Sandor Rac

Sandor Rac
Le 4 mars 2015
Le 4 mars 2015
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Serbie Serbie
Naissance (64 ans)[1]
Lieu Uroševac, Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie,
aujourd'hui Drapeau du Kosovo Kosovo
Poste gardien de but
entraîneur
Situation en club
Club actuel Drapeau : Luxembourg HBC Pétange
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
1972-1976 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Uroševac
1976-1980 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Étoile rouge Belgrade
1980-1988 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie RK Proleter Zrenjanin
1988-1991 Drapeau : France AC Boulogne-Billancourt
Équipes entraînées
Année(s)Équipe Stat
1992-1997 Drapeau : France AC Boulogne-Billancourt
1997-2002 Drapeau : France SLUC Nancy
2003-2005 Drapeau : Tunisie Club Africain Tunis
2005-2006 Drapeau : Qatar Al Rayyan
2006-2009 Drapeau : France Metz Handball (F)
2009-2012 Drapeau : Luxembourg HBC Bascharage
2012-2014 Drapeau : France Metz Handball (F)
2014-2015 Drapeau : France Le Havre AC (F)
2015-2016 Drapeau : France US Saintes HB (M)
depuis 2016 Drapeau : Luxembourg HBC Pétange
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.

Sandor Rac, né le à Uroševac en Yougoslavie (aujourd'hui au Kosovo), est un ancien handballeur yougoslave puis serbe international espoir évoluant au poste de gardien de but. Il est reconverti entraîneur depuis 1992 et a notamment remporté plusieurs titres avec le Metz Handball.

BiographieModifier

Sandor Rac commence sa carrière de gardien de but dans les années 1970 en Yougoslavie, évoluant pendant 14 ans en première division yougoslave, le plus fort championnat en Europe à l'époque. Avec le RK Proleter Zrenjanin, il est ainsi vice-champion de Yougoslavie en 1984 et participe ainsi à plusieurs coupes d'Europe. Il est également sélectionné en équipe nationale espoir de Yougoslavie.

En 1988, il prend la direction de l'AC Boulogne-Billancourt alors que le club bient d'être relégué en Division 2. En 1991, le club est relégué en Nationale 1 et Rac arrête sa carrière de joueur pour devenir l'entraîneur du club. Il permet alors à l'ACBB de retrouver la Division 2 lors de la saison 1995-1996 qu'il termine à la 2e place, synonyme de retour du club dans l'élite. Après une 10e place en 1997 synonyme de maintien, Rac quitte l'ACBB.

Il rejoint alors le SLUC Nancy où il reproduit la même performance, permettant au club de passer de la Nationale 1 à la Division 1 en étant vice-champion de D2 en 2001. Si le club termine la saison 2001-2002 à une belle 9e place, le club est rétrogradé en Nationale 1 pour problèmes financiers.

Il prend alors la direction du Club Africain Tunis pendant deux ans et demi avec succès puisqu'il remporte deux coupes nationales en 2003 et 2004 et deux Coupe d'Afrique des Vainqueurs de Coupe en 2004 et 2005. Puis pendant 10 mois, il part au Qatar pour diriger le club d'Al Rayyan.

En 2006, il revient en France en prenant la tête du club féminin du Metz Handball pendant trois saisons, réalisant à chaque fois le doublé Championnat-coupe de la Ligue. En 2009, il rejoint le Luxembourg et le HBC Bascharage mais ne parvient pas à gagner de titre, échouant par deux fois en finale de coupe. Donc après trois saisons, les deux parties se séparent et Rac retourne à Metz. Devant faire face au départ de plusieurs joueuses majeures telles Amandine Leynaud, Allison Pineau et Claudine Mendy, il permet malgré tout club de faire une très belle saison 2012-2013, réalisant le doublé Championnat-Coupe de France et atteignant la finale de la Coupe EHF. La saison suivante, il ajoute à son palmarès un Championnat et une Coupe de la Ligue.

En 2014, il signe un contrat de trois ans au Havre AC qui a alors l'ambition de bâtir une grande équipe pour entrer en concurrence avec Metz et Fleury. Le club réalise une saison moyenne en championnat et atteint la demi-finale de la Coupe d'Europe Challenge. Opposé au club français de Mios Biganos-Bègles, le Havre s'impose 28 à 21 lors du match aller en Gironde mais s'écroule complètement lors du match retour à domicile. Sandor Rac ne supporte pas la manière dont cela s'est passé, fini par craquer complètement au point d'être en arrêt maladie. Il n'assiste alors pas à la fin de la saison cauchemardesque du club qui finit par être relégué avec une seule victoire lors des play-down. S'ajoute alors à cela des problèmes financiers qui conduit le club en redressement judiciaire en . Rac est alors contraint de quitter le club Havrais et rejoint alors l'US Saintes.

PalmarèsModifier

En tant que joueurModifier

En tant qu'entraineurModifier

AC Boulogne-Billancourt
SLUC Nancy
Club Africain de Tunis
Al Rayyan
  • vice Champion du Qatar
Metz Handball

Récompenses individuellesModifier


  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

RéférencesModifier

  1. « Profil Sandor Rac », sur handlfh.org, Ligue féminine de handball (consulté le 24 mars 2015)
  2. « 2009 - Nuit des Étoiles », Ligue féminine de handball, (consulté le 15 août 2014)
  3. « N. Karabatic et Liscevic MVP », L'Équipe,

Liens externesModifier