Castel Béranger

immeuble de rapport dans le 16e arrondissement de Paris

Le Castel Béranger est un immeuble de rapport de trente-six appartements situé 14, rue La Fontaine dans le 16e arrondissement de Paris. Il a été construit entre 1895 et 1898 par l'architecte Hector Guimard pour la veuve Fournier.

Castel Béranger
Paris 16 - Castel Béranger -3.JPG
Castel Béranger
Présentation
Type
Destination initiale
immeuble d'habitation
Destination actuelle
immeuble d'habitation
Style
Architecte
Construction
1895 - 1898
Propriétaire
Particuliers
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte du 16e arrondissement de Paris
voir sur la carte du 16e arrondissement de Paris
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

Ce site est desservi par les stations de métro Jasmin et Ranelagh.

HistoireModifier

Le Castel Béranger est construit sur une parcelle de la partie de l'ancien parc du château de la Tuilerie vendue par son propriétaire vers 1850. Le gros œuvre de l'immeuble avait été commencé dans un style très différent quand Hector Guimard fit la connaissance de Victor Horta à Bruxelles en 1895. De cette rencontre est né le style Guimard qu'il applique pour la première fois sur ce bâtiment, avec un principe fondamental de l’Art nouveau : celui de l’unité complète de l’œuvre. Il est également, et comme à son habitude, l’auteur du second-œuvre et de la décoration intérieure (sols, menuiserie, serrurerie, vitrerie et vitrail, peinture, tapisserie et papier-peint) mais aussi du mobilier.

On retrouve à l'extérieur plusieurs thèmes chers à l’auteur : le bow-window, la loggia, le balcon et la ferronnerie ouvragée.

L’immeuble est primé au 1er concours de façades de la ville de Paris en 1898. L'aspect non-conformiste de la décoration suscita l'incompréhension de bon nombre de riverains qui surnommèrent l'immeuble le « Castel dérangé » ou « La maison des diables »[réf. nécessaire].

Il a eu entre autres locataires le peintre néo-impressionniste Paul Signac et l'architecte et décorateur Pierre Selmersheim[2].

L'immeuble a été classé monument historique le [3].

Le Castel Béranger a fait l'objet d'une réhabilitation générale vers 1998 pour devenir une copropriété.

Celle-ci a commandité la restauration du hall d'entrée en 2010 qui a permis de rétablir 120 mètres linéaires manquants de décors en ferronnerie et de restituer la fameuse plaque "Castel Béranger" disparue au droit du portail d'entrée. Le projet a été réalisé grâce à la consultation du fonds Guimard conservé au Musée d'Orsay.

DescriptionModifier

Dans le Castel Béranger, le gros œuvre, la décoration intérieure (sols, menuiserie, serrurerie, vitrerie et vitrail, peinture, tapisserie et papier-peint), et le mobilier, ont été conçus par l'architecte Hector Guimard. La réalisation du papier-peint imprimé à la planche a été confiée à l'Atelier d'Offard[4]. La maison Gilardoni de Choisy-le-Roi participe à la construction de l'édifice[5].

L'immeuble est composé de 36 appartements[4].

Galerie photosModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. Coordonnées trouvées sur Géoportail et Google Maps
  2. http://passerelles.bnf.fr/dossier/castel_beranger_01.php
  3. Notice no PA00086687, base Mérimée, ministère français de la Culture : Immeuble dit Castel Béranger
  4. a et b Hector Guimard, précurseur du design, www.maison.com, 6 octobre 2017 (consulté le 16 avril 2018)
  5. Dominique Morel, La Lune et Le Soleil : une maison « fort coquette » de Marin et Graf, à Mers-les-Bains, www.latribunedelart.com, 31 mars 2017 (consulté le 16 avril 2018)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Émission Des Racines et des Ailes du .

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :