Louise Sand

handballeur suédois

Loui Sand
Louise Sand aux Jeux olympiques de Rio 2016 avec la Suède
Louise Sand aux Jeux olympiques de Rio 2016 avec la Suède
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Suède Suède
Naissance (28 ans)[1]
Lieu Modera, Sri Lanka
Taille 1,60 m (5 3)
Poste ailière gauche
Situation en club
Club actuel fin de carrière
Parcours junior
Saisons Club
2001-2005 Drapeau : Suède Kärra HF
2005-2009 Drapeau : Suède Önnereds HK
2009-2011 Drapeau : Suède IK Sävehof
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
2011-2017 Drapeau : Suède IK Sävehof
2017-2018 Drapeau : France Brest Bretagne 41 (114)
2018-01/2019 Drapeau : France Fleury Loiret 10 (24)
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
2012-2018 Drapeau : Suède Suède 105 (221)[2]
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Loui Sand, née le à Modera au Sri Lanka[3],[4],[5], est une ancienne handballeuse internationale suédoise, évoluant au poste d'ailière gauche sous le nom de Louise Sand. En , elle annonce souffrir de dysphorie de genre et subit avec succès une chirurgie de réattribution sexuelle de femme vers homme.

BiographieModifier

Née au Sri Lanka, Louise Sand est adoptée par un couple de suédois de Göteborg.

Elle connait sa première sélection en 2012, à la suite de sa participation au championnat du monde junior en 2012, remporté par la Suède.

Lors de la saison 2017-2018, elle rejoint le Brest Bretagne Handball où elle fait équipe à l'aile gauche avec Maud-Éva Copy[6]. Sand et les brestoises remportent la coupe de France, terminent vice-championnes de France et sont éliminées en quart de finale de la coupe EHF après une participation au premier tour de la ligue des champions. Toutefois, le BBH décide de ne pas activer la deuxième année de contrat de l'ailière suédoise[7] qui signe à compter de la saison 2018-2019 au CJF Fleury Loiret Handball où elle remplace Paule Baudouin[5].

Le , à l'âge de vingt-six ans, elle annonce la rupture de son contrat la liant au CJF Fleury Loiret Handball et décide de mettre un terme à sa carrière de handballeuse[8]. En couple avec Emma Berglund, Louise Sand affirme que sa retraite lui permettra d'entamer sa transformation trans genre et se fait désormais appeler Loui Sand[9],[10].

PalmarèsModifier

En clubModifier

compétitions nationales

En sélectionModifier

championnats d'Europe
autres

Récompenses individuellesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Louise Sand », sur www.eurohandball.com, Fédération européenne de handball (consulté le 15 juillet 2014)
  2. (se) « Statistik », sur www.handbollslandslaget.se, Fédération suédoise de handball (consulté le 7 janvier 2019)
  3. (se) « Fiche de Loui Sand », sur Comité olympique suédois (consulté le 8 janvier 2019)
  4. (en) « Fiche de Loui Sand en coupe d'Europe, saison 2011-2012 », sur Comité olympique suédois (consulté le 8 janvier 2019)
  5. a et b « L'arrivée officialisée de Louise Sand à Fleury en trois phrases clés », La République du Centre, (consulté le 8 janvier 2019)
  6. « LFH – Transfert - Avec Sand, encore du lourd arrive à Brest ! », sur handnews.fr,
  7. « Constance Mauny sera Brestoise ! », sur www.brest-bretagnehandball.fr, (consulté le 11 juin 2018)
  8. « LFH - Louise Sand n’est plus Fleuryssoise », sur handnews.fr,
  9. « "Née dans le mauvais corps", une handballeuse suédoise prend sa retraite », sur www.ledauphine.com (consulté le 10 janvier 2019)
  10. « En Suède, la handballeuse Loui Sand met fin à sa carrière et annonce être trans », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 10 janvier 2019)
  11. (en) « All Star Team of the Women's Junior WCh », sur ihf.info, Fédération internationale de handball (consulté le 14 juillet 2012)

Liens externesModifier