Подводим итоги тура », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 30 septembre 2019)
  21. (ru) « ФК "Ахмат" продлил безвыигрышную серию в чемпионате России до семи матчей, уступив "Сочи" », sur tass.ru,‎ (consulté le 30 septembre 2019)
  22. « #8 La gazette de l'est », sur footballski.fr, (consulté le 6 octobre 2019)
  23. (ru) « Окончен бой. Кононов покинул "Спартак" после четырех поражений подряд в РПЛ », sur tass.ru,‎ (consulté le 30 septembre 2019)
  24. (ru) « Главный тренер ФК "Ахмат" Рахимов заявил, что подаст в отставку », sur tass.ru,‎ (consulté le 30 septembre 2019)
  25. (ru) « Шалимов назначен главным тренером «Ахмата» », sur sport-express.ru,‎ (consulté le 1er octobre 2019)
  26. (ru) « "Не получилось". Дмитрий Хохлов покинул пост главного тренера московского "Динамо" », sur tass.ru,‎ (consulté le 6 octobre 2019)
  27. (ru) « Пятивластие, провалы «Спартака» и «Динамо», призывы к отставке Егорова. Итоги 12 туров РПЛ », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 8 octobre 2019)
  28. (ru) « Доменико Тедеско назначен на пост главного тренера ФК "Спартак" », sur tass.ru,‎ (consulté le 14 octobre 2019)
  29. (ru) « Александр Григорян покинул пост главного тренера ФК "Тамбов" », sur tass.ru,‎ (consulté le 20 octobre 2019)
  30. « #10 La gazette de l'est », sur footballski.fr, (consulté le 27 octobre 2019)
  31. « #11 La gazette de l'est », sur footballski.fr, (consulté le 4 novembre 2019)
  32. « #12 La gazette de l'est », sur footballski.fr, (consulté le 10 novembre 2019)
  33. (ru) « Александр Точилин уволен с поста главного тренера футбольного клуба "Сочи" », sur tass.ru,‎
  34. (ru) « Очередная неудача. Футболисты ЦСКА уступили "Арсеналу" в последней домашней игре года », sur tass.ru,‎ (consulté le 3 décembre 2019)
  35. (ru) « Здоровье дороже футбола. Матч "Сочи" - "Оренбург" перенесен на 2020 год », sur tass.ru,‎ (consulté le 1er décembre 2019)
  36. a et b (ru) « Перенесенный матч «Сочи» — «Оренбург» пройдет в День защитника Отечества », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 9 décembre 2019)
  37. (ru) « Владимир Федотов назначен главным тренером футбольного клуба "Сочи" », sur tass.ru,‎ (consulté le 8 décembre 2019)
  38. (ru) « Емельянов сменил Федотова на посту главного тренера ФК "Оренбург" », sur tass.ru,‎ (consulté le 8 décembre 2019)
  39. (ru) « Безоговорочное лидерство "Зенита" и кризис конкурентов. Итоги первой части сезона РПЛ », sur tass.ru,‎ (consulté le 9 décembre 2019)
  40. (ru) « "Зенит" на пути к досрочному чемпионству. Интриги второй части сезона в РПЛ », sur tass.ru,‎ (consulté le 28 février 2020)
  41. (ru) « РПЛ возвращается! Что нужно знать перед стартом весенней части », sur sportbox.ru,‎
  42. (ru) « Роман Шаронов покинул пост тренера футбольного клуба "Рубин" », sur tass.ru,‎ (consulté le 16 décembre 2019)
  43. (ru) « Леонид Слуцкий назначен главным тренером футбольного клуба "Рубин" », sur tass.ru,‎ (consulté le 19 décembre 2019)
  44. (ru) « Матч РПЛ "Сочи" - "Оренбург" перенесен с 23 февраля на 11 марта », sur tass.ru,‎ (consulté le 30 décembre 2019)
  45. (ru) « "Крылья Советов" сыграли вничью с "Оренбургом" в первом матче РПЛ после перерыва », sur tass.ru,‎ (consulté le 28 février 2020)
  46. (en) « RPL Week 20: Scores & Highlights », sur russianfootballnews.com, (consulté le 9 mars 2020)
  47. (ru) « В погоне за лидером. "Краснодар" приблизился к "Зениту" по итогам 21-го тура РПЛ », sur tass.ru,‎ (consulté le 10 mars 2020)
  48. (ru) « Дубль Кокорина помог "Сочи" разгромить "Оренбург" в перенесенном матче 18-го тура РПЛ », sur tass.ru,‎ (consulté le 11 mars 2020)
  49. (ru) « РФС подтвердил приостановку всех футбольных соревнований из-за коронавируса до 10 апреля », sur tass.ru,‎ (consulté le 18 mars 2020)
  50. « Fair-play financier: l'UEFA sanctionne lourdement le Rubin Kazan », sur rmcsport.bfmtv.com, (consulté le 18 octobre 2018)
  51. (ru) « Бомбардиры », sur premierliga.ru (consulté le 6 octobre 2019)
  52. (ru) « ОПРЕДЕЛЕНЫ ЛУЧШИЙ ИГРОК, ТРЕНЕР И ГОЛ ИЮЛЯ », sur premierliga.ru,‎ (consulté le 18 octobre 2019)
  53. (ru) « ОПРЕДЕЛЕНЫ ЛУЧШИЙ ИГРОК, ТРЕНЕР И ГОЛ АВГУСТА », sur premierliga.ru,‎ (consulté le 18 octobre 2019)
  54. (ru) « ОПРЕДЕЛЕНЫ ЛУЧШИЙ ИГРОК, ТРЕНЕР И ГОЛ СЕНТЯБРЯ », sur premierliga.ru,‎ (consulté le 18 octobre 2019)
  55. (ru) « ОПРЕДЕЛЕНЫ ЛУЧШИЙ ИГРОК, ТРЕНЕР И ГОЛ ОКТЯБРЯ », sur premierliga.ru,‎ (consulté le 29 octobre 2019)
  56. (ru) « ОПРЕДЕЛЕНЫ ЛУЧШИЙ ИГРОК, ТРЕНЕР И ГОЛ НОЯБРЯ », sur premierliga.ru,‎ (consulté le 28 novembre 2019)
  57. (ru) « ОПРЕДЕЛЕНЫ ЛУЧШИЙ ИГРОК, ТРЕНЕР И ГОЛ ДЕКАБРЯ », sur premierliga.ru,‎ (consulté le 11 décembre 2019)