Ouvrir le menu principal

Béatrice Edwige

handballeuse française

Béatrice Edwige
Béatrice Edwige en 2018, sous le maillot de Metz Handball.
Béatrice Edwige en 2018,
sous le maillot de Metz Handball.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (31 ans)[1]
Lieu Paris
Taille 1,82 m (6 0)
Masse 76 kg
Poste pivot, défenseure
Surnom(s) Béa
Situation en club
Club actuel Győri Audi ETO KC
Numéro 2
Parcours junior
Saisons Club
2008-2009Drapeau : France HBC Celles-sur-Belle
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
2009-2014Drapeau : France Cercle Dijon Bourgogne
2014-2016Drapeau : France OGC Nice
2016-2019 Drapeau : France Metz Handball 125 (124)
depuis 2019 Drapeau : Hongrie Győri ETO KC
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
depuis 2013Drapeau : France France 76 (39)[2]
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.
Rencontre de playoff pour la place 3 et 4 entre Issy Paris Hand et Nice. À Issy Les Moulineaux, le 28 mai 2016.

Béatrice Edwige, née le à Paris[3], est une joueuse internationale française de handball, évoluant au poste de pivot au Metz Handball. Plusieurs fois championne de France avec son club, Béatrice Edwige brille également sur la scène internationale.

Avec la France, elle est vice-championne olympique en 2016, championne du monde en 2017 et championne d'Europe en 2018.

BiographieModifier

Béatrice Edwige nait à Paris, mais grandit à Mana, située dans l'ouest de la Guyane[3]. Elle y reste jusqu'à ses 11 ans où ses parents ont décidé pour des raisons personnelles de repartir en métropole[3].

Elle honore sa première sélection le 1er juin 2013 contre la Croatie à Montbéliard. À la suite de la relégation du club en 2e division à la fin de la saison 2012-2013, elle décide de rester au Cercle Dijon Bourgogne[4].

Après avoir remporté le titre en 2e division et obtenu la remontée immédiate du club parmi l'élite, Béatrice Edwige quitte Dijon à l'été 2014 pour rejoindre l'OGC Nice[5].

Béatrice Edwige retrouve la sélection en mars 2015, presque 2 ans après ses deux premières sélections[6]. En décembre 2015, elle est retenue dans la liste des 18 joueuses retenues pour participer au championnat du monde 2015 avec l'équipe de France, sa première compétition internationale[7]. À l'issue de la saison, elle est élue meilleure défenseur du championnat de France pour la saison 2014-2015[8].

En mai 2016, elle annonce s'engager pour la saison suivante avec Metz Handball, après deux saisons à l'OGC Nice où elle s'est imposée comme l'une des meilleures pivots françaises. Elle y remplace Nina Kanto, emblématique capitaine du Metz Handball qui prend sa retraite à la fin de la saison 2015-2016[9].

Elle fait partie des joueuses retenues en équipe de France pour disputer les Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro[10]. En finale, la France et Béatrice Edwige s'inclinent face à la Russie et se contentent d'une médaille d'argent[11]. À titre personnel, Béatrice Edwige participe grandement à l'obtention de cette médaille d'argent. Avec un important temps de jeu, elle n'inscrit que quatre buts mais réalise de belles prestations en défense avec notamment trois interceptions et onze tirs bloqués durant la compétition[12].

En fin d'année, elle remporte une médaille de bronze avec l'équipe de France au championnat d'Europe 2016. Toujours efficace en défense, elle bénéficie d'un important temps de jeu et elle est élue meilleure défenseur du tournoi[13].

Elle fait également partie des cadres du groupe France lors des sacres au Mondial 2017 et à l'Euro 2018.

Lors de la saison 2018-2019, elle participe à la belle saison messine durant laquelle le club atteint les demi-finales de la Ligue des champions, une première pour un club français, et remporte le championnat[14] et la coupe de France[15]. Pour son dernier match avec Metz, lors de la finale de la coupe de France, elle inscrit huit buts en neuf tentatives, son record avec le club lorrain[16]. Elle est également élue meilleure pivot et meilleure joueuse en défense du championnat de France 2018-2019[17].

En 2019, elle signe un contrat pour deux saisons avec le Győri ETO KC, champion d'Europe en titre[18].

PalmarèsModifier

En clubModifier

compétitions internationales
compétitions nationales

En sélectionModifier

Jeux olympiques
championnats du monde
championnats d'Europe

Distinctions individuellesModifier

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Profil de Béatrice Edwige », sur www.eurohandball.com, Fédération européenne de handball (consulté le 2 mai 2016)
  2. (en) « Women’s EHF EURO 2018 – Final Tournament in France - Players information - France » [PDF], sur www.ihf.info, Fédération européenne de handball,
  3. a b et c « Béatrice Edwige, ministre de la défense », La Semaine.fr, (consulté le 28 janvier 2019)
  4. « Officiel. Béatrice Edwige reste à Dijon », Ligue féminine de handball (consulté le 24 octobre 2013)
  5. « Edwige signe à Nice, le point sur l’effectif dijonnais », sur handnews.fr,
  6. « Edwige reprend le train bleu », sur www.bienpublic.com, Le Bien public,
  7. « EDF fém : Dazet, Kolczynski et Moretto n'iront pas au Mondial », sur www.handzone.net,
  8. a et b « Le All Star LFH 2014/2015 », sur handnews.fr,
  9. « LFH : Béatrice Edwige à Metz pour deux ans », sur www.handzone.net,
  10. « Rio 2016 – La liste des Bleues retenues pour les JO », sur www.handlfh.org, Ligue féminine de handball,
  11. « JO F : Si près des étoiles… », sur www.handzone.net,
  12. (en) « Rio 2016 - Handball Women - FRA - France - Cumulative Statistics », sur www.ihf.info, Fédération internationale de handball (consulté le 24 août 2016)
  13. a et b (en) « EHF EURO 2016 All-star Team announced », sur swe2016.ehf-euro.com, Fédération européenne de handball,
  14. « LFH : Metz arrive à l’heure », sur www.handzone.net,
  15. « CDF (F) – Finale - La cerise sur le gateau lorrain », sur handnews.fr,
  16. « Metz Handball : une époque formidable », sur www.republicain-lorrain.fr, Le Républicain lorrain, (consulté le 28 mai 2019)
  17. a et b « #LFH #LigueButagazEnergie - Une rentrée de marque », sur ffhandball.fr, Fédération française de handball, (consulté le 27 août 2019)
  18. « Béatrice Edwige à Györ », sur www.republicain-lorrain.fr, Le Républicain lorrain, (consulté le 29 janvier 2019)
  19. Décret du 30 novembre 2016 portant promotion et nomination

Liens externesModifier