Championnat de France féminin de handball 2019-2020

Division 1 féminine
2019-2020
Description de l'image Ligue Butagaz énergie.svg.
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) Ligue féminine de handball
Édition 69e édition
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Du
au
Participants 12 équipes professionnelles
Site web officiel handlfh.org
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Division 2 2019-2020

Palmarès
Tenant du titre Metz Handball
Promu(s) en début de saison Mérignac Handball

Navigation

Voir l’image vierge
Localisation des clubs engagés dans le championnat.
En rouge, le champion.

La saison 2019-2020 de LFH est la soixante-neuvième édition du Championnat de France féminin de handball et la première sous la dénomination de Ligue Butagaz Énergie. Il s'agit du premier niveau du handball féminin français. Cette compétition oppose les douze meilleures équipes françaises professionnelles en une série de vingt-deux matches de saison régulière du au . S'ensuivent jusqu'au des playoffs et des playdowns permettant de décerner le titre et les qualifications européennes ainsi que de désigner l'équipe reléguée en deuxième division.

Metz Handball est le tenant du titre.

Pour la première fois de son histoire, la Ligue féminine de handball signe un accord de naming et devient la Ligue Butagaz Énergie du nom de son nouveau sponsor[1].

Formule de la compétitionModifier

La phase régulière du championnat de LFH se déroule en une phase aller suivie d’une phase retour formant un total de vingt-deux journées sportives. Douze clubs s’affrontent au cours de la phase régulière du championnat.

À l’issue de la saison régulière du championnat, les équipes classées de la 1re à la 8e place sont qualifiées pour disputer les playoffs qui détermineront l’équipe championne de France. Phases finales du championnat, les playoffs sont des matches aller-retour à élimination directe débutant à partir des quarts de finale. Le vainqueur de la finale des playoffs est qualifié pour la Ligue des champions 2019-2020 et l’équipe finaliste se qualifie pour la Coupe de l'EHF.

Les équipes occupant les places 9 à 12 se rencontrent en playdowns, à l’issue desquels la dernière équipe se voit reléguée en Division 2.

Clubs participantsModifier

Légende des couleurs
Club En LFH
depuis
Classement[2]
2018-2019
Entraîneur Depuis Salle Capacité
théorique
Metz Handball 1987 1er   Emmanuel Mayonnade 2016 Palais omnisports Les Arènes 4 525[3]
OGC Nice Handball 2012 2e   Marjan Kolev 2016 Halle des sports Charles-Ehrmann 1 450[4]
Brest Bretagne Handball 2016 3e   Laurent Bezeau 2013 Brest Arena 4 077[5]
Nantes Atlantique Handball 2013 4e   Allan Heine 2018
12/2018
Complexe sportif du Vigneau
Salle de la Trocardière
1 640[6]
4 238[7]
ES Besançon 2015 5e   Raphaëlle Tervel 2015 Palais des sports Ghani-Yalouz 3 380[8]
Chambray Touraine Handball 2016 6e   Guillaume Marquès 2009[9] Gymnase de la Fontaine Blanche 700[10]
CJF Fleury Loiret 2003 7e   Christophe Cassan 2016 Gymnase Albert Auger
Palais des sports d'Orléans
646[11]
2 661[11]
Toulon Saint-Cyr HB 2008 8e   Sandor Rac 2017 Palais des sports Jauréguiberry 4 300[12]
Paris 92 2010 9e   Yacine Messaoudi 2019 Salle Robert Charpentier
Stade Pierre-de-Coubertin
1 700[13]
4 016[14]
Jeanne d’Arc Dijon Handball 2014 10e   Christophe Maréchal 2012 Palais des sports Jean-Michel-Geoffroy 3 100[15]
Bourg-de-Péage Drôme Handball 2017 11e   Camille Comte 2015 Complexe Vercors 1 200[16]
Mérignac Handball 2019 1er (D2)   Philippe Carrara 2019 Salle Pierre-de-Coubertin 500[17]

Budgets et masses salarialesModifier

TransfertsModifier

Saison régulièreModifier

ClassementModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Brest Bretagne Handball 45 17 13 2 2 485 415 70
2 Metz Handball T 42 16 12 2 2 493 392 101
3 Nantes Atlantique Handball 42 18 11 2 5 511 452 59
4 Paris 92 38 17 10 1 6 433 416 17
5 CJF Fleury Loiret 37 17 9 2 6 480 460 20
6 ES Besançon 36 17 8 3 6 446 416 30
7 OGC Nice CA HB 35 17 9 0 8 406 413 -7
8 JDA Dijon 32 17 7 1 9 448 465 -17
9 Bourg-de-Péage DHB 31 17 6 2 9 401 451 -50
10 Toulon Saint-Cyr VHB 25 16 4 1 11 378 419 -41
11 Chambray Touraine Handball 25 17 4 0 13 403 452 -49
12 Mérignac Handball P 16 16 0 0 16 388 521 -133
Légende
Qualification aux playoffs
Participation aux playdowns
T Tenant du titre
P Promu de Division 2
C Vainqueur de la coupe de France
-X Point(s) et/ou victoire(s) de pénalité


Sources :

Leaders par journéesModifier

Brest Bretagne HandballMetz HandballBrest Bretagne HandballMetz HandballToulon Saint-Cyr Var Handball 

Évolution du classementModifier

RésultatsModifier

Résultats (dom.\ext.) Bre. Metz Nan. Par. Fle. Bes. Nice Dij. BdP TSC Cha. Mér.
Brest Bretagne Handball 29-28 28-21 31-25 - 29-25 23-22 - - 27-21 23-22 37-28
Metz Handball - 25-24 34-21 27-27 28-24 31-24 35-21 31-31 31-18 - -
Nantes Atlantique Handball 28-28 27-32 30-29 30-27 27-21 29-17 - 30-22 25-21 27-24 40-25
Paris 92 19-31 23-19 28-23 26-14 21-25 23-17 25-22 28-25 - - -
CJF Fleury Loiret 27-32 27-38 27-23 33-28 - - 27-31 30-22 33-29 31-23 40-25
ES Besançon 26-26 - 25-25 - 28-28 24-21 25-29 26-20 - 24-23 41-22
OGC Nice CA HB 25-24 - - - 21-27 21-27 34-26 25-17 20-18 31-27 29-24
JDA Dijon 27-19 23-29 20-25 28-28 27-31 26-31 - - 24-33 27-21 33-26
Bourg-de-Péage DHB 20-36 - - 23-29 26-30 25-24 16-21 28-26 26-26 27-26 28-21
Toulon Saint-Cyr VHB - 28-35 - 18-25 24-21 21-31 21-24 26-28 - 29-23 25-23
Chambray Touraine Handball 26-31 22-34 22-37 20-23 - 24-19 31-23 - 21-22 23-20 -
Mérignac Handball 25-31 23-36 31-40 23-32 - - 25-31 22-30 21-23 - 24-25
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Classements annexesModifier

Domicile et extérieurModifier

Phases finalesModifier

PlayoffsModifier

Pour chaque confrontation, le match aller se joue sur le terrain de l'équipe la moins bien classée de la phase régulière, le match retour est accueilli par la mieux classée de la phase régulière.

PlaydownsModifier

Classement finalModifier

StatistiquesModifier

Classement des buteusesModifier

Classement des gardiennesModifier

Buts par journéeModifier

Diffusions téléviséesModifier

Au début de la saison 2019-2020, la Ligue féminine de handball annonce que les rencontres de première division féminin n'ont plus de diffuseur officiel pour cette saison[18].

Statistiques et faits marquantsModifier

Récompenses individuelles et distinctionsModifier

7 Majeur de la semaineModifier

Après chaque journée de championnat, l'Association des joueurs professionnels de handball (AJPH) désigne le 7 majeur de la semaine en association avec Les Sportives Magazine :

Joueuse du moisModifier


Joueuse du mois
Mois Joueuse Autres nommées
Septembre[19]   Ana Gros (46,8%, Brest Bretagne Handball)   Alexandra Lacrabère (26,9%, Fleury Loiret)   Déborah Kpodar (26,3%, JDA Dijon)
Octobre[20]   Alexandra Lacrabère (60%, Fleury Loiret)   Déborah Kpodar (32%, JDA Dijon)   Alexandrina Barbosa (8%, Nantes AHB)
Novembre non décerné du fait du Championnat du monde 2019.
Décembre
Janvier   (x %,)   (x %,)   (x %,)
Février   (x %,)   (x %,)   (x %,)
Mars   (x %,)   (x %,)   (x %,)

Distinctions individuellesModifier

Clubs engagés en Coupe d'EuropeModifier

Ligue des ChampionsModifier

Équipe Qualifications Phase de groupes Tour principal Playoffs Bilan général
Résultat Vic - Nul - Déf Résultat Vic - Nul - Déf Résultat Vic - Nul - Déf Stade Vic - Nul - Déf Vic - Nul - Déf
Brest Bretagne Handball Directement qualifié 1er groupe C 6 - 0 - 0 (100%)
Metz Handball Directement qualifié 1er groupe A 4 - 2 - 0 (67%)

Coupe de l'EHFModifier

Équipe Qualifications Phase de groupes Playoffs Bilan général
Résultat Vic - Nul - Déf Résultat Vic - Nul - Déf Stade Vic - Nul - Déf Vic - Nul - Déf
ES Besançon 3e tour 4 - 0 - 2 (67%) Éliminé 4 - 0 - 2 (67%)
Nantes Atlantique 3e tour 3 - 0 - 1 (75%) Éliminé 3 - 0 - 1 (75%)
OGC Nice 3e tour 2 - 0 - 2 (50%) Éliminé 2 - 0 - 2 (50%)

Bilan de la saisonModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Handball : le Championnat de France féminin devient la Ligue Butagaz Énergie », sur www.leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 9 septembre 2019)
  2. Classement final
  3. « Présentation - Arènes de Metz », sur arenes-de-metz.com (consulté le 11 mai 2017).
  4. « OGC Nice Côte d'Azur Handball - Ligue Féminine de Handball », sur handlfh.org (consulté le 11 mai 2017).
  5. « Présentation de l'équipement - Brest Arena », sur brestarena.com (consulté le 27 avril 2017).
  6. « Salle du Vigneau », sur nla-handball.fr (consulté le 11 mai 2017)
  7. « Salle sportive métropolitaine de Rezé », sur nantes.fr (consulté le 17 juillet 2017)
  8. « Besançon - Palais des Sports », sur besancon.fr (consulté le 11 mai 2017).
  9. « Guillaume Marques », sur handlfh.org (consulté le 29 juin 2017)
  10. « Chambray - Ligue Féminine de Handball », sur handlfh.org (consulté le 11 mai 2017).
  11. a et b « Les salles », sur fleuryloirethandball.com (consulté le 11 mai 2017).
  12. « Nos installations - TSCV », sur tscvhb.fr (consulté le 11 mai 2017).
  13. « Issy Paris Hand - Ligue Féminine de Handball », sur handlfh.org (consulté le 11 mai 2017)
  14. « Stade Pierre de Coubertin - Paris.fr », sur paris.fr (consulté le 11 mai 2017).
  15. « Infos pratiques - Cercle Dijon Bourgogne », sur cdb21.com (consulté le 11 mai 2017).
  16. « Tableau d'affichage sportif du Complexe Vercors », sur Bodet-Sport.com (consulté le 29 juin 2017).
  17. « Mérignac Handball - Ligue Féminine de Handball », sur handlfh.org (consulté le 9 septembre 2019).
  18. « Après l'échec des négociations avec beIn Sports, la D1 féminine ne sera pas diffusée à la télé », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 9 septembre 2019)
  19. « Septembre 2019 : Ana Gros désignée joueuse du mois », sur handlfh.org (consulté le 20 janvier 2020)
  20. « Octobre 2019 : Alexandra Lacrabère joueuse du mois ! », sur handlfh.org (consulté le 20 janvier 2020)

Liens externesModifier

Articles connexesModifier