Ouvrir le menu principal

Tamara Horacek

handballeuse française

Tamara Horacek
Tamara Horacek en novembre 2017
Tamara Horacek en novembre 2017
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (24 ans)[1]
Lieu Požega, Drapeau de la Croatie Croatie
Taille 1,78 m (5 10)
Poste arrière
Situation en club
Club actuel Issy Paris Hand
Parcours junior
Saisons Club
-2013 Drapeau : France Metz Handball
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
2013-2017 Drapeau : France Metz Handball
depuis 2017 Drapeau : France Issy Paris Hand
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
Drapeau : France France junior ? (?)[2]
2016 Drapeau : France France 5 (4)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.
Rencontre de la 5e journée de la LFH entre Paris 92 et Metz Handball. A Issy-Les-Moulineaux, le 16 septembre 2018.

Tamara Horacek, née le à Požega (Croatie), est une joueuse internationale française de handball, évoluant au poste d'arrière au Issy Paris Hand. Elle est la fille de l'internationale croate Vesna Horacek.

BiographieModifier

Fille de Vesna Horacek, ancienne joueuse vedette du Metz Handball, elle est issue du centre de formation de ce même club, dont elle intègre l'équipe première au début de la saison 2013-2014[3], pour un total de 10 matches et 5 buts[4]. À l'issue de la saison, le Metz Handball remporte son 19e titre de champion.

À l'été 2014, elle participe au Championnat du monde junior avec l'équipe de France de handball[5], qu'elle termine à la cinquième place[6].

Fin octobre 2014, après un début de saison encourageant où le nouvel entraîneur, Jérémy Roussel, lui donne régulièrement sa chance, elle se blesse gravement à l'entraînement, pour une durée d'absence évaluée à six mois[7].

En mai 2016, elle est appelée pour la première fois en équipe de France pour les deux dernières rencontres qualificatives pour le championnat d'Europe 2016 contre l'Islande et la Suisse[8]. Dans la foulée, elle remporte avec Metz son deuxième titre de championne de France, après une finale gagnée face à Fleury Loiret[9].

Le 1er juin 2016, elle joue son premier match en France A contre l'Islande et inscrit ses deux premiers buts en sélection nationale[10]. Sa polyvalence sur les postes d'arrières lui permet d'être retenue en tant que remplaçante pour les jeux olympiques de Rio[11]. Avant la finale contre la Russie, elle remplace numériquement Chloé Bulleux, blessée, dans le groupe[12]. Entrée en cours de match, elle ne joue que quelques minutes mais remporte une médaille d'argent après la défaite de l'équipe de France[13].

En février 2017, elle s'engage avec Issy Paris Hand pour la saison 2017-2018, pour continuer sa progression et gagner en temps de jeu. Elle y remplace Kalidiatou Niakaté[14].

Le 7 novembre 2018, elle se blesse gravement au genou lors d’un match et déclare forfait pour l’Euro 2018.

PalmarèsModifier

En clubModifier

compétitions nationales

En sélectionModifier

DistinctionsModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Tamara Horacek », sur www.eurohandball.com, Fédération européenne de handball (consulté le 28 septembre 2014)
  2. « Profil de Tamara Horacek », sur Site officiel de la Fédération française de handball (consulté le 28 septembre 2014)
  3. « Tamara Horacek veut se faire un prénom... », sur www.republicain-lorrain.fr, Le Républicain lorrain,
  4. « Tamara HORACEK », sur www.handlfh.org, Ligue féminine de handball (consulté le 28 septembre 2014)
  5. « Mondial juniors (F). C’est parti pour les bleuettes ! », sur www.handlfh.org, Ligue féminine de handball,
  6. « Feuille de match du match pour la 5e place », Fédération internationale de handball (consulté le 14 juillet 2014)
  7. « Horacek absente six mois », sur handnews.fr,
  8. « EdF (F) – Qualif Euro 2016 - 17 joueuses pour l’Islande et la Suisse », sur handnews.fr,
  9. « LFH : Metz et le nombre d'or », sur handzone.net,
  10. « Euro 2016 - Les bleues sans forcer », sur handnews.fr,
  11. « EDF F : on connaît les 14+1 pour Rio », sur www.handzone.net,
  12. « La Française Tamara Horacek remplace Chloé Bulleux pour la finale olympique de hand féminin », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,
  13. « Tamara Horacek (handball), l’invitée surprise de la finale », sur [www.republicain-lorrain.fr], Le Républicain lorrain,
  14. « Bulleux, Horacek et Pintea : Issy-Paris passe à l’attaque », sur www.handzone.net,
  15. Décret du 30 novembre 2016 portant promotion et nomination

Liens externesModifier